alexametrics
mercredi 07 décembre 2022
Heure de Tunis : 04:18
Dernières news
Rached Khiari a-t-il des complicités à l’Intérieur qui protègent son évasion ?
04/08/2021 | 10:49
2 min
Rached Khiari a-t-il des complicités à l’Intérieur qui protègent son évasion ?

 

Le député islamiste radical Rached Khiari a totalement disparu de la circulation. Depuis l’annonce des décisions présidentielles du 25 juillet 2021, il ne poste plus des publications sur sa page Facebook, lui qui est d’habitude prolixe et a quitté son domicile pour une destination inconnue. 

Rached Khiari fait l’objet d’un mandat d’amener émis par le tribunal militaire le 22 avril 2021 suite à une plainte déposée contre lui par le président de la République Kaïs Saïed.

 

S’agit-il d’une incompétence des forces de l’ordre qui n’arrivent pas à mettre la main dessus ou bien d’une complicité au sein de l’appareil sécuritaire qui protège cet islamiste radical. 

 

Une question à laquelle personne ne peut avoir de réponse tranchée. Ce que l’on sait, cependant, c’est que Rached Khiari s’amusait, tout au long de ces derniers mois, à pavaner sur les réseaux sociaux en diffusant des documents confidentiels et qui, théoriquement, devaient être entre les mains de magistrats ou de hauts gradés des forces de l’ordre. C’est le cas, par exemple, de documents relatifs à des poursuites judiciaires contre Fayçal Tebbini. 

L’élu a également diffusé des vidéos personnelles appartenant à Fayçal Tebbini qui se trouvaient sur son téléphone portable. L’option que son appareil ait été piraté est fort probable, mais par qui ? 

On se rappelle également que Rached Khiari a diffusé, il y a une quinzaine de jours, une vidéo-montage montrant les parties intimes de Fayçal Tebbini. Des méthodes qui nous rappellent celles de la police de l’ancien régime.

Pendant des semaines, Rached Khiari se vantait de détenir les preuves de la haute trahison du président de la République, sans toutefois présenter une seule de ces preuves. N’empêche, il laissait entendre qu’il a le bras long et de complicités à un niveau élevé qui le fournissent en informations.  

 

Enfin, on se rappelle tous de la fuite de communications téléphoniques entre la chroniqueuse et avocate Maya Ksouri et la cheffe de cabinet du président de la République, Nadia Akacha. Comment le député islamiste radical a pu mettre la main sur autant de documents et enregistrements personnels ? Tout cela laisse à penser qu’il a des complicités au sein de l’appareil sécuritaire. 

De là à dire que ces mêmes complicités l’aident maintenant à se cacher pour ne pas faire exécuter le mandat d’amener émis par le tribunal militaire, il n’y a qu’un pas. Il reste quand même étrange qu’un appareil sécuritaire de l’Etat ne réussisse pas, depuis des mois, à mettre la main sur un individu fortement actif sur les réseaux sociaux et facilement repérable si l’on remonte avec son adresse IP. Avant le 25 juillet, on savait que Hichem Mechichi ne voulait pas l’arrêter. Mais maintenant que l’ancien chef du gouvernement est parti, il n’y a plus de raison valable que le ministère de l’Intérieur ne le retrouve pas. 

 

R.B.H.

 

 

 

04/08/2021 | 10:49
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
à fi Ellahi chak ?
a posté le 07-08-2021 à 00:26
Des mafieux comme nahdha peuvent se permettre à tout.
Comme depuis onze ans.
Hwaief zrok.
GZ
Poule de circonstance*
a posté le 05-08-2021 à 05:40
Bonjour @ MPP.
Je vous reprocherais bien de pousser notre bonne chamelle dans les orties. Seulement il se trouve que dans un récent com. de ceux dont elle le secret, qui vous a probablement échappé, elle nous confia avoir une "chaire de poule".
Une poule titulaire d'une chaire, voilà qui ne laisse aucun doute sur les moyens d'usurpation.
Son soupirant pourra lui susurrer un air de circonstance, le fameux
"viens poupoule".

* Usurpée par paraphrase à Sir Elgar.
Qu'il me pardonne.
Mêmepaspeur
Bonjour GZ. . .
a posté le à 10:46
"Son soupirant pourra lui susurrer un air de circonstance, le fameux
"viens poupoule"."

Parce que vous croyez sérieusement que pour demeurer "incognito", le demeuré "soupirant" en question, va réussir à trouver "un canotier" au souk chaouachine (et un ukulélé made in Mallassine) pour donner le change et faire bonne figure auprès de sa belle gourgandine ? Un peu coton, j'pense. . .
PS. Merci pour "le plaidoyer" d'hier(?). . .que j'ai apprécié à sa juste valeur. . .et même plus !
MPP.
GZ
@ MPP
a posté le à 11:24
Et vous, vous me ferez toujours rire.Tandis que certains autres tirent la g...
Tant pis pour eux.
Bonne journée.
Drabki
Un collègue avec des grans talents
a posté le 04-08-2021 à 21:49
Il a une tête de darbouka mais comme je maîtrise le dom-tak j'espère qu'on m'offrira sa tête pour en faire une vraie Tabla ce con.
takilas
Des complicités et toujours des complicités.
a posté le 04-08-2021 à 21:44
Les complicités et les manigances sont devenues monnaie courante en Tunisie depuis 2011.
La mafia nouvellement instaurée depuis lors se comporte à sa guise et comme bon lui semble, et l'impunité fait partie intégrante de la vie sociale en Tunisie.
Donc c'est l'une, et non la seule, des raisons qui a engendré les réactions et la révolte du 25 juillet 2021 qui a été à l'origine de mettre impérativement à l'écart et s'en débarrasser définitivement du clan destructeur en l'occurrence celui de nahdha dont ses menbres se sont colossallement enrichis depuis 2011 jusqu'à ce jour
Mais le plus étonnant c'est que ce clan en question fait la sourde oreille et continue à se comporter comme s'il n'est pas la cause de ce massacre et espère par du bluff et avec toute nonchalance revenir même sur la scène politique comme si rien n'était.
Une bassesse et un banditisme jamais vus dans le monde entier tellement ces mafieux veulent se cramponner et préserver leur présence sans se soucier de quiconque.
Il devient par voire de conséquence de mettre en exergue les décisions de jurisprudentielles pour mettre terme à cette mascarade.
EL OUAFI
Un esprit altéré.
a posté le 04-08-2021 à 21:36
Nous assistons actuellement à une vraie altération de l'ésprit et de la morale, de certaines personnes qui ne reculent devant rien, oubliant au passage les valeurs auxquelles des nations entières y adhèrent et respectent.
Nous voici devant ce cas particulier qu'on considère parmi un intellectuel qui à pu écrire des livres sur des différents thèmes que nous lecteurs nous nous arrêtons à lire et tirer des enseignements'?';et se poser la question, du réel qui se passe en leur intérieur ?
Nous voici confronté à ce dilemme psychique qui les frappent, sont-ils vraiment atteints ? Ou malades vraiment ?
Dans ce contexte où le prétendu écrivain somme une personnalité de l'?tat qui a pu rencontrer dans d'autres circonstances, demandant la rétrocession, de livres offerts autrefois gratuitement, le voici en difficulté avec la justice qui lui réclame à rendre compte des dépassements commis dans des lieux publics et qui est censé respecter et donner l'exemple par son statut de représentant du peuple un législateur de surcroit !
Enfreindre la loi, par un député est gravissime et irresponsable, que ces mêmes messieurs qui se comportent en hors la loi ne méritent, que probes et indifférences, des vils individus et les qualificatifs ne manquent pas pour leur tailler des habits sur mesure. (Manai)
Badreddine
Y a t il un lien entre Rached Khiari et Pegasus ?
a posté le 04-08-2021 à 20:51
L'article de RBH semble indiquer que Rached Khiari aurait eu accès à des informations piratées à partir des téléphones de certaines personnalités. Par ailleurs, la presse internationale en relatant le scandale Pegasus, a révélé que des journalistes d'Al Jazeera étaient espionnés, probablement par ceux qui les emploient. Pure hypothèse, notre Cheikh, avec ses excellentes relations avec Al Manama, aurait peut 'être bénéficier du fameux programme afin de pouvoir espionner pratiquement toute la classe politique tunisienne. Cette hypothèse ne repose sur rien de concret, c'est vrai, mais elle pourrait expliquer pas mal de choses. A creuser!
Kamel
Lâche
a posté le 04-08-2021 à 19:52
S'il est vraiment courageux et le minimum de dignité il doit se présenté à la justice ce rat
Citoyen_H
A MON AVIS, IL Y A DE FORTES CHANCES QUE CE TYPE
a posté le 04-08-2021 à 17:04
se fasse liquider par ses propres complices, de peur qu'il révèle les noms de ceux qui lui faisaient parvenir les documents confidentiels.
N'oublions pas que les atouts majeurs ont changé de mains !!!
Ils n'hésiteront pas à faire endosser cette liquidation aux "hommes" de KS.


Fehri
Bravo
a posté le à 22:46
Meilleure réponse!
YOSR
EVIDEMMENT
a posté le 04-08-2021 à 15:55
Bien sûr qu'il a des complcités. en 10 ans, on imagine ben comment ennahdha a infiltré tous les systèmes
L'insulaire
Kidnappe par quelqu'un....
a posté le 04-08-2021 à 14:39
Peut-etre.....Qui sait.......quelqu'un l'a kidnappe et qu'il l'abuse du matin au soir pour payer tout le mal qu'il a fait a La Tunisie durant ces derniers mois.

Who knows....?
mansour
La signature du soutien et protection de l'islamiste frere musulman Rached Khiari est clair
a posté le 04-08-2021 à 13:59
le seul capable de défier les lois et la justice avant le 25 Juillet 2021 c'était le dictateur islamiste frere muulman Rached Ghannouchi mais avec nos héros et sauveurs de la Tunisie le Président Kais Said, l'Armée nationale, les forces de sécurités, la societé civile et Madame Abir Moussi plus rien n'est comme avant le 25 Juillet 2021 Rached Ghannouchi ne dispose plus de l'impunité parlementaire ni de l'impunité divine et ni de l'impunité de l'ingérence du Qatar+Erdogan et Joe Bidon
nazou de la chameliere
Y'a qu'à poser
a posté le 04-08-2021 à 13:43
La question a MPP.
Souvenez-vous de l'affolement de MPP ,sur l'article consacré a Khiari sur la "bombe" qu'il avait lâché sur l'élection de KS .

Quand je gueulais que le ministère de l'intérieur devait rester sous la responsabilité de Mechichi.
C'est pourquoi ?
Mêmepaspeur
Alla vecchia poverina gorgandina
a posté le à 21:45
Tu lo sai che tu mi fa tanto schifo, anche per sempre, povera stronza ?
MPP.
cavaliero
la justice parallèle est en activité
a posté le 04-08-2021 à 13:10
je suis encore septique sur la neutralité de la justice
la gangrène et le virus ennahdha a atteint certains juges et il faut plus d'un vaccin peut etre des quarantaines d'isolement
Tunisien amer
Introuvable
a posté le 04-08-2021 à 12:46
Peut être que Ali Laareyedh lui a arrangé un séjour au mont Chaambi pour soigner son cholestérol.
Allez savoir !
Mêmepaspeur
Planqué sous la tente, dans l'attente rabbi yfarraj
a posté le à 21:51
Ou planqué sous la tente de la chamelière ?
Paraît que la chaleur aidant, ça la travaille grave, et le kharraï est en manque à cause de ses innombrables changements de planques. . .
rabbi yhénnihom ! farda wel qat okh'thaaaaa. . .
MPP.
Virtuel
Vigilance
a posté le 04-08-2021 à 12:01
A part son dossier traite par la justice militaire, le procureur civil doit juger utile d instruire toutes les decouvertes signalees dans ce papier.
BOUSS KHOUK
LES COMPLICES DE CES CAFARDS SONT PARTOUT
a posté le 04-08-2021 à 11:45
de là , il faut les dénicher rapidement car c'est maintenant u'ils vont commencer vraiment à foutre le bordel au pays
Houcine
Ah, bon ?
a posté le 04-08-2021 à 11:29
Mais, poser la question c'est y répondre.
Dans le mille. Gagné.
Radhouane
Traque
a posté le 04-08-2021 à 11:28
Des fois la traque est plus belle que la capture.
Dark vador
Vous avez oublié certaines ambassades
a posté le 04-08-2021 à 11:26
Les gouvernement qui se sont succédées ont laissé rentrer du matériel de haute technologie et ils n ont jamais été inquièté, les mêmes ont arrêté Kartas le tuniso germanique, je crois que convoqué cette agent de l ONU pourra faire avancer ces allégations
Abir
Nous aussi, nous nous posons des questions monsieur le journaliste !
a posté le 04-08-2021 à 11:18
On absence des journalistes investigateurs et vu que la majorité des journalistes sont pays par les kwanjias criminels et vu que les kwanjias ont investi le ministère de l'intérieur et vu la présence des vendus partout dans ce pays ! Il nous reste que vivre dans les flous politique et judiciaire
Gg
Quelle question!!
a posté le 04-08-2021 à 10:57
Bien sûr il a des complices! Des voyous comme lui, des fanatiques, même chez les terroristes.