alexametrics
Dernières news

Qalb Tounes appelle à désigner un chef de gouvernement indépendant

Temps de lecture : 1 min
Qalb Tounes appelle à désigner un chef de gouvernement indépendant

 

Qalb Tounes a appelé, dans un communiqué émis ce lundi 11 novembre 2019, à désigner un chef de gouvernement « indépendant, compétent et faisant l’unanimité parmi les partis politiques et en concertation avec les organisations nationales ».

Le parti de Nabil Karoui a, également, chargé une commission de concertations présidée par M. Karoui de poursuivre les négociations avec les différents blocs parlementaires en vue de « réaliser l’équilibre politique ».

Rappelons que Qalb Tounes, 2ème au Parlement, aussi bien que le Parti destourien libre (PDL) de Abir Moussi ont été exclus des concertations autour de la formation du gouvernement conduites par Ennahdha, parti vainqueur aux législatives avec 52 sièges au nouveau Parlement.

Rached Ghannouchi, chef d’Ennahdha sera le candidat du parti islamiste à la présidence de l’Assemblée des représentants du parlement (ARP) alors qu’Ennahdha s’attache toujours à son droit constitutionnel de former le gouvernement.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

Microbio
| 11-11-2019 19:01
Ici, à nouveau une friandise des autres parties politiques sera livrée gratuitement à Ennhdha. Sans la direction du prochain gouvernement et la totale responsabilité dans le prochain gouvernement, Ennahdha sera une autre fois épargné de ses responsabilitées d´assumer. Elle nous dira, á chaque occasion, qu´elle n´est représenté qu´avec un ou de Ministres de deuxième rang et ainsi sa maneuvre d´action est minimale, comme c´est le cas entre 2014 et 2019 (politiquent elle n´avait rien á perdre!).

Pour être justes et démocrates, laissons Ennahdha gouverner, lui devrions donner la chance de présenter ses programmes et ses compétences. Certainement ça ne va trop tarder pour savoir la vérité de ses capacités et compétences réelles, pour gouverner le pays.

Oua Rabbi Ya3in

Momo
| 11-11-2019 17:07
Personnelle j'espère que monsieur karoui il s'éloigne de ces intégristes et qu'il observe de loin comment ces kemcha ils vont s'échouer ils vont vouloir demander de l'aide à vous et madame abir moussi qu'elle tiens toujours à sa ligne politique respect à cette dame

Ghazi
| 11-11-2019 16:09
La présidence de l'ARP à Ghannouchi, et là Ennahdha tient tout le monde par les C... Vous voulez gouverner, c'est moi qui passe les lois et les accords au parlement, sinon votre indépendant que vous choisirai devra se soumettre à nos décisions futures.
Vous pouvez prendre ce que vous voulez comme ministère, allez-y le MI, la justice..., Mais tant qu'on a la présidence de l'ARP vous ne pouvez rien faire, sinon on refait les élections. C'est le chantage d'Ennahdha, et tout le monde va lui accorder la présidence à son Cheikh, vu que personne ne souhaite refaire les élections, l'élu(e) ne souhaite plus perdre son immunité parlementaire, il y a un grand enjeux, il y a beaucoup de ripoux qui auront la paix pour 5ans encore, il y a même un siège qui a été vendu à 6 milliards de millimes rien que pour l'immunité parlementaire.

Carthage Libre
| 11-11-2019 15:37
Nous sommes avec vous Qalb Tounes, à 100%. Vous, mais aussi et surtout PDL de Abir Moussi ; vous êtes tous les deux notre seul espoir.

Mais une union avec les autres forces civiles démocratique est aussi nécessaire, car ensemble, vous serez plus fort que les ikhwans et ses filiales khommejs.

Houda
| 11-11-2019 15:36
Kalb tounes cesse de faire du cinema nabil karoui ne depasse en rien youssef chahed fel enbitah lenahdha de toute facon ennahdha va detruire tous ces partis Karakouz kalb tounes tahya tounes cpr et echaab

veritas
| 11-11-2019 15:30
il faut négocier avec leur parrains pour qu'ils les laissent sur les carreaux si non la situation est quasi difficile,il y'a mille est une manière pour négocier ....ce n'est pas impossible c'est ce qu'ils ont fait dans le dos de ben Ali pour qu'il soit lâcher de la manière la plus odieuses ils ont promis plus de concessions quitte à vendre le pays par petit parcelles,il faut être plus malin qu'eux négocier avoir la confiance de ces parrains et sans trahir les tunisiens ils ont déjà assez subis depuis 2011,les anciens colons été plus tendres avec les tunisiens par apports à ce qu'ils sont entrain de subir par les leurs .

TABARKA
| 11-11-2019 15:24
Il n'y aura pas de consensus entre les différents grands partis. Ennahdha a montré son inefficacité politique, les échecs répétés durant les 9 années de gouvernance ont démontré son incapacité de gouverner. La défaite d' ennahdha lors des dernières élections montre que l'utilisation de l'islam comme moyen de persuasion n'est plus suffisant . Sans aucun doute que la contestation mondiale est pour quelque chose, les citoyens veulent aujourd'hui du concret de vivre sur cette terre, pour l'au de là, chaque chose en son temps. Le spectacle donné à l'avenue de BOURGUIBA est navrant et même infligeant.

A lire aussi

2 morts et 7 blessés

15/12/2019 12:40
1

Une réunion quadrilatérale s'est tenue, ce samedi 14 décembre 2019, entre des représentants du

14/12/2019 20:49
7

Le député Al Karama, Rached Khiari, a accusé l’ambassadeur français à Tunis, Olivier Poivre d’Arvor,

14/12/2019 18:41
39

Le ministre de l'Education nationale, Hatem Ben Salem, a été nommé ce samedi 14 décembre 2019,

14/12/2019 16:12
5

Newsletter