alexametrics
mardi 24 mai 2022
Heure de Tunis : 17:49
Dernières news
Projet de la cité médicale de Kairouan : création d’une unité de gestion par objectifs
28/01/2022 | 19:37
2 min
Projet de la cité médicale de Kairouan :
création d’une unité de gestion par objectifs

 

Un décret présidentiel a été publié, vendredi 28 janvier 2022, dans le Journal officiel portant création d’une unité de gestion par objectifs pour la mise en place du projet de la cité médicale de Kairouan et fixant son organisation et les modalités de son fonctionnement.

 

En vertu de décret, cette unité de gestion est placée sous la tutelle du ministre de la défense nationale et dénommée "unité de gestion par objectifs ".

Ce décret indique, également, que le projet de la cité médicale de Kairouan vise notamment à construire une cité intégrée servant toutes les spécialités médicales, veiller à l’amélioration de l’infrastructure sanitaire dans la zone du projet via la mise en place des structures sanitaires et hospitalières, civiles et militaires, des établissements d’enseignement supérieur, des complexes industriels et commerciaux, des groupements d’habitations et des projets d’appui, rapprocher les services des habitants des gouvernorats du Sud et du Centre-Ouest et créer une dynamique économique et fournir de nouveaux emplois.

 

La durée de la réalisation des missions de l’unité par objectifs est fixée à deux ans à compter de la date de l’entrée en vigueur de ce décret présidentiel et peut être prorogée pour un an.

A la fin de la mission de l’unité de gestion par objectifs, le ministre de la défense nationale soumet un rapport sur les activités de l’unité au président de la République et à la cheffe du Gouvernement.

 

Rappelons que le chef de l’Etat avait annoncé la création prochaine d’une ville sanitaire à Kairouan lors de l’interview de ses 100 premiers jours diffusée sur la Wataniya 1, depuis le 30 janvier 2020,

Une annonce qui a suscité de nombreuses interrogations et critiques dans la mesure où le projet de l’hôpital de Kairouan existe déjà depuis 2018, financé par un don saoudien d’une valeur de 100 millions de dollars.

S.H

 

28/01/2022 | 19:37
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
2 ans après...
a posté le 30-01-2022 à 10:43
Deux longues années après, le chef du pouvoir se décide enfin à lancer un clin d'oeil qui se veut rassurant sur le devenir de ce projet... De lui, qui ne cesse de pointer son index rageur sur cette administration coupable de lenteurs insupportables - pas seulement dans le domaine judiciaire -
on était en droit d'attendre plus de réactivité et moins de lenteur... Verra-t-on le premier appel d'offres avant la fin du mandat de ce président ? On en doute, très sincèrement, même si la prochaine invective martiale et dûment enflammée du Kayssar ne pourra que démentir les alertes citoyennes !