alexametrics
samedi 22 janvier 2022
Heure de Tunis : 19:09
A la Une
Plénière consacrée à la discussion du projet de loi de finances 2021
28/11/2020 | 10:57 , mis à jour à 00:34
2 min
Plénière consacrée à la discussion du projet de loi de finances 2021

 

Le Parlement a démarré, samedi 28 novembre 2020, les travaux de la plénière consacrée à la discussion du projet de loi de finances 2021.

Après le coup d’envoi donné par le président du Parlement, Rached Ghannouchi, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a pris la parole pour défendre le bilan des trois premiers mois et présenter les grands axes du projet de loi de finances 2021.

Il a assuré, dans ce sens, que le gouvernement avait fait de la santé du tunisien et de la préservation de son gagne-pain une priorité absolue dans ce contexte marqué par la recrudescence de la pandémie Covid-19 et une récession économique sans précédent.

 

 

 

Hichem Mechichi a ajouté que le gouvernement avait prévu de puiser les moyens nécessaires à la continuité de la lutte contre la pandémie dans le budget de 2021 soulignant que ce projet de loi de finances de 2021 serait un premier pas vers le changement auquel aspire les Tunisiens.

Il a indiqué, par ailleurs, que le gouvernement avait planifié plusieurs réformes d’ordre fiscal et administratif et veillerait à encourager l’investissement en assumant son rôle d’Etat constructif et responsable.

 

Le discours de Hichem Mechichi n’a su convaincre, cependant, les députés. Plusieurs lui ont adressé des critiques virulentes au sujet du développement dans les régions. Le député de Qalb Tounes, Yadh Elloumi, s’est quant à lui montré optimiste assurant que le gouvernement de Hichem Mechichi avait adopté la bonne approche en se concertant avec le Parlement dans l’élaboration du projet de loi de finances complémentaire pour l’année 2020, à titre d’exemple.

 

La plénière s'est poursuivie jusqu’à minuit avec 80 interventions et auxquelles le chef du gouvernement a répondu.

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a réitéré, lors de son allocution prononcée à l’issue des travaux de la plénière consacrée à l’examen du projet de loi de finances 2021, l’engagement de son gouvernement à mener à bien les réformes nécessaires pour sortir le pays de la crise.

Il a précisé qu’on ne peut parler de réalisations après seulement trois mois d’exercice soulignant, face aux députés, que leur combat est commun et que les défis à relever sont surmontables si l’on s’y attelle avec l’environnement et les conditions adéquates.

 

 

 

A lire également
28/11/2020 | 10:57 , mis à jour à 00:34
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous