alexametrics
dimanche 26 mars 2023
Heure de Tunis : 13:54
Dernières news
Pénurie de café : la Chambre des torréfacteurs appelle à libérer le marché
04/02/2023 | 13:08
1 min
Pénurie de café : la Chambre des torréfacteurs appelle à libérer le marché

 

La Fédération nationale des industries agro-alimentaires relevant de l’Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (Utica), a publié, ce samedi 4 février 2023, le communiqué de la Chambre des torréfacteurs qui a tenu à expliquer les raisons du manque du café observé sur le marché tunisien.

La Chambre des torréfacteurs a d’abord rappelé que l’Office tunisien du commerce est la seule autorité habilitée à fournir du café, compte tenu du monopole exclusif dont il jouit dans ce domaine, et qui le rend directement et pleinement responsable d'approvisionner régulièrement le marché et de constituer un stock de réserve pour répondre à la demande.

 

« Face à la hausse continue des prix du café sur le marché mondial, l'Office tunisien n'est plus en mesure de subvenir aux besoins en café vert des usines, cette hausse des prix sur le marché mondial n'a pas été prise en compte dans la structure des prix fixée par le ministère du Commerce. Depuis plus de 7 mois, le secteur vit une double crise inédite et extrêmement dangereuse qui a conduit à la fermeture des usines de torréfaction de café pendant plusieurs semaines, et menace leur pérennité. Malgré nos demandes répétées de trouver des solutions radicales aux crises de notre secteur qui durent depuis deux ans, nous n'avons trouvé aucune réponse des autorités concernées » a expliqué la Chambre.

 

Elle a enfin appelé à la libération totale et immédiate de la filière, compétitive par excellence, au niveau de l'approvisionnement en café vert ou au niveau de la fixation de prix de vente du café torréfié et soluble importé, en application des promesses et accords qu'elle avait précédemment conclus avec les autorités compétentes, qui n'ont pas été appliqués.

 

M.B.Z

04/02/2023 | 13:08
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Judili58
@ Gg
a posté le 04-02-2023 à 19:40
Si le solde export/import est positif vous avez parfaitement raison et les torréfacteurs n'auront pas besoin des devises de la BCT.
DHEJ
Filière café... Filière boisson alcoolisée!
a posté le 04-02-2023 à 18:51
Le fisc doit adopter la même approche.

OCT et ses fournisseurs=====) ce n'est pas vert maus mafieux.


ROBOCOP doit donner un coup de pied dans cette boîte!
Gg
L'économie étatique!
a posté le 04-02-2023 à 17:26
Encore une preuve s'il en faut que l'économie de monopole d' état ne marche pas.
Les entreprises doivent pouvoir s'approvisionner en produit brut sur le marché, gérer leurs stocks et leurs ventes, fixer leurs prix et se faire payer à l'exportation en devises.
Rien d'autre ne fonctionne!
Tounsi
Bizarre
a posté le à 21:06
Et bien sûr il vont vendre à des prix élevés..pauvre consommateur et cg parmi eux sauf s'il est torréffecateur..
Judili58
LE CAFE VERT EST UN PRODUIT IMPORTE
a posté le 04-02-2023 à 14:16
Que limportation du café vert soit assurée par l'OCT ou bien par les torréfacteurs elle est payée par des devises. Le problème est là. A moins que les torréfacteurs peuvent se procurer des devises sans solliciter la BCT.
Skywalker
@judili58
a posté le à 15:24
Bravo c'est bien le problème ! Qu'il s'agisse de l'OCT ou autre le problème est bien la devise. Or m, la BCT voit ses réserves glisser de jour en jour...donc l'état ne sera pas prêt de lâcher de sitôt les imortations de café sucre riz et autres denrées de première nécessité !