alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 20:59
Dernières news
Ouverture d'une enquête après le décès d'un militaire d'une balle dans la tête à la caserne de Bizerte
11/06/2017 | 00:20
1 min
Ouverture d'une enquête après le décès d'un militaire d'une balle dans la tête à la caserne de Bizerte

 

Le porte-parole du ministère de la Défense, Belhassan Oueslati, a déclaré samedi 10 juin 2017, que la justice militaire a décidé l’ouverture d’une enquête suite au décès d’un soldat dans la caserne de « Kharouba ».

 

Selon les déclarations de M. Oueslati, le soldat aurait succombé à sa blessure au niveau de la tête causée par une balle, à l’hôpital régional de Bizerte. On lui aurait tiré dessus alors qu’il effectuait sa garde. Le jeune soldat de 20 ans était originaire de la ville de Kébili.

 

S.A

11/06/2017 | 00:20
1 min
Suivez-nous

Commentaires (4)

Commenter

kameleon78
| 11-06-2017 17:47
Il faut appeler un chat un chat, ce pauvre soldat a été assassiné, donc la moindre des choses ce serait une enquête afin d'arrêter le coupable.

EL OUAFI
| 11-06-2017 11:35
IL s'est fait tirer une balle dans la tête, c'est un meurtre, un assassinat me semble-t-il ? il faut voir du coté de ces fanatiques, la région de Bizerte est truffée de ces malfrats, oui ça ne peut qu'être qu'un meurtre prémédité.
(Allah Yarhamou, ce jeune soldat fauché à fleur d'âge ) encore un martyre, pour cette Tunisie qui n'a pas fini avec ces calamités, pendant qu'un grand nombre de nos dirigeants se chamaillent des fauteuils et d'autres, arnaquent le peuple par leurs postes stratégiques au sein de l'administration, des voleurs des magouilleurs sans scrupules ! on va continuer à pleurer pour longtemps ce pays ! ! ! (Manai)

Letranger
| 11-06-2017 05:34
"... la justice militaire a décidé l'ouverture d'une enquête suite au décès d'un soldat dans la caserne de « Kharouba »..."

Kays
| 11-06-2017 01:05
Certains manifestent pour soutenir le Qatar mais nous aurions bien aimé aussi des manifestations de soutien à la famille Soltani, aux militaires ayant donné leurs vies pour le pays, aux membres de la garde présidentielle lâchement assassinés, à la petite fille de Ben Guerdane, aux pauvres touristes britanniques massacrés à l'AK 47 sur une de nos plages, aux victimes du Bardo, nous aimerions aussi un hommage à ce jeune défenseur de la Nation qui s'est fait tiré dessus de la manière la plus lâche.

Soutenons nos forces de sécurité, notre armée car c'est pour nous qu'ils risquent leurs vies, soutenons les cela leur réchauffera le coeur et confirmera le sens qu'ils donnent à leur mission.

Soyons tous unis derrière les sentinelles de la Nation tunisienne.


Tahya Tounes