alexametrics
lundi 15 août 2022
Heure de Tunis : 02:05
Dernières news
Noureddine Taboubi : Najla Bouden m’a appelé très en colère !
26/03/2022 | 15:47
1 min
Noureddine Taboubi : Najla Bouden m’a appelé très en colère !

 

« Hier nous avons reçu une délégation du FMI et le soir même la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, m’a appelé, dans un état de colère accusant l’Union de saboter les négociations », a déclaré, samedi 26 mars 2022, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi.

« Nous le disons, nous reconnaissons les difficultés et nous reconnaissons le fait que le recours au FMI est nécessaire, mais le problème n’est pas là. Aujourd’hui, ils nous appellent pourquoi ? Les institutions du pays sont en train d’être démantelées une à une ! … Si vous voulez être un partenaire, il faut écouter les gens ! Personne ne peut duper l’UGTT ! Pour nous avoir de son côté, il faut être honnête et sincère ! », a ajouté le secrétaire général de la centrale syndicale.

 

Noureddine Taboubi a reçu hier la délégation du Fonds monétaire international actuellement en visite en Tunisie, en présence de trois secrétaires généraux adjoints et d’experts de la centrale syndicale. Dans une déclaration au journal Echaâb News, M. Ben Gaddour a indiqué que cet entretien a été une occasion pour échanger les opinions et les points de vue.

Et d’expliquer que le principal reproche du syndicat contre la proposition du gouvernement soumise au FMI est qu'elle ne soit pas un programme économique, mais plutôt un ensemble de mesures comptables techniques qui ne visent pas à réformer la situation économique et n'a aucune vision. C'est cette remarque du puissant syndicat qui semble avoir provoqué le courroux de la cheffe du gouvernement.

 

M.B.Z

 

 

26/03/2022 | 15:47
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Zouari Mohamed
Observation
a posté le 28-03-2022 à 10:12
Le jour où vos........seraient en cessation de paiements des salaires. .vous vous rendriez compte que votre position a été néfaste pour les résultats escomptés. ..mais il sera trop tard
Citoyen_H
IL NE SE SENT PLUS, IL EN EST TRES FIER !!!!!!!!!
a posté le 27-03-2022 à 15:41
"Najla Bouden m'a appelé très en colère !"

Si le chef de l'état ne met pas tous ces complexés, ces frustrés, ces incultes, ces analphabètes, ces puits sans fonds de débilités, ces fourbes, ces populistes, hors d'état de nuire le plus tôt possible, je ne donnerai pas cher du pays.

abessi et taboubi ont donné sans compter, ont satisfait toutes les revendications des adhérents du club de fainéants inutiles qui ne cessent de tirer notre économie par le fond.

taboubi ne peut plus faire marche arrière.
Le faire, signerait sa propre fin et celle des mafieux qui forment le bureau officieux des mafieux de la NATION !!!

Il n'y a aucune autre alternative !!!!!
Le syndicat doit être mis au congélateur pour au moins une dizaine d'années !!!!!!



JUDILI58
OU EST LE PATRIOTISME
a posté le 27-03-2022 à 14:20
Si TABOUBI etait réellement patriote il ne se serait pas permis d'affaiblir le gouvernement de son propre pays auprès de parties étrangères. Il aurait dû signifier au FMI que leur seul interlocuteur était le gouvernement. Pour cela il fallait s'appeler FARHAT HACHED.
BENOU
Depuis 1956 la Tunisie est en pleine MERDE des littéraires !
a posté le 27-03-2022 à 13:58
Les plaies évidentes de la societé tunisienne on peut les classifier comme suit:

L'UGTT est une plaie chronique fistulée à odeur nauséebonde envahie par des anaérobies multirésistantes..

Les Destouriens (PSD/RCD/PDL) --> Ischkara wil b7ar, à bannir de la politique en Tunisie et ne pas oublier de les exproprier..

Ennahdha--> une plaie chronique necrosée, malheureusement bien ancré dans la masse ignorante et surtout les tamponnés au front..
Rationnel
Comment payer les salaires sans les prets FMI?
a posté le 27-03-2022 à 13:24
L'UGTT est il conscient que le gouvernement ne va pas trouver l'argent pour payer le salaire de ses adhérents?
Budget: 57,3 Milliards de dinars
Besoin d'emprunter: 20 Milliards dont 13 Milliards a l'étranger, sans accord avec le FMI pas de prêts a l'étranger et probablement pas de prêts domestiques.
Salaires: 22 Milliards
Compensation: 7,3 Milliards, Subventions produits de base: 3,8 Milliards, hydrocarbures: 2,9 Milliards, Transport: 0,6.
Budget établit base un prix de pétrole a 75 dollars/baril, le prix du baril a double de même que le prix du blé, donc il faut doubler ces montants. Budget de compensation sera au moins: 15 Milliards ou plus.
Le gouvernement est dans l'obligation de nourrir le peuple avant de payer les salaires surtout que 300 milles de fonctionnaires occupent des emplois fictifs et sont payer pour ne rien faire.
Donc sans emprunts le gouvernement ne dispose que 37 milliards, après les compensations il ne reste que 22 milliards pour toutes les autres dépenses. Les adhérents de l'UGTT seront contraints a accepter des coupures de salaires ou a travailler sans salaires comme les fonctionnaires de plusieurs pays comme le Liban, le Yémen, la Syrie....
Les banques Tunisiennes sont trop exposées a la dette du gouvernement (103%) et ne peuvent/doivent plus prêter davantage au gouvernement.

Gg
Entêtement, sabotage, incompétence et bêtise
a posté le 27-03-2022 à 11:21
Le FMI envoie une délégation pour juger de la collaboration du syndicat avec le gvt et le patronat, et elle ne voit que désordre, opposition et incompétence.
C'est terrible...
Lol
Le secrétaire général de l'effondrement
a posté le 27-03-2022 à 09:04
On s'en fou de vos états d'âme. Vous serez le secrétaire général et la chef de gouvernement qui ont mené le pays vers l'effondrement z la libanaise.
Continuez à croire que que seuls les politiciens paieront le prix. La réaction des tunisiens envers l'UGTT vous surprendra quand vous aurez tout détruit.
Petit x
UGTT et LES KHOUANJJIAS sont les deux maux endémiques de ce pays...
a posté le 27-03-2022 à 08:51
Je vous l'ai dit et répété à maintes reprises sur ce site que les deux grands maux dont souffre la Tunisie depuis les années 70 s'appelle l"UGTT et Les Khouanjias:
1- Les premiers sabotent l'économie en semant la culture du moindre effort pour tuer la poule aux '?ufs d'or en espérant remplir leurs poches tout d'un coup (alors que nenni)

et

2- les seconds bloquent les pensées en semant l'ignorance "Al Jahel" à tout coin de rue pour s'accaparer le pouvoir et amasser des fortunes (ce qu'ils ont réussi à faire en partie ces dernières années).

Le résultat qu'on observe aujourd'hui c'est qu'ils ont mené le pays au bord de la faillite et qu'ils sont devenus tellement forts devant un Etat faible que la perte de la Tunisie est inéluctable.

Tunisiens et tunisiennes sauvez vos peaux avant qu'il ne soit trop tard.
Habiba hannouz
La colère de Nejla Bouden
a posté le à 11:42
Je suis sur la même longueur d'onde que vous. ....concernant lUGTT et les khouanjia ....ce sont les plaies de la Tunisie. ....
Mourad g.
Changer les têtes à l UGTT
a posté le 27-03-2022 à 08:08
Danger imminent il est très urgent de changer les têtes à l UGTT et de mettre fin à cette spirale de destruction. LUGTT doit etre remise à sa place et ne plus se mêler des décisions du gouvernement. Inspirez vous de l '?GYPTE bon dieu, demandez des conseils à Sissi et sauvez ce pays. Agissez d'une manière forte.
Taboubi c'est qui ?
Il représente les basses classes analphabètes et egoistes de ce pays qui ne comprennent que le bâton. Alors agissez, matez les et vite sinon c'est une vraie révolution qui attend ce pays voire même une guerre civile.
La meilleure.... , un boucher inculte de ellouhoum qui prend les commandes de ce pays, du jamais vu dans aucun pays au monde. Je suis dégouté.
GZ
@Mourad g
a posté le à 12:41
Bonjour Mourad.
Quelque chose m'intrigue,
êtes-vous de Menzel Kamel?
Si oui, nous avons bien des choses à nous dire.
Bon dimanche.
Chanchan
Comme s'il s'agit d'une révélation importante
a posté le 27-03-2022 à 05:15
Et en public s'il vous plaît.
Pour expliquer comment ce type ose défier et s'attaquer indécemment et avec impolitesse à tout le monde.
Cela prouve qu'il n'est pas à la hauteur de cette tâche qui ne lui sied aucunement.
Il n'est là que pour épater nahdha et leur démontrer qu'il est toujours à leur service.
Une mascarade et un héritage de misère cette UGTT.
Oser se moquer des tunisiens de cette c'est le comble de l'ignorance et de la médiocrité.
De quelle union s'agit-il ? Peut-être d'un héritage légué par les martyrs et depuis 2011 massacré.
Chanchan
Le pire est à venir
a posté le 27-03-2022 à 05:05
Lorsque ces renégats auront construits le nouveau siège "royal" à la place mohamed ali en plein Tunis.
Reste à savoir avec quel argent.
Malla mafia.
Nephentes
L'idiot; Le pauvre idiot.
a posté le 27-03-2022 à 03:09
Ce que ne sait peut être pas ce Taboubbi et sa bande de clowns :

C'est que non seulement les conditions du FMI suite au processus en cours, doivent être respectées a la lettre: mais que de plus le passage par le Club de Paris est quasiment certain a partir de novembre/décembre de cette année_ défaut de paiement.

On se doit d'espérer qu'il est au courant que depuis plusieurs mois déjà, les autorités de son pays sont en contact avec le Club et que le gouvernement Bouden est en train d'?uvrer sur deux fronts : soumettre une demande de passage devant le Club s'appuyant sur l'impossibilité de poursuivre les remboursements en l'état et conclure un accord économique avec le FMI assurant que tout est mis en '?uvre pour éviter que cela ne se répète.

Sachez lecteurs que nous avons d'ores et déjà, dans l'opacité la plus complète, dû nous plier aux exigences de ses créanciers, ce qui réduit à néant notre marge de man'?uvre. Le FMI est la pour nous détailler les réformes envisagées , avant que la Banque mondiale et la Cnuced ne complètent le tableau. Notre marge de man'?uvre est infime .

En novembre, lors de notre premier passage devant le Club de Paris, on va nous fixer une date butoir. Officiellement, seuls les crédits accordés avant la date butoir sont concernés par le rééchelonnement. Les dettes contractées après cette date ne sont en principe pas susceptibles d'être restructurées, ceci afin de rassurer les marchés financiers et les bailleurs de fonds quant au remboursement des nouveaux prêts qu'ils accorderont.

voici la règle du jeu officielle : « La qualité d'une signature financière se construit dans le long terme dans la mesure où les prêteurs tendent à évaluer dans la durée la capacité du débiteur à rembourser sa dette avant d'accorder des financements plus importants. En revanche, la signature financière d'un pays est susceptible de se dégrader rapidement en cas de non-respect des obligations contractuelles. Dans le cas où la restructuration de la dette ne peut être évitée, les pays qui n'accumulent pas d'arriérés et adoptent une démarche préventive pour trouver une solution de manière coordonnée avec leurs créanciers, notamment au sein du Club de Paris, peuvent restaurer plus facilement par la suite leur capacité d'emprunt. En revanche, ceux qui déclarent un moratoire unilatéral tendent à perdre la possibilité d'accéder à de nouveaux financements pour un certain temps ».

L'agenda des sessions n'est jamais rendu public à l'avance ; la teneur des discussions en interne et le positionnement des différents pays ne sont jamais connus ; les réunions se font à huis clos, sans le moindre observateur des mouvements sociaux.
URMAX
" ... Si vous voulez être un partenaire, il faut écouter les gens ! Personne ne peut duper l'UGTT ! ... "
a posté le 27-03-2022 à 00:36
Ceci est valable quand le peuple est travailleur.
Lorsque le peuple est fainéant, il a encore tout a apprendre, précisément comme toi, Taboubi.
Tu n'a jamais été un bon travailleur et c'est précisément pour cela que tu as i.tégré l'ugtt, parce que tu es aussi partisan "du moindre effort".
Fainéant bon à rien professionnel.
Un désastre pour une entreprise, des gens comme toi.
A renvoyer tout de suite sans aucune indemnité.
...
Toi et tes partisans, aimez bien le "mesmar fi hit" ... vous vous faites titulariser et ensuite - tranquiles, a l'abri de toute sanction - vous faites crouler toutes les entreprises ou vous etes.
...
Et c'est pour cela qu'aucun accord avec le FMI ne sera conclu, tant que l'ugtt existera ...
BOUSS KHOUK
TOUNIS
a posté le 26-03-2022 à 23:17
Mbelaa lil ankouch et si taboubi prévoit une grève générale et s !!! Ya monsieur , IJBID LIFRENETT et HADDIK GHADI . Bdetha la secte wou bech Inti tkemil ala mramitna ..
Mon.
Comment
a posté le 26-03-2022 à 22:54
Je crois que Taboubi est devenu le nouveau Tartour de la République, il veut jouer dans la cour des grands alors qu'il n'a pas le profil, on dirait qu'il veut faire capoter les négociations avec le FMI, et dire qu'il prétend être le défenseur des travailleurs !
Akoubi Ammar
Des imposteurs chapelet en main, il faut en finir avec
a posté le 26-03-2022 à 22:52
La centrale syndicale tunisienne est dirigée par un bureau exécutif national dominé par la gauche. Pour ce qui est de ses autres structures ( unions régionales, fédérations, syndicats généraux, syndicats de base) elles sont contrôlées par les divers courants tels que la gauche démocratique, l extrême gauche, les rcdistes de AbirMoussi ,les infiltrés obscurantistes nahdhaouis et les radicaux issus des pléthores ou des super incompétents percevant des salaires au temps passé. Les salariés qui se tuent dans leur travail n ont pas accès aux bureaux syndicaux. Le constat général est clair la multiplication des grèves étudiées et planifiées pour saboter les institutions de l état et détruire l économie. Toute opération tendant à écarter les bras cassés, instaurer des mesures d assainissement et de redéploiement du personnel est vouée à l échec. Les responsables des parties précitées travaillent continuellement dans les ateliers du diable pour la contrecarrer. Il n y a plus de Farhat Hached, Ahmed Tlili, Habib Achour et Taieb Baccouche pour imposer un vrai travail syndical. Ces géants avaient dominé la scène aussi bien politique que syndicale par leur clairvoyance et leur patriotisme. La grève avait un sens et une définition et l intérêt de la patrie prime avant toute autre considération. Malheureusement le temps de la jachère intellectuelle a aidé à la naissance des syndicalistes " corbeaux et limandes" avec la devise : garder de l influence et les bonnes grâces. Ils avaient bien courtisé la dictature jusqu'au tournant du 14 janvier 2011. Cette date a permis en l absence d une vraie gouvernance du pays à des personnes gouailles de mettre le nez dans la direction des affaires de l état avec des méthodes destructrices de l économie mais que tout ce monde englobant ces institutions malfaisantes qui se sont unies non pas par coïncidence mais par programmation sache qu on ne peut pas faire de l âne un cheval de course. Les actes des obscurantistes et leurs suiveurs, ceux des rcdistes de la zaghrata et des syndicalistes narguant président et gouvernement et qui n ont pas respecté le règlement intérieur de leur organisation puis fomenté un congrès complotiste pour pérenniser leur dictature ne font qu aider à la résilience des tunisiens qui n accepteront jamais à revenir en arrière . Les procédures décoratives ne tromperont jamais les tunisiens . Toutes les zones de non droit doivent être nettoyées . Fin impérative de l opération arnaque de la décennie des ratages. Des héritiers de Hached et des vrais leaders nationalistes, il y en a en Tunisie.
Hosni
Taboubi
a posté le 26-03-2022 à 22:46
Taboubi tu a mis le pays en danger tout les grèves que fait UGTT a fait Arrêt se n est pas une boucherie La Tunisie n est pas une boucherie
Que compte tu a ton niveau des discussions avec les experts de la banque mondiale
Si par malheur sa échoue tu seras le responsable
Arrêt tes grève
Amine
Jeu
a posté le 26-03-2022 à 22:02
***.... on oublie ce qu'à fait Margaret Tatcher avec les syndicats anglais... 2 lois pour limiter le pouvoir de nuisance des syndicats... en 1980 et 1982... et c était des promesses de campagne.... on n'attend quoi... Aller Mme Bouden et Mr Saied.. let's go
k.Hamida 7806
là , il excelle
a posté le 26-03-2022 à 21:56
le tabboubi général de L'Ugtt.
il y a vraiment de quoi être fier,
Réussir à dégonfler les pneus, lors de négociations aussi serrées avec le fmi, à un moment si crucial, eh bien, il faut être bien culotté pour le faire.
Prétendre l'honnêteté , alors que l'UGTT, sans nier la valeur de cette honorable institution, était un partenaire à part entière pendant cette dernière décennie , avec tous les gouvernements , et si crise il y a, l'UGTT à travers ses membres est coresponsable de l'état de faillite du pays.
Et puis de crier sur tous les toits, que ça a mis en colère la cdg, dénote d'une immaturité flagrante et d'une bassesse sans limite, propre à tous les preneurs de décisions dans ce foutu pays à merde durant cette ténébreuse décennie, tous sans exception.
Daoudaou
Taboubi parle d'honnêteté ?!
a posté le 26-03-2022 à 19:54
Lui qui veut duper les gens pour favoriser nahdha et ses "supporters" ; lire partisansou plutôt lèches-bottes.
On a pas compris ce que veut Taboubi ?
Ntc
Un dangereux
a posté le 26-03-2022 à 19:29
La situation du pays est pénible, elle est dûe entre autres à l'ennemi numéro 2 du pays qui n'est autre que l'UGTT, le numéro 1 est bien sûr Ghannouchi d'ennahda. Bonjour les dégâts car K. Saïd n'est pas YC qui n'a pu rien faire contre Tabboubi. Le monde bouge, avance et nous on vit avec un syndicat des années soixante. Bravo Tabboubi nous allons droit vers la faim
AN
M. le Président Kaiis Saied : Un décret s'impose pour arrêter le DANGER imminent !
a posté le 26-03-2022 à 18:55
La Tunisie doit enfin être débarrassée de ces mafieux de ce qu´on appelle UGTT.
La Tunisie s'est laissée trop longtemps traîner par cette association mafieuse et c´est dépuis le temps de Bourguiba.

L´UGTT représente un vrai DANGER imminent pour l´économie, la sécurité et la paix sociale du pays.

Combien de temps encore devrons-nous tolérer et accepter ces parasites, c'est pourquoi M. le Président Kaiis Saied, s'il vous plaît, interdisez immédiatement ce bordel (DECRET du siècle!).
Notre pauvre pays ne peut plus se permettre le luxe de tolerer ces monstres BenouHilèliens !

S'il vous plaît, une Interdiction immediate, serait un salut pour notre pays !
Il est temps ou jamais de le faire, car je ne crois pas que le Parlement en soit capable un jour !

Allah Yar7èm Waldik! Vous n´avez absolument rien à perdre mais tout à gagner !
Soussi
Taboubi
a posté le 26-03-2022 à 18:23
Taboubi joue le patron du pays suite a la faiblesse du gouvernement
SAM53
ENCOURAGE PAR LE LAXIME DE L'ETAT
a posté le à 21:12
Entièrement d'accord SOUSSI
ourwa
Quand est-ce que bouden va démissionner ?
a posté le 26-03-2022 à 18:20
Tiens donc, najla bouden a parlé et même elle l'a fait en colère...on aurait bien aimé l'entendre, elle qui a aligné 3 mois depuis qu'elle a été intronisée sur le bidet de la Kasbah, autrement, elle n'a cessé de nous ch...er sur les pieds, chose qu'elle excelle de faire... Eh bien qu'elle continue ainsi, car son " gouvernement" et elle aussi, de pieds nickelés, nous pompent l'air, tout en continuant à étouffer le pays par leurs incompétences notoires...
Taboubi a parfaitement raison et bouden le sait. D'ailleurs les institutions de prêts, le FMI en premier, ont bien dit répété qu'il n' y aurait pas de nouveaux prêts sans l'aval de l'UGTT. A bon entendeur, salut... Et comme l'a expliqué Taboubi, " que le principal reproche du syndicat contre la proposition du gouvernement soumise au FMI est qu'elle ne soit pas un programme économique, mais plutôt un ensemble de mesures comptables techniques qui ne visent pas à réformer la situation économique et n'a aucune vision. " dixit. Et d'enfoncer le clou, Taboubi rétorque à bouden : " Si vous voulez être un partenaire, il faut écouter les gens ! Personne ne peut duper l'UGTT ! Pour nous avoir de son côté, il faut être honnête et sincère ! » sic. Toujours le mot pour rire, Taboubi, comme si bouden savait ce que " honnêteté et sincérité" veulent dire... Il suffit de se rappeler qu'elle fut nommée à la Ksbah par KS, tout comme le furent d'autres " chefs de gouvernement" précédents nommés par KS, harmel ( refusé par l'ARP), fakhfakh, un corrompu et mechichi, un vassal de nahdha et un incompétent notoire... bouden serait-elle différente? manifestement NON. Ce qu'il faudrait savoir, c'est que KS n'a besoin ni de chef de gouvernement ni de ministres responsables et compétents, mais bien d'un " grand vizir" et de "vizirs subalternes", tous à sa botte...comme du temps des kalifes. On en constate les résultats...
Hassine
UGTT A LA TOUCHE
a posté le 26-03-2022 à 17:32
Gouvernement qui a évincer l'UGTT maintenant qu'il n'est pas content !
C'était prévisible de l'avoir comme adversaire
Alors pourquoi s'étonner
Lassaad ben rejeb
FMI
a posté le 26-03-2022 à 17:25
Quel ignare ce type
Mozart
Info inédite (de Taboubi) : Najla Bouden peut exprimer de la colère
a posté le 26-03-2022 à 17:08
Donc, alors que très, très, très peu d'infos sont disponibles à son sujet, on apprend que la locataire de La Kasbah peut non seulement utiliser le téléphone, le soir en plus, mais aussi être par la même occasion colérique, en tout cas d'après le locataire du siège de l'UGTT, qui vient d'y renouveler son bail contesté, mais qui ne précise pas s'il s'est lui aussi énervé ou s'il s'est, au contraire, réjoui du coup de colère téléphonique de la subalterne en chef de Saied.
Une hypothèse crédible : il a pris son pied.
JUDILI58
A QUI LA FAUTE ?
a posté le 26-03-2022 à 16:35
On a" donné " un rôle à l'UGTT qu'elle ne devrait pas avoir. Voilà le fond du problème. De l'autre côté ce gouvernement comme ceux qui l'ont précédé est adepte des solutions faciles. Sauf que malheureusement pour ce gouvernement le pays a atteint ses limites. Il n y a pas trente-six mille choix. Soit continuer avec les solutions " faciles" et continuer à céder aux chantages de toutes sortes. Soit gérer le pays au mieux possible avec les moyens disponibles. Pour les réformes seul un gouvernement légitime peut les mener.
BOUSS KHOUK
ià oui MADAME BOUDIN A RAISON ET COMMENT
a posté le 26-03-2022 à 16:18
l'ugtt a ses limites , mettre un coup dans le dos du gouvernement ce n'est pas du correct , C'EST TRES GRAVE . monsieur taboubi ROUD BELIK , ton comportement d'en ce moment est bizarre !!!!!!!!!!!!!!
.
..



zozo Zohra
TABOUBI
a posté le 26-03-2022 à 16:09
Vous êtes un personnage insupportable, odieux, exécrable qu'on a envie de baffer plus d'une fois
Jilani
Le boucher a appris bcp de choses
a posté le 26-03-2022 à 15:58
Il sait parler d'économie, de comptabilité technique, il a pu faire embaucher son fils à la sndp au rang de directeur. Bouden aurait dû envoyer des policiers et une armée pour mettre en prison ce boucher et ses acolytes et fermer ce local de l'UGTT devenu depuis longtemps une malédiction pour le pays.
SAM53
SAHA LIK LA MAIN DE FER TARDE A VENIR
a posté le 26-03-2022 à 15:56
Honnête et sincère quand vous modifiez le reglement intérieur en votre faveur pour un 3ième mandat ? MENTEUR , ET DETRUCTEUR DE NOTRE ECONOMIE