alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 22:32
Dernières news
Noureddine Taboubi : l'UGTT restera fidèle à la patrie et à ses martyrs
04/12/2023 | 15:33
5 min
Noureddine Taboubi : l'UGTT restera fidèle à la patrie et à ses martyrs


Crédit photo : Echaâb News


Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi a salué les martyrs parmi les militants syndicalistes pour leur sacrifice et leur engagement envers la Tunisie et la centrale syndicale. Dans un discours prononcé le 4 décembre 2023 à l’occasion de la commémoration de l’assassinat du leader syndicaliste et fondateur de la centrale syndicale, Farhat Hached, Noureddine Taboubi a annoncé la signature d’un accord avec la famille de feu Farhat Hached afin de transformer la résidence de ce dernier en musée.

« Cette place était le théâtre du militantisme… Je tiens aussi à citer le nom d’Ahmed Tlili, ayant toujours soutenu la démocratie dont nous avons si besoin… Rappelons-nous sa lettre adressée à Habib Bourguiba l’appelant à soutenir la démocratie, à s’ouvrir plus et à opter pour une approche participative… Gardez la tête haute, vous êtes en présence de l’union ! », s’est-il exclamé depuis le balcon du siège de l’UGTT donnant sur la place Mohamed Ali.

Noureddine Taboubi a rappelé que le mouvement syndicaliste mondial avait été fondé afin de lutter contre l’exploitation des travailleurs, l’oppression et l’injustice. Il a indiqué que l’UGTT était elle aussi un symbole du militantisme et de la défense des droits économiques et sociaux. La centrale syndicale est, d’après lui, une source d’inspiration et un soutien à la liberté d’expression depuis la création de l’État et malgré les campagnes de répression cherchant à la faire taire. « Malgré les tentatives de faire pression, de créer la confusion et des poursuites en justice des camarades à Sfax, des syndicalistes du secteur des transports, de la santé et des affaires religieuses ! Malgré le maintien de la détention de notre frère Anis Kaabi, secrétaire général du syndicat de bases de Tunisie Autoroutes depuis près d’une année sans procès…. Des affaires ciblant le droit syndical, la liberté d’expression et l’UGTT dans le cadre de procès politiques contraire à la constitution et des traités internationaux… Nous resterons fidèles à la patrie et à ses martyrs… Nous conserverons notre rôle de force de proposition, d’acteur et d’équilibre politique au sein du processus de transition démocratique, de la stabilité sociale et de la croissance économique », a ajouté le dirigeant de l’UGTT.

Noureddine Taboubi a appelé au retrait du décret liberticide n°54. Il a considéré que ce texte était synonyme de censure et de poursuite des voix libres et poussait vers un processus autocratique et oppressif. Il a réitéré son attachement au maintien des compensations et au rôle social et de régulation de l’État afin de défendre les établissements publics et de faire face à la hausse des prix. Le leader de l’UGTT a évoqué les questions de la justice fiscale, de la révision des salaires, de la lutte contre les formes de travail précaires, de l’augmentation du SMIG et de l’application des accords du 6 février 2021 et du 15 septembre 2022. Il a appelé à l’entame d’un dialogue social par la tenue d’une réunion d’évaluation de l’inflation et des pénuries.

« Les compensations doivent être dirigées vers les personnes en ayant besoin… Nous considérons que l’union et le président de la République, Kaïs Saïed, adoptent la même approche au sujet de la préservation des entreprises publiques et de leur réforme, de la politique des compensations et de la lutte contre la spéculation. Il s’agit de positions auxquelles l’UGTT s’est toujours attachée. La centrale syndicale a critiqué, sur la base de ces éléments, les politiques libérales des différents gouvernements successifs… Malheureusement, cette prise de position ne s’est pas traduite en loi ou en procédures et nous considérons que la loi de finances 2024 n’est qu’un texte comptable manquant de perspectives et dépourvu d’imagination et d’approches réformistes », a-t-il dit.

Noureddine Taboubi a affirmé que la force d’un pays n’était pas mesurée en fonction de son armée, mais de sa capacité à instaurer la justice et à garantir la justice sociale. Il a insisté sur l’importance de garantir une égalité devant la justice et à lutter contre la corruption dans toutes ses formes. 

Le secrétaire général de l’UGTT a, aussi, assuré que les campagnes de ciblage de la centrale syndicale et cherchant à remettre en cause le rôle qu’elle joue n’auront pas d’impact. Il a déploré l’usage de discours haineux et leur propagation. Noureddine Taboubi a mis en garde contre la division et a multiplié les appels à un dialogue axé sur l’intérêt suprême du pays et excluant le discours basé sur l’incitation, la diabolisation, les rumeurs et les accusations de trahison.

Par ailleurs, Noureddine Taboubi a appelé le pouvoir en place à restituer les archives de l’UGTT dérobées lors des attaques sur les locaux de la centrale syndicale et des bureaux régionaux durant les années 70 et 80. Le secrétaire général de l’UGTT a assuré que la centrale syndicale continuera à militer en faveur du droit des peuples à l’autodétermination, notamment celui du peuple palestinien. Il a évoqué le massacre de civils à Gaza qui dure depuis le 7 octobre 2023. Il a déploré l’usage d'armes prohibées par les traités internationaux. La résistance palestinienne a pu, d’après lui, détruire les présomptions d’invincibilité de l’armée et de la grande efficacité des services de renseignements de l’entité sioniste. Il a salué la réaction des différentes populations et la tenue de manifestations dans plusieurs villes du monde en soutien à la cause palestinienne.

 

 

S.G

04/12/2023 | 15:33
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Citoyen_H
IL A RAISON
a posté le 04-12-2023 à 20:04
C'est l'ultime manière de défendre son steak.
C'est de la pure récup sous forme de lingot !!!!

Jilani
Même es fils de hached ne sont pas restés fidèles à leur père
a posté le 04-12-2023 à 19:05
Que dire alors du charcutier et ses sbires comme ce cheffi tahri et cette armada de SG adjoints. Tous sont des pourris voleurs de madicaments et de pièces de rechange et pneus dans les sociétés de transport. Ils ont aussi bloqué le développement des énergies renouvelables et la production de phosphate et pétrole. Ils utilisent hached comme fonds de commerce.
Abir
Encore un de raté qui peut rejoindre radhia jerbi et compagnie
a posté le 04-12-2023 à 18:00
Lui et ses semblables, sont enrobés d'égoïsme des intérêts personnels pas plus, ni élite ni combat , la lâcheté et le peur décorent leurs fronts !
Hassine
Qui vous entend
a posté le 04-12-2023 à 16:00
Ta fidélité ne se mange pas à table