alexametrics
Sur les réseaux

Noureddine Bhiri et la polémique du "Monsieur"

Temps de lecture : 1 min
Noureddine Bhiri et la polémique du


Le chef du bloc parlementaire du bloc Ennahdha, Noureddine Bhiri a tenu à préciser, ce lundi 24 février 2020, qu’il a été contacté par les membres de l’équipe d’Elyes Fakhfakh pour s’excuser du fait que son nom n’ait pas été précédé par « Monsieur », comme le reste des signataires du document contractuel.

 

« J’ai signé rapidement. Il y avait une grande présence médiatique et je ne me suis pas rendu compte du détail. Ils m’ont indiqué que c’était une omission et une erreur », a-t-il indiqué dans un communiqué publié sur la page officielle du parti. 

 

Notons que la copie a été retouchée pour remédier à l’erreur qui s’y est initialement glissée et qui a suscité des interrogations. 

 

Par ailleurs, à l’issue de la signature du document contractuel de la coalition gouvernementale, Noureddine Bhiri a affirmé que cette note fixe les priorités du gouvernement et les grandes lignes de son programme économique, social et politique.

 

Il a d'ailleurs indiqué que le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh s’est engagé à trouver un mécanisme de coordination entre les partis à propos des décisions, notamment en ce qui concerne les grandes nominations. Il a indiqué qu’il avait mentionné ce point à Elyes Fakhfakh, suite à la consigne du président du mouvement qui a constaté le manque de précision à ce niveau.


 

S.H





Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

sador
| 26-02-2020 01:11
Quand ce mec est responsable c'est que la Tunisie est tombée bien bas

Tunisien
| 25-02-2020 22:01
c'est le comble de la bassesse que de s'arrêter sur ces détails. Pour certains, c'est plus important que le contenu même du document. Que de minables...

takilas
| 25-02-2020 12:46
Et puis depuis qu'il a acquis par l'arnaque et la corruption, avec la connivence et la complicité de son patron ghanouchi, plusieues avantages, il ne peut jamais devenir un citoyen tunisien honnête.

Zen!
| 25-02-2020 10:38
Monsieur, qui le merite. Malheureusement, chez les khwanjias y'en a pas tant que ça..

Tunisino
| 25-02-2020 09:19
J'espère que quelqu'un analyse les signatures des signataires, et surtout de Fakhfakh, Bhiri, Abbou, Chahed et Maghzaoui. Il semble qu'on est toujours dans des dangereuses mains!

merde
| 25-02-2020 08:51
Parce que son grand ventre ne laisse aucune place. hihihi

A lire aussi

L’ancien ministre publie ainsi des captures d’un statut publié

03/04/2020 10:31
11

L’élu Ridha Jaouadi, cheikh controversé à

03/04/2020 09:58
27

L'Afrique traitée comme un laboratoire expérimental

02/04/2020 17:56
50

Une vidéo a été massivement partagée, ce mercredi 1er avril 2020 sur les réseaux par les internautes

02/04/2020 00:08
3