alexametrics
Dernières news

Najem Gharsalli auditionné par le juge d’instruction militaire

Najem Gharsalli auditionné par le juge d’instruction militaire

L’ancien ministre de l’Intérieur et ambassadeur de Tunisie au Maroc, Najem Gharsalli, a été auditionné aujourd'hui par le juge d’instruction militaire apprend Business News en ce jeudi 24 août 2017, de source judiciaire. Ses propos ont été recueillis pendant deux heures, en tant que témoin, dans le cadre de l’affaire de Chafik Jarraya et du directeur général de la sûreté touristique, Saber Laâjili.

 

Saber Laâjili, arrêté pour son intervention dans l’affaire du dirigeant libyen Walid Glayeb et du maire de Sabratha sur ordre de Chafik Jarraya, a affirmé avoir agi sous les ordres du ministre de l’Intérieur à l’époque, Najem Gharsalli. Ainsi, M. Gharsalli a indiqué, lors de l’interrogatoire, que tous ceux qui ont été arrêtés et relâchés l'ont été suite à une décision judiciaire et non de son département.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

Léon
| 25-08-2017 19:20
Merci beaucoup pour ta sympathie.
Amitiés.
Léon.

Abel Chater
| 25-08-2017 16:18
Re-réponse à @Léon
Je n'attends vraiment pas que tu me comprennes, car même ton niveau intellectuel a beaucoup chuté ces derniers temps. Je crains que tu n'aies un début d'Alzheimer. C'est pour cela que je te conseille de laisser tomber de telles discussions, de compréhension impossible pour toi et pour tes semblables.
Quant à moi, tu dois me comprendre, qu'il m'est aussi impossible de mener des discussions avec des retardés mentaux. Je regrette pour toi, car nous avons ce proverbe tunisien qui nous dit:"klèmik méaâ elli mè yifhémikchi, innakkiss mil Aâmar".
Mes salutations à ton Béjaoui et à tes abeilles.
N'oublie surtout pas que le Coran parle d'Ennahl, non pas de tes abeilles.

Léon
| 25-08-2017 15:05
Apparemment ma séance de psychothérapie t'a servi. Pas besoin de me payer, je le fais pour Allah, afin que les coeurs atteints soient guéris.
Je suis heureux de te voir changer de cap, toi qui avais demandé sur ce site à faire payer un tribu au Sahel. Mais tu as tendance à l'oublier (j'ai gardé le post). Quand tu étais naïf et disais tout ce que tu avais sur le coeur. Pas propre tout çà!
Les écervelés ne se rendent compte de l'énormité de leurs dires qu'une fois le fruit de leurs actes consommés.
Mais la Tunisie généreuse te pardonnera certainement cet acte primaire certainement de trahison inconsciente. En effet, y a-t-il pire que de "séparer" entre les musulmans. Toi qui prétend en être.
Wassalamou 3ala Man Radda Essalam.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
L'Hyène et le Chacal; tous crocs dehors, devant ceux qui altèrent la cohésion nationale.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Le Fouineur
| 25-08-2017 14:41
« Le ripou te nargue par ses résultats ». Ne pensez-vous pas qu'il aurait pu mieux faire ? Oui j'ai crié dégage le 14 « maudit » car je ne pensais pas qu'ils y avaient des traitres. J'étais pour le respect de l'ancienne Constitution que Ben Ali n'a pas respecté pour se maintenir au pouvoir d'ailleurs tout comme Bourguiba. J'étais contre la légalisation du parti islamique, j'étais contre l'instauration du CISROR et de l'ANC (d'ailleurs un ancien vice-président et actuel membre de la choura de Nahda m'a menacé de mort). Oui j'étais conscient du complot contre l'identité tunisienne et le modèle tunisien et je l'ai crié haut et fort. La Troïka n'est pas le fruit de choix démocratiques, car je considère que la démocratie ne peut être que le fruit d'un scrutin majoritaire à 2 tours. Je ne peux fuir les réalités et j'assume avec tout le monde ma passivité mes conneries et celles des autres. Mais faut-il rester les bras croisés ? Je lis vos commentaires, je suis d'accord avec vous dans 80% des cas. Une différence mes liens avec les abeilles, c'est que j'adore le miel et les chansons des Bee Gees. Mais par curiosité j'ai lu le verset 112 de la sourate des abeilles. En 2024 ZABA aura le même âge que BCE en 2014, qui sait ? Cordialement.

Abel Chater
| 25-08-2017 14:18
Réponse à @Léon (2ème partie)
Quant à moi, je vais te considérer comme étant de bonne foi et je vais essayer de te considérer comme étant mon ami, même pour quelques minutes. Je te jure au Nom de notre Créateur et Créateur de tout cet univers, Allah le Tout Puissant, aux noms de mes défunts parents et rgent sale de n'importe quelle partie sur ce globe terrestre. Je n'ai toujours que travaillé et que gagné ma vie à 100% Halal. Je n'ai jamais prêté de l'argent même des banques. Je n'ai jamais retardé un paiement à un tiers. Je n'ai jamais pris l'argent à quelqu'un ou que je n'aie de toute ma vie hésité à payer des travailleurs à mes services. Au contraire, ce sont les autres qui me doivent de l'argent et que je les ignore depuis des décennies. Je dors avec les deux oreilles consciemment en paix. Malgré tout, notre Créateur le Tout Puissant ne m'a jamais laissé dans la nécessité, ni moi, ni ma femme ni mes enfants. Il me comble de bonne santé, de bonheur, de réussite et de joie, plus que je ne le mérite. Car contrairement à ce que tu crois, je n'arrive même pas à respecter mes cinq prières quotidiennes, ni que je ne puisse repousser l'intimité avec une femme de mon goût. L'humain demeure humain malgré tout son baratin. Quant à ma haine supposée contre les «Swahliyas», celle-là est aussi un grand mensonge, puisque la majorité de mes amis et de ceux à qui je leur dois beaucoup, sont des «Swahliyas». D'ailleurs c'est moi qui dis toujours, ne jamais avoir trouvé des semblables de mentalité avec nous les Tunisois «Baldiyas», comme les vrais «Swahliyas». La preuve, cette assimilation totale de Bourguiba lui-même avec les Baldiyas de Tunis la capitale, malgré son origine bédouine. Il n'a jamais glissé même un seul mot de son dialecte paysan qu'il détient de son village rural de l'époque, Monastir. Ce qui me pousse toutefois à dire une vérité contre le Sahel et les «Swahliyas», c'est cette ruse criminelle qu'utilisent certains, même «Sfaxiens» comme Mohsen Marzouk ou Tunisois comme les Essebsi, pour nous revenir avec leur défunt dictateur déchu Bourguiba, comme s'il était un ange, et d'en faire de son nom leur propre fonds de commerce politique, parce que les jeunes Tunisiens ne connaissent rien au sujet de son passé criminel et meurtrier.
Donc, sois sûr et certain que je n'écris qu'à 100% avec honnêteté et sincérité, toujours du côté de vos victimes. Qu'ils soient vos «islamistes» ou qu'il soit votre ennemi Moncef Marzouki ou qu'ils soient le Qatar et son Al-Jazeera, qui furent le combustible principal pour la réussite populaire de la Révolution du 14 janvier 2011 ou qu'ils soient les Turcs, dont la réussite de leur Islam politique dérange toutes vos intrigues contre la démocratie de l'Islam en Tunisie ou qu'ils soient les pays arabes dont nous appartenons d'âme et de sang ou qu'ils soient des Musulmans, dont la fraternité réciproque est obligatoire, tu me trouve toujours à leur côté et de leur côté, contre vos intrigues bestiales.
Sinon, pourquoi perdre mon temps à écrire dans le vide?
Pour être applaudi par les hyènes et par les chacals humains à qui tu appartiens?
Non, mais tu es fou ou quoi ?

Abel Chater
| 25-08-2017 14:17
Réponse à @Léon (1ère partie)
Tu vis dans un monde propre à toi. Tu as atteint ta propre limite d'intelligence QI. Rien ne va plus chez toi. Tu n'as jamais compris le sens de mes écritures, ni que tu possèdes même l'équilibre mental pour le comprendre. Il suffit de me parler d'islamistes, de la Charia et d'un Califat quelconques en Tunisie, pour que je sois obligé de te classer parmi les menteurs et bluffeurs de ce forum. Car, je sais à mille pour cent que personne ayant des facultés mentales intactes, ne pourra utiliser un tel langage et de telles argumentations bidon pour discuter sérieusement au sujet de la deuxième République tunisienne de régime parlementaire. Ce régime parlementaire à lui tout seul, nous garantit l'impossibilité totale et certaine, de voir n'importe quelle personne ou quel groupe s'emparer du pouvoir en Tunisie. Ni "islamistes", ni Communistes, ni Bourguibistes, ni RCDistes, ni Fascistes, ni sionistes, ni régionalistes et ni dictateurs ou despotes. Comment pourraient-ils le réussir avec une armée, des forces de l'ordre et une Justice républicaines, qu'aucun ne pourra jamais plus s'emparer d'elles, ni les soumettre à ses ordres personnelles, comme ce fut le cas désastreux chez les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali.
Ce théâtre bidon de «islamistes» et d'Ennahdha, ne vous fait tous, que ridiculiser comme se ridiculisent les singes dans le zoo. Ennahdha et l'ensemble de ses satellites, ont eu à maintes reprises le droit constitutionnel de remonter au pouvoir, suivant leur droit constitutionnel de la pluralité du nombre de sièges au parlement ARP. Surtout après l'effondrement de Nida Tounes. Non seulement que vous mentez en prétendant que vos «islamistes» veulent instaurer le Califat en Tunisie, mais encore que vous cachez au peuple tunisien, la manipulation à maintes fois évoquée par le président Béji Caïd Essebsi et par son Nida Tounes, essayant de virer notre régime parlementaire, vers un régime présidentiel. Afin qu'ils retournent à leurs «yahiya Boutbila» et à leur «Saïyèd Lassiyèd».
Dans la cassette fuitée au sujet du discours putschiste de Sofièn Toubèl, on peut les entendre applaudir à chaque fois qu'il évoque le nom du président Béji Caïd essebsi. Exactement comme ils le firent avec les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali. Il y a même parmi eux, qui nomment Béji Caïd essebsi un «Zaïm». Des esclaves, ne pouvant survivre dans la liberté et dans la démocratie.

Épicure
| 25-08-2017 12:02
La simple correction de mon dernier commentaire,que je vous ai posté deux fois n'apparaît pas !
Ne me dites pas que m'avez censuré !


B.N : Votre commentaire a été publié.

HatemC
| 25-08-2017 11:35
Excellente mise au point, mais ce ***... il est complètement formaté ...

Ce minus Hitlerien que tous ici le méprise, bien sur qu'il a zimigri il y a de cela longtemps grâce à Bourguiba et qu'il développe un complexe par rapport aux Tunisiens du pays ... une façon d'exorciser sa peine ... il parle d'une Tunisie virtuelle .. c'est un bordel dans sa tête ...

Concernant son gourou, il a le cul entre 2 chaises ...
On ne sait même pas s'il est à voile ou a vapeur ... Nahdhawi ou CpRiste ...

S'il est Nhadhawi, son gourou a bien dit "J'ai confiance en Dieu au ciel et en Ben Ali sur terre" en 1988 ... à sa sorti de prison ...

Arrêté en 1987 et gracié par BenAli la veille de l'Aid en 1988 ... et il a déclaré cela au journal Essabah et il est parti de Tunisie en 1989 pour l'Algérie après un conflit avec Chourou sur la présidence du parti religieux Nahdha ... et il a demandé l'autorisation à Ben Ali de quitter le pays pour ne plus revenir ... la France lui a refusé l'asile l'Angleterre a accepté ...

Maintenant si son Gourou est l'autre HYPOCRITE Marzouki celui qui réécris son CV ... celui qui s'invente ou revisite l'Histoire de l'opposition Tunisienne en se donnant le meilleur rôle ...

Celui que BenAli a offert le poste de président de la LTDH en remplacement de Charfi devenu ministre et cela pour le récompenser de ses soutient ...

Ce Marzouki lors d'une entretien avec un certain Vincent Geisser en 2009 a dénoncé les paroles de Ghannouchi et l'a traité de politicien arriviste et oublie que lui-même a glorifié BenAli en 1989 ...

Ce pseudo journaliste chercheur a été décoré par Marzouki en 2012 pour son soutient et ses bons articles à la gloire du mercenaire des Qataris Marzouki ... un proche de Tarak Ramadan ...

Marzouki a écris en 1989 un article à la GLOIRE de Ben ALI ... autrement dit un an après la FAMEUSE déclaration de Ghannouchi ...
Il reproche les paroles de Ghannouchi dite en 1988 et oublie ce qu'il a écris en 1989 ... il balaie devant la porte des autres et oublie sa porte ...

Article signé Marzouki paru le 25 mars 1989 sur les colonnes d'Assabah, les archives de ce journal est une mine d'information ... sous le titre « Pour que réussisse l'élève Tunisie »

« Que viennent ces 99% non pas pour susciter en nous l'ironie mais pour exprimer la confiance que nous avons en l'homme du consensus.
Que viennent ces 99% pour qu'il soit le président de tous les Tunisiens. » ... Ça laisse rêveur ...

Alors yé ***Chater ... tu es ghannouchiste ou marzoukiste ... les 2 n'ont aucune morale ... aucun sens patriotique et AUCUNE fierté ... les archives de Essabah doivent être protégé ... Cdt Léon ... HC

Léon
| 25-08-2017 11:09
Le ripou te nargue par ses résultats. La Troïka que tu incrimines est le fruit de tes choix "démocratiques".
L'état actuel du pays est le fruit de tes "dégage".
Quand le tunisien moyen (donc prétendument intellectuel) assumera-t-il ses conneries?

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Rare responsable dans la horde d'irresponsables et ingrats.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Bacchus
| 25-08-2017 10:17
Oui, mais il faut reconnaitre que Mbazaa d'ailleurs tout comme BCE à l'époque et Mohamed Ghannouchi avant lui étaient des marionnettes entre les doigts de Rachid Ammar et que notre Général lui-même était une marionnette entre les doigts de forces occultes. Pour ce qui est de la valeur du dinar : je vais prendre pour repaire le dollar car l'euro n'existait pas du temps de Bourguiba. Et bien du temps de Nouira le dollar s'échangeait contre 380 millimes, sous Ben Ali contre 1 dinar et aujourd'hui il s'échange 2,5 dinars donc « la Tunisie va de mal en pire » depuis le départ de Nouira. Vous pouvez dire « Vive la Tunisie laïque » une majorité relative est d'accord. Mais si vous dites en Tunisie «La religion est l'opium du peuple » peu de gens vous trouveront crédible.

A lire aussi

L’ancienne première dame de la Tunisie ; Chadlia Caïd Essebsi est décédé, ce dimanche 15 septembre

15/09/2019 08:02
4

L'Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), supervisera le déroulement des

14/09/2019 20:41
1

Vous aussi, on vous a induit en erreur

14/09/2019 20:14
8

Le *195# est le code mis à la disposition par les opérateurs téléphoniques pour que les électeurs

14/09/2019 19:58
2

Newsletter