alexametrics
lundi 18 octobre 2021
Heure de Tunis : 06:55
Dernières news
Nabil Hajji : La situation économique causera la perte de Kaïs Saïed !
24/09/2021 | 09:41
4 min
Nabil Hajji : La situation économique causera la perte de Kaïs Saïed !

 

Le député d’Attayar, Nabil Hajji, a souligné le danger relatif à la monopolisation des pouvoirs et à l’absence de contrôle et d’obligation de rendre des comptes. « Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser », a-t-il dit, en citant Montesquieu.

« Le peuple a-t-il manifesté pour modifier les articles de la Constitution ? Ça le dérangeait ? Non ! Le peuple en avait assez de la pauvreté, du chômage et de la hausse des prix ! Que ce soit Ennahdha ou Béji Caïd Essebsi ou Kaïs Saïed à la tête du pays, c’est le dernier de ses soucis ! Le problème ne vient pas de la Constitution ! Kaïs Saïed a dévié de la trajectoire ! La situation économique causera la perte de Kaïs Saïed malgré sa popularité actuelle ! Il n’en n’est pas conscient car il ne s’agit pas d’une priorité pour lui ! », a-t-il déclaré lors de son passage du 24 septembre 2021 sur les ondes de la radio Express FM.

 

Nabil Hajji a poursuivi par un petit rappel de l’histoire de la Tunisie depuis le règne de Ben Ali. « Les gens avaient, également, célébré la prise de pouvoir par Ben Ali le 7 novembre 1987. Il a respecté la liberté d’expression et la démocratie durant les deux premières années. Tout le monde sait ce qui s’est passé par la suite et lorsqu’il a gagné les élections… Aucun dictateur n’était irréprochable. Tout putschiste est enivré par le pouvoir », a-t-il déclaré.

Nabil Hajji a affirmé que la mauvaise gestion du pays et les manigances du mouvement Ennahdha ne doivent pas pousser le peuple à accepter les dépassements de l’un des acteurs politiques du pays.

 

 

« Je changerais d’avis lorsque Kaïs Saïed nous présentera un programme et entamera un dialogue. Nous pourrons alors dire qu’il ne monopolise plus les pouvoirs et qu’il n’est pas un dictateur », a-t-il expliqué.

 

Evoquant le serment que Kaïs Saïed avait prêté lors de la cérémonie de son investiture, Nabil Hajji a considéré que ce dernier ne l’a pas respecté, ceci en violant la constitution. « Il puise sa légitimité dans la Constitution de 2014. Il l’a perdue en enfreignant ce texte », a-t-il ajouté.

 « Nous avons cru que l’application de l’article 80 de la constitution par le président de la République allait permettre de poursuivre en justice les corrompus et les voleurs… Un seul député, dont je ne citerais pas le nom, a été arrêté… Dans son discours à Sidi Bouzid, le président avait affirmé qu’il avait agi avec une certaine morale et non-pas en appliquant la Loi… Kaïs Saïed ne considère, donc, pas la traduction des corrompus et des voleurs devant la justice comme une priorité ! », a-t-il estimé.

 

 

Il a par la suite critiqué la généralisation des accusations à l’encontre des politiciens par le président de la République. Il a affirmé que l’attitude du président de la République envers ceux qui ne sont pas du même avis que lui est inquiétante. Il a, aussi, souligné la gravité de l’absence de réformes, de gouvernement et de stratégies.

Nabil Hajji a considéré que la violation de la Constitution de la part de quelques partis ne doit pas conduire à la suspension de celle-ci. « Il faut sanctionner les partis qui ont enfreint la loi », a-t-il expliqué. Le député a, également, rappelé le rôle de l’opposition au sein de l’ARP. « Nous avons réussi à barrer la route à plusieurs lois telles que les textes relatives à la HAICA et à la protection des forces armées », a-t-il rappelé

 

Pour ce qui est de la dissolution de l’ARP, Nabil Hajji a estimé que Kaïs Saïed n’a pas eu le courage nécessaire pour le faire. « Il aurait dû procéder à cela le 25 juillet 2021… La Constitution n’est pas sacrée ou intouchable. Mais, l’adoption d’une nouvelle Constitution en maintenant une classe politique corrompue ne changera rien… Il faut appliquer le rapport de la Cour des Comptes », a-t-il ajouté.

 

 

S.G

 

 

24/09/2021 | 09:41
4 min
Suivez-nous
Commentaires
Borhene
Sans salaires
a posté le 24-09-2021 à 20:26
Je veux que les prochain députés, s'ils veulent être députés, travailleront pour la Tunisie donc sans salaire., du volentaria. Qu'on commence par là, tout le reste viendra. Par example, pas d'essence, pas de chambre d'hôtel gratuite...
***
Hhhh waw nos politiciens.
a posté le 24-09-2021 à 14:00
Une seance digne de ta9ti3 w taryich. Rien d utile. Des incapables incompetents, sur lequels le peuple a tranché et kes a aneanti avec 0,0 mais ils insistent. Et comme des microbes ou des herpès des que l immunité baisse ils profitent pour se manifester. Assis de l autre ceci n est pas bon cela n est pas correct hhh Massar votre chef Bettayeb a crié plus que toi devenu eternel ministre de l agriculture a fait quoi? Rien! Il s est enrichi peut etre! Oui! Tu veux ministre aussi? Allez repete avec moi: dictateur tu m ecoeurs, democratie amene moi le korsi.
AB1
Voilà ce qu´à écrit le journal allemand FAZ - Victoire de la contre révolution.
a posté le 24-09-2021 à 14:00
Pendant une décennie, la Tunisie a été la vitrine de la rébellion arabe et le seul pays arabe doté d'une démocratie fonctionnelle. C'est maintenant en jeu.

La contre-révolution dans le monde arabe est maintenant sur le point de réussir en Tunisie. Le pays où la rébellion arabe a débuté fin 2010 a été le laboratoire de la démocratie du monde arabe pendant une décennie. Malgré tous les revers, elle était en passe de devenir une démocratie fonctionnelle. C'était une épine dans le pied des dirigeants égyptiens et des monarques du Golfe, tout comme l'intégration réussie des Frères musulmans, qui formaient la plus grande faction du Parlement.

C'est une invitation qui leur a été faite lorsque Kais Saied, une ardoise vierge sans pouvoir national mais aux tendances populistes, a été élu président. Dès lors, au détriment de la Tunisie et du monde arabe, des préparatifs sont en cours, notamment au Caire, pour saper la constitution en Tunisie et mettre fin au processus politique.

Kais Saied est actif depuis que Le Caire a mis des généraux égyptiens à ses côtés "à titre consultatif". Il y a deux mois, il a renvoyé le chef du gouvernement ; lorsque celui-ci a refusé de partir, il a été battu. Le Parlement a été suspendu depuis lors, plusieurs députés ont été arrêtés. Et maintenant, Saied veut gouverner par décret. Comme il n'a pas de pouvoir intérieur, il a besoin de partenaires pour mener à bien son coup d'?tat constitutionnel.

On ne sait pas s'il les trouvera. On ne sait pas non plus comment l'armée, jusqu'ici apolitique, se comportera. Quoi qu'il arrive : Le pays est paralysé et perd à nouveau des années importantes.
Nibi
Révolution
a posté le à 17:23
Ab1 épargnez nous votre dissertation de pure nahdhaouiste. Soit disant que tu as toute la vérité et les manipulations extérieurs et bla bla bla.... Du fait que tu adoptés les mensonges d'ennahdha (Mechichi kidnappé et battu.... Militaires égyptiens hhhh) ça montre votre vrais appartenance. Digne d'un petit con
Warrior
islam bashing ......... again .....
a posté le à 19:23
ton islamophobie t'a rendu aveugle.
Forza
@Nibi - c'est le journal allemand qui l'écrit
a posté le à 18:56
C'est l'auteur du FAZ qui l'écrit et non pas AB1. AB1 a juste traduit l'article.
Warrior
Francojahl .... Franalphabétisme ....
a posté le à 19:28
inutile de discuter avec des Franalphabètes, prisoniers de la langue française.
AB1
Cher @Nibi: j´ai tout simplement reporté
a posté le à 18:46
j´ai tout simplement reporté ce que Frankfurt Allgemeine Zeitung (FAZ),
le journal le plus important et le plus crédible d'Allemagne et d'Europe, ni plus ni moins !

Lien:
https://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/der-tunesische-praesident-saied-will-per-dekret-regieren-17551918.html
Petit x
Oui, c'est la situation économique et financière qui scellera le sort de K.Saied
a posté le 24-09-2021 à 13:33
Je l'ai écrit à maintes reprises que le salut de K.Saeid est tributaire de la solution à apporter à la situation économique et financière du pays d'ici janvier 2022.

Et j'ajouterais que cette solution ne peut en aucun cas, être imaginée en dehors du cercle des partenaires de la Tunisie entre pays amis (USA et ceux de l'UE) et institutions financieres internationales (Le FMI et La Banque Mondiale en tête).

Ceci suppose que sur le plan politique les USA et l'UE donnent le feu vert, dans les jours qui viennen, à K.Saeid pour diriger le pays sur la base du petit destour qu'il vient de promulguer et procéder aux révisions nécessaires à la constitution de 2014.

Et en dehors de cet appui incontournable, K.Saied sera cuit et dégagé par le peuple qui vient de le plébisciter, d'ici quelques mois, faute versement des salaires en totalité et à temps du fait de fermeture des vannes des financements extérieurs et du manque de liquidités par dessèchement des ressources propres du pays. Car le peuple tunisien est khobsiste par nature et ne tolère aucun écart concernant "ECHAAHRIA" et son pouvoir d'achat. Le Leader BOURGUIBA en a eu l'amère expérience, n'est-ce pas ?

Le reste n'est que fu bla bla de gens comme K.Saied qui ne comprennent rien aux affaires économiques et financières qui conditionnent la vie ou la mort d'un pays.
Nephentes
Mr Saed le coeur pur beni des Fees
a posté le 24-09-2021 à 13:14
Selon Hamma Hammami Mr Saed et son equipe presidentielle aurait coordonne avec les USA et la France le coup de force du 25 juillet

Des mois a l'avance probablement

L'attaque contre les locaux d'Ennahdha n'etait peut etre pas uniquement due a la chaleur eprouvante et aux nerfs epuises

Et surtout le plus important c'est que dans ce cas de figure Mr Saed aurait recu des garanties de soutien de la part de nos Bonnes Fees

D'ou son inexpliquable placidite

Charles Perrault disait dans Cendrillon 'La bonne grâce est le vrai don des fées ; Sans elles on ne peut rien, avec elles on peut tout.'?'

C'etait un visionnaire tout comme Mr Saed
Warrior
france and isra-HELL , only ......................................
a posté le à 17:55
zammourised France and isra-HELL are behind the coup.
the US were surprised by this coup. Senator Murphy came to inquire about the coup.
in a tweet in arabic by zionist Edy COHEN:
no to normalisation ? .... let me laugh .... guess who he met in Cairo ?
( israeli envoys , of course ).

BOBBY
NON, ce sont les pourris qui ont déjà coulé ce pays, pas Saied
a posté le 24-09-2021 à 12:59
NON, ce sont les pourris qui ont déjà coulé ce pays, pas Saied..
j'étais ce matin à la CNAM de Ben Arous, avec un file d'attende monstrueuse et vous savez quoi? le responsable d'un des services supposé s'occuper des dossier des citoyens ne vient que 2 fois par semaine le matin uniquement!!!! aucun contrôle RIEN!!vous voyez le niveau de corruption et "m'en foutisme" dans lequel ces dix années et tous ces malfrats ont plongé le pays et c'est le citoyen misérable qui trinque comme toujours!! alors arrêtez d'accuser Saied (même si je n'approuve pas tout ce qu'il fait) car la merde on y est depuis 10 ans!! et il est tmeps de dégager la merde..
Warrior
depuis 56 ...................................
a posté le à 17:57
FAUX. çà a toujours le cas depuis 56.
Le soldat Ryan
MONSIEUR HAJJI : LE PEUPLE EN A MARRE DES POLITICIENS CORROMPUS
a posté le 24-09-2021 à 12:54
Cher Monsieur, le peuple a manifesté parce qu'il en a marre d'un parlement souillé et des parlementaires fainéants, inutiles et malfaisants. Il en a marre d'un système de gouvernement qui a permis aux islamistes de piller le pays et de paralyser la vie politique et sociale. Le peuple a manifesté pour exprimer son refus de ces pratiques et donc d'appeler à un changement. C'est ce qu'a entrepris le président le 25 juillet. Le président n'a fait que traduire en acte juridiques le mécontentement populaire.

Forza
Le journal allemand FAZ titre - Victoire de la contre révolution
a posté le 24-09-2021 à 12:47
Des passages forts intéressants dans l'article que je ne vais pas traduire par prudence mais chacun peut le lire et avoir son propre avis - google translator.
lien:
https://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/der-tunesische-praesident-saied-will-per-dekret-regieren-17551918.html

takilas
Attendez ! Attendez !
a posté le 24-09-2021 à 12:09
D'abord à ce que l'on sache c'est nahdha qui été la cause de la défaillance économique de la Tunisie durant la dernière décennie de tous les malheurs.
Quant ou Président de la République Saied il a la mission délicate et périlleuse de sauver le massacre de cette situation économique causé par les incultes et médiocres nahdha, d'autant plus que cette secte s'est permise de ramassent et saisir tout l'argent de la Tunisie pour le fourrier dans leurs sales poches et de se procurer, entre autres acquisitions sauvages, de luxueuses demeures tant à Tunis qu'à Paris là où ils sont, depuis l'année 2012, soit des rentiers et qui ont toutes sortes de projets lucratifs
Abel Chater
@takilas
a posté le à 14:32
Nous attendons, nous attendons !!!
MH
Bonjour takilas
a posté le à 13:32
Oui, Nahdha and Co ont une grande part de responsabilité dans la détérioration de la situation économique du pays. Mais c'est encore pire avec KS. Faut-il rappeler que par sa faute nous avons eu droit à un CDG corrompu (Fachkfackh) et surtout qu'il a mis les bâtons dans la roue lors de la formation du gouvernement Michichi II. A cause de lui plusieurs ministères fonctionnaient avec des ministres intérimaires. Pire encore, demain cela fera deux mois et le pays navigue à vu sans gouvernement. Vous pensez que cela ne laisse aucune conséquence. A-t-il au moins conscience de la gravité de la situation économique et financière. Je ne pense pas, et il est très mal conseillé s'il écoute jamais ses conseillers.
Akecoucou
SAED et son equipe sont ils conscients
a posté le 24-09-2021 à 12:05
De la gravite et de l'urgence des defis; dans la negative on court droit vers la guerre civile dans les 12 mois prochains
zozo Zohra
Ya rajel
a posté le 24-09-2021 à 11:39
C'était Byzance avant
Et aujourd'hui c'est la Somalie
Un peu de d'honnêteté SVP
A4
Jamais de la vie !
a posté le 24-09-2021 à 11:36
Lui, il est nourri, logé et en plus il touche 30 mille dinars par mois !
De quels problèmes économiques parlez-vous ?
Tiens ! Lui qui demande à tous de baisser leurs prix, ne peut-il pas baisser un peu son prix à lui ?
MH
Le projet de KS
a posté le 24-09-2021 à 11:35
KS a un projet en tête dès le début de son élection en 2019. Il attendait juste le bon moment. Il faut dire que la classe politique l'a beaucoup aidé et ce qui est surprenant c'est qu'ils n'ont rien vu venir. Aujourd'hui encore, on ne sait rien de son projet, mais tout laisse présager un changement radical du mode de gouvernance. Son slogan "le peuple veut" n'est pas anodin. Il prépare un nouveau système, peut-être même unique au monde. Je prédis un séisme très bientôt lorsqu'il dévoilera sa réforme. Le peuple le soutiendra jusqu'à son renversement, dans un mois, un an, 10 ans, ... qui sait. Ces gens là, ne tirent pas les bonnes conclusions du passé.
Warrior
Qays menteur hypocrite ...........................
a posté le à 12:24
un mois .... juste pour gagner le temps.
un hors la loi qui encourt la peine de mort, n'a aucun intéret à lacher le pouvoir.
j'y suis, j'y reste ..... jusqu'au prochain coup.
Warrior
Hamir yaquduhom himar .............................
a posté le 24-09-2021 à 11:34
et ce n'est pas la saisie de stocks nantis auprès des banques .... qui va arranger .
il faut saisir les signes extérieurs de richesse:
les voitures de luxes, yachts, villas .... de ceux qui ne paient ni impots ni zaqat.

QAYS not fit for the job.
IRHAL ....... GET LOST ...... IRHAL.
mansour
Les grands Kais Said,Abir Moussi,Mongi Rahoui,Youssef Seddik qui ont bouleversé le statu quo depuis le 25 Juillet
a posté le 24-09-2021 à 11:08
pour écrire une nouvelle page de l'Histoire de la Tunisie et les autres les islamistes freres musulmans Rached Ghannouchi-Ennahdha- Attayar+Nabil Hajji+Akek Tounes et autres désirent maintenir le stat quo du pouvoir et Constitution des islamistes freres musulmans Rached Ghannouchi-Ennahdha contre la volonté du peuple tunisien
Warrior
@ Man Sourd ...... islam bashing .................
a posté le à 12:11
shame on you !!!
Houcine
L'excès.
a posté le 24-09-2021 à 10:44
Vous avez le secours de Montesquieu pour tenir un propos juste sur le pouvoir et la nécessité de le borner pour utiliser ce verbe borner qui voulait dire limiter, ériger un bornage pour en prévenir certains effets. Il préconise une sage et intelligence distribution des pouvoirs qu'il a préalablement identifiés et nommés.
Mais, appeler dictateur Kais Saied, sans prendre garde aux effets produits par une telle affirmation qui mérite que vous en rapportiez tous les attendus capables de satisfaire la raison.
C'est toujours dangereux et coupable, même, de mal nommer les choses, et je ne vous ferai pas l'injure d'ignorer la sentence de Camus à ce propos.
Talleyrand l'a dit, en son temps, ce qui est excessif est dérisoire.
Je soupçonne ce ch'?ur de démocrates criant à la dictature à l'unisson d'avoir servi et pactisé avec une forme perverse et autrement pernicieuse de dictature, celle des islamistes qui embrassait toutes les sphères de la société, de la manière de vivre à celle de relationner, s'habiller, croire ou non, et penser.
A cette emprise sur tout et sur les esprits, il n'est pas inutile de relever la misère infligée aux corps qui vient compléter le spectre avec celle des esprits.
Monsieur, nous vous savons grâce de nous prévenir des maux actuels dont vous paraissez le plus déterminé en paroles, et probablement le seul à en mesurer l'importance, mais votre prêche aurait plus de poids si votre vigilance avait toujours été au rendez-vous lorsque nous vivions sous coupe réglée d'une mouvance autofage, et ce qu'on pouvait aisément prévoir de ses suites si les mêmes avaient encore la main haute sur notre destin et le pouvoir de nous diriger.
Zarathustra
@Mr. Nabil Hajji
a posté le 24-09-2021 à 10:35
Très Cher Compatriote, @Mr. Nabil Hajji
je vous prie d'avoir de la compréhension pour le peuple tunisien qui a perdu toute confiance en nos députés, il ne veut plus du clan RG et de ses partis politiques satellites, --> Il est ainsi injuste de vouloir nous les imposer de nouveau. Certes il y a aussi des députés et des politiciens corrects parmi nos députés, mais ils se sont fait complices par leur silence.

il faut faire une meilleure proposition que de vouloir faire revivre notre parlement dans la même constellation avec les mêmes députés et les mêmes délires. Certains parlementaires ne changeront pas de caractères et quelqu'un de corrompus perd la confiance de son entourage, du peuple tunisien dans ce cas. Ce n'est pas du tout facile de regagner la confiance des autres après les avoir trompés durant toute une décennie

Je propose de laisser Mr. Kais Said faire des propositions visant à améliorer notre constitution et notre loi électorale --> il est fort possible que ses propositions seraient acceptées à l'unanimité ou qu'il faudrait en faire quelques retouches...

Très Cher Compatriote, @Mr. Nabil Hajji, faites aussi s.v.p. des proportions visant à améliorer notre constitution et notre loi électorale plutôt que de chercher le conflit.

Il est évident que notre constitution et notre loi électorale nécessitent de grandes améliorations, ceci est un fait que personne ne peut nier. Par contre le peuple tunisien dans sa majorité refuse de confier cette responsabilité de nouveau au clan RG et à ses partis politiques satellites...

Très Cordialement

PS: Malheureusement beaucoup de nos politiciens sont incapables de contrôler leurs émotions --> leur émotions sont souvent très violentes, et interfèrent ainsi avec leur faculté de jugement. Ils sont victimes d'émotions négatives --> ils cherchent ainsi à obtenir le dernier mot, de vouloir avoir raison ou de prouver quoi que ce soit. --> Et ils risquent ainsi de dire des mots qui dépassent leur pensée ou d'agir de manière inconsidérée (des bagarres et des coups de pieds, comme à notre ARP). --> c'est pourquoi il est important de prendre du recul sur la situation. Le détachement est une bonne solution pour calmer ses émotions. Un temps pour soi permet d'analyser ses réactions et de reprendre le contrôle sur ses émotions.

Les Tunisiens sont généralement très réactifs, au sens négatif du terme, c'est à dire qui ont des réactions presse-bouton, ceci est dû à notre éducation sociale et familiale (sans entrer dans les détails)
Act
Soleil
a posté le 24-09-2021 à 10:24
C'est madame soleil qui rentre en action , deuxième boulot après le gel de l'ARP. Essayer plutôt d'admettre que le parlement et la constitution de 2014 étaient a l'origine de tout les malheurs du pays. Critiquer pour critiquer ne sert absolument a rien !!! Politiciens sont tres loin des aspirations du peuple. Maintenant après 10 ans de gaabeji ressemblant a un marché aux puces il faudrait corriger les défaillances structurelles pour ensuite construire la troisième république sur de bonnes bases
Letranger
Enfin...
a posté le 24-09-2021 à 10:12
J'avais écrit, apparemment un peu trop vite, qu'il ne se passait plus rien digne d'intérêt en Tunisie.
J'avais tort, il se passe "quelque chose", et même plein de choses...
Il est fort votre Président, et fin tacticien.
D'ailleurs, à son tout début d'activité, j'avais pressenti, et écrit, qu'il pouvait vous surprendre.
Eh bien, c'est fait, il vous surprend.
J'espère pour vous que ce sera "en bien" (sic).
En tous cas, vous faites, pardon il fait, la une, la deux et les suivantes de la grande majorité des journaux en France, aussi bien nationaux que régionaux.
Désolé, je ne lis pas la presse étrangère à part BN.
zozo Zohra
L'étranger
a posté le à 14:11
Vous savez la vie nous préserve encore de très belles surprises. Il ne faut jamais sous estimer un peuple tant qu'il respire.

Citation
"la vie nous reserve pleins de surprises qu'elles soient bonnes ou mauvaises, elles doivent nous permettre de repartir, reconstruire, recréer de nouvelles choses, peut-être pas aussi belles que ce qu'on a connu, mais l'inconnu a ses surprises"
BOUSS KHOUK
hajji ! ALECH TKELIMIT ! KSSARTIK
a posté le 24-09-2021 à 10:03
AH BON , car la situation maintenant est au TOP , aujourd'hui c'est l'économie ,
t'as autre chose pour demain ?