alexametrics
B.N.CHECK

Nabil Baffoun a-t-il vraiment dit que toute élection serait illégale sans lui à la tête de l'Isie ?

Temps de lecture : 1 min
Nabil Baffoun a-t-il vraiment dit que toute élection serait illégale sans lui à la tête de l'Isie ?


Plusieurs pages Facebook ont diffusé des publications, mardi 19 avril 2022, laissant entendre que le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) aurait affirmé que toute élection serait illégale sans lui à la tête de l’instance.

« M’exclure et me calomnier sur Facebook n’est qu’un prélude à mon limogeage. Ce qui est inacceptable. Superviser les prochaines élections est un droit et m’en exclure est un coup porté à la démocratie et discréditerait les résultats », a écrit l’une de ces pages citant le président de l’Isie. 

 

 

Vérification faite par BN Check, il s’est avéré que les déclarations de Nabil Baffoun avaient été largement déformées. 

Dans une interview accordée à la Matinale de Shems FM, mardi 19 avril 2022, il s’est dit prêt à quitter le navire, contrairement à ce qu’avaient diffusé certaines pages.

Commentant les rencontres entre le président de la République Kaïs Saïed et le vice-président de l’Isie, Farouk Bouasker, le président de l’instance électorale a fait savoir qu’en cas de problématique en lien avec la composition de l’Isie, il serait possible d’écarter son président – sa propre personne – et de ne garder que six membres pour assurer les missions de l’Isie.

 

 

N.J. 

Votre commentaire

Commentaires
retraité
tout responsable écarté crie au sandale !
a posté le 20-04-2022 à 08:46
ce Bouffon ignoré par le pouvoir actuel crie au scandale et pense sans lui les prochaines consultations électorales ne sont pas légales alors que c'est à cause de lui les dernières élections sont entachés par des nombreux irrégularités , des financements occultes et une ARP peu crédible . qui est transformée à une arène de violences verbales et physiques entre ses membres et un rendement nul .
Un citoyen
Ce Boufon devrait s'eclipser
a posté le 19-04-2022 à 18:53
C'est a cause de lui et des magouilles de ces dernieres elections que le pays est dans le pétrin quand on voit les finacements douteux qui les ont entaches et qui a laisse muet le president de l'ISIE (voir https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/tunisie-cour-des-comptes-elections-argent-medias)
Salim
Nabil Bafoun un homme respectueux
a posté le 19-04-2022 à 18:45
Un peu de respect pour un homme qui a donné de son temps et de sa compétence pour réussir toute les échéances électorales qui nous avons vécu depuis la révolution.
C'est un homme qui aime son pays et pour moi avec les restes de membres de l'ISIE sont les derniers fardeaux de notre démocratie Tunisienne.
Donc, soyez un peu humble et respecter les honorables personnes.
L'Anti-Chiite de service
L'Islamocratie d'1 fidèle serviteur de son......
a posté le 19-04-2022 à 15:31
L'Islamocratie d'1 fidèle serviteur de son.maitre Ghannouche de rien du tout!
+ Con que C..., il y en a qu'un et C ce Mr qui se prnde 1 crotte de habhab habhab hallal !
Ce pauvre petit mec a servi en long, en large, en haut & en bas ses maitres Zislamistes et il a beau invoqué des prérogatives taillées sur mesure pour leurs futurs valets et non des serviteurs de leur Tunisie ?
Je demande la Potence pour toute cette race de racaille en col blanc qui ont planifié pour leur maitre ghannouche la destruction de leur mère nourricière la Tunisie !
Il n'y a plus rien à faire pour la Tunisie à part "pacifier" en profondeur ce qui rest de notre belle Tunisie qu'on a quitté y 65 ans et les temps du grand jugements sont arrivés (bhimcop est à classer chiite de chez chiite) et lui aussi doit rendre des comptes....
Videz cette taupe zislamiste de l'ISIE.


Tardi
Et quand bien même il l'aurait dit
a posté le 19-04-2022 à 14:25
Et quand bien même il l'aurait dit,oukéfnè fi sbôo el kabéla fi Tounès...
Mansour Lahyani
Non, je ne l'ai pas entendu le prétendre...
a posté le 19-04-2022 à 13:53
...mais c'est tout comme ! Et à juste titre : Baffoun est couvert par les dispositions constitutionnelles. Il est vrai qu'icelles non plus la valeur qu'on leur reconnaissait jusqu'ici, depuis qu'un assistant de Droit Constit' en a décidé ainsi...

A lire aussi

BN Check a parcouru les différentes circulaires du ministère en lien avec la prise en charge des

18/05/2022 15:45
15

Les vérifications effectuées par BN Check concluent que la photo utilisée par le président de la

11/05/2022 23:44
28

Les pages ayant rapporté cette information sont parties de la déclaration du gouverneur, Kamel

10/05/2022 22:58
3

une vive polémique.

08/05/2022 20:00
4