alexametrics
samedi 18 septembre 2021
Heure de Tunis : 14:46
Dernières news
Nabil Baffoun : le dernier paragraphe de l’article 80 doit être appliqué le plus tôt possible
26/07/2021 | 12:24
1 min
Nabil Baffoun : le dernier paragraphe de l’article 80 doit être appliqué le plus tôt possible

 

Le président de l’instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) Nabil Baffoun a précisé que la constitution représente un contrat social entre gouvernants et gouvernés et les faits survenus hier ont interrompu cette harmonie sociale.

Sur les ondes de Shems FM, le 26 juillet 2021, Nabil Baffoun considère que les décisions du président de la République ne sont pas conformes aux dispositions constitutionnelles prévoyant les prérogatives du président de la République, à savoir l’article 77 et 78 renvoyant à l’article 80.

Nabil Baffoun a indiqué que selon l’article 80 appliqué par le président de la République Kaïs Saïed ce dernier indique que : quel que soit le cas de péril imminent existant, l’Assemblée des représentants du peuple ne peut être gelée ou dissoute sans oublier qu’aucune motion de censure ne peut être présentée contre le gouvernement.

 

Il a continué son analyse en affirmant que les instances constitutionnelles doivent soutenir la démocratie et refusent de consentir à de telles infractions, tout en précisant qu’elles sont assujetties seulement à la constitution de 2014.

 

 

Nabil Baffoun a ajouté qu’un tel contexte ne peut aucunement garantir des élections anticipées puisqu'on sera face à un vide juridique qui ne prévoit de solution et d’élections anticipées que dans le cadre de dissolution du parlement ce qui n’est pas du tout le cas.

Nabil Baffoun a estimé que le dernier paragraphe de l’article 80 sera appliqué le plus tôt possible afin que cette situation ne perdure pas en affirmant qu’il fait toujours confiance au président de la République.

J.B

26/07/2021 | 12:24
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Gana Slim
Gel
a posté le 27-07-2021 à 15:08
C'est faux. L'article 80 ne dit pas que l'assemblée ne peut être gelée.
Akoubi Ammar
Il faut finir avec les clowns et leur cirque
a posté le 27-07-2021 à 13:14
Les instances dites indépendantes qui ne sont en réalité que des pouvoirs dans le pouvoir de l état et donc un affaiblissement de l état doivent disparaître. C est le gaspillage de l argent des contribuables pour servir des personnes qui ne foutent rien sauf pour paralyser les structures de l état. Les milliers de milliards gaspillés pour le luxe de sieur Bafoun et ses pareils peuvent être investis et affectés dans les régions délaissées. Fin de la pièce théâtrale, la volonté populaire est au dessus de tous les textes votées par les coalitions qui n avaient pour objectif que la destruction de la patrie.
Mohamed Marzougui
Article 80
a posté le 27-07-2021 à 11:45
Appelez le comme vous voulez...un coup d etat oui si c est pour le bien de la tunisie..
Avez vous vu le nombre de convocations devant la justice ignorées par certains députés.. pardon ..voyous...
Si cette levée d impunité peut servir à les traduire devant un tribunal...ce sera de gagné..
Mon.
comment
a posté le 27-07-2021 à 11:35
il vaut mieux pour toi fermer ta gueule car tu n'es pas bien placé pour donner des leçons, toi le complice des Kwengias !
Yezzi
Coup, patates frites et merguez.
a posté le 26-07-2021 à 18:13
Quel idiot.
N'a-t-il pas compri que l'article 80 on s'en fout comme de nos derniers mouchoirs jetables ?
Ce coup, appelez le comme vous voulez. Du moment qu'il nous débarasse des frères criminels, on est prenants.
Citoyen_H
TOUS LES MISéRABLES TRAITRES VIVANT DE L'AUMONE DES BAGLA-LIHA CHAMELIERS
a posté le 26-07-2021 à 17:49
sont sur le pied de guerre.
Ces moins que rien n'acceptent pas de revenir à l'anonymat et la misère desquels ils avaient été extraits par les pourritures de buveuses de pisse de chameau, et pourtant c'est ce qui va se réaliser avec en prime un petit séjour en case prison pour les plus voraces d'entre eux.
J'en connais un paquet qui a dû déjà commencer à carburer au "Maalox".
Ya néss, ya bhéyéme, rahou chéye mè i doume fi éddineya hadhi.
Khafou mine Rabbi !!!!
Cependant, je peux vous affirmer que vous allez quand même passé un très sale quart d'heure.
C'est l'heure des comptes !!!!
Bisous, les filles.






Selim
Il ne faut pas oublier de limoger cette personne
a posté le 26-07-2021 à 15:11
Yekhi à ce point bhayem wella ma3inhomech bech yefhmou!!
Bel 3arbi Echa3eb 9alelkom ma3adech 7acheti bih el destour mta3kom!
wel Manadher hedhom madhebihom yen9ardhou!
Nabil Baffoun est là parce qu'il joue bien son rôle au profit d'Ennahdha, il faudra le renvoyer , et faire pareil pour tous les autres pions et vendus qu'elle a positionné dans les adminitsrations et organisations de l'Etat
ourwa
Il y a des baffes qui se perdent !...
a posté le 26-07-2021 à 14:09
" Nabil Baffoun a estimé que le dernier paragraphe de l'article 80 sera appliqué le plus tôt possible afin que cette situation ne perdure pas en affirmant qu'il fait toujours confiance au président de la République." (sic); Dans quelle mesure Baffoun " fait toujours confiance au président de la République."?, alors qu'il vient juste de pointer l'inconstitutionnalité de sa décision ? Baffoun se réfère à la constitution de 2014, or celle-ci est bancale, inopérante, du fait même de l'absence flagrante de la Cour constitutionnelle, arbitre suprême en cas de conflit d'ordre constitutionnel, ce qui est le cas en ce qui concerne l'articles 80. Puisque Baffoun, patron de l'ISIE se préoccupe des dispositions constitutionnelles de la constitution de 2014, il aurait mieux fait de pointer les ambigüités et les lacunes de cette même constitution, mort-née, car bancale du fait de l'absence de la Cour constitutionnelle; depuis 2014, date de la promulgation de la présente constitution, les institutions de l'Etat fonctionnent hors-la-loi. Si K.S. sort vainqueur de ce bras de fer contre nahdha, ce qui est fort probable, le problème ne sera pas résolu complètement, car il réside profondément ancré dans cette même constitution, A AMENDER LE PLUS T'?T POSSIBLE. Le peuple a applaudi le dégagement de bourguiba en 1987, celui de ben ali en 2011 et aujourd'hui il exige le dégagement du régime islamo-fasciste de nahdha. Pourrions-nous imaginer l'acceptation de sa part d'un régime, parlementaire ou présidentiel, dominé par K.S. aux penchants islamistes déclarées ( n'est-ce pas Mesdames ?)? NULLEMENT ! Pour qu'un peuple accède véritablement au statut de CITOYENS, il faut du temps, beaucoup de temps, surtout quand s'il s'agit d'un peuple arabo-musulman chez lequel allah est mis à toutes les sauces, or notre peuple, tunisien, tunisien et non pas arabe, ni musulman enragé, ni méditerranéen comme met à toutes les convoitises coloniales, aspire à vivre en paix, dans une véritable démocratie équitable qui assure sa dignité et ses libertés. A défaut de pouvoir expurger le pays de l'islam, faisons TOUT pour cantonner cette religion dans la stricte sphère privée et contrôler partout dans le pays les propos des imams dans les mosquées. Le champ politique doit être exempt de toute idéologie religieuse. K.S. semble s'appuyer sur les protestations populaires pour prendre des décisions spectatulaires et sa dernière serait dans la logique des évènements du 25 juillet, mais ça ne signifie pas qu'il y ait une osmose totale entre le peuple et lui, car ses intérêts primordiaux sont aux antipodes de ceux du peuple; K.S vise à court ou moyen terme un pouvoir absolu à son bénéfice, quand le peuple exige à vivre heureux, digne, dans un régime véritablement équitable et démocratique. Mr le président, vous devez vous adresser bientôt au PEUPLE, exposez dans le détail votre point de vue et surtout votre programme dans cette situation exceptionnelle, sans détours et surtout sans langue de bois et sachez que la mémoire collective, celle du peuple que vous prétendez en faire partie, est autrement plus vive, plus tenace que la vôtre. ELLE NE PARDONNE JAMAIS !
Scapin
Ourwa
a posté le à 14:36
A la place de ce bouffon je commencerai par trouver un bon avocat ....La justice de Bhiri c'est fini ! Il va falloir payer pour le délit de fraude
Magda
Stupidité
a posté le 26-07-2021 à 13:59
On ne peut etre prisonnier d'une constitution faite sur mesure pour faire reignier les islamistes. Une loi stupide doit pouvoir être abolie. Le régime politique doit être changé en régime présidentiel. L'ARP n'a rien fait, c'est des pourris incompétents incapables et opportunistes qui ont plumé le pays et ruiné les institutions. Saied doit nettoyer la Tunisie de la secte terroriste! Il ne faut plus reculer!!
veritas
dissoudre l'isie
a posté le 26-07-2021 à 13:43
L'isie doit être dissoute dans les plus brefs délais '?'l'isie est un organe de fraude électorale a la solde des khwanjias'?'toutes les élections depuis 2011 ont étés trafiqués pire qu'à l'époque de ben Ali .
Sapin
Veritas
a posté le à 14:33
Entièrement d'accord ! Non seulement dissoute mais traduction de ce bouffon devant la justice pour atteinte à la crédibilité de cette instance détournée au profit des islamistes
SAM53
OUI OUI OUI
a posté le à 17:52
Absolument VERITAS
Kali
Bafoun
a posté le à 14:27
Bien dit...bravooo
L'ISIE a gagné beaucoup... beaucoup..d'argent indus...elle est a la solde des kwangias
L'ISIE sera dissoute aussi.ces membres sont corrompus.
bml
Le conspirateur
a posté le 26-07-2021 à 13:29
Ce faussaire des élections qui roule pour les islamistes qui ont pourri le pays ne peut être honnête dans ses analyses . Un vendu restera toute sa vie un vendu sans foi ni loi
Waterloo
le président, un solvant qui dissout tout .....
a posté le 26-07-2021 à 13:27
sa majesté la Reine, avec tous ses pouvoirs, en 70 ans de règne, n'a jamais dissous le parlement .
en revanche, Chirac a dissous le parlement ....
quand vous suivez la France de Zammourrrr ....
CYE
Une momie
a posté le 26-07-2021 à 13:24
On n'a pas sifflé à cet individu, de quoi il se mêle, pauvre type
A.
Harmonie? Il rigole ce monsieur
a posté le 26-07-2021 à 13:22
Si ce qui s est passé en 2020 et 2021 ce monsieur l appelle harmonie alors c est quoi le grabuge pour lui?
Un lecteur
Le traitre a parlé
a posté le 26-07-2021 à 13:06
Celui par lequel toute cette mascarade d'élection et de dépassements avec des urnes achetés à été possible se qui se permet de donner des leçons. !
Un traitre reste un traitre !
adel
Interdit !
a posté le 26-07-2021 à 12:52
Personne n'a le droit d'appeler l'anarchie démocratie.
Il y a une belle différence.
L'anarchie est animale. (pardon les animaux!)
La démocratie est un état d'esprit et des comportements de gens civilisés, éclairés et responsables. (peut être des aliens mais pas des habitants de la Terre).
Hamadione
les faits survenus hier ont interrompu cette harmonie sociale.
a posté le 26-07-2021 à 12:50
Ce monsieur vit sur quelle planète ? il faudra épurer l' ISIE pour les prochaines élections.