alexametrics
mercredi 28 juillet 2021
Heure de Tunis : 04:41
Dernières news
Mosbah Helali : L’eau potable est conforme aux normes
23/03/2021 | 09:46
3 min
Mosbah Helali : L’eau potable est conforme aux normes
Le président directeur général de la Société nationale d'exploitation et de distribution des eaux (Sonede), Mosbah Helali, est revenu, mardi 23 mars 2021, sur les suspicions de pollution de l’eau potable acheminée vers plusieurs régions de la Tunisie depuis les barrages de Sidi Salem et Ghdir El Golla dans le nord-ouest du pays. Il a, également, dressé un état des lieux sur les ressources en eau ainsi que les préparatifs de la Sonede pour la saison estivale. 
 
Rappelant les décisions que le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a annoncé lundi au terme d’une visite d’inspection dans la localité de Oued Zergadans le gouvernorat de Béja, il a confirmé que l’eau du robinet était bien potable et conforme aux normes tunisiennes.  
 
Début mars, le député et président de la Commission parlementaire de la réforme administrative, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, Badreddine Gammoudi a dénoncé un scandale environnemental en publiant des photos exposant l’état lamentable du barrage de Sidi Salem qui approvisionne la capitale Tunis, la région du Sahel, Sfax et d’autres régions en eau potable. 
 
Le député avait pointé du doigt la pollution des eaux et le silence des autorités locales face à l’accumulation des déchets et le déversement des eaux usées non-domestiques dans ce barrage.  
 
Le PDG de la Sonede a ajouté, dans ce même contexte, que les eaux brutes collectées étaient conformes aux limites de qualité rappelant que la Sonede se charge du traitement de ces eaux avant d’approvisionner les citoyens. 
 
Revenant sur l’accentuation de la pollution, il a souligné que la protection de l’environnement était une responsabilité commune dont la charge revient à tous les acteurs y compris les citoyens dont certains ne respectent pas les lois en vigueur sur le déversement des eaux usées. 
 
Pour ce qui est des réserves en eau, Mosbah Helali a déploré le tarissement des cours des eaux qui approvisionnent les barrages du fait de la maigreur des précipitations, notamment cette année. 
 
Selon le PDG de la Sonede, les barrages sont à 51% de leur capacité de stockage et les apports en eau actuellement disponibles ne représente que 35% des apports en eau de la même période en 2020. 
 
Soulignant que les coupures d’eau n’ont aucun lien avec la disponibilité des ressources en eau, il a ajouté que la Sonede devrait renouveler, annuellement, sur près de mille kilomètres de canalisations sur tout le territoire afin de maintenir en bonne condition le réseau de 56.000 kilomètres. Cependant, la Société nationale d'exploitation et de distribution des eaux n’intervient que sur près de 150 à 300 kilomètres par an en fonction des budgets disponibles.
 
Interpellé sur les préparatifs pour la saison estivale, le responsable a noté que la Sonede était intervenue depuis 2016 sur 224 zones noires réparties sur toute la Tunisie pour les réduire à 33 zones en 2020 afin de réduire les perturbations de distribution de l’eau du robinet pendant les périodes de forte consommation.  
 

N.J. 

23/03/2021 | 09:46
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Nouveau monde
Quand tu enlève l'eau à la douche ça devient une duche
a posté le 23-03-2021 à 14:57
Oui mais il faudrait penser à réaliser l'eau «  portable » pour toutes ces régions défavorisées qui n'ont pas d'eau ni de «  pot » ......
Hadou
La Tunisie pays des arrivistes opportunistes..
a posté le 23-03-2021 à 10:11
Et la voiture à 200 milles dinars est conforme à votre opportunisme...