alexametrics
Dernières news

Moncef Marzouki accuse l’Algérie d’avoir soutenu la contre-révolution en Tunisie

Moncef Marzouki accuse l’Algérie d’avoir soutenu la contre-révolution en Tunisie

Dans un article publié sur sa page Facebook, mardi 21 mai 2019, l’ancien président Moncef Marzouki a accusé l’ancien régime algérien d’avoir soutenu la contre-révolution en 2014 en Tunisie. 

L’article s’interroge pourquoi le sort de la Tunisie est intimement lié au succès de la révolution pacifique algérienne. D’après Moncef Marzouki, le grand peuple algérien va pouvoir poursuivre sa libération de ses deux ennemis farouches, le colonialisme et la répression. Ainsi, il deviendra « un peuple de citoyens » et non plus un « peuple de sujets » gouverné par une élite corrompue violente qui a confisqué son pays. 
D’après Moncef Marzouki, le succès de la révolution algérienne sera un tremplin pour le changement qui aura lieu en Tunisie dans les prochaines élections après la fermeture de la parenthèse de la « contre-révolution ». « Les Tunisiens savent combien le régime algérien déchu a participé à son succès en 2014 ».

Pour rappel, l’ancien président Abdelaziz Bouteflika s’est toujours refusé de s’immiscer dans les affaires intérieures tunisiennes se limitant à recevoir les deux principales forces politiques de l’époque (Ennahdha et Nidaa) pour les pousser à éviter l’escalade politique au risque de mener la Tunisie dans un bain de sang. Le rapprochement entre islamistes et laïcs n’a jamais été du goût de Moncef Marzouki puisqu’il s’est fait à ses dépends, mais qui a valu, quand même, un Nobel de la Paix aux organisations tunisiennes qui ont été derrière. 


Moncef Marzouki, responsable à lui seul de bien de crises politiques majeures dans le pays, a toujours loué l’Algérie et le régime algérien, au point de bousculer toutes les traditions et protocoles et d’aller en personne à la réception organisée par l’ambassade d’Algérie à Tunis, le jour de leur fête nationale. Une fois ce régime tombé, l’ancien président tunisien se rappelle soudain que le régime était despotique et corrompu !

R.B.H

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (43)

Commenter

BELKO
| 22-05-2019 16:14
Comment peut on encore écouter et écrire à propos de l'ex provisoire président? A chaque fois qu'il s'exprime, c'est d'une indigence intellectuelle et d'une fatuité rare. Il rajoute à cela des propos haineux et gravissimes. On touche le fonds avec ce malade mental, qui ne respecte rien et croit encore avoir un poids, de fétu de paille en vérité, en Tunisie.
Il faut sérieusement le surveiller et l'interner serait encore mieux pour tout le monde

Mansour Lahyani
| 22-05-2019 15:16
Encore un caca de l'ex-très très provisoire - mais je vous rassure tout de suite : ce ne sera pas le dernier...

Farouk
| 22-05-2019 12:23
Si ce marzouki etait comme tu le decris, il ne porterait pas de lunette.

Mansour Lahyani
| 22-05-2019 12:12
R.B.H. conclut brillamment son papier en fourrant la tête de l'ex-très très provisoire dans l'un de ses cacas... Mais là n'est pas le seul problème de cet énergumène : il porte des accusations contre l'Algérie sans en fournir aucune preuve ! Faut-il encore le renvoyer devant le tribunal de l'Histoire pour ce nouveau forfait ? La liste des griefs devient un peu trop longue...

Abir
| 22-05-2019 11:37
cette faveur

Abir
| 22-05-2019 11:03
Vous avez raison,pour n'importe quelle personne qui a présidé par hasard où par nécessité momentanée se trouve propriétaire éternel de 30.000 dinars par mois,ce n'est pas juste et ce n'est pas acceptable et je fait appel à Abir moussi, le jour où elle prendra le pouvoir inchallah de penser le plus vite possible au changement de cette loi qui donne ce faveur généreux et celui qui a bénéficié de ce faveur depuis 2011,doit rembourser l'Etat la période l'après son mandat,c'est notre argent nous les contribuables

Ghazi
| 22-05-2019 10:50
-Quelle est la différence entre : Marzouki et une enveloppe ?
-Aucune
-Les deux sont timbrés

Le Baron
| 22-05-2019 10:27
Quand on compare le niveau intellectuel du docteur marzoughi et de celui de son successeur pour lequel tous ces aveugles ont massivement voté et dont on voit le résultat aujourd'hui on doit revoir impérativement le code électoral afin d'empêcher ces aveugles de revoter encore une fois et sauver le pays de leur bêtises

lagon
| 22-05-2019 10:19
Traiter ce pauvre médecin de pacotille qui n'a jamais exercé d'phtalmologue est une insulte à la spécialité et à la médecine. Il faut vite oublier cette parenthèse de l'histoire du pays qui a fait de ce cancre "président par hasard". Il faut commencer par réformer les textes qui lui attribuent une retraite de 30 000 D par mois.

Citoyen de Tunisie
| 22-05-2019 10:01
Le sieur Marzouki, illustre démolisseur de relations diplomatiques essentiellement avec la Syrie, refait surface pour bombarder une diplomatie restaurer sous ce gouvernement.
Comment peut-on être saint d'esprit et s'immiscer dans les affaires d'un état voisin et ami ?
L'Algérie n'a-t-elle pas ses politiques et ses penseurs ?
L'Algérie a-t-elle fait appel à la plus grande expérience mondiale en terme de politique globale tel le sieur Marzouki pour qu'il s'illustre à en parler ?
C'est la faute à qui ?
Cet homme doit être soigné car c'est un danger permanent pour la stabilité politique régionale.

A lire aussi

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a présidé aujourd’hui, mardi 23 juillet 2019, à la Journée

23/07/2019 14:45
0

Le dépôt des listes pour les législatives a débuté depuis hier et les noms des têtes de liste des

23/07/2019 13:07
1

La société immobilière Simpar a réalisé à fin juin 2019 un revenu global en hausse de 74,66%,

23/07/2019 12:54
0

Le député de la Coalition nationale, Sahbi Ben Fredj est revenu dans un post partagé ce mardi 23

23/07/2019 11:15
12

Newsletter