alexametrics
Dernières news

Mohamed Amine Kahloul démissionne du bloc de Nidaa Tounes

Mohamed Amine Kahloul démissionne du bloc de Nidaa Tounes

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur, a annoncé lors de séance plénière tenue ce mardi 26 mars 2019, la démission du député Mohamed Amine Kahloul du bloc parlementaire de Nidaa Tounes.

 

Kahloul était membre de l’Union patriotique libre (UPL) et son coordinateur régional à Gabès. Il a intégré le bloc de Nidaa Tounes suite à la fusion entre les deux partis.

La suspension de l’accord entre l’UPL et Nidaa Tounes a ainsi imposé sa démission de ce bloc. Une démission qui s’ajoute à plusieurs ayant eu lieu récemment.

 

Rappelons que la fusion entre l’UPL et Nidaa Tounes a été rompue depuis le 19 mars 2019. Ainsi, l’UPL reprend ses activités en tant que parti indépendant et suspend l’accord conclu avec Nidaa Tounes.

 

Les coordinations régionales et structurelles du parti marqueront également leur retour et les élus démissionnaires du bloc de Nidaa Tounes reconstitueront, par ailleurs, leur bloc parlementaire.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

Microbio
| 26-03-2019 15:41
C'est le moment de la formation des blocs politiques et non de dénigrement!

Les soi-disant partis du milieu sont condamnés à unir leurs forces et à former un centre politique unifié, Cela s'applique également pour les parties de la gauche: tout le reste n'est que du temps PERDU!
Les structures et les les niveaux sociaux en Afrique du Nord sont très similaires et il n'est pas nécessaire d'être prophète pour voir que l'avenir des partis à tendance islamique sera , probablement, très fort et ainsi les parties islamiques seront incontournables pour gouverner.
Bientôt les partis islamiques auront toujours un grand rôle à jouer en Algérie et en Libye. Le grand profiteur de l´ascention des parties islamiques algeriens et lybiens sera, avec une grande probabilité, le partie Ennahda en Tunisie.

A lire aussi

Basma Khalfaoui s’est indignée des accusations de Maher Zid, précisant qu’elle a fait l’objet de

19/06/2019 11:40
1

Ce n’est que maintenant qu’ils se sont rappelé de l’argent sale, de l’instrumentalisation des médias

19/06/2019 10:43
1

Un point parmi des dizaines d’autres qui ne manquera pas d’arriver devant l’ISIE si jamais la loi

19/06/2019 10:06
2

Le syndicat de base de l’office national de télédiffusion (ONT) a annoncé une grève de deux jours,

19/06/2019 08:56
1

Newsletter