alexametrics
Dernières news

Mofdi Mseddi présente sa démission à Youssef Chahed

Mofdi Mseddi présente sa démission à Youssef Chahed

 

Le conseiller du chef du gouvernement, chargé de la Communication, Mofdi Mseddi a présenté sa démission à Youssef Chahed. La lettre de démission a été publiée sur les colonnes de notre confrère Akher Khabar, ce soir du vendredi 1er juin 2018.

 

Dans une déclaration à Business News, Mofdi Mseddi a confirmé l’information, soulignant qu’il a présenté sa démission à Youssef Chahed et que ce dernier n’a pas encore donné l’aval.

 

Par ailleurs, beaucoup de pressions et de menaces sont subies par Mofdi Mseddi ainsi que plusieurs journalistes et patrons de médias, suite aux critiques visant Hafedh Caïd Essebsi et le bras de fer qui l’oppose à Youssef Chahed.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Casual
| 02-06-2018 21:32
Un type dont le comportement est d'une arrogance inouie et d'un ego surdimensionne. Il se prend pout le Chef du Gouvernement en personne. Le salut de Chahed passe par l'elimination de ces nuisibles conseillers dans son entourage qui ne le conseillent pas mais le menent plutot vers l'abime

Clint Eastwood
| 02-06-2018 19:27
Ce monsieur Mseddi est un opportuniste de 1ere classe. Un inconnu à la langue fourchue qui a gravi les échelons grâce à son attitude de requin.
Attendez et vous verrez comment il ralliera un clan. Ce sont les rats qui quittent le navire les premiers.

Monia
| 02-06-2018 16:14
hier, c'était son porte-parole, transfuge d'où vous savez, qui venait soit-disant "prévenir" de coups bas à venir... Sauf que ce jour, Si Mofdi Mseddi se trouve contraint de démissionner suite aux pressions subies sur lui et sa famille. C'est immonde!

Mustafa
| 02-06-2018 16:10
Un inconnu pour le monde politique mais il a travaillé avec Jomâa et Essid et enfin chehid comme chargé de l'information mais il a impliqué Chahed dans le dernier discours et il a fait tt pour mener une guerre contre hafid avec ces amies journalistes

ommiaziza1912
| 02-06-2018 16:06
Jo doit tenir bon et ne pas etre intimider par ce tartempion de malheur le fils du vieux. Jo doit continuer a combattre les corrompus dont fait partie ce minable et toute sa clique de vereux.

@moustache
| 02-06-2018 16:02
Il est DG de l'ANPE

Cuisinier
| 02-06-2018 15:19
Un inconnu..un fait divers

Moustache
| 02-06-2018 10:44
Généralement les chargés de communication, et toutes autres personnes du cabinet externe à son ministère, voit de facto sa nomination prendre fin avec le départ du ministre qui l'as nommé.
Ce sont les chargés de communication les premiers touchés puisqu'ils représentent la voix du ministre partant. Et vu que l'ombre d'un remaniement ministériel plane, il y a du y avoir beaucoup de pression.
Le pire c'est que ce genre de démission montre que le chef du gouvernement est plus faible que jamais puisqu'il n'arrive plus à maintenir dans son équipe un sentiment de stabilité

D'autres nominations ont été également faite (annoncées au jort n°46 du 9 juin 2017 par décret n°2017-673,674,675 et 676) et devront j'imagine prendre fin, à savoir:
- Walid sfar, ancien porte parole de afek tounes
- Hatem elhaj yahia, ingénieur du ministère de l'intérieur surement utilisé comme consultant en sécurité avec ces ex collègues (on appelle ca une taupe ou une sorte de balance?)
- Imene berriche épouse mekni, CSP et ex-directeur d'administration centrale à la présidence du gouvernement (vu son grade elle a surement une réelle mission)
- Mohamed hafedh cherif, gestionnaire général du ministère de l'intérieur (même chose vu son grade au plafond il a surement de l'expérience dans l'administration)

Donc pour
> monsieur Walid à moins que son partie ne plaide pour lui ce sera une démission
> imen berriche un retour à sa fonction d'administration centrale au pm
> hatem et mohamed hafedh retour au ministère de l'intérieur (surement empruntés à l'intérieur pendant le séjour de chahed dans les locaux du ministère en tant que ministre des affaires locales)

Sinon le futur chef du gouvernement s'occupera de leur cas! car ces 4 noms seront toujours vu comme les représentants ou antenne du chef du gouvernement actuel.

Comme on dit "ken ouled l'idara yo9o3dou fil idara" (seul les enfants de l'administration restent dans l'administration)

Zohra
| 02-06-2018 10:19
Immonde, le niveau déchéance des politiciens, si on peut appeler ça politiciens "mashilha"

Foued
| 02-06-2018 02:17
Que la guerre commence.

A lire aussi

Il a précisé qu’il était un candidat indépendant et que rien n’était encore officiel et que les

19/07/2019 11:19
0

Le tribunal de première instance de Sidi Bouzid a prononcé, hier, jeudi 18 juillet 2019, une peine

19/07/2019 10:47
1

Zahra Marrakchi, chef de service de Néo-Natologie à l’Hôpital Charles Nicolle de Tunis, a adressé,

19/07/2019 10:27
1

L’expert en droit constitutionnel, Slim Laghmani, est revenu dans un statut partagé hier, jeudi 19

19/07/2019 09:42
1

Newsletter