alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 19:38
Dernières news
Dopage : le ministère des Sports évoque des rumeurs tout en confirmant les sanctions
01/05/2024 | 21:29
2 min
Dopage : le ministère des Sports évoque des rumeurs tout en confirmant les sanctions

 

Le ministère de la Jeunesse et des Sports, a rendu public un communiqué, mercredi 1er mai 2024, réagissant aux sanctions annoncées par l’Agence mondiale antidopage (AMA) contre la Tunisie à cause de la non-conformité de l’Organisation nationale tunisienne antidopage (ANAD).

Le ministère indique que, l'État tunisien veille à respecter les dispositions des accords internationaux ratifiés, y compris la Convention internationale contre le dopage de l'Unesco, et à respecter les normes adoptées dans ce domaine par l'Agence mondiale antidopage « en veillant constamment à développer la législation nationale pour qu'elle soit conforme à la législation internationale ». Le ministère assure par ailleurs qu’il « veille également à ce que tout cela se fasse dans le cadre du respect de la souveraineté nationale et des procédures nationales pour l'adoption des textes juridiques (législatifs et réglementaires) ».

 

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a aussi insisté sur « l'importance de s'informer auprès de sources fiables afin de réfuter toute rumeur ou interprétation malveillante ». Il a ainsi attiré l'attention sur le fait que « certaines entités, notamment à l'intérieur du pays, propagent de fausses nouvelles dans des buts éloignés de l'intérêt national ».

 

Il est important de noter, dans ce cadre, que les médias tunisiens ont rapporté l’information des sanctions infligées à la Tunisie en se référant aux sources officielles, notamment l’AMA.

Il convient ainsi de souligner que les informations relayées par rapport à la décision de l’AMA, ont été faites sur la base d’un communiqué officiel et non sur la base de rumeurs. 

Par ailleurs, le département évoque des rumeurs et de fausses informations qui seraient de nature à induire en erreur l’opinion publique, et par la même occasion il confirme l’existence de sanctions infligées à la Tunisie en assurant qu’elles seront levées dès l’adoption des textes de lois nécessaires.

 

Pour conclure son communiqué, le ministère de la Jeunesse et des Sports a tenu à rassurer l'opinion publique ainsi que tous les intéressés concernant les événements sportifs et les échéances internationales à cet égard. « Dès que les décisions relatives aux révisions requises seront prises et publiées dans le Journal officiel de la République tunisienne, les sanctions seront levées », a indiqué le département, ajoutant que « ces mesures seront prises conformément aux dispositions et procédures des lois sur la publication des textes législatifs et réglementaires en Tunisie, dans le respect total de la souveraineté nationale ».

 

Rappelons que parmi les sanctions infligées à la Tunisie, on retiendra que « le drapeau tunisien ne flottera pas lors des championnats régionaux, continentaux ou mondiaux, ainsi que lors d'autres événements organisés par des organisations responsables de grandes manifestations (y compris les Jeux Olympiques et les Jeux Paralympiques) jusqu'à son rétablissement ». En outre, la Tunisie devient inéligible pour accueillir toute manifestation accueillie ou organisée ou co-accueillie ou co-organisée par l'AMA.

 

 

S.H

 



 

01/05/2024 | 21:29
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Citoyen_H
AUX DEMEURéS QUI REPROCHENT
a posté le 02-05-2024 à 19:54
à notre ministre et à son ministère, d'essayer d'atténuer la nouvelle.
Quand on vous avait annoncé, que tout était à refaire, tout était à reconstruire, tout était à remodeler, tout était à restructurer, depuis l'avènement de 2011, maudite année du coup d'Etat, celui qui permit à des gardiens d'étables et d'écuries, représentant la maudite troika dans toute sa splendeur, à jouer le rôle de gouvernants.
Citez-moi un pays, un seul pays, non pas de la planète, mais de tout l'univers, qui avait dit amen à une accusation, dès la première parution d'une nouvelle déconcertante. !!!!
Par contre, une chose dont je suis certain, c'est que les premiers concernés vont mordre la poussière à profusion.
Il faudrait des dizaines d'années pour rétablir l'équilibre ambiant d'avant le carnage sans nom produit par les incultes et ignares membres de la cour des miracles de la terka !!!!
La patience est une vertu.
Il faut laisser e temps au temps, et commencer, dès à présent, à bâtir des prisons XXXL.


JUDILI58
RIDICULE
a posté le 02-05-2024 à 10:39
En 12 heures le ministère publie 3 communiqués l'un plus ridicule que l'autre. La réalité est que depuis un an et demi le Ministère n'a pas pu mettre en conformité notre réglementation avec celle de L'AMA. A court d'arguments on nous sort maintenant la rhétorique de la " souveraineté nationale ". RIDICULE. Des têtes doivent tomber pour que cela serve de leçon.
Un lecteur
Des rumeurs ?
a posté le 01-05-2024 à 23:29
Il n'y a qu'a se reporter au site officiel de l'AMA et vous aurez M. le
Ministre la confirmation des pseudos rumeurs à moins que ce soit des fake news aussi ?
Et le site de l'Afp aussi propage des rumeurs ?
Arrêtez plutôt svp de nous prendre pour des demeurés et d'insulter notre intelligence et reconnaissez plutôt vos erreurs et menez une enquête à haut niveau pour comprendre ce qui nous a valu cette humiliation.
Mouwaten
Fi 3aqlek
a posté le 01-05-2024 à 22:48
Fi aqalkom ma dezzounech ! Nous c'est doucement le matin pas trop vite le soir ! Chbikom mezroubeen ? Ki netfadhaw taw nzidouhom hel kelmteen. Malla hala ! Yezziou mel 7ess oumourna fesfes