alexametrics
Dernières news

Ministère de l’Education : Les 2 lycéens de Siliana inculpés pour consommation de cannabis passeront le Bac

Ministère de l’Education : Les 2 lycéens de Siliana inculpés pour consommation de cannabis passeront le Bac

 

Ilhem Barboura, conseillère auprès du ministre de l’Education, a indiqué, aujourd’hui vendredi 10 mars 2017, que le jugement prononcé contre les deux lycéens candidats au baccalauréat à Siliana pour consommation de cannabis n’empêchera pas le département de prendre les dispositions nécessaires pour qu’ils puissent terminer le programme annuel. Ils pourront ainsi passer les épreuves de l’examen « dans des conditions normales ».

 

Un communiqué du ministère de l’Education relève, par ailleurs, que Néji Jalloul suit de près et personnellement, cette affaire sachant qu’une réunion sera tenue, prochainement, avec les enseignants des deux élèves et le cadre administratif ainsi qu’avec le spécialiste psychologique pour mettre au point toutes les dispositions nécessaires à cet effet.

 

Hier, le Tribunal a prononcé à l'encontre des deux adolescents une peine de prison de un an et une amende de 1000 dinars.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Letranger
| 12-03-2017 20:06
Pour parler de généralités puisque le sujet s'y prête:
- L'interdiction, aussi appelée prohibition, a déjà été tentée aux US sur l'alcool au début du 20° siècle, avec les résultats que tout le monde connait ou devrait connaître.
La prohibition entraine le marché noir, la contrebande, l'illégalité, les guerres maffieuses (mais ça, "ce n'est pas vraiment du désordre"), bref ce n'est pas la solution du problème.
Je ne l'ai pas la solution, mais si la prohibition en est une, la consommation ne doit pas être un crime mais un délit. C'est l'abus qui est dangereux pas l'usage.
Prenons l'alcool, c'est une drogue à laquelle je m'adonne, sans en abuser, je sais que ce n'est pas excellent pour ma santé mais je ne porte préjudice à personne, je n'en abuse pas, et si c'était interdit, que ferais-je pour m'en procurer?
Prenons la religion et au "hasard" l'Islam,tu peux voir où mènent les excès, les abus. Faut-il pour cela prohiber l'Islam ou est-il préférable de le contrôler ou en tous cas de contrôler les utilisateurs, condamner et éliminer les exagérateurs.
Penses-y ...

Letranger
| 12-03-2017 19:22
"... instauré par le colonisateur blanc?..."
Il faut se débarrasser de tout ce qu'a fait le colonisateur quel qu'il soit: blanc (19° siècle) ou Arabe(là je parle de la colonisation précédente il y a 1400 ans environ), absolument de tout.
Pour le reste je constate que tu entérines ce que j'ai dit, je ne suis pas allé voir l'article 37, je suis content de voir notre accord au moins sur ce sujet.

DHEJ
| 12-03-2017 16:35
Non à la depénalisation de la ZATLA oui à la modification de la loi et de la peine!


Encore, pour les "jeunes"doivent-ils bénéficier de la clémence de l'article 37 du code pénal?

Pour dire, !faut-il revoir l'âge de la responsabilité pénale du jeûne instauré par le colonisateur blanc?

Letranger
| 12-03-2017 06:52
"... BCE il faut les gracier ... C'est simple!.."
"...Si BCE les gracie,les lecteurs de BN vont commenter les sottises de HCE!.."

Erreur des deux côtés, la grâce présidentielle n'absout pas la faute, elle dispense de la peine et là n'est pas la solution puisque la Justice est indépendante (?).
Il faudrait d'abord décriminaliser cette habitude (mauvaise) de fumette pour la classer en délit et étudier une éventuelle légalisation de cette consommation.(personnellement je suis contre, mais bon...mon avis...).
Que dit le Très Saint Coran sur le sujet, puisque vous êtes une République Islamique, je n'ai pas lu de Sourate la dessus.
Une bonne "paire de baffes sur le groin" serait surement suffisant pour la première fois, dans des cas comme celui-ci, c'est toujours "la première fois"

Bacchus
| 11-03-2017 13:53
Si BCE les gracie,les lecteurs de BN vont commenter les sottises de HCE!

Letranger
| 11-03-2017 12:53
"...Hier, le Tribunal a prononcé à l'encontre des deux adolescents une peine de prison de un an et une amende de 1000 dinars..."

Vous êtes complètement tarés en Tunisie...

MT
| 11-03-2017 09:55
Puisque le président est contre l'enfermement des jeunes qui se trouve dans cette situation,pourquoi il ne demande pas leurs libération?!ou simplement pour une publicité électorale ! Dans ce pays on est capable de libérer des terroristes qui sont 1000 fois dangereux !Alors c'est compliqué pour ceux ci???

J.trad
| 11-03-2017 09:02
Il faut laver et non pas salir ,salir le casier judiciaire d'un jeune ,c'est automatiquement en faire un future délinquant ,c'est quoi ce cannabis ? Comparé à ce que on nous fourre dans tout genre d'aliments industrialisés de produits chimiques et cancérigénes ...

DHEJ
| 11-03-2017 08:19
BCE il faut les gracier ... C'est simple!

CHDOULA
| 11-03-2017 07:14
Il ne faut pas que la date du bac soit en joint !

A lire aussi

Abdelkrim Harouni, président du conseil de la Choura d’Ennahdha, a indiqué aujourd’hui, jeudi 19

19/09/2019 20:31
0

Kaïs Saïed a accordée des interviews à des médias étrangers lors de sa campagne électorale, en

19/09/2019 20:28
0

Le président de la République, Mohamed Ennaceur, a reçu ce jeudi 19 septembre 2019, le président de

19/09/2019 20:09
0

L’unité de communication auprès du Tribunal administratif de Tunis a annoncé, ce jeudi 19 septembre

19/09/2019 19:39
3

Newsletter