alexametrics
samedi 15 juin 2024
Heure de Tunis : 07:43
Dernières news
Ministère de la Justice : création d'une commission spéciale chargée du suivi des affaires Belaïd et Brahmi
06/02/2023 | 10:24
1 min
Ministère de la Justice : création d'une commission spéciale chargée du suivi des affaires Belaïd et Brahmi

 

Le ministère de la Justice a annoncé la création d'une commission spéciale chargée du suivi des affaires des assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi.

Dans un communiqué du 6 février 2023, le ministère de la Justice a indiqué qu’un audit judiciaire et administratif sera, également, réalisé. Le ministère a expliqué que cette décision s'inscrivait dans le cadre du processus de l'exposition de la vérité.


La commission en question travaillera sous la tutelle de la ministre de la Justice, Leila Jaffel. Elle vise à tenir responsable de leurs actes tous ceux qui ont perturbé l'avancement des dossiers, enfouir les preuves et influer le cours de la justice.

L'audit permettra de dresser un inventaire des preuves et des objets saisis et de numériser l'intégralité du dossier.

 

 

S.G

06/02/2023 | 10:24
1 min
Suivez-nous
Commentaires
fares
Espérant que la commission arrivera à des résultats
a posté le 06-02-2023 à 14:59
Le choix des membres de cette commission doit compte des critères suivants : de la propreté des mains, de l'indépendance, des compétences juridiques, du courage, de l'honnêteté, de la sincérité des investigations, de leur expérience professionnelle, de leur synergie, etc, ... Mme Jaffel devrait décrire leur mission en détails et la durée probable pour présenter au public les résultats de leur mission. le nombre des membres de cette commission ne devrait pas dépasser un seuil (4 à 5 personnes chevronnées avec un président), cette commission peut faire appel à des enquêteurs extérieurs professionnels pour activer leur mission. le pilotage de cette commission sera assuré par la ministre elle même. En cas de réussite, cette commission aura une autre mission 2 pour faire la lumière sur les assassinats des sécuritaires et leurs commanditaires. Nous voulons aussi impliquer le procureur Akremi dans cette affaire pour identifier le vol de certains dossiers de l'affaire. Tout ce que BCE n'a pas fait avec ses promesses et ses mensonges, il sera fait inchallah par le sauveur du Pays KS, car sa mission délicate n'est pas encore achevée pour nettoyer définitivement le pays de la mafia islamiste et des criminels. Merci monsieur le Président pour votre courage, n'oubliez pas de sauver l'économie du pays en faillite, choisissez bien vos conseillers et écoutez les gens.
MFH
La démocratie est un mensonge dans un pays pauvre et inculte.
a posté le 06-02-2023 à 14:45
Nous autres, tunisiens, qui aimons infiniment notre pays, préférons un dictateur à un démocrate flasque, chlaka, et voleur. On a les pieds sur terre et croyons qu'être Islamiste et démocrate à la fois releve de l'utopie et de l'infamie intellectuelle. A bon entendeur..
Abir
Correction
a posté le 06-02-2023 à 14:06
Il faut lire :ils pensent créer une commission ! Merci
Abel Chater
"Baâd mè ett-khidh, chrè Mokhilè" ou (après qu'ils lui aient tout pris, il s'est acquis un fusil) !!! (2ème partie)
a posté le 06-02-2023 à 13:36
C'est là qu'on trouve les vrais meurtriers des deux martyrs du Communisme, grands ennemis de la démocratie, du même gabarit que l'actuelle Zalèma moussi. Et à propos de la Zalèma moussi, pourrait-on dire ou prétendre que Chokri Belaïd et Haj Mohamed Brahmi, furent plus vulgaires, plus criards, plus saboteurs et plus hostiles à l'Islam et aux partis d'Ennahdha, au sein du parlement ARP et de par les plateaux des médias de Moïse, que l'actuelle sauterelle Abir Moussi?
Pourquoi donc Abir Moussi, est-elle intouchable jusqu'à aujourd'hui, bien que son «théâtre anti-Kaïs Saïed», ne passe chez personne, sinon parce qu'elle jouit de la même protection dont jouit Kaïs Saïed lui-même, chez les Emirats hébraïques, les Français des Lévy et leurs pions du Saffah Sissi d'Egypte, pour leur jouer à l'autre face de la même pièce de leur monnaie!!!
Donc, à quoi leur servirait-elle cette création théâtralement tardive, d'une commission spéciale chargée du suivi des affaires des assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi, après toutes ces longues dix années et après toutes ces longues une année et demie de leur coup d'Etat, sinon pour arrêter et inculper les membres de ce soi-disant «comité de défense», qui doivent être à 100%, en relation secrète avec les ennemis des Révolutions arabes, les Emirats hébraïques, les Saoudiens monchariques et les génocidaires de Rabiaa du Saffah Sissi d'Egypte!!!
Que leur reste-t-il encore à faire pour léser à leurs opposants politiques d'Ennahdha et d'Al-Karama, plus que leur avoir enfermé leurs Leaders Ali Laârayèdh et Seifeddine Makhlouf, pour des histoires d'Ommèk Sissi?
Allah yostir Tounes.
Abel Chater
"Baâd mè ett-khidh, chrè Mokhilè" ou (après qu'ils lui aient tout pris, il s'est acquis un fusil) !!! (1ère partie)
a posté le 06-02-2023 à 13:35
Le président Kaïs Saïed est au pouvoir depuis octobre 2019 et avec un pouvoir absolu, à partir de son coup d'Etat du 25 juillet 2021. Son actuelle ministre de la Justice Layla Jaffel, est au pouvoir à ses côtés depuis septembre 2020. Elle est au poste de ministre de la Justice depuis octobre 2021. Ils ont tous les deux, un pouvoir absolu depuis plus d'un an et demi. Ils font tout pour faire illustrer leur propre sens de la justice. Ils ont accès à tous les dossiers et à tous les acteurs de ces dossiers, à commencer par le terrain du départ, aux postes de police et de la garde nationale. Les témoins de terrain de ces crimes odieux, vivent encore. La première question qu'ils doivent se poser à eux-mêmes : «à qui profite le crime?». Sûrement pas à ceux qui étaient au pouvoir de la Troïka!!!
A qui donc, pourraient-il profiter ces meurtres, sinon aux ennemis des Révolutions arabes, à leur tête les Emirats hébraïques et l'Arabie moncharique, sous l'égide des Lévy de France?
Qui pourrait oublier les deux voitures blindées de plusieurs millions de dollars, que les Emirats hébraïques avaient offertes au candidat à la présidentielle de 2014, Béji Caïd Essebsi et pourquoi tout cet intérêt actif des Emirats, contre le parti d'Ennahdha?
D'un autre côté, qui pourrait avoir prévenu la «divorcée» de Chokri Belaïd, Basmè Khalfaoui, pour qu'elle puisse avoir quitté la Tunisie pour toujours avec ses filles, quelques mois seulement après le coup d'Etat de Kaïs Saïed et pourquoi ils l'ont laissée partir, alors qu'ils interdisent la sortie, à Baffoun et à tous ceux qui ne sont pas d'accord avec leur coup d'Etat des klaxons du 25 juillet 2021!!!
Qui lui a préparé son départ définitif de la Tunisie et qui l'accueille en France par les euros et les dollars?
Houcine
Il était temps.
a posté le 06-02-2023 à 12:52
Il était temps qu'on s'inquiète du sort réservé au dossier, à ses pièces constitutives, ce qui en reste après ou suite aux vols, disparitions, destructions ou mise sous bonne garde.
Il n'est que temps de nous dire où en sont les enquêtes et les poursuites concernant un procureur nommé Akremi dont on disait qu'à lui l'on confia les investigations et à lui aussi la charge de requérir ès qualité lorsqu'on le nomma procureur.
On aimerait en citoyens, et par souci de justice, que toutes les personnes mêlées à ce drame, soient contraintes de s'en expliquer, chacun de sa place et à la hauteur des charges contre lui retenues.
Nous aimerions que les responsables, au sens de donneurs d'ordre soient identifiés, ce qui ne devrait pas être au-dessus des pouvoirs et compétences des institutions chargées à cet effet.
Nous aimerions que ce pays, enfin, s'émancipe du sort qui lui a été fait jusqu'alors, et reprenne des couleurs en se regardant d en face.
C'est par la vérité, la loyauté aux institutions, par la ténacité que l'on retrouvera ce pays tel qu'il fut et aura été, à l'abri des crimes politiques....
En tout cas, il y a nécessité vitale que cesse l'impunité.
On nous a trop ri au nez, trop insulte dans notre honneur, on nous a menti et détourné des faits par des procédés dignes de présentateurs de foire.
Aktemi, ses patrons, les suiveurs, les suppôts et les petites mains ayant favorisé la mise en acte de cette tragédie.
Il était temps.
MFH
L'Indépendance des juges est un crime.
a posté le 06-02-2023 à 12:02
KS avait entièrement raison lorsqu'il a limogé des juges affiliés à la secte. Ces juges qui se voulaient indépendants et refusaient de rendre compte au peuple de leurs faits et gestes sur certains dossiers.
Chaba7
Commission quand tu nous tiens!!
a posté le 06-02-2023 à 11:52
Le meilleur moyen de tuer un projet est de créer une commission. C'est une règle d'or qui a longuement fait ses preuves!!!
Abir
Allaho Akbar = création d'une commission
a posté le 06-02-2023 à 11:46
Vous avez compris, ce que veut dire une commission, veut dire le dossier est fermé! C'est ainsi qu'ils nous ont habitué ! Une commission égale fermeture d'un dossier! Ya9wa 3likom Rabi ! Après 10 ans et les assassins circulent librement devant leurs yeux, aujourd'hui, ils pence à créer une commission pour tout refaire et attendre encore 10 ans, jusqu'à ce que le commanditaire meurt et ne rentre pas un jour en prison!?
fredy
Gravissime !!
a posté le 06-02-2023 à 11:45
Grave... très grave...Pourquoi laisser alors les dossiers chez un juge ? et pourquoi un juge tout court ?...
SAM53
A LA CAISSE TOUS
a posté le 06-02-2023 à 11:25
En fin qqe chose de concret et surtout que tous ceux qui ont bloqué ces dossiers soient jugés pour entraves et plus même Bravo qd même
A4
Winston Churchill
a posté le 06-02-2023 à 10:59
Encore une commission !
Est-ce pour palier à la défaillance des juges corrompus, ou ... comme disait Churchill:
"Quand un gouvernement veut étouffer une affaire, il nomme une commission ou il donne des statistiques" ?
Linoucha
Enfin
a posté le 06-02-2023 à 10:33
Enfin inchallah la vérité explose ça n'a que trop duré