alexametrics
vendredi 23 février 2024
Heure de Tunis : 14:10
Dernières news
L’Union européenne dit suivre avec préoccupation les développements récents en Tunisie
22/02/2023 | 12:10
1 min
L’Union européenne dit suivre avec préoccupation les développements récents en Tunisie

 

L’Union européenne a dit suivre de près et avec préoccupation les développements récents en Tunisie, dans un communiqué publié ce mercredi 22 février 2023.

Le Haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, a affirmé que l’Union européenne espère que les autorités tunisiennes sauront trouver les « réponses adéquates aux nombreux défis actuels et futurs du pays ».

« En tant que partenaire de longue date, nous sommes également très inquiets de la détérioration de la situation économique, en particulier, et de l’impact social que cela risque d’entrainer. Il est crucial que les différentes forces politiques et sociales en Tunisie travaillent ensemble sur un projet commun et inclusif pour le pays », a souligné Josep Borrell.

 

L’Union européenne, note le communiqué, est prête à soutenir les efforts tunisiens en vue des réformes structurelles urgentes que le pays entreprendra. Dans ce cadre, le Haut représentant annonce être en contact avec ses collègues européens et avoir prévu de discuter avec eux de la Tunisie lors du prochain Conseil des Affaires étrangères de mars.  

 

 

M.B.Z

22/02/2023 | 12:10
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Naim
De quelle union européenne parlez vous ?
a posté le 22-02-2023 à 20:09
Réglez déjà vos problèmes de corruptions chez vous ,obligez Mme Von à Layen à s'expliquer sur le fric des vaccins, retrouvez votre souveraineté face aux us et puis, peut-être, on vous écoutera.
La Tunisie
dit suivre...
a posté le 22-02-2023 à 19:35
La Tunisie dit suivre avec préoccupation les graves cas de corruption dans les plus hautes sphères politiques de l'Union Européenne ! Celà n'encourage pas la Tunisie à continuer sa coopération multilatérale avec l'UE. Une révision approfondie de l'accord d'association et d'établissement d'une Zone de libre échange signé en 1995 entre la Tunisie et l'UE s'impose. Il est à rappeler que ledit accord n'a fait qu'augmenter les dettes de la Tunisie et compliquer davantage les conditions de visa et de séjour de citoyens tunisiens dans l'espace communautaire européen ! Aujourd'hui, une diversification des relations extérieures de la Tunisie (Russie, Chine, Inde, Japon,...) est devenue une nécessité impérieuse. Dans ce cadre, l'ingérence de l'UE et de ses différentes institutions politiques, économiques et sociales dans les affaires purement intérieures de la Tunisie ne feront que compliquer davantage les relations de la Tunisie avec l'UE.
Ghanou
Il faut nettoyer devant chez soi en premier
a posté le 22-02-2023 à 16:47
Ils feraient mieux de s'occuper de leurs oignons les Européens. Qu'ils commencent par faire le ménage dans leurs pays. Cela fait au moins un mois que les Français (par millions) sont dans la rue 2 fois par semaine pour chèreté de la vie entre autre au prix d'une retenue sur leur salaire. Et Macron qui détourne son regard. C'est pas qu'il détourne son regard mais c'est qu'il applique les ordre de son maître le vieux. Mais nous, vraiment on s'en fout parce qu'on s'occupe de nos problèmes. Alors laissez nous tranquilles et foutez nous la paix. Vive la Tunisie libre et indépendante.
Ghannou
Puanteur
a posté le à 19:28
Commence par nettoyer derrière toi d'abord.
BIEN
Lorsque le droit devient injustice, la résistance devient un devoir - mais qu'est-ce que le droit ?
a posté le 22-02-2023 à 15:24
Les manifestations et les protestations sont des vecteurs de changement. Ceux qui descendent dans la rue veulent changer les choses.

"Là où le droit devient injustice, la résistance devient un devoir" - c'est ce qu'aurait dit Bertolt Brecht, entre autres. C'est une citation qui englobe de nombreuses idées fondamentales.
Elle contient la conviction qu'il y a le droit, mais aussi l'injustice - le refus du relativisme ou peut-être du nihilisme. Les hommes peuvent faire le bien, mais aussi le mal. Et nous pouvons distinguer et reconnaître ce qui est juste et équitable de ce qui ne l'est pas. Mais dans cette citation, il y a aussi le fait que les citoyens ont un devoir. Ils ont un devoir envers le droit.

S'il cède à l'injustice, ils doivent alors résister, lutter pour le changement.

L'idée d'un droit à la résistance est contenue dans la loi fondamentale allemande. Mais on la retrouve également dans la Déclaration d'indépendance américaine, où le peuple se voit reconnaître le droit de remplacer un gouvernement qui ne respecte pas ses droits par un nouveau.

Le droit de résistance et de changement en cas d'injustice correspond à l'idée centrale de l'Etat moderne : C'est un Etat de citoyens pour les citoyens. Pourquoi les citoyens n'auraient-ils pas le droit de se débarrasser de cet Etat s'il ne leur plaît plus ?
Fares
"Smillah 3lyhom" ils s'inquiètent
a posté le 22-02-2023 à 14:14
Depuis deux ans ils ne font que s'inquiéter tout en regardant un régime fasciste se constituer à leurs portes. Le jour ils vont se réveiller, ça sera déjà trop tard.

Des actions concrètes sont requises rapidement pour empêcher se fachisme naissant de se propager.
Observateur réaliste
S'ils s'occupaient un peu de leurs affaires...
a posté le 22-02-2023 à 13:13
Au lieu de se soucier de la Tunisie du matin au soir et même passer des nuits blanches en songeant à notre avenir, l'Union Européenne ferait mieux de se préoccuper de ce qu'il adviendra d'elle ou de ce qu'il en restera le jour où les '?tats-Unis et la Russie (et son puissant allié chinois) régleront leurs différents sur les cendres du continent européen...
Larry
Un vrai délire !
a posté le à 16:46
Tu rêves debout !....
Déjà la Chine n'est pas l'allié de la Russie....
D'autres part sans les Européens nous n'aurions rien à bouffer !
... et sans parler de l'état actuel de la Russie....

En conclusion, le jour où l'Europe sera en cendres... on serait déjà mort et enterré depuis des lustres....
Néro
@Larry
a posté le à 18:32
Le problème est que celui qui détient tous les pouvoirs croit en ces âneries également.

La Tunisie passe par une période très critique, le locataire de Carthage est entrain de réagir d'une façon très irrationnelle et imprévisible aux perspectives d'une faillite et d'une famine imminentes. On ne parle même plus des vrais problèmes de la Tunisie ces jours-ci.

'?a ne m'étonnerait pas si le locataire de Carthage sorte une nuit pour mettre le feu dans les rues de Tunis.