alexametrics
lundi 27 mai 2024
Heure de Tunis : 14:33
Dossiers
Liste des journalistes poursuivis par le régime tunisien
16/10/2023 | 10:49 , mis à jour à 11:00
1 min
Liste des journalistes poursuivis par le régime tunisien

 

Sous le régime de Ben Ali, l’intimidation des médias et des journalistes se faisait par la police et la manne publicitaire de l’ATCE, qui détenait le monopole de la publicité publique.

Sous le régime de Kaïs Saïed, cette intimidation se fait par le biais de la justice avec des procès montés de toutes pièces sur la base de divers articles de loi liberticides, à l’instar du décret 54, de l’article 86 du code des télécommunications, voire de la loi anti-terroriste.  Quant au décret-loi 115, régissant le travail de la presse, il n'est jamais retenu par le ministère public, et ce depuis le putsch du 25 juillet 2021. 

Selon un décompte réalisé par le Syndicat national des journalistes tunisien, il y a, à ce jour, une bonne vingtaine de journalistes poursuivis par le régime de Kaïs Saïed dans des affaires en lien direct avec leur travail.

Il s’agit de :

1/ Mohamed Yassine Jlassi

2/ Noureddine Boutar

3/ Nizar Bahloul (deux affaires)

4/ Khalifa Guesmi (condamné à cinq ans de prison, libéré apès une décision rendue par la cour de cassation)

5/ Aymen Ajmi

6/ Salah Attia (a purgé une peine de trois mois de prison)

7/ Monia Arfaoui (trois affaires)

8/ Mohamed Boughalleb (actuellement en détention, condamné à six mois de prison en première instance avec exécution immédiate)

9/ Hamza Belloumi

10/ Chadha Haj Mbarek (en détention préventive)

11/ Walid Hamraoui

12/ Haythem El Mekki

13/ Elyes Gharbi

14/ Zyed El Heni (plusieurs affaires). Un mandat de dépôt a été émis à son encontre le 1er janvier 2024.

15/ Yassine Romdhani (placé en détention puis libéré début décembre 2023)

16/ Taoufik Omrane

17/ Ameur Ayed (a purgé une peine de deux mois de prison).

18/ Khouloud Mabrouk 

19/ Borhen Bsaiss

20/Mourad Zeghidi

 

16/10/2023 | 10:49 , mis à jour à 11:00
1 min
Suivez-nous
Commentaires
A4
La trouille !
a posté le 24-04-2024 à 19:43
Quand on a la trouille, on est terrorisé par un stylo et une feuille A4 !

LE BADAUD ET LE TROUILLARD
Ecrit par A4 - Tunis, le 11 Juin 2023

Maître Trouillard dans son palais retranché
Grelottant de peur dans son triste isoloir
Sent que ses vieilles guiboles vont bientôt flancher
Et que sa tête ne produit que des cauchemars
Prit la décision, toutes alarmes déclenchées,
De déclarer la guerre à tous les bobards

Maître Badaud qui flânait là par hasard
Caressa soigneusement ses grosses moustaches
S'est dit tout content: "Ciel, ça sent le caviar !"
Et se mit à aiguiser couteaux et haches,
"A moi de jouer avec finesse et art
Pour envoûter à fond ce naïf potache !"

Et c'est ainsi que notre Maître Badaud
Echafauda plein de plans machiavéliques
Pour mettre désastres et malheurs sur le dos
De ceux qui ne font pas partie de sa clique
Et se dépêcha avec son commando
Pour tout rapporter aux bidasses et aux flics

Le surlendemain, en maître des offices
Notre Trouillard, de derrière ses barricades
Ordonna la soumission à ses caprices
Et lança Maître Badaud et ses brigades
Aux trousses du père, de la voisine et du fils
Dans tous les villages, patelins et bourgades

"Ce sont eux !", lui déclara le charlatan
En lui montrant les comploteurs arrêtés,
"Ils ont salé toutes les eaux des océans,
Ont supprimé la pluie hiver comme été
Et se préparent avec un pinceau géant
A peindre le ciel en gris désargenté !"

Envoûté par tant de bravoure et courage
Maître Trouillard reconnaissant et content
Se mit derrière le Badaud, dans son sillage
En lui promettant un éternel printemps
Caviar à gogo, cadeaux et avantages
Et s'il le désire ... sa couronne de sultan !
Be zen
veritas
a posté le 01-01-2024 à 18:51
"pourquoi il y'a les noms des journalistes sans les chefs d'accusations" dites-vous.
Vous auriez dû le deviner !
Parce que c'est juste le début d'un processus et que déjà beaucoup se sont tus par peur ou par lâcheté.
Ce que je veux rajouter est que j'aime ma Tunisie (sans doute autant que vous) et que je n'ai RIEN contre le pouvoir actuel sauf qu'il est frappé par son incompétence et son aveuglement.
veritas
Souhait
a posté le à 19:57
il y'a bien des accusations et non pas pour rien .
Be zen
veritas
a posté le à 21:13
J'ai envie de dire, attendons la décision de la justice.
Malheureusement, je n'ai plus et aucunement confiance en la justice de mon pays.
Vous devriez savoir pourquoi.
veritas
restons simple
a posté le à 22:44
Casi hachak est une insulte tout simplement pas la peine d'aller plus loin pour s'éloigner de la vérité .
Vous pouvez dire ça entre amis en famille (et encore) et pas avec n'importe vous ne pouvez pas appeler un flic qui vous verbalise par exemple y'a si el casi par ce que vous êtes énervé'?'.si Zied plaidera coupable et présentera des excuses à la ministre il s'en sortira tranquillement mais je doute beaucoup car Mr se la joue fine .il est dans le faux orgueil.
veritas
Bn veut faire croire '?'
a posté le 01-01-2024 à 17:44
cela veut dire que vous voulez faire croire que la Tunisie est devenu l'URSS '?'.bravo '?'pourquoi il y'a les noms des journalistes sans les chefs d'accusations'?'? Dans tout les cas si s'était Ben Ali encore là ils n'aurait pas perdu trop de temps en un clin d'?il il aurait mis tout ce beaux monde en prison et à la minute d'après plus personne n'ose les citer même ce fameux Borhen B .
Be zen
The Mirror
a posté le 01-01-2024 à 17:14
Vos engagements aveugles semblent gravement vous faire perdre la raison.
Vous vous êtes engagé à un moment, corps et âme pour le parti islamiste et son horrible et maléfique dirigeant. Vous avez depuis pris vos distances et changé de braquet pour soutenir le pouvoir en place. C'est votre choix et votre liberté et cela se respecte.
Cependant, vous ne comprenez toujours pas ou vous ne voulez pas comprendre que les journalistes doivent s'exprimer LIBREMENT même lorsqu'ils ne reflètent pas votre opinion. Je ne connais pas tous ceux qui sont cité par BN et la raison pour laquelle ils sont poursuivis mais je reste persuadé que la plupart d'entre eux n'ont fait que le travail.
Gg
En ce temps là...
a posté le 01-01-2024 à 15:50
"Sous le régime de Ben Ali, l'intimidation des médias et des journalistes se faisait par la police et la manne publicitaire de l'ATCE, qui détenait le monopole de la publicité publique".
Mais en ce temps là, il y avait de l'argent pour payer la police et la publicité publique!

C'est du très mauvais humour, je sais; pardonnez moi et acceptez, s'il vous plaît, mes voeux sincères pour la nouvelle année :-)
takilas
Préciser ?!
a posté le 16-10-2023 à 16:51
Intimidation ou diffamation de la part des nahdhaouis qui se mordent les doigts d'avoir perdu leurs banditismes et leurs privilèges sans mérite mais au détriment du peuple tunisien.
On se demande comment ces nahdhaouis ne se rendent pas compte qu'ils sont des escrocs alors que le peuple tunisien s'est déjà rendu compte de leurs arnaques depuis au moins une décennie.
krissane
réponse à Takilas
a posté le à 09:57
Si vos dires sont valides, depuis quand un escroc déclare qu'il est escroc.? Encore une fois si vos dires sont justes, bien entendu qu'ils savent que ce sont des escrocs. cependant, la faute revient au peuple qui les a élus, pensant que ce sont des honnêtes parce qu'ils embrassent le sol.
veritas
Ne pas tout sur le dos des tunisiens
a posté le à 17:18
il n'ya jamais eu d'élection
Digne de ce nom depuis 2011 '?'toutes les élections ont été entachées d'argent sale et de fraude et pire que durant l'ère ben Ali tout ce qui a été reproché à ben Ali ( de ces mauvaises pratiques et non pas les bonnes )a été reproduit à la virgule près mais à la puissance mille et cela dans tout les domaines .
Les tunisiens sont les victimes de politiques malhonnêtes et escrocs on parle de tunisiens qui n'ont jamais voté de leur vie de ceux qui ont trahis je ne parle pas des vendus qui ont vendus leur arme pour l'argent à des poli tiens qui se sont foutu de leur gueules doublements.
BOUSS KHOUK
AFIN DE NE PAS MELANGER LES TORCHONS AVEC LES SERVIETTES
a posté le 16-10-2023 à 16:04
A BIEN PRECISER ET A TOUS que Le VRAI JOURNALISTE HAMZA EL BALOUMI n'est poursuivie que juste pour diffusion de numéros LIMITEES d'émissions TV a très grand succès depuis toujours ! DONC évitez de mettre Mr H.BELOUMI dans LES AUTRES SALADES !!! (( intégré honnête sans couleurs et surtout NON HYPOCRITE ))
== b.news par respects au journaliste H.BELOUMI , merci de ne pas censurer ce commentaire ..
The Mirror
Not Enough
a posté le 16-10-2023 à 11:58
Le nombre total de journalistes tunisiens s'élève à un peu plus de 1861. Parmi ces journalistes, l'article cite une vingtaine qui ont des problèmes avec la Justice, cela représente environ 1%. Ce n'est, ni excessif, ni dramatique, il suffit de regarder chez les occidentaux, pour se rendre compte qu'en Tunisie, on peut mentir, on peut insulter et on peut diffamer en toute impunité, ou presque.

Je suis avec la liberté d'expression, quoique sur le plan personnel, je suis souvent censuré sur Business News par exemple, mais, lorsqu'on voit les écrits, lorsqu'on regarde les images et lorsqu'on écoute l'expression libre de plusieurs de nos journalistes, on se trouve devant une réalité toute amère, qui se résume en trois mots:

- mensonge
- corruption
- grossièreté

Je ne généralise pas, mais, je dis bien que, la plupart de nos journalistes sont dotés d'un, ou deux ou trois des trois mots que je viens de citer plus haut.

Alors, on voit bien que ceci, explique cela.

Réponse BN : Les censures sont regrettables, mais dès lors que ça tombe sous le coup de la loi, nous nous devons de censurer.
La comparaison avec les Occidentaux ne tient pas, car chez eux les journalistes sont poursuivis sur la base du code de la presse et non sur la base de lois liberticides. En Tunisie, on a mis de côté le décret-loi 115 pour les poursuivre sur la base d'autres lois. Les journalistes ne sont pas au-dessus de la loi, ils ne sont pas au-dessous non plus.
-
Willy
Comparez
a posté le à 12:15
@ the mirror
Il faut pas aller si loin,
faîtes une simple comparaison avec la présidence de Moncef Marzouki et feu BCE et vous aurez la réponse à votre commentaire.
veritas
Une vraie différence
a posté le à 17:22
Bce et zakzouki 2 pantins qui ont été comme une bague dans le doigt de sidhoum le mercenaire cheikh '?'entre ces 2 pantins et saied il n'ya pas photo '?'? a vous de conclure '?'