alexametrics
B.N.CHECK

L'initiative de l'UGTT va-t-elle exclure l'opposition ?

Temps de lecture : 2 min
L'initiative de l'UGTT va-t-elle exclure l'opposition ?

 

Une page Facebook au nom de « Tounes Amanet el Chaab » a fait circuler, depuis hier lundi 20 mars 2023, une information sur l’initiative de l’UGTT concernant la crise politique en Tunisie accompagnée de l'image d’une conférence de presse tenue par la centrale syndicale. D’après la publication, cette initiative aurait exclu les partis politiques qui sont contre les décisions prises par le président Kaïs Saïed le 25 juillet 2021.

« C’est officiel, l’initiative de l’UGTT n'inclura pas les partis politiques qui considèrent le 25 juillet comme un coup d'État », peut-on lire.

 

La publication a suscité de nombreuses réactions parmi les Tunisiens et a été reprise par plusieurs pages comme celles de « Tounes el Jadida » et « Tounesna24 ».

 

 

 

BN Check a contacté le secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri qui a démenti intégralement cette information assurant que l’initiative est en cours d’élaboration. « Nous sommes en train de préparer l'initiative, et notre position sur la participation de ces partis n'a pas été déterminée. Cette position est prise durant les réunions du bureau exécutif, et nous l'annoncerons lors de l'annonce de l'initiative. Mais, pour le moment, rien d’officiel encore » a fait savoir le syndicaliste.

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT a également ajouté : « C’est une initiative de sauvetage qui va traiter trois volets : la situation politique, la situation économique et la situation sociale. Elle vise surtout à débloquer la situation politique».

Sami Tahri a souligné que cette initiative a trait à reformer le processus du 25-Juillet. « La position de l’UGTT est claire : nous sommes contre le retour à l’avant 25-Juillet. En même temps, nous refusons toute démarche unilatérale ».

 

Pour rappel l’UGTT a annoncé, le vendredi 27 janvier 2023, son initiative de sauvetage intitulée « Pour sortir la Tunisie de l'impasse ». Une initiative lancée par la centrale syndicale avec la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’Homme (LTDH), le Conseil national de l’ordre des avocats, et le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES). Cette démarche ne prendra pas la forme d’un dialogue national comme celui de 2013, mais aura la forme de consensus comme l’a affirmé Sami Tahri.

 

L’information attribué à l’UGTT est donc biaisée. L’initiative est encore en cours de préparation et l’UGTT n’a pas encore tranché sur sa position vis-à-vis des partis politiques opposés aux décisions du 25 juillet 2021.

R.A

 

Votre commentaire

Commentaires
Sallem
Tu tomberas
a posté le 21-03-2023 à 22:41
Si vraiment vous excluez les partis de l'opposition tu tomberas d en haut ugtt et tu seras anéanti a jamais
ABSOLUMENT
& DEFINITIVEMENT
a posté le 21-03-2023 à 18:35
inintéressant !!


A lire aussi

Depuis le 25 juin 2024, des publications ont circulé affirmant la remise des diplômes de la première

12/07/2024 13:45
6

Le terme sionisme est souvent associé au mouvement politique débuté au XIXe siècle, avant la

11/07/2024 12:26
3

Nous nous engageons à opérer des rectifications et à les mentionner dans un souci de

03/02/2020 8:44
0

Des internautes ont partagé sur Facebook une publication affirmant que l’État tunisien a récupéré le

10/07/2024 13:01
6