alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 23:28
Dernières news
Limogeage du PDG de la Cnam
09/12/2023 | 19:35
1 min
Limogeage du PDG de la Cnam

 

Le PDG de la Caisse nationale d’Assurance-Maladie (Cnam), Kamel Maddouri, a été limogé à la date du 8 décembre 2023, a appris Business News.

Pour rappel, Kamel Maddouri a été nommé par le ministre des Affaires sociales, Malek Ezzahi à la date du 8 février 2023.


S.G 

09/12/2023 | 19:35
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Faou
Arrêtez de ns compliquez la vie!
a posté le 12-12-2023 à 07:46
Soit disant ils ont amélioré les service patients: il y avait une GRANDE boîte pr déposer les feuilles de maladie pendant le Cofid c très bien même extra elle était vidi le et près de l 'entrée
Dernièrement tu fais une 1ere quête 30min minimum pr avoir un numéro ET PASSER MEME 3 HEURES PR ARRIVER AU GUICHET avec cela UNE TTE PETITE BOITE ET UNE FEUILLE OU C ECRIT IL FAUT LA PHOTOCOPIE DE LA CARTE DE DOIN PR POUVOIR DEPODER DS LA BOITE LA FEUILLE DE MALADIE ! ZUT ALORS !
Je parle de la cnam de l Ariana
Z
K
a posté le 11-12-2023 à 18:42
The right men in the right place
On manque de professionnalisme dans tous les domaines
bensalem
Réplique
a posté le 11-12-2023 à 17:03
Vous avez une expérience qui peut-être installée en Tunisie : les retenues sur salaire sont faites à la source, les remboursements des frais de maladie sont prélevés à la source.
Dhiib
Inconscience
a posté le 11-12-2023 à 13:26
Pourquoi qu'il a été limogé.. c vrai la cnam ne relbourse pas ses adhérents a temps acceptable elle fait mourir les patients par sa lenteur de remboursement.'bcp de gebs meurent pour ca
LAFI
17 mois
a posté le 10-12-2023 à 12:59
Est ce qu'il est vrai que les fonctionnaires du Cnam touchent le 17eme mois et pour quelle raison?
Gasmi Raoudha
Reponse
a posté le à 16:21
Le 13 ème mois plutôt
Chefei
Oui
a posté le à 13:28
Oui.c est comme ca aussi les banques la cnrps je crois la steg sonede avec prime allouche de l aid et et ...
Crow85
Le fameux 17eme
a posté le à 18:01
La théorie du 17,18 ou 19eme mous que les médias et la population répète sans réfléchir est inquiétante. Je vous explique: les statuts de la société peuvent prévoir le paiement du salaire annuel en 17 fois au lieu de 12. Par exemple pour un brut annuel de 40000 au lieu de toucher 12 fois 3333 dt but (40000/12)vous alllez toucher 2352 Dt (12 mensualité et 5 qui seront réparties tout au long de l'année)...
N O
X ème salaire
a posté le à 19:22
Non ce ne sont pas des éléments du salaire annuel, mais des primes octroyées en fonction du rendement de l'employé conformément à une grille d'évaluation.
Malheureusement dans les entreprises publiques, ces primes ont été transformées en un droit inaliénable et accordé d'office.
Citoyen_H
ET ON DIT QUOI
a posté le à 21:49
Un très grand merci aux mercenaires de l'UGTT, un des deux coupables qui mirent la NATION à genoux !!!


Bruno
La vérité
a posté le 10-12-2023 à 11:57
Le PDG doit émaner du ministère de la CNAM et non parachuté. Il doit appartenir à la maison. Il sait d'avance toutes les faiblesses . Il aura pour tâche de numériser toutes les tâches du ministère, de faire face aux corrompus et à l'absentéisme qui est flagrant , de réduire l'effectif encombrant et inutile n'ayant aucun rendement et d'assainir ce ministère des intrus .
Tounsi
Il faut...
a posté le à 21:47
Toujours il faut... Attendons les actions. Le corporatisme..
Meski
CNAM
a posté le à 21:13
Je pense qu'il faut choisir quelqu'un de compétent honnête en dehors de la CNAM qui est un nid de corruption semblable à un virus qui se répand rapidement
Hadj ayed
Rectification
a posté le à 16:17
Est ce que la CNAM est un ministère ?
'Gardons un minimum d'honnêteté!
Trop de théories et de diplômes tuent la créativité. La Tunisie a besoin aussi de pragmatisme intelligent sur la base de données empiriques fiables!
a posté le 10-12-2023 à 10:31
Qui est Mr. Kamel Maddouri? Je cite: "Mr. Kamel Maddouri est Chercheur et Spécialiste en Droit Communautaire, Droit Institutionnel, Droit Matériel, Relations Internationales et politiques communes de l'Union Européenne et relations Tunisie/Europe, il est membre permanent des différentes commissions mixtes de sécurité sociale tuniso-étrangères chargées de négociations, de révision et de suivi des conventions internationales de sécurité sociale. Il fait également partie de différentes commissions techniques chargées de l'élaboration du plan d'action pour la politique de voisinage, du Plan d'action UE 2012-2016 pour la mise en '?uvre du partenariat privilégié Tunisie-UE, de la déclaration conjointe sur le partenariat pour la mobilité. Ses domaines de compétence sont également les relations internationales (élaboration, révision et négociations des conventions bilatérales de la sécurité sociale, suivi des rapports entre la Tunisie et les organisations et instances internationales régionales et spécialisées : conseil économique et social de l'ONU, OIT, BIT, la Commission Européenne, OUA, OAT,'?'), les migrations (les accords de migration choisie, de réadmission, migration de transit, transferts des migrants, l'émigration, suivi des rapports de l'OIM, partenariat pour la mobilité '?'), l'asile et les réfugiés. En 2014, il est intervenu devant le parlement allemand pour présenter la nouvelle constitution et les grandes lignes de la stratégie nationale de migration (2014). Il est diplômé du Ministère des Affaires '?trangères allemand en matière de migration et asile et a animé plusieurs séminaires sur la protection sociale des travailleurs migrants en Europe et dans la région MENA. Mr. Kamel Maddouri est aussi auteur de plusieurs articles et interventions portant sur la coordination des régimes de sécurité sociale au niveau de l'accord d'association, la protection sociale des travailleurs migrants, la portabilité des droits sociaux ainsi que sur la réforme d'assurance maladie et la réforme de retraite." , fin de la citation
voir le lien ***

-->
Trop de théories et de diplômes tuent la créativité. La Tunisie a besoin aussi de pragmatisme intelligent sur la base de données empiriques fiables.


bonne journée
PS: Plutôt une caisse nationale d'assurance Santé et non pas de maladie (plutôt CNAS)
- Le rôle principale d'une caisse nationale d'assurance Santé n'est pas de corriger un dysfonctionnement biologique de l'être humain ou de faire disparaître une maladie mais plutôt de proposer à chaque Tunisien des coutumes de vie et de comportements positifs pour la santé. Et ainsi, le rôle d'une Caisse nationale d'assurance Santé serait d'aider les gens à réglementer leur vie selon des principes de prévention. Il ne s'agit pas seulement de la bonne santé physique/biologique de l'être humain mais en particulier de la vie même avec son environnement écologique.
- Le rôle d'une caisse nationale d'assurance Santé est d'abord d'informer chaque Tunisien des risques qu'il encourt: entre autre du tabac, du sida, du manque de mouvement, et de la non protection de nos agriculteurs/Paysans des effets des pesticides lors du traitement des champs agricoles par les produits chimiques. Il est temps de passer en Tunisie d'une conception d'assurance maladie à une conception de responsabilité et de culpabilisation du malade lui-même.
Edib
!!
a posté le à 13:37
Blabla Blabla bla.......nous les adherant on veut quelqun qui rembourse nos frais de maladies a temps et nous accorde les vrais médicaments et pas dejanis faut
AYEB Nejib
Il faut de programme pour faire baisser les maladies et les charges du CNAM
a posté le à 09:40
Exemple de faire baisser le nombre de diabète de type 2 et les charges de remboursement il ya des pays sous le régime de la CNAM qui ont désigné des prof d'EPS pour s'occuper et faire des activités aux patients'?'résultat bénéfice plus de 30% et plus '?'espérons des solutions adéquates
frej
Il faut renforcer le contrôle de la gestion CNAM
a posté le 10-12-2023 à 08:57
Toute nomination de PDG ou DG doit être bien étudiée en tenant compte de l'ancienneté et de l'expérience dans la vie professionnelle, de la nature des études sup, du profil du candidat, de son sérieux, de sa sincérité, de son dynamisme, de la capacité du travail en groupe, de sa santé et de l'esprit de gestion, ...Il est aussi nécessaire avant sa nomination de passer quelques semaines de service militaire pour apprendre comment gérer efficacement l'entreprise pour toutes ses fonctions (gestion des ressources humaines, comptable et financier, suivi et contrôle,...). Faut-il rappeler aussi la possibilité de rétablir l'initiation du service militaire des élèves du terminal avec un mois dans la caserne pendant les vacances d'été (expérience positive des années 60).
Des visites de contrôle périodique dans les établissements de la cnam et renforcement des enquêtes de satisfaction auprès des clients de la cnam (patients et professionnels) révèlent le caractère d'urgence. Ceci reste valable pour toute administration publique.
Raouf
Cnam
a posté le 10-12-2023 à 06:44
C a cause des delais de remboursement qui depassent les deux mois parfois
Citoyen_H
DIRIGER EST UN ART QUI N'EST PAS à LA PORTéE DU PREMIER VENU.
a posté le 09-12-2023 à 23:45
Ohé, les chléyék, réveillez-vous.
Vous croyez que c'est très facile de constituer un gouvernement efficace avec la compétence en guise de cerise sur le gâteau

Le niveau d'études ne rime pas avec efficacité, ne rime pas avec civisme, ne rime pas avec intelligence, ne rime pas avec culture générale, et enfin, ne rime pas avec le savoir-faire.

Surtout, ne vous fiez pas aux paroles farfelues des chléyék insignifiants, qui, en 2011, vous avaient embobiné en vous racontant des contes de Omi Sissi, avec en première position, l'âne bâté Bochléka qui affirma, sans aucune honte ni aucune retenue, que le gouvernement "formé" par son beau-père (avec sa blouse d'épicier), était le plus compétent de l'univers.
Dans son sillage, l'imposteur Abbou révéla, à son tour, que lui et ses collègues, des va-nus-pieds armés d'une insondable stupidité dont Sihem Badi, Ben Hmidene, Ben Salem & Co, allaient fournir un rendement d'une efficacité redoutable, de très loin supérieur au gouvernement précédent de ZABA.

Nous vîmes tous ou cela nous mena.
Droit, vers le chaos !!!
Ce fut un carnage sans précédent !

Diriger est un art qui n'est pas à la portée du premier venu, particulièrement dans une société civile telle que la nôtre, où tous les dés sont pipés.
Rajoutez à cela le pack de tous les acquis de 2011, absentéisme, improductivité, paresse et fainéantise, absence totale d'esprit de synthèse, laxisme, anarchie, désobéissance à son supérieur hiérarchique (l'UGTT veille au grain dans le cas d'une sanction bien méritée), mentalité de plouc du "après moi, le déluge", le "je m'en foutisme", et en dernier, la plus destructrice des armes fatales, une corruption endémique dépourvue de toute ligne rouge.

Les centaines de milliers de bras cassés qui furent embauchés par les saltimbanques de la maudite terka ont causé au pays, un mal sans commune mesure.
L'Etat doit remédier à ce fléau destructeur au plus vite.
Dans le cas contraire, ça finira en une Peshawar party !!!


Sage
Re
a posté le à 11:07
Quelle délicatesse, quelle élégance
Tunisino
Vers le désastre!
a posté le 09-12-2023 à 22:56
Avant, il y avait une certaine vision, les hauts fonctionnaires sont formés et testés de différentes manières, on cherche des responsables compétents et équilibrés pour faire fonctionner les articulations de l'Etat, afin que le pays vive. Puis on les fournit des moyens, certainement non assez étudiés suite à l'aveuglement et l'absence de toute ambition de rendre ce pays un pays avancé, se développer n'appartenait pas au dictionnaire de la première république. Ensuite, ils sont protégés contre l'Ugtt, l'opposition, et les dérapages de toute sorte. Bref, le responsable savait ce qu'il doit faire, il était équipé des outils principaux, et était protégé par l'Etat, ainsi des résultats ont été obtenus sur tous les plans sauf au niveau du développement durable, faute de vision et de volonté suffisantes, suite à l'égoïsme excessif de Bourguiba et de Ben Ali. Après 2011, les problèmes de la Tunisie se sont aggravés, c'est le patriotisme qui a disparu, et c'est l'opportunisme qui a régné. Maintenant, c'est l'anarchisme qui règne, il ne restera autours de Saied que les médiocres, qui doivent être jugés par toute troisième république pour les erreurs graves de gestion, tout comme actuellement les gestionnaire littéraires et illettrés des biens confisqués de Ben Ali et ses proches.
Akoubi Ammar
La CNAM a besoin d une haute compétence pour fournir des services acceptables
a posté le 09-12-2023 à 22:42
Sieur Kamel Madouri un haut cadre du ministère des affaires sociales qui a vécu toutes les étapes et l évolution de la législation sociale en Tunisie que ce soit en matière de retraite ou de prévoyance sociale n a pas pu révolutionner le travail de la CNAM malgré les moyens mis à sa disposition surtout sur le plan financier où la caisse encaisse directement les cotisations sans transiter par la CNRPS et la CNSS. Les affiliés ont des problèmes avec la CNAM en ce qui concerne l accueil très mauvais, les remboursements en retard et sans communication du détail, nonchalance dans la délivrance des prises en charge, non respect des affiliés, très mauvaises conditions réservées aux affiliés qui veulent déposer des requêtes ou s enquérir sur leurs dossiers. C est un bureaucrate comme ses prédécesseurs qui n a rien apporté ni à la CNAM ni aux autres caisses qu il a dirigées. Un sang nouveau et une nouvelle organisation s imposent dans toutes les caisses sociales par respect aux personnes qui ont trop donné à l administration tunisienne et aux divers services publics ou privés.
Bta
Court séjour
a posté le 09-12-2023 à 21:17
Il n'a mm pas bouclé une année.
On dit qu'il n'a pas fait long feu.
Décidément la liste des limogeages est longue. Bientôt nous seront en manque de Pdg, comme de médecins, d'ingénieurs et d'infirmiers...
Lotfi
Il faut savoir chercher
a posté le à 07:27
La Tunisie ne manque de rien il faut savoir chercher et mettre la bonne personne a la bonne place
takilas
Il ne faut pas trop lui en vouloir.
a posté le 09-12-2023 à 20:55
Avec ce qu'il a trouvé comme massacres, de médiocrités et nonchalances de la part de nahdha durant dix ans et même plus.
Et puis c'est dans toutes les administrations et les secteurs que les catastrophes de nahdha sont constatées.
âabthou bsifa ghriba hal....
Djo
Réponse
a posté le à 08:19
Même les frères RCDistes et Ugttistes n'ont jamais manqué l'affaire.chacun a amplement rempli son boulot. Crld.
Amonna
Takilas
a posté le à 07:15
El Beji et sa clique ont gouverné le pays après ennahdha pendant cinq années, qu'est-ce qu'il ont fait pour améliorer la cnam : rien de rien