alexametrics
mardi 09 août 2022
Heure de Tunis : 11:18
A la Une
Les révélations de magistrats révoqués : les accusations vont jusqu'à la Première dame (Mise à jour)
04/06/2022 | 14:41
5 min
Les révélations de magistrats révoqués : les accusations vont jusqu'à la Première dame (Mise à jour)

 

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) a organisé, le 4 juin 2022, un conseil national urgent suite à la révocation par décret présidentiel de 57 magistrats. S’exprimant à cette occasion et présidant la séance, le juge et président de l’association, Anas Hmaidi a déploré l’ingérence du pouvoir exécutif et la tentative de soumettre la justice tunisienne. Il a qualifié la ministre de la Justice, Leila Jaffel, de traître. Il a considéré qu’elle cherchait à s’attirer les bonnes grâces du président de la République, Kaïs Saïed.

Tour à tour, les magistrats révoqués par Kaïs Saïed ont pris la parole afin d’exprimer leur colère et de réagir à cette décision. 

S’exprimant dans ce cadre-là, le président de l’Association tunisienne des jeunes magistrats (ATJM), Mourad Massaoudi a considéré que son limogeage était une décision politique et résultait de son opposition au processus entamé depuis le 25 juillet 2021. De son côté, le président du Conseil supérieur de la magistrature, Youssef Bouzakher, a considéré que la décision du chef de l’Etat était une démonstration de force et qu’il cherchait à intimider les magistrats tunisiens et à les soumettre à sa volonté.

 

Par la suite, la magistrate, Khira Ben Khlifa, régissant à sa révocation, a assuré que le limogeage des 57 magistrats s’inscrivait dans le cadre d’un règlement de comptes personnel. Elle a révélé avoir fait l’objet de campagnes de harcèlement orchestrées par la première dame, Ichraf Chebil. Elle a expliqué que cette dernière avait chargé sa sœur, Atika Chebil de représenter des créanciers et d’intervenir afin de leur procurer des avantages afin d’en faire des actionnaires dans une entreprise faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Éclatant en sanglots, elle a affirmé que sa révocation résultait de son refus d’accéder à la requête de la sœur de la première dame.

 

D’autres magistrats ont affirmé que leur révocation résultait de leur refus de se soumettre aux instructions du ministre de l’Intérieur. Ce dernier leur aurait demandé d’accélérer les procédures dans certains dossiers, cherchait à s’ingérer dans le déroulement d’une enquête et exigeait l’arrestation de certains individus sans justifications.

 

Le procureur de la République près du tribunal de première instance de Gafsa, Abdelkarim Aloui, a affirmé que sa révocation résultait de ses désaccords avec la méthode de travail des représentants du pouvoir politique et les forces de police de la région. Il a expliqué s’être opposé à plusieurs reprises à des descentes et à des raids illégaux. 

 

Le magistrat, Ramzi Bahria, ayant occupé la fonction de substitut du procureur de la République à Gabès, Mahdia et Sfax a affirmé que sa révocation était liée aux raids policiers menés par les forces de l’ordre sous prétexte de menace terroriste. Il a expliqué que huit domiciles avaient été pris pour cible sans fournir de justificatifs et sans informations relatives aux personnes concernées et visées par de telles opérations. Il a, donc, refusé d’autoriser cela.

 

Le magistrat Sadok Hachicha, juge d’instruction près du tribunal de première instance de Sousse, a assuré que le président de la République ne croyait pas en un pouvoir judiciaire et voulait présider le ministère public. « La majorité des révocations concerne des procureurs de la République. Kaïs Saïed cherche à appliquer ses instructions à travers les ministères de la Justice et de l’Intérieur. Il nommera des procureurs de la République à sa botte à Sousse, à Tunis et sur l’ensemble du territoire », a-t-il ajouté.

Il a critiqué l’attitude de certains magistrats au service du pouvoir en place. Il a évoqué une alliance entre « la mafia » d’Al-Thawra News, le palais de Carthage et le ministère de l’Intérieur. « J’ai été convoqué par l’inspection générale pour la première fois suite à un rapport sécuritaire rédigé par le ministre de l’Intérieur… Ceci est impensable et inacceptable… Comment est-ce qu’un ministre de l’Intérieur, peut-il trancher dans un dossier sans enquête ? Il a élaboré un rapport sécuritaire afin de s’ingérer dans le déroulement d’une enquête », a-t-il déclaré.

 

Le magistrat près du tribunal de première instance de Sfax 2, Hichem Ben Khaled a considéré que le chef de l’Etat, Kaïs Saïed, avait fait allusion à sa personne en parlant d’un juge travaillant, également, comme consultant auprès de plusieurs entreprises.

Le juge n’a pas pu contenir ses larmes. Il a expliqué qu’il s’agissait d’un dossier monté de toutes pièces. « Ramenez-moi le propriétaire de l’entreprise ! Montrez-moi les preuves ! Permettez-moi de me défendre ! Additionnez le témoin qui est un ancien collègue à la retraite ! Je me suis retrouvé à combattre des démons dans le noir ! On m’a égorgé ! », s’est-il exclamé en pleurant.

 

A la suite de la réunion, les magistrats ont voté en faveur de la tenue d’une grève à partir du lundi 6 juin 2022 en guise de protestation contre la révocation de leurs 57 confrères par décret présidentiel. La grève concernera l’ensemble des institutions judiciaires. La durée a été fixée à une semaine renouvelable. Ainsi, pratiquement l’ensemble des séances et des services au sein des tribunaux seront suspendus. Des sit-in sont aussi prévus et les juges ont décidé de ne se présenter ni aux postes vacants suite à la révocation de leurs collègues ni aux instances régionales relevant de l’Instance supérieure indépendante pour les élections.

Le bras de fer avec le président de la République semble engagé.

 

 

S.G

04/06/2022 | 14:41
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Chanchan
Les nahdha se sont comportes en bandits et aucun magistrat na réagi
a posté le 06-06-2022 à 19:15
Donc ce sont des complices et des traîtres.
EL OUAFI
Pourquoi on n'en parle pas ?
a posté le 06-06-2022 à 13:54
Au temps du Ministre de la JUSTICE Mr Bhiri, ce monsieur a procédé à R'?VOQUER (87)magistrat sans qu'on évoque quoi que ce soit ?
Nos journalistes ne procèdent pas de la même objectivité des informations, ce peut être interpréter par nos compatriotes et vos lecteurs, comme : Deux poids, deux mesures.
Ce qu'entreprend le président Kais Saied, on le dénonce, et ce qu'entreprend Mr Bhiri passe sous-silence.
Aucune information à ce sujet, pourquoi ?
Journalistes, inféodés à la cause des islamistes,c'est ce que retient les avisés.
AMMAR BEZZOUIR (KHOBSISTE)
Interessant !
a posté le 05-06-2022 à 22:59
https://www.youtube.com/watch?app=desktop&v=beMwdfX4J1I
veritas
Bonsoir B'?'
a posté le 05-06-2022 à 20:51
https://m.youtube.com/watch?v=beMwdfX4J1I
'?lu de la république française
Regardez cette vidéo
a posté le 05-06-2022 à 19:26
Vous voulez défendre Ghannouchi mais écoutez ses mensonges et jugez par vous même https://fb.watch/bROFWUffBC/
Hassine
Révision de ses cours
a posté le 05-06-2022 à 18:31
C'est une bonne occasion a ces magistrats d'aller réviser les cours de première année qui s'appelle les sources du droit. Ils vont trouver que les décrets sont parmi ces sources et que les jugements rendus sur la base les textes . Aujourd'hui vous refusez les textes qui font de vous votre statut. C'est honteux. Vous voulez continuer à suivre votre libre arbitre sur un peuple qui vous paye et que vous usurpez et que personne ne contrôle
AMMAR BEZZOUIR (KHOBSISTE)
Au Parquet de Tunis
a posté le 05-06-2022 à 17:53
Comme les citoyens tunisiens veulent savoir plus sur ce que raconte notre juriste Mme Khira Ben Khlifa, votre enquête devrait être ouverte et immédiate - sans aucune instruction extérieure ! et vous êtes tenu de faire votre devoir et de nous informer / communiquer par conférence de presse de l'état de l'enquête. Enfin, si ce que cette dame affirme est vrai, ce n'est pas un détail dans la situation politique actuelle de notre pays. De plus, la réputation du président et la dignité de sa fonction sont également en jeu !

Normalement c´est le role de @BN et des medias de le demander..

Nous attendons votre communiqué de presse dans les plus brefs délais, chers procureurs !
slimen belhaj
mani pulite . Italie 2ème partie
a posté le 05-06-2022 à 14:59
Les enquêtes furent initialement confiées à une équipe du parquet de Milan (composé des magistrats Antonio Di Pietro , Piercamillo Davigo, Francesco Greco, Gherardo Colombo, Ilda Boccassini et sous la direction du Procureur Général Francesco Saverio Borrelli et de son adjoint Gerardo D'Ambrosio) puis élargies à tout le pays. Elles donnèrent lieu à une grande indignation de l'opinion publique et révolutionnèrent la scène politique italienne, provoquant la disparition de partis historiques comme la Démocratie chrétienne (DC), le
Parti socialiste italien (PSI), le Parti socialiste démocratique italien (PSDI) ou encore le Parti libéral italien (PLI). Le bouleversement politique provoqué par la disparition de ces partis fut tel que certains observateurs décrivent la recomposition s'étant ensuivie comme le passage d'une « première république » à une « deuxième république » italiennes.
AMMAR BEZZOUIR
@slimen belhaj: MERCI pour votre contribution cher Monsierur!
a posté le à 16:42
"Les enquêtes furent initialement confiées à une équipe du parquet de Milan (composé des magistrats Antonio Di Pietro , Piercamillo Davigo, Francesco Greco, Gherardo Colombo, Ilda Boccassini et sous la direction du Procureur Général Francesco Saverio Borrelli et de son adjoint Gerardo D'Ambrosio) puis élargies à tout le pays." (sic)

Ma question, dans notre cas, à qui on peut ou doit confier ces enquêtes en Tunisie ?
slimen belhaj
mani pulite. Italie 1er partie
a posté le 05-06-2022 à 14:57
Mani pulite (en français « Mains propres ») désigne une série d'enquêtes judiciaires réalisées au début des années 1990 et visant des personnalités du monde politique et économique italien. Ces enquêtes mirent au jour un système de corruption et de financement illicite des partis politiques surnommé Tangentopoli (de tangente, « pot-de-vin » et de poli , « ville » en grec). Des ministres, des députés, des sénateurs, des entrepreneurs et même des ex-présidents du conseil furent impliqués.
Kamel
Un nettoyage salutaire
a posté le 05-06-2022 à 14:42
Le peuple l'exige, ces larmes de crocodile n'y changeront rien il fallait le faire pendant ces 11 ans de destruction de la Nakbaj qui a noyaute ces juges ripoux
Abidi
Magistrats
a posté le 05-06-2022 à 13:59
C'est bien clair ces juges viennent de s'exprimer et tenez par exemple un d'eux dit qu'il a été révoqué suite à sa position prise après le 25 juillet alors que les juges ne doivent appartenir à aucun parti et ne doivent jamais s'occuper de politique et comme d'habitude ils sont tous victimes et ils n'ont rien fait et c'est des complots appuyés par des pays étrangers qui ne veulent pas la slabilite de la Tunisie qui cette tunisie peut avoir un impact sur le monde entier vu son poids politique stratégique économique et surtout son potentiel humain et surtout ses magistrats, et comme d'habitude c'est la gomme que l'on a appris à mâcher dans notre grand pays
Forza
Beaucoup de commentateurs n'ont pas compris
a posté le 05-06-2022 à 13:38
la séparation des pouvoirs, même ceux qui vivent dans les démocraties européennes, ils profitent de la démocratie française par exemple et font la propagande pour les pouvoirs sans limites du putschiste (El Ouafi exemple).

Lorsque quelqu'un centralise le pouvoir entre ses mains, lui et son entourage devient la source de la corruption car le despote et son entourage décident de la distribution de la fortune du pays surtout dans une économie de rente (toutes les dictatures sont des économies de rente à travers les matières premières comme aux pays du golfe ou en Algerie) ou à travers les autorisations comme pour la Tunisie, l'Egypte ou la Syrie).

Beacuoup des fans de Saied racontent des salades sur son intégrité sans présenter des preuves de cette intégrité. Il n'était pas dans des postes de responsabilité et ne décidait pas sur l'octroi de crédits, l'attribution d'autorisations ou la vente de biens publics.

La juge accuse Atika la soeur de la femme de Saied de corruption, cette dernière essaye de tirer avantage de sa proximité du putschiste pour maitre la main sur une des sociétés confisquées.

Aboou elle parle d'un poste fictif de la femme du putschiste, elle reçoit 4500 dinars et 400 litres d'essence pour un travail qu'elle n'exerce pas, Abbou parle d'un bureau fermé tout le temps

Le putschiste avec sa mainmise sur la justice ne veut pas seulement l'utiliser pour régler les comptes avec les adversaires mais aussi pour protéger son entourage. La corruption va exploser aux mois prochains jusqu'à la chute du putschiste.
PUT
Cher @Forza, vous demandez à un Tunisien..
a posté le à 19:41
d´analyser, de penser et encore d´écouter ? Vous ne voyez pas que c´est trop demander d´un troupeau de moutons (mè 3endèhoum Lè 7in Wa lè 9ouè) ?

Ils sont heureux uniquement avec la bouffe, la Chkobba, la masturbation coranique et Hadith, Le football et bien sur le sexe.
intuitif
masturbation ?
a posté le à 11:29
et la masturbation torahique, et son terrorisme financier depuis Wall St. ?
Mouaten
Ou sont Les gros Akermi et Taieb Rached
a posté le 05-06-2022 à 13:31
Ou a la limite dites nous comment les évincer ?! et par qui?
Harbi
Prise de position de Kannou en faveur des expulsés démontre mathématiquement que la voie de KS a ce propos est correcte
a posté le 05-06-2022 à 13:29
Kannou est parmi les personnes qui ont scandé tout haut et mille fois que la justice doit être assainie.
Et puisque le fait de les traduire devant la justice doit illico facto être tranché par des juges du même corps,
Le fait de dire que les juges qui vont trancher sur le sort de leurs collègues vont le faire en tout âme et conscience, est bien démontré, à travers ce témoignage de Mme Kanou, que c'est vraiment une hypothèse fausse qui conduit illico facto à des résultats faux.
Mme kannou a démontré que la voie choisie par KS ( trancher par lui même dans la radiation et ne donner possibilité de recours qu'après verdict définitif par un tribunal pénal) est :
- correcte mathematiquement ( raisonnement par l'absurde ou M.Kannou était le contre exemple)
- juste au sens de la justice pour rendre justice à ceux qui ont perdu leurs recours et aux tunisiens aussi qui ont d'une manière ou d'une autre ( impact de l'injustice sur l'image du pays et sur l'attractivité à l'investissement,'?'.).
Je souhaite avoir un avis de M.Kanou par rapport à la solidité de ce raisonnement.
AMMAR BEZZOUIR (KHOBSIST)
Il ne faut pas oublier que ..
a posté le 05-06-2022 à 12:18
la corruption des magistrats passent normalement par les avocats..

Le ministère de la Justice peut tranquillement créer une page sur Internet pour les citoyens afin d'y déposer leurs plaintes concernant les pots-de-vin (mais monstrueusx !) de la justice depuis 1956 : et nous assisterons à un miracle tunisien!

Ce n'est pas très compliqué (pour un programmeur informatique, c'est une heure de travail !). Nous avons juste besoin d'une base de données de plaintes sur Internet avec un champ pour
les photos et les preuves écrites !


Allah Lè Yar7im Lèhoum Wèldin !
Allah Lè Yar7im Lèhoum Wèldin !
Allah Lè Yar7im Lèhoum Wèldin !

ATT
Je suis curieux..
a posté le 05-06-2022 à 11:48
et j´aime bien savoir la position de Mme Abir Moussi dans cette affaire !
M Zouari
Objections votre ...h
a posté le 05-06-2022 à 11:45
Ce noble comportement ultra.... n'est apparu qu'après le 25 juillet.. alors que des assassinats politiques claires et nettes refusent depuis plusieurs années de sortir malgré l'intervention forcée des avocats de la défense. ....Ajouter à cela la corruption presque.......où la loi du plus fort. et l'injustice manifeste regne..nt...'?' '?'?'? '?'?...'?'? '?'?' '?' ...'?' '? '?'?' '?'?'? '? '?'?'.....'? '?'?' '?'? ' '?'? '?'?'? '?.. '?'?'?'? ' '?'?'? '?'?'? '?'?'? '?'?'? '?..'?'? '?'? '?'? '?'?'...'?'?'?' '?'? '?'?' '? '?'? '?'?'?'? '?'? '? '?'?'
Loc
Panique à bord
a posté le 05-06-2022 à 11:43
Ils commencent à perdre les pédales nos amis les magistrats , ces notables pleurnichent comme les communs des mortels , ils fabulent , ils lancent de fausses accusations . Pour devancer les évènements certains évoquent des règlements de comptes personnels . Mais personne n'a eu l'élégance d'admettre que dans cette corporation il y a des pourris , beaucoup de pourris qu'il faut éliminer sans sommation pour rendre à la justice sa noblesse et au magistrat sa dignité .
AMMAR BEZZOUIR
Cher @Loc: beaucoup de pourris dites-vous ?
a posté le à 12:26
Avez-vous vu une pomme moisie depuis 1956 qui a conservé sa couleur verte et sa forme ?
Jb
Elle à peur
a posté le 05-06-2022 à 11:42
De s 'enrhumer?
Rayma
Les pleurnichards de l'ère Bhiri
a posté le 05-06-2022 à 11:20
Le président n'est pas stratège car s'il l'a été il aurait lessivé la justice au lendemain du 25 juillet 2021 alors que le peuple était en liesse. Et heureusement pour nous qu'il ne soit pas stratège car s'il l'a été il aurait réunit tout le monde et isolé ennahdha au lendemain du 25 juillet et le pays aurait été pulvérisé et la guerre civile se serait installée et les crimes à profusion auraient été monnaie courante. Oui la première dame est un exemple de probité et de droiture dans une arène de malfrats... Donc c'est normal qu'on lui tape dessus. Avec sa mauvaise stratégie KS a donné l'occasion à ennahdha fleurter de très près avec Ahmed Nejib Chebbi Jawhar B Mbarek Safi Saïd Hamma Hammami et ce qui reste de qualb tounes et fleurter d'un peu plus loin avec Abbou et Fadhel Abdelkafi and co. N'étant pas isolé ennahdha n'avait les mains libres pour faire marcher sa machine de guerre.
Mansour Lahyani
Réponse à Rayma
a posté le à 11:55
Non, ça, on peut le dire : il n'a aucune stratégie, aucune vision, et ce ne sont pas les seules choses qui lui manquent tragiquement : en faire la liste prendrait beaucoup plus que ce que BN met à la disposition de ses lecteurs...
cesarios
Notre justice est vouée à une ...............................
a posté le 05-06-2022 à 11:14
Si on fait un sondage concernant les juges auprès des citoyens et des citoyennes, , en général le résultat ne sera pas favorable et satisfaisant envers eux,il suffit d'entendre les anecdotes ,les contes, les magouilles répandues dans la société avec exagération ou non, on constate l'ironie et l'amertume de leur sort malheureusement...Des études sociologiques et des investigations journalistiques sont d'une nécessitée absolue dans ce domaine car elles seront très utiles et bénéfiques pour notre justice et leurs responsables politiques en vue d' une certaine amélioration surtout à cette période dite de révolution et d'un changement qui doit être bien pensé et bien instauré
EL OUAFI
@ Alya
a posté le 05-06-2022 à 10:11
Bonjour, vous êtes modeste, une corporation à deux-sous ? De ma part je dirais de ceux qui ont rendu ma Tunisie malade,
<< la communauté de microbes >>. Ces malfaisants qui ont osé prendre en otage les tunisiens, les ont apostrophé, leurs ont ôté leurs subsides.
Combattre cette communauté de virus.
Mamiblues
Seulement 57
a posté le 05-06-2022 à 10:06
La charrette ne pouvait pas en contenir plus ,
Il est sage le président , il a vraiment éjecté les pires et comme on dit quand on tape sur le bat c'est à l'âne qu'on s'adresse. Je serais un magistrat je comprendrai le message et j'irai en courant faire un stage de probité puis un second d'intégrité en enfin je vérifierai si en tant que fonctionnaire je peux être révoqué ou pas .
Leyla
Temps nouveaux, président intègre!
a posté le 05-06-2022 à 09:51
Temps nouveaux, président intègre!
Plus dure sera la chute pour une classe décadente et elle l'est déjà pour cet ensemble de magistrats un pied dans des partis pourris et l'autre dans des affaires louches, y compris cette magistrate arrêtée la main dans le sac, avec des milliers de devises. D'ailleurs, qu'en est-il de cette affaire si scandaleuse? Elle est à la fois révélatrice de l'état de bassesse et de corruption d'une institution judiciaire dévoyée par les régimes précédents, avec le coup de grâce des khwenjias et leur soif intarissable de pouvoir et de biens matériels: des crève-la-faim!
Il est temps de donner un grand coup de balai ou un grand coup de pied dans cette abominable fourmilière. Président: frappez fort !!!
Mansour Lahyani
Des accusations qui vont bon train, et qui n'en sont qu'à leurs débuts. !
a posté le 05-06-2022 à 09:31
Les accusations vont jusqu'à la Première dame... Nadia Akacha l'avait bien prétendu: il semble bien que nous allons vers un impressionnant, et inattendu, déballage... Les silences du Palais seront bientôt percés ! C'est inévitable, lorsqu'on cherche à se montrer plus propre que le propre: il y a toujours quelqu'un qui détient la preuve que ce n'est pas tout-à-fait vrai...
retraité
le corpotisme bat son plein !
a posté le 05-06-2022 à 09:22
depuis la révolution bénie qui a appauvri le pays et son peuple le corporatisme bat son plein dans la fonction publique et les entreprises publiques les juges licenciés ou révoqués par l'exécutif s'ils sont respectueux de la loi de licenciement dans le code de travail pour tous les salariés du public et du privé ils n'ont qu'à porter plainte contre leur employeur ( l'Etat ) auprès des tribunaux spécialisés qui statuent sur leurs plaintes soit pour leur intégration ou pour leur accorder une indemnité de licenciement ou approbation du licenciement sans indemnité pour faute grave justifiée , aussi il est temps que l'administration publique assume ses responsabilités toute grève légale ou sauvage quelque soit le motif ne doit pas être payée ce qui se passe dans tous les pays démocratiques et en particulier aux USA chantre de la liberté et qui interviennent dans nos affaires intérieures à la demande de certains politiciens tunisiens leurs fonctionnaires fédéraux et des Etats n'ont pas le droit de faire grève je me rappelle le président Reagan a menacé de licencier tous les contrôleurs aériens (fonctionnaires fédéraux ) s'ils appliquent leur menace de grève . comment nos juges décident de faire grève et qui a une conséquence désastreuse pour les citoyens qui paient leurs salaires et leurs indemnités on se rappelle leur grève de 2020 longue deux mois ou les intérêts des citoyens sont retardés . Ah si le visionnaire feu Bourguiba revient sur terre il sera meurtri par l'état délabré de ce pays qu'il a construit pendant 34 ans je continue de croire que la démocratie dans un pays sous developpé doit rimer avec un developpement économique et social et élévation du niveau de vie de tous les citoyens .
Ahmed
Elle ment comme elle pleure
a posté le 05-06-2022 à 09:17
Elle pleure comme elle ment.
Ortho
Qui peut nier la corruption du pouvoir judiciaire ?
a posté le 05-06-2022 à 08:01
Allions nous rester les bras croisés lorsque les juges de ce pays pillent depuis des décennies ce pays ?

Notre peuple a perdu ses valeurs, ce qui faisait sa force, et ce à cause des innombrables corrompus qui ont gangrené la justice.

Je ne suis pas dupe du jeu joué par Saied, il faut toutefois convenir qu'il fallait frapper un coup fort dans cette institution qui dégoûte chaque citoyen'?'

Citez moi un cas où une affaire en justice n'a pas fini avec un bakchiche ? On ne reconnaît plus les bons avocats à leurs plaidoiries ou leur technicité mais plutôt à leur roublardise, au fait qu'il connaisse untel ou untel et qu'ils soutirent l'argent de leurs clients pour corrompre des juges.

Arrêtons ce massacre et nettoyons la justice, préalable à toute autre réforme dans ce pays.
dbh
Au secours des escrocs
a posté le 05-06-2022 à 07:33
Les magistrats savent plus que toute autre personne que plusieurs de leur collègues sont des corrompus.
Au lieu de combattre ce fléau .il n'ont pas trouvé mieux que de faire la grève c'est vraiment honteux......
souilem
Cette magistrat est une honte pour la Tunisie
a posté le 04-06-2022 à 21:49
Cette femme ne représente pas la vraie femme tunisienne connue sous le règne de Bourguiba. Entre cette malheureuse créature et la première dame, il y a tout un monde, entre la lumière et l'obscurantisme il y a des siècles et des siècles. Cette magistrate a-t-elle participé au Djihed par la fameuse action Jihed ,...........Qu'elle aille au diable cette pourriture. BRAVO à KS, il faut passer aux actions sévères contre cette mafia, la justice militaire, tapez fort monsieur le Président, ce sont des gens qui ne comprennent que la force, le Président Sissi a comprs dès le départ et il a fait le nécessaire. Si vous allez les laisser avancer, ils pourront détruire encore la Tunisie et provoquer la guerre civile. Ce sont des extrémistes qui ne connaissent ni foi ni loi. Nous vous soutenons monsieur le Président jusqu'à le nettoyage totale de cette justice mafieuse.
Citoyen_H
@Houcine | 04-06-2022 à 17:47
a posté le 04-06-2022 à 21:38
Ces khomméje ne reculeront devant rien pour revenir à la charge.
Ils seraient capables de tuer père, mère et descendance pour renouer avec les sommes affolantes et mirobolantes de flouss él 7ram dont ils sont devenus très friand.
La panique a enveloppé leurs âmes de vendus, de ripoux sans foi ni loi.

Quant à cette pseudo-juge à laquelle vous aviez fait allusion, n'oubliez pas que la machine à distribuer les diplômes n'a jamais été aussi active, depuis l'accident de 2011.
meki l'infirmier, en connait un rayon.
N'oublions pas aussi l'imprimerie officieuse qui distribua (moyennant bakchich), des centaines de milliers de faux diplômes qui permirent aux gueux et aux bouseux de la Tunisie profonde de déferler vers la capitale, pour être placés dans le fonctionnariat grâce aux sérieuses menaces des pingouins de la maudite troika !!!!!!
D'ailleurs, le dernier scandale des Tunisiens révélé ces derniers jours en Italie, n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan, comparé à la réalité.

Puis appelons un chat, un chat. Vous avez certainement sans aucun doute constaté le niveau déplorable des choses qui peuplent les administrations.
Après on s'étonne, que tout part en cacahuète !!!!!!
Il y a de quoi.
La médiocrité est légion !!!!!!!!!





Alya
Corporatisme à 2 sous
a posté le 04-06-2022 à 21:33
Des jérémiades indignes de leur statut. Mme ichraf chebil qu on essaie de traîner dans la bou L autre qui reproche à des patrouilles de faire leur travail alors qu on est toujours en état d urgence . Et au total tous les juges se mettent en grève de une semaine renouvelable alors que c est bientôt la fermeture officielle des tribunaux . Quel niveau et dire que ces gens constituent un pouvoir
Mansour Lahyani
Réponse à Alya...
a posté le à 09:52
Indignes de leur statut, mais peut-être pas de vagues jérémiades... Mme Ichraf a bien prêté le flanc à la critique, du moins : son époux l'a bien poussée dans cette situation inconfortable... et invérifiable ! Et, pour que ce soit clair une bonne fois pour toutes , ces "gens" constituent bien un pouvoir : c'est même un certain Kais Saied qui nous l'a enseigné, lorsqu'il n'était encore qu'un assistant en droit constit, notion dont il disait qu'il la tenait de ses maîtres, de Montesquieu à Sadok Belaïd... d'avant le 25 juillet, bien sûr !!!
Bonne journée, chère Alya.
Houcine
Quand on veut citer Montesquieu.
a posté le à 11:08
Montesquieu parle de puissance, pas de pouvoir à propos du Judiciaire.
Il faut le lire dans le texte.
Cependant, que la puissance donne du pouvoir, c'est une autre de ses conséquences.

Mansour Lahyani
Réponse à Houcine
a posté le à 10:01
Pouvoir, puissance, la différence est aussi large qu'une lame de rasoir... Que dire de réduire ce pouvoir, cette puissance, à l'épaisseur d'une vague "fonction" !!
firas
La mafia de Bhiri commence à se faire connaitre
a posté le 04-06-2022 à 21:28
l'association des jeunes magitrats disant l'association de la mafia des magistrats de BHIRI n'a pas réagi contre les 80 magistrats révoqués par BHIRI, cette mafia doit être dissoute rapidement et que son Président qui a employé le terme de traître à l'encontre de la ministre de la justice est un traître à la pauissance n. Mme la ministre doit déposer une plainte contre lui. cette mafia ne comprend que la force. Pour l'ancien président du CSM Youssef Bousakhta, yadih sahta il est le frère de la femme de Bhiri et il partage ensemble les affaires. je ne comprends pas pourquoi il n'a pas été mis en prison, lui , sa soeurs et son beau frère dans la même cellule. Pour ce qui concerne la grève annoncé par cette association mafieuse, le gouvernement doit prendre des décisions sévères qui peuvent aller au pénal. D'abord , journée en grève non payé et si cete grève nouit aux services des citoyens, c'est le conseil de disciline et pyis le renvoi Il y a beaucoup de jeunes juristes qui peuvent être formés et remplaceront le pourriture exclue. Le Présidet de la République KS avait raison de nettoyer la justice des corrompus, il y en a de quoi et tous les personnes connaissent cette pourriture qui a fait du mal à la Tunisie. Nou soutenons l'approche de KS mais avec fermeté absolue et la sévérité accrue. Il faut qu'il continue sa démarche en accélérant les décisions pénales ou faire appel à la justice militaire. Ces magistrats limogés et leur association ont des ramifications et des relations avec les terroristes et les voleurs de Ennahdha.
Akoubi Ammar
La République bananiere voulue par nos juges
a posté le 04-06-2022 à 20:47
Des juges qui refusent tout assainissement dans le corps des magistrats, qui acceptent que les corrompus travaillent normalement sans contraintes, qui déclarent la grève à leur guise et acceptent de percevoir des salaires au temps passé. C est la justice de notre pays.
DBH
Vous n'êtes pas sincères
a posté le 04-06-2022 à 20:45
Au moins il faut avouer que c'est vrai certains méritent bien la révocation.
Vous n'êtes même pas sincères avec vous même.
Certains d'entre vous sont corrompus depuis des années et vous savez bien.
Agatacriztiz
La fin est proche...
a posté le 04-06-2022 à 20:26
Le "tsunami" qui va bientôt déferler sur cette vermine islamiste en Tunisie, les réduira à néant, à jamais, et cette "révolution" va être bientôt telle que ça sera considéré par le monde entier comme une deuxième "révolution du jasmin", car libératrice de cette "chape de plomb" qu'on voulu nous imposer américains, anglais et leurs valets européens pour mieux nous dominer...
Ils disparaîtront complètement, seront effacés à jamais, malgré les "sept vies" que l'autre petit agent de l'intelligence service prétend avoir...
Leur mesquinerie, bassesse, ignominie n'a pas de limite, et comme à leur triste habitude, ils n'ont qu'une seule sale habitude haineuse, révélant leur mesquinerie intrinsèque, dénigrer la femme, en l'occurrence l'épouse de Kaïs Saïd.
Ghanou
Aucune dignité
a posté le 04-06-2022 à 20:17
Elle fait pitié la magistrate qui a éclaté en sanglots. Normalement, une magistrate a l'arme de la parole, l'art de la rhétorique et l'art de démontrer et de convaincre. Recourir aux larmes, c'est mesquin et cela prouve non seulement son incapacité à user des compétences qu'elle est supposée maitriser mais également un manque de dignité et un manque de respect de soi et surtout de respect de la fonction de magistrat. Et voilà un beau de tableau de nos magistrats qui sont supposés être le fondement de toute société civilisée. C'est malheureux. Encore plus malheureux, aller chercher la première dame qui les vaut tous en long et en large avec des ragots de concierge ou de harza de hammam. Mais heureusement qu'il y'a encore un pilote dans l'avion. Leur révocation est la meilleure des décisions prises par Kais Saied jusqu'à aujourd'hui.
Ancien '?lu de la république française
J'ai honte pour vous, si vous voulez défendre les corrompus et les escrocs
a posté le 04-06-2022 à 19:54
Mrs et mesdames les juges, pouvez-vous dire au peuple tunisien, où elle se trouve la juge qui a été arrêté avec cinq cents mille Euros dans le coffre de sa voiture entre la ville de kerker et Eljem ( gouvernourat de Mahdhia), si vous voulez défendre des juges de ce genre, j'ai honte pour vous
Naim
Sauve qui peut.
a posté le 04-06-2022 à 19:27
Bien sûr ! L'étau se resserre. Vous êtes tombé dans l'abîme alors, on mouillé tout le monde avec dans l'espoir de sauver sa peau.
Il n'en est rien. Vous êtes fini et vous allez payez chère vos multiples trahisons.
EL OUAFI
Ils ont appris leurs leçons !
a posté le 04-06-2022 à 19:25
Les obscurantistes vos jours sont comptés ,quelques mois et on n'entendra plus jamais de vous .
Hager
Vous êtes nuls
a posté le 04-06-2022 à 18:22
Vous faites rire en vous attaquant à la femme du président
intuitif
reine de carthage
a posté le à 20:03
sa femme est une SAINTE.
Houcine
Toujours le même procédé.
a posté le 04-06-2022 à 17:47
Ils clament être victimes, laissent de côté ce qui peut leur être opposé et qui est à l'origine de leur mise à l'écart.
Ce procédé est récurrent, et tout le monde y recourt à chaque fois qu'il est l'objet de questions, de soupçons ou visé par une mesure disciplinaire ou autre.
La meilleure est la sortie de cette femme, emballée à la manière qui convient à une soubrette islamiste, et qui porte des accusations contre l'épouse du Président.
Si c'est une juge, moi je suis pape.
Mais, où ils vont chercher tout cela ?
Ce sont des délinquants, parce qu'un magistrat digne ne se laisse pas dominer par ses passions tristes et sombrer dans le ridicule à ce point.
Je plains les justiciables.
Les citoyens ordinaires qui sont pris dans les filets de cette corporation de prétentieux.
Il a bien fait de viys lourde, le Chef.
Vous pouvez faire feu de tout nous pour vous faire plaindre.
Jamais vous n'aurez ce succès auprès de moi.
Fripouilles, un peu de dignité et de hauteur quand on a coutume de porter la Robe et de dire la loi.
intuitif
hummmm
a posté le à 20:06
elle n'est pas juive comme toi. elle est MUSULMANE
Houcine
Très intuitif.
a posté le à 10:38
Me définir juif est digne des petites lerdes de ton espèce qui forment la cohorte des islamistes.
Du reste, juif est mieux qu'islamiste, parce que le juif est un homme qui honore sa religion et l'islamiste salit celle qu'il professe.
Ahmed
Tabarkallah alik
a posté le à 22:05
Intelligence infuse
Bensa
Concours
a posté le 04-06-2022 à 17:13
Malheureusement lors du dernier concours pour devenir juges, ils ont arrêté 60 candidats entrain de tricher avec kit électronique
C'est à dire qu'il y'a dehors des magistrats corrompus qui donnent les réponses
Cette fois on a découvert la tricherie mais les fois précédentes'?'?'..
Donc il beaucoup de juges qui sont devenus juges en trichant
C'est triste
bml
une institution gangrénée
a posté le 04-06-2022 à 16:33
La justice est gangrénée , la majorité des juges sont *** rien qu'à voir leur mode de vie et leur enrichissement exagéré . Quand BHIRI a congédié d'une m=façon ignoble plus de 80 juges pour faire la loi des islamistes , personne de ces énergumènes n'a protesté et maintenant ils demandent de la compassion . Le récit de cette juge aux allures daéchiennes est difficilement acceptable ! La justice tunisienne doit être nettoyée en profondeur car le plus grand mal qui pourrit le pays .
Ahmed
Il faudrai que KS expose aux Tunisiens la vérité sur ces dossiers
a posté le 04-06-2022 à 16:10
Nous voulons tout savoir.
DHEJ
Pour ton information
a posté le à 18:24
Article 54.- Le juge d'instruction peut procéder ou faire procéder,
par les officiers de police judiciaire visés aux 3° et 4° de l'article 10, à
une enquête sur la personnalité des inculpés ainsi que sur leur
situation matérielle, familiale ou sociale.


C'est un extrait de l'article 54 du Code de Procédure Pénale.


A changerle juge d'instruction par le président de la République.
Ghanou
Oh que non
a posté le 04-06-2022 à 16:07
Je persiste et signe Kaïs Saied a les mains propres, il est honnête et intègre
HICHEM
mobilisons nous
a posté le à 17:22
AUX URNES CITOYENS
Lenet
Les ripoux agonisent
a posté le 04-06-2022 à 16:02
Assez durée cette mascarade depuis 2011....12 millions de tunisiens assistent depuis 11 ans aux magouilles, aux combines,aux trafics de tous ces ripoux qui ont contribué à la démolition du pays...
Ce sont des mafieux, des gangsters qui veulent protéger leurs business.
Non seulement il faut les révoquer mais il faut saisir immédiatement tous leurs biens mal acquis après 2011..
HICHEM
Démolition?
a posté le à 17:05
Vous etes sérieux?
Parlez plutôt d'une destruction massive d'un peuple qui a peiné pour se rehausser au rang des nations évolués.
á révolution moins qq mois, notre dinar était en passe à devenir une monnaie forte (hard caruncy)
MH
La Tunisie recule
a posté le 04-06-2022 à 15:37
Ces histoires, et je les crois car les dérives d'un homme ne peut que conduire à ce qui arrive au pays aujourd'hui, montrent à quel point KS se benalise et sa compagne se trabelsise. Ce n'est que le début. Pauvre Tunisie.
Alya
Reponse MH
a posté le à 21:46
Pardon mais c est non. KS n est pas benali, et ichraf chebil n est pas leila trabelsi.
MH
@Alya
a posté le à 12:24
Bonjour,
Pas encore, mais ils sont sur la bonne voie. Voyez-vous, je ne crois pas à l'intégrité des hommes dans l'absolu. L'homme par nature est faible et peut succomber à la tentation à tout moment et surtout lorsqu'il détient le pouvoir absolu. C'est une certitude, KS est en pleine dérive depuis le 25/07 et sa dérive prend de l'ampleur jour après jour en l'absence de contre-pouvoir. En tout cas, c'est ce que je crois dur comme fer.
HICHEM
Vous pouvez avoir raison
a posté le à 17:17
Sauf que......
Sauf que KS, ne traîne pas une pétasse (and Co) avide de richesse et pourrie j'usqu'à l'os.
Sauf que KS, ne couche pas avec une concubine de bas niveau, (AVEC tout mes respects aux 7ajjemas)
Sauf que, KS, a vu, devant lui, et sur des bans d'écoles, la majoritée des
-jugés
-avocats....etc etv
BORSALINO
Quelle mocheté !!!
a posté le 04-06-2022 à 15:25
A l'époque du règne du combattant suprême tu ne 'aurait jamais eu l'occasion d'accéder à la magistrature avec ton fichu sur la tête .
URMAX
BRAVO Mr le Président !
a posté le 04-06-2022 à 15:24
Sans connaitre cette dame - de part son accouttrement - je vois que c'est une nahdhaouiya !
HICHEM
A côté de la plaque
a posté le à 18:20
Et ta soeur est une Afghanne.
Regarde ça imbécile

https://www.businessnews.com.tn '?' ...
La première dame fait sensation à Bruxelles - Business News
Un citoyen
Une mascarade
a posté le 04-06-2022 à 15:13
Quel que soit la manière de cette révocation vous méritez par votre passivité et votre traîtrise depuis 11 ans face à la secte qui vous est manipule cette situation.
Méditez sur ce qui vous arrive si il vous reste encore un semblant de dignité en tous cas sachez que le peuple ne vous plaindra pas, le peuple que vous avez ignoré et trahit pendant ces 11 ans de destruction
Forza
L'entourage de Saied sera le plus corrumpu de tous les temps
a posté le 04-06-2022 à 14:51
Pour la simple raison qu'il a des pouvoirs jamais obtenus par aucun président en Tunisie donc tous ceux qui veulent des privilèges vont payer au cercle restreint du putschiste. Les tunisiens qui croient encore qu'il est intègre et bal bla sont des naïfs
HICHEM
Choix á faire
a posté le à 17:28
Elire c'est choisir le moins pire...
Nul n'a prétendu queKS était une lumière.
J'irais même jusqu'à dire qu'au pays des aveugles, le borgne est Roi.
Mais.... pour contrer la montée intégriste, obscurantiste, je suis prêt à me loguer avec le diable