alexametrics
B.N.CHECK

Les personnes qui ont déjà contracté le Covid-19 devront-elles aussi se faire vacciner ?

Temps de lecture : 2 min
Les personnes qui ont déjà contracté le Covid-19 devront-elles aussi se faire vacciner ?

 

La Tunisie a reçu mardi dernier, les premières doses du vaccin Sputnik V contre le Covid-19, un lot de 30 mille doses qui serviront à vacciner 15 mille personnes. La campagne de vaccination commencera ainsi demain, samedi 13 mars 2021, dans les 25 centres dédiés sur tout le territoire, selon ce qu’a annoncé le ministre de la Santé Faouzi Mehdi.

 

Les personnes qui ont déjà contracté le Covid-19 devront-elles aussi être vaccinées ?

 

Jalila Ben Khalil, membre du comité scientifique de lutte contre le Covid-19 a confirmé à BN Check que les patients qui ont contracté le virus au cours des trois derniers mois n'auront pas la priorité pour le vaccin. « Des études ont prouvé que les personnes qui ont été infectées par le virus acquièrent une immunité après la maladie. Il est toutefois possible d’envisager de les vacciner trois mois après leur guérison, période au cours de laquelle l’immunité va peu à peu diminuer.  Le taux d'immunité naturelle contre le Covid-19 varie d’une personne à une autre et elle est en général de trois mois », a-t-elle précisé.

 

De son côté, le directeur de l'Institut Pasteur Hechmi Louzir, a souligné, dans une déclaration accordée à BN Check, que la Tunisie a enregistré au mois de janvier 2021, le plus grand nombre d'infections par le Covid-19 et que les personnes infectées par le virus en seront protégées pour une période allant de trois à six mois en raison de leur immunité contre le virus pendant cette période.

 

Les personnes qui ont déjà contracté le virus, si elles sont vaccinées n’auront besoin que d’une dose pour être protégées, selon une étude menée par le New England Journal of Medicine, qui a démontré que ceux qui se sont remis du Covid-19 n'ont besoin que d'une seule dose de vaccin sur les deux que proposent certains laboratoires à l’instar de Pfizer. Cette même étude a expliqué que le fait d’injecter une deuxième dose du vaccin provoque une exacerbation des effets secondaires.

 

La campagne de vaccination démarrera demain à 8h30 dans les 25 centres mis en place à cet effet. Les personnes qui se sont inscrites sur la plateforme www.evax.tn seront contactées pour être vaccinées si elles le souhaitent, le vaccin rappelons-le est volontaire. Il sera aussi administré en premier aux personnes prioritaires, les agents de la santé et les personnes présentant des maladies chroniques.

 

 

Votre commentaire

Commentaires
hammami faouzi
rdv pour la rappel
a posté le 15-03-2021 à 10:59
j'ai pris ma première dose le 14/03/2021 mais ne n'ai pas recu de message code iscrip : ***
Momo
Vaccin
a posté le 13-03-2021 à 10:17
Pourquoi on ne parle pas de ceux inscrits sur *2021# c quoi le problème s il y en a un
retraité
ces experts ne trouvent plus rien dire
a posté le 13-03-2021 à 08:51
les experts scientifiques dans ce pays n'ont rien trouvé à dire que ds conseils futiles par exemple il faut vacciner les malades du covid -19 et ses variants alors que le pays ne sait quand les fameux vaccins vont arriver dans le pays en quantité importante pour vacciner la population et la période de vaccination peut être d'ici la fin d'année ou début de l'année prochaine pas de visibilité
URMAX
CERTAINS QUALIFIERAIENT CETTE INFORMATION, COMME ETANT UNE "BONNE NOUVELLE", mais ...
a posté le 12-03-2021 à 20:20
... sans chercher à influencer quiconque, je soulignerais
toutefois que "dans des conditions normales", il faut environ 2 ans pour concevoir correctement un vaccin.
Les vaccins contre le Covid-19 ont été conçus en à peine 6 mois.
"Tant-mieux", me diriez-vous ?
Prudence s'impose, parce que, dans le domaine médical, cela veut aussi dire que les éventuels effets secondaires à moyen et long terme de ces nouveaux produits (les vaccins) sur l'organisme humain, n'ont pas été testés correctement ; voire, pas du tout.
...
D'autre part, ces vaccins ont été conçus pour la 1ère variante du Covid-19.
De nos jours, de variantes, nous en comptons au moins 4.
"Ceux" qui prétendent que "se faire vacciner même avec les vaccins de la variante A atténuera les effets des autres variantes", sont des charlatans :
Pourquoi, dans ce cas, n'utiliserions-nous pas, les "vaccigrippe" des années précédentes ?
Ben, ... parce qu'ils sont inefficaces, bien sur !
Idem pour les vaccins Covid-19, souche mère :
ILs seront totalement inefficaces contre les autres variantes !
...
Mais ... "business is business" et les sommes colossales dépensées par les labos de recherche pour concevoir ces vaccins, doivent bien revenir avec des gains et intérêts, dans les caisses de ces mêmes labos, non ?
Alors, on invente toutes sortes de rêves que le citoyen Lambda (95 / 100 de la population mondiale) voudra bien croire et cherchera donc coûte que coûte ......... à "se faire ......... vacciner" ce qui assurera un retour sur investissement garanti à ces "vaccinators" sans scrupules !
Sourions, ... nous l'auront ... "à fond" !
(le vaccin, bien sûr !)
Pour terminer ?
Méfiez-vous !
Forza
Vacciner dans les hot spots
a posté le 12-03-2021 à 18:45
Une stratégie adaptée maintenant par les européens est de vacciner d'une manière plus accélérée les personnes vivants dans des régions avec beaucoup d'infections. Il faut bien sûr suivre les priorités mais une fois on a plus de vaccins, il faut faire plus dans les régions plus impactées, ca aide aussi les autres régions en limitant les infections.

A lire aussi

Plus de 200 vaccins sont en cours de mise au point, dont soixantaine en phase de développement

14/04/2021 15:02
5

Le renvoi des amendements de la loi relative à la Cour constitutionnelle et la correspondance

04/04/2021 15:14
49

Anava dispose, actuellement, de 40 millions d’euros réunis lors du premier

29/03/2021 19:29
0