alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 10:02
Dernières news
Les nahdhaouis font l’éloge d’Ali Laârayedh
20/09/2022 | 09:15
2 min
Les nahdhaouis font l’éloge d’Ali Laârayedh


Après une longue audition, le vice-président du mouvement Ennahdha, Ali Laârayedh a été placé en garde à vue, dans la nuit de lundi à mardi 20 septembre 2022. La décision du parquet a provoqué l’ire des nahdhaouis. Plusieurs ont manifesté leur soutien à l’ancien ministre de l’Intérieur. Celui-ci est, rappelons-le, suspecté d’implication dans l’affaire d’envoi des jeunes tunisiens pour le djihad dans les zones de conflits, en Syrie, entre autres. 
 
« Les ténèbres se dissiperont ! Et les chaînes se briseront ! », a-t-on écrit sur la page Facebook d’Ennahdha reprenant les paroles de l’hymne national en signe de soutien à Ali Laârayedh. 
 
 
L’ancien ministre des Affaires étrangères et membre du parti, Rafik Abdessalem, a lui rappelé le passé d’Ali Laârayedh et ce qu’il avait enduré sous Habib Bourguiba et les 17 années de prison sous Zine El Abidine Ben Ali. Il a noté, dans ce sens, qu’Ali Laâryedh est bien plus libre dans sa prison que le président de la République, Kaïs Saïed prisonnier de son palais à Carthage.  
 
 


 

L’ancien chargé de la communication du mouvement islamiste, Khalil Baraoumi, a, lui, assuré qu’il ne faudrait pas s’inquiéter pour Ali Laârayedh. « Ali Laârayedh est un militant. Il ne faut pas avoir peur pour lui. Mais pleurez la Tunisie ! », a-t-il écrit sur sa page Facebook. 
 
Des sympathisants du parti sont, également, revenus sur le sujet faisant l’éloge d’Ali Laârayedh, de sa « grandeur », de « son militantisme » et de ce qu’il avait accompli alors qu’il était à la tête du ministère de l’Intérieur ; classer Ansar Al Chariaa comme organisation terroriste, entre autres. « Ali Laârayedh est habitué à l’injustice. Prison, arrestations… La roue du temps tourne et elle finira par écraser l’oppresseur », lit-on sur Facebook. D’autres ont laissé entendre que les responsables (du parquet) s’étaient retournés contre leur bienfaiteur (Ali Laârayedh, ndlr). 

 

 

 

N.J. 

20/09/2022 | 09:15
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Decatendre
Eloge
a posté le 21-09-2022 à 10:20
Dans quelques années, c'est lui qui nous fera l'éloge des prisons tunisiennes..
takilas
Avant d'être incarcéré qu'il nous dit au moins
a posté le 20-09-2022 à 15:46
Qui c'est qui a assassiné le patriote et martyr Feu Chokri Belaid ?
Ntc
Le pauvre....
a posté le 20-09-2022 à 14:08
Oui et la chevrotine c'est qui, la fuite d'Abou yadh c'est qui, les assassinats politiques commises quand il était au pouvoir c'est qui, l'invasion de l'ambassade des '?tats-Unis et j'en passe... Voilà qui c'est ce monsieur. Alors que justice soit faite.
grendizer
comment
a posté le à 15:46
Entièrement d'accord , il faut le pendre par son petit ***
Bensa
L'ambassade usa
a posté le 20-09-2022 à 10:54
Il faut le juger pour n'avoir rien fait pour empêcher l'attaque de l'ambassade Usa à Tunis
Cette attaque la Tunisie l'a payé trop cher
takilas
@Bensa. Comment ?
a posté le à 15:49
Il a participé en utilisant quelques boucs emissaires de ses alliés serviteurs.
Tunisino
Pleurez la Tunisie!
a posté le 20-09-2022 à 10:50
Tout à fait, avec les imbéciles de la deuxième république, bêtes et irresponsables, de Ghannouchi et ses soldats, à BCE et sa famille, à Saied et son frère, qui a réduit la vie des tunisiens en un enfer infernal!
veritas
Du bluff
a posté le 20-09-2022 à 09:47
toujours la même tactique noyer le poisson et sous estimer l'intelligence des gens qu'ils prennent pour du bétail et de 2 fois rien '?'.ils ont toujours raison même quand ils ont torts c'est ça les faux messagers de leur faux dieu .
Agatacriztiz
Je souhaite vivement que l'heure de son jugement soit venue
a posté le 20-09-2022 à 09:45
En général, si ses copains d'Ennahda l'enscencent et le font passer pratiquement pour un martyr après un jour de garde à vue, qu'est ce qu'ils savent pertinemment ce qu'il encourt et ce qui va lui arriver quand le (vrai) couperet de la justice va tomber sur lui pour avoir sciemment, froidement et en toutes connaissance de cause, prémédité, planifié, organisé l'envoi de milliers de jeunes, passeports et billets d'avion en main, tout droit au casse-pipe (martyrisme forcé), à la prostitution (voilée) ou à la servitude la plus abjecte.
Interdits de retour dans leur pays, parqués comme des animaux dans des camps de prisonniers aux conditions innomables ou utilisés pour effectuer des basses besognes, ils sont à la merci de toutes les ignominies dont sont capables leurs geôliers.
Et ce type peut raisonnablement dormir tranquillement la nuit ?
'?a en dit long sur sa conscience et sur ce que cette sale gueule a été capable de faire sur le volet des trafics d'êtres humains, du terrorisme et des malversations criminelles...
BOUSS KHOUK
Les retrouvailles en cellule
a posté le 20-09-2022 à 09:30
Zoubida est de retour en tôle , il en a pris pas mal , ça doit être simple pour lui maintenant , une vraie route . L'ORDURE .