alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 06:08
Dernières news
Les détenus politiques annoncent une grève de la faim
08/12/2023 | 08:55
2 min
Les détenus politiques annoncent une grève de la faim

 

Les détenus politiques dans le cadre de la fameuse affaire de complot contre la sûreté de l’État ont annoncé l’entame d’une grève de faim, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme et en guise de protestation contre les crimes commis par l’entité sioniste à l’encontre des Gazaouis.

Dans un communiqué du 7 décembre 2023, les détenus politiques ont expliqué qu’ils observeront une grève de la faim le dimanche 10 décembre. Ils protestent contre les massacres et les crimes de guerre visant des civils non-armés. Ils ont, également, critiqué le silence des pays arabes à ce sujet.

« Nous dénonçons les graves atteintes continues aux droits humains au niveau de notre pays et au rétrécissement du cadre des libertés collectives et individuelles, du cadre politique, du cadre civique et du cadre médiatique à travers le harcèlement et les procès politiques via l'application du décret n°54 », a ajouté le communiqué.

Les détenus politiques ont estimé faire l’objet d’une disparition forcée depuis plusieurs mois. Ils ont pointé du doigt l’absence de crime ou d’acte illégal et ont assuré n’avoir participé qu’à des activités politiques. « Nous appelons toutes les forces démocratiques et croyant aux principes des droits humains et des libertés à célébrer cette journée et à procéder à une mobilisation afin de s’opposer à ce processus autocratique ciblant les forces vives et les différentes factions politiques », a indiqué la même source.

Le communiqué a été publié sur la page Facebook de la coordination des familles des détenus politiques dans le cadre de la fameuse affaire de complot contre la sûreté de l’État. Il a été signé par Issam Chebbi, Ghazi ChaouachiKhayam TurkiJaouhar Ben Mbarek, Abdelhamid Jlassi et Ridha Belhadj. 




Pour rappel, ces derniers sont en prison depuis le 25 février 2023. Chaima Issa et Lazhar Akremi faisaient, également, partie des personnes détenues dans le cadre de la même affaire. Ils ont été relâchés à la date du 13 juillet 2023, mais continuent à faire partie des suspects.

 

S.G

08/12/2023 | 08:55
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Cestvsurvaviscdun diététicien.
a posté le 09-12-2023 à 13:57
Tellement il ont mangé pendant dix ans, qu'ils risquent de s'éclater d'autant plus que leurs ponces gargantuesques sont gigantesques.
J.trad
Exigez une double ration pour avoir
a posté le 08-12-2023 à 21:31
De parler haut et fort et revendiquer votre candidature aux êlections ,l'état dont on vous accuse de conspirer contre lui c'est lui qui conspire contre vous en vous séquestrant

BOUSS. KHOUK
FINALEMENT
a posté le 08-12-2023 à 14:32
c'est une grève SYMBOLIQUE !! yaatihoum ESSAHA , bonne initiative , si seulement ils pourront faire cela touts les jours .
Tounsi Tounsi
Place aux jeunes !
a posté le à 20:45
Qu'ils disparaissent et laissent la place à des jeunes et à des gens qui ont vraiment le souci de l'intérêt général.
Tounsi Tounsi
Une bonne chose pour eux. '?a réduira leur appétit vorace
a posté le 08-12-2023 à 14:26
Ces voraces corrompus nous annonceraient-ils enfin une bonne résolution ?
Ils vont arrêter de manger l'argent du contribuable et celui de l'étranger ?
BOUSS KHOUK
LA GREVE numéro ?
a posté le 08-12-2023 à 12:04
Car il y a grève individuelle et greve MAA AL MAJMOUAA , il faudrait penser à prévenir les contres hospitaliers ,et surtout préparer DES VEHICULES VIP .
Bouba
Exercice
a posté le 08-12-2023 à 10:41
Ramadan avant terme, en toute cas vous sortirez bientôt grâce à à la Samir Dilou et Humain Rights
BOUSS KHOUK
C'EST LA GREVE DE FAIM Num
a posté le 08-12-2023 à 10:25
Est ce par cycle ou suivant la position de la lune ?
veritas
Ennabarra
a posté le 08-12-2023 à 10:17
Pas de liberté pour les vendus et pour les Nabbarra à la solde des criminels islamistes de l'aipac .