alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 23:10
Dernières news
Les agences de voyage grondent
20/10/2020 | 11:25
1 min
Les agences de voyage grondent

Les propriétaires des agences de voyage ont investi, mardi 20 octobre 2020, l’avenue Habib Bourguiba dans le centre ville de la capitale Tunis. C’est en face du ministère du Toursime qu’ils ont organisé un sit-in de protestation dénonçant la précarité de leur situation financière accablée par la crise sanitaire Covid-19.

La Fédération tunisienne des agences de voyage (Ftav) a publié un communiqué détaillant ses revendications face à l’agonie du secteur. Plusieurs agences de voyage sont aujourd’hui menacées de disparaître.

Le communiqué de la Ftav inclut plusieurs revendications. On en cite :

  • L’activation des décrets et arrêtés relatifs à la grantie de l’Etat sur les prêts octroyés et la réouverture des plateformes électroniques dédiées aux prêts et subvention de la Caisse de sécurité sociale,
  • La suspension des déclarations mensuelles, le report du paiement des échances de crédits depuis mars 2020 et jusqu’à décembre 2021, la supension du paiement des charges fiscales jusqu’à décembre 2021 et l’annulation des pénalités de retard de paiement,
  • La suspension de toutes les procédures judiciaires engagées contre les agences de voyage,
  • L’exonération du paiement des cotisations sociales pour les troisième et quatrième trimestres de 2020 et les premier et deuxième trimestre de l'année 2021,
  • L’autorisation d’une retraire anticipée à 55 ans pour les travailleurs du secteur.

N.J. 

20/10/2020 | 11:25
1 min
Suivez-nous
Commentaires
R.T.
C'est le risque dans ce métier
a posté le 21-10-2020 à 03:37
Votre secteur est malade par covid -19 . Changer ou remplacer provisoirement votre activité par autre chose en attendant ? Il s'agit d'une catastrophe naturelle qui porte comme message un "Rappel à l'ordre" lancer par le Bon Dieu au monde entier?
l'idiot du bled
Agences de voyages
a posté le 20-10-2020 à 14:45
Et pourtant il y a quelques filons:
Les voyageurs sous la coupole du Bardo entre les partis,blocs etc...
Location de minibus pour compenser le manque d'ambulances.
Jouez les croque morts pour transporter les dépouilles de l'hôpital vers les cimetières.
Pour vos 4'?4 une petite agence à Kasserine le Kef et Ain Draham pour le transport des sportifs sur les hauteurs. (pour cette branche paiement garanti en devises Q. Ri)
URMAX
LE TOURISME, UNE INDUSTRIE A LA DERIVE ET A LAQUELLE, NOUS SOMMES TRES MALS PREPARES.
a posté le 20-10-2020 à 13:16
Hygiene et distanciation oblige, il est plus qu'evident que les jours du tourisme de masse sont comptes.
Le seul tourisme qui peut encore fleurir de nos jours, c'est celui du luxe : De petits hotels, avec peu de clients, mais de vrais 5*.
Pas commes les notres, qui equivalent a peine a des 3* en classement mondial ...
Berline de luxe a la sortie de l'aeroport avec chauffeur et majordome ...
Lobby manager, reception, tout le personnel et la structure hoteliere impeccable ...
Tenue, langage, attitude de tout le personnel, parfaits ...
Non, nous sommes encore tres tres loins du compte et nos "hoteliers industriels", de part leur culture generale et niveau, sont tres loins de pouvoir / savoir s'adapter a cette nouvelle - mais durable - situation de crise Covid-19 ...
Ce que je preconisais depuis des annees ... diversifier plus largement nos sources de revenus industriels.
IL est tres imprudent, pour un pays, de laisser 20 - 30 / 100 de ses revenus a une seule categorie d'industrie :
Si une crise survient, vous vous cassez toutes vos dents.
C'est le cas. Nos dentiers volent en miettes.
Warda
Tourisme en danger
a posté le 20-10-2020 à 12:02
La une du Parisien hier parlait des déclarations de rached khiari qui justifie l'acte horrible de décapitation de cet enseignant pour la liberté d'expression.
Toutes les villes de France rendent hommage à ce professeur.
Comment voulez vous que des touristes se rendent en Tunisie où de tels propos sont tenus.
Les répercussions sur l'economie touristique seront énormes.
Tunisien
Erreur de ne pas ouvrir les frontières.
a posté le 20-10-2020 à 11:53
Une personne dans une zone rouge (Tunis par exemple) peut voyager dans une zone rouge (Sfax par exemple). Elle devrait pouvoir aussi voyager dans une autre zone rouge (Paris par exemple). Et ainsi une personne peut venir de Paris à Tunis sans restriction.
Nous devons nous adapter à la coexistence avec le virus et utiliser de façon adéquate les gestes barrière, et vivre '?'.
DHEJ
Le CONFINEMENT GENERAL...
a posté le 20-10-2020 à 11:42
A eu l'effet du COUP DE BELIER...


Prévisible mais incalculable!


Allo AKISSA au secours...