alexametrics
dimanche 26 mai 2024
Heure de Tunis : 04:56
Dernières news
Les 13500 milliards de Kaïs Saïed commencent à fondre
22/02/2023 | 10:27
3 min
Les 13500 milliards de Kaïs Saïed commencent à fondre

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, mardi 21 février 2023, le président de la commission nationale de la conciliation pénale, Makrem Ben Mna, au palais de Carthage.

Le président de la commission a porté à la connaissance du président de la République avoir reçu des dizaines de demandes de conciliation conformément aux dispositions du décret, ajoutant que « les sommes d’argent qui pourraient être récupérées sont importantes et pourraient atteindre des centaines de milliards ».

 

À l’issue de cette réunion, il y a deux points à relever. Le premier est que la commission n’a toujours pas entamé ses travaux, d’après ce que nous dit un avocat qui a pris attache avec la commission. Cherchant à déposer un dossier de conciliation pour le compte d’un client, cet avocat s’est vu sa demande refusée au motif que la commission n’a pas encore commencé à travailler. En off, on lui a dit que le décret d’application n’a pas encore été publié dans le Jort. Plusieurs correspondances ont été envoyées à la présidence de la République, mais elles seraient restées sans réponse, d’après l’avocat interrogé par Business News. 

Par ailleurs, le président a évoqué plus d’une fois la question de l’argent spolié et a avancé le chiffre de 13500 milliards (sans indiquer s’il parlait en dinars ou en millimes) dès juillet 2021. Or, dans sa rencontre d’hier, M. Ben Mna a indiqué que les sommes d’argent qui pourraient être récupérées pourraient attendre des centaines de milliards. Le président de la commission a donc bien parlé de centaines et non de milliers et encore moins de dizaines de milliers comme a avancé précédemment le président de la République. 

 

Rappelons, pour finir, les autres travers de cette commission qui a été créée par un décret le 11 novembre 2022. Le 5 décembre 2022, le président s’est déplacé lui-même aux locaux de la commission (qui se trouve au ministère des Domaines de l’État), mais n’a pas trouvé les membres qu’il a nommés. S’interrogeant sur les raisons de l’absence, on lui a affirmé qu’ils n’avaient toujours pas été reçus par lui pour prêter serment. 

Le président de la République rectifie le tir dès le surlendemain. C’était donc le mercredi 7 décembre et il réévoque, ce jour-là, la question du montant de 13500 millions de dinars qui auraient été dérobés par 460 personnes. 

Le 20 janvier, le président décide de limoger la rapporteuse de la commission Monia Jouini pour la remplacer par Hayet Larbi qui a prêté serment dans la foulée. Aucune raison n’a été évoquée pour expliquer le limogeage d’une personne qu’il a lui-même nommée quelques semaines plus tôt. 

Un mois après, la commission n’a toujours pas commencé à travailler, si l’on se réfère aux propos de l’avocat contacté par Business News, mais le montant à récupérer a bien fondu au passage. 

 

R.B.H.

 

 

 

22/02/2023 | 10:27
3 min
Suivez-nous
Commentaires
retraité
le chiffre importe peu
a posté le 23-02-2023 à 09:29
le chiffre importe peu l'essentiel est de récupérer l'argent spolié à l'intérieur et à l'extérieur du pays afin de financer des projets d'infrastructure à l'intérieur du pays créant la richesse et l'emploi .
AMMAR BEZZOUIR
Illi Yi7sib Wè7dou Yofthollou !
a posté le 22-02-2023 à 17:15
-
Gg
BN, merci....
a posté le 22-02-2023 à 13:23
...d'avoir rectifié l'erreur du Président. Il s'agit bien de 13500 millions, et non milliards!
C'est déjà énorme....
C'est très loin d'être un scoop
Depuis l'aube de l'après 2011
a posté le à 16:06
Ce genre d'erreur est devenu d'une banalité telle, que plus personne n'y prête attention, sauf les pingouins ne disposant d'aucun argumentaire pour critiquer KS ou son prochain.
Je n'irai pas plus loin dans ma critique au risque de la voir passer à la trappe de la censure de BN.
Toutefois, je pense que c'est moins grave que le festival des énormités dont nous avons été témoin, lors de la gouvernance de qui vous savez !!
Exemple ; Rue de la soleil, Rue de veloppement, Rue 20 mares, Rue de l'optémisme, Rue mondesse-france, et j'en passe.
Je vous laisse deviner sous quelle ère, où ce genre d'aberrations étaient légion. Alors, par pitié, trouvez des sujets plus intéressants que ces petites piques de crétins finis.