alexametrics
dimanche 26 juin 2022
Heure de Tunis : 16:07
Dernières news
Le syndicat du corps diplomatique réagit à la polémique concernant Khemaies Jhinaoui
11/01/2016 | 21:20
1 min
Le syndicat du corps diplomatique réagit à la polémique concernant Khemaies Jhinaoui

 

Le syndicat du corps diplomatique a rendu public, aujourd’hui lundi 11 janvier 2016, un communiqué en réponse à la polémique déclenchée suite à la nomination de Khemaies Jhinaoui en tant que ministre des Affaires étrangères.

 

Le Syndicat assure que M. Jhinaoui, de par son appartenance au corps diplomatique, obéit aux dispositions du règlement de base relatif aux agents du corps diplomatique, notamment, l’article 13 stipulant que tout diplomate se trouve dans l’obligation de travailler dans les missions diplomatiques, permanentes et consulaires à l’étranger.

 

Rappelons que l’opposition reproche à M. Jhinaoui sa nomination en avril 1996 par décret présidentiel, au poste de chef de bureau des intérêts de la République tunisienne à Tel Aviv. D’après nos sources, c’était au lendemain des négociations de paix d’Oslo et la Tunisie avait alors entamé des démarches dans le même sens que l’autorité palestinienne. Les deux présidents Zine El Abidine Ben Ali et Yasser Arafat avaient alors convenu d’une telle démarche qui pouvait aider fortement la politique entamée par le président Arafat à l’époque. L’envoi de M. Jhinaoui par le président Ben Ali à Tel Aviv est en lui-même une preuve de son efficacité diplomatique.

 

S.H

11/01/2016 | 21:20
1 min
Suivez-nous

Commentaires (11)

Commenter

sara
| 12-01-2016 21:57
j'te dirai qui tu es.

ex diplomate
| 12-01-2016 21:56
Oui oui ,il n avait certainement pas le choix etc.. Mais et il le seul qualifie pour devenir ministre des affaires etrangeres parmi les centaines de diplomates qui n ont jamais ete en poste en Palestine occupee,ou est ce ce que c est un merite que d avoir ete diplomate aupres de l entite sioniste ?. En nommant ce diplomate meme s il n avait pas le choix ,le chef de gouvernement manque de respect pour les sentiments du peuple tunisien envers la cause palestinienne ,a moins qu ce sont les ordres d Essebssi qui l a oblige a faire cela..Et d Essebssi on peut s attendre a n importe quoi surtout qu il fait tout pour etre un president de la belle epoque et qui s enfout royalement de la constitution..

Tarek
| 12-01-2016 18:05
Un petit conseil en passant : À force de débiter ce genre d'ânerie, tu risques de perdre la tête.

lingenieur
| 12-01-2016 17:54
Il faut attendre les resultats de son travail
diplomatique,comment il va agir pour redorer
l image de la Tunisie,comment il va ramener les touristes,comment il va convaincre les investisseurs a revenir,comment il va......

Nephentes
| 12-01-2016 16:14
Il est bon de rappeler les liens étroits, établis de longue date ***.

ces liens ont été établis depuis la fin des années 70 ..

Le mossad a t-il joué un rôle dans l'assistance à zaba, avant, durant et après sa prise de pouvoir ?

En tout cas l'ombre de nos chers frères du mossad continue toujours de planer dans ce bordel à ciel ouvert

toninho cereso
| 12-01-2016 12:43
vous êtes de blanchir la politique de traîtrise de zaba. ***.

pseudo
| 12-01-2016 12:42
Il faut bien un interlocuteur pour discuter;au grand jour et dans la transparence et non en catimini comme le font d 'autes pays arabes;arretez l 'hypocrisie ;tous les israéliens ne sont pas des faucons extremistesreligieux et commedisait Merkel les syriens musulmans ont preferé venir chez nous comme le prophete qui s 'est réfugié en Ethiopie chez un nasraoui qui lui garantissait la sécurité;combien de réfugiés ont acceuilli l 'Arabie et les pays du Golfe qui ont contribué à detruire les pays arabes ;Saddam n 'etait pas habile il aurait du laisser l 'ogre iranien les bouffer au lieu d 'attaquer l 'Iran encouragé par les occidentaux

Mel
| 12-01-2016 10:19
ça reflète la médiocrité, l'amateurisme et la légèreté avec lesquels on traite tous les dossiers

Abou El Hasan
| 12-01-2016 09:16
MR Jhinaoui Dans sa fonction Représentait L'ÉTAT TUNISIEN ,DIPLOMATE CHEVRONNÉ ,je crois que les mauvaises langues de tous bords doivent aider ce pays par un apport de nouvelles idées pour sortir le pays de cette situation précaire . La critique est aisée ,mais l'art est difficile .Aidons nous les uns les autres par le travail et le respect mutuel .

Tunisienne
| 11-01-2016 22:02
Toujours les mêmes faux problèmes. Toujours les mêmes mauvaises raisons... Ou la même mauvaise foi. Toujours à côté de la plaque !
Mais de quelle "opposition" s'agit-il au juste ?