alexametrics
lundi 10 mai 2021
Heure de Tunis : 19:56
Dernières news
Le représentant légal de Hizb Ettahrir, convoqué par le juge d'instruction militaire
23/07/2017 | 23:03
1 min
Le représentant légal de Hizb Ettahrir, convoqué par le juge d'instruction militaire

Le juge d’instruction militaire  a convoqué le représentant légal de Hizb Ettahrir à la suite d'un communiqué émis par le parti incitant l’armée à se rebeller contre l’Etat, indique une source judiciaire à Business News.

 

Hizb Ettahrir avait été suspendu d’activité pour une durée d’un mois, en juin dernier. Le parti avait fait appel de cette décision.  

23/07/2017 | 23:03
1 min
Suivez-nous

Commentaires (4)

Commenter

Lefghoun
| 25-07-2017 08:56
mais pourquoi est il convoqué par le Tribunal Militaire c'est un parti politique et a ce titre une institution de l'Etat tunisien et doit donc etre traité par une cour civile

sassi
| 24-07-2017 21:44
pourquoi on ne lui retire pas le visa??c'est parce que Ghannouchi s'y oppose ?
où est donc l'interet national si celui ci est taxé de terroriste (et c'est manifeste puisqu'il veut faire sauter cet Etat)

rz
| 24-07-2017 11:59
Il ne faut pas s'attendre de la part de ces ignares quelque chose de positif.Puisqu'ils renient publiquement les fondements de la République, ces gens persistent dans leur errance; il faut proscrire ces démagogues, faute de quoi ils sont capables de tout démolir, exactement à l'image de leurs frères dawaechs en Syrie et Iraq, tous deux pro- Califat.

MFH
| 24-07-2017 10:27
C'est un parti qui n'a rien à proposer aux tunisiens à part l'établissement d'un Califat en place et lieu d'une République gouvernée par un président et une ARP, dûment élus par le peuple. Ce n'est pas la première fois que les responsables de ce parti défient le gouvernement et appellent à son renversement, sans qu'il y ait de réaction digne de ce nom de la part de ce dernier.
Pour dire les choses comme elles doivent être dites, ce parti fantoche sait pertinemment qu'aucune réaction n'aura lieu à son encontre tant qu'il bénéficie de la protection, de la connivence et de la complicité, du parti mère'Ennahdha' d'une part et tant que l'alliance avec Nida n'est pas dénoncée d'autre part.
Ce parti menaçant a encore de beaux jours devant lui.