alexametrics
jeudi 30 mai 2024
Heure de Tunis : 23:17
Dernières news
Le PDL dépose trois recours suspensifs contre la convocation des électeurs et le découpage électoral
23/11/2023 | 16:04
1 min
Le PDL dépose trois recours suspensifs contre la convocation des électeurs et le découpage électoral

 

Le Parti destourien libre (PDL) a annoncé, jeudi 23 novembre 2023, le dépôt de trois recours suspensifs contre la convocation des électeurs pour les élections locales qui devraient avoir lieu en décembre et le nouveau découpage électoral. 

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le parti a rappelé que sa présidente, Abir Moussi, était en détention depuis 52 jours pour avoir tenté de déposer les demandes relatives à ces recours au bureau d’ordre de la présidence de la République. 

Il a indiqué, également, que le constat du huissier qui avait accompagné Mme Moussi ce jour-là attestait de son innocence des accusations portées à son encontre. Il a précisé que le PV avait été joint au dossier présenté au Tribunal administratif. 

Abir Moussi s’était rendue, le 3 octobre, au bureau d’ordre de la présidence de la République pour y déposer une demande exigée par les procédures du Tribunal administratif, dans le cadre du recours qu’elle comptait intenter contre les décrets émis par la présidence de la République concernant la convocation des électeurs aux élections locales et le découpage des districts. 

La présidente du PDL n’a pas pu déposer les documents en question ; le bureau d’ordre ayant refusé de les réceptionner et de lui fournir une décharge. Cette décision lui avait été notifiée par un agent sécuritaire. Elle avait été arrêtée dans la foulée alors qu’elle se trouvait encore devant le bureau d’ordre du palais de Carthage. 

Placée en détention depuis ce jour, la politicienne fait face à des accusations sur la base de l’article 72 du Code pénal qui stipule : « Est puni de mort, l'auteur de l'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement, d'inciter les gens à s'armer les uns contre les autres ou à provoquer le désordre, le meurtre ou le pillage sur le territoire tunisien ». 

 

N.J 

23/11/2023 | 16:04
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Houda
La caravane
a posté le 23-11-2023 à 20:06
Le jour de la libération tous les membres de la caravane des sours muet seront juges l injustices durera jamaisFAUSTO
Fausto
Ils sont coriasses
a posté le 23-11-2023 à 18:09
Les chiens abboies la caravane passe.
Abir
Le pouvoir tayra bih farsa !
a posté le 23-11-2023 à 17:40
Mè dha3a 7a9an waraahou taleb ! Un jour cette parenthèse sera fermée wa kol dhalem aura ce qu'il mérite et la loi sera appliquée à la lettre et juste et ce ne pas au goût de plus fort ! SEIB ABIR SEIB LES CAMERAS
Gisela
Abir Moussi
a posté le à 09:00
LIBEREZ Abir Moussi Monsieur le Président de la République, elle sera la meilleurs conseillières à vos cotés pour sortir la Tunisie de la m...... faite par les islamistes (Naadha).