alexametrics
samedi 15 juin 2024
Heure de Tunis : 09:28
Dernières news
Le gouverneur de Monastir persiste et signe : les médias publics sont sous ma tutelle de par la loi !
30/05/2023 | 14:58
2 min
Le gouverneur de Monastir persiste et signe : les médias publics sont sous ma tutelle de par la loi !

 

Mondher Bensikali, nommé gouverneur de Monastir en 2022, a réagi, mardi 30 mai 2023, au communiqué du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) dénonçant des pratiques inacceptables du gouverneur. 

Le gouverneur de Monastir a, selon les journalistes de Radio Monastir et le SNJT, tenté de rappeler à l’ordre les journalistes en leur indiquant qu’il était leur patron. Les journalistes de Radio Monastir affirment être constamment sous pression et qu’ils sont questionnés à propos de leurs activités quotidiennes par le gouverneur.  

Questionné à ce sujet, le gouverneur de Monastir a nié en bloc les reproches portés à son encontre et a estimé que le communiqué du SNJT était fondé sur une seule version et des faits inexacts. Il a ajouté que les journalistes étaient uniquement sollicités pour couvrir les activités du gouvernorat en tant que pouvoir de contrôle et non pour redorer son image de gouverneur.  

Dans une intervention sur Diwan FM, il a réitéré, au micro de Moez Ben Gharbia, qu’il se considérait autorité de tutelle sur les médias publics de la région. Il a indiqué, dans ce sens, que la loi fixant les attributions des gouverneurs stipulait que les médias de la région étaient sous la tutelle du gouverneur en tant que représentant régional du pouvoir, rappelant que son rôle lui impose de veiller à la bonne gouvernance et la gestion quotidienne entre les différentes fonctions. 

Refusant d’avouer sa bourde, le gouverneur s’est agité et a avancé sur un ton malappris : « Supposons que la question est importante. Si cela a été dit qu’on l’analyse, qu’on en fasse tout un plat. Il faut que les gens en comprennent la teneur. Dire que je suis le patron n’est nullement une insulte. Et cela ne signifie pas non plus que je l’ai dit ! ». 

Dans la foulée de cet incident et plusieurs autres, les journalistes de Radio Monastir ont décidé de boycotter le gouverneur de la région et ont exigé des excuses de sa part pour le comportement inadmissible qu’il a eu à de multiples occasions. Selon le syndicat, le gouverneur a ordonné, au moins d’avril, lors de la visite du président de la République, Kaïs Saïed, à Monastir, à des agents d’empêcher une journaliste de faire son travail et de poser des questions. La journaliste a même été agressée.

 

 

N.J. 

30/05/2023 | 14:58
2 min
Suivez-nous
Commentaires
MFH
Nous perdons bcp de temps.
a posté le 30-05-2023 à 17:34
Kif sidi, kif jouadou,
veritas
C'est la mentalité d'un juge '?'
a posté le 30-05-2023 à 17:20
Mondher oublie qu'il n'est plus juge et qu'il doit se débarrasser de cette mentalité pourrie '?'vous êtes juge en charge de dossiers dans les tribunaux en dehors de ces lieux vous devenez Mr tout le monde arrêtez de confondre le public et le privé arrêtez de mélanger le lieu de travail et la rue '?'un gouverneur n'est pas un shérif comme chez les Mc do un gouverneur n'est pas un émir '?'un gouverneur exerce sous la tutelle du ministère de l'intérieur et n'a pas à mettre son grain de sel dans tout et n'importe quoi '?'un peut du respect a votre mission et aux gens chacun a des limites à ne pas dépasser '?'de la modestie et du savoir vivre bon sens ce n'est pas par ce que tu es originaire d'une ville ringarde dont beaucoup des gens de cette ville vivent a l'étranger et que malgré ça ils sont des ringards '?'il est temps de se corriger malgré que tu a par moment un bon c'?ur mais malheureusement tu es resté fallahhhh.
Sador
Paysage médiatique catastrophique
a posté le 30-05-2023 à 17:13
Tropisme idéologique et corporatisme aveugle ont ruiné la sntj. Ceci n'est pas sans conséquences sur le paysage médiatique du pays. Certains journalistes aussi font tout pour porter atteinte à leur fonction.
Yacine
Content pour les medias
a posté le 30-05-2023 à 17:09
Bien fait pour les médias. Voilà, goutez un peu à ce que vous avez fait. Vous avez chié sur la révolution et Ennahdha. Vous ne verrez qu'humiliations et insultes dans la nouvelle décennie du ***
SALIM
JOURNALISTES DE BN.CHOISISSEZ BIEN VOS MOTS
a posté le 30-05-2023 à 15:23
On ne dit pas : le Gouverneur interpelé mais le gouverneur contacté ou joint par téléphone. on dit quelqu'un interpelé par la police .En plus le gouverneur, qui est un MAGISTRAT, a completement raison car d'aprés la loi le gouverneur represente l'état dans le gouvernorat. Et arretez votre soutien aveugle de cette SNJT dont le mandat s'acheve dans 3 mois .Déja son président JLASSI sait bien qu'il ne sera pas élu et a trouvé refuge dans le FORUM FTDES d'un certain ROMDHANI peut etre pour faire la propagande de l'initiative de noyade de TABBOUBI.Il siffle trés bien dans le mégaphone rouge.