alexametrics
dimanche 26 mai 2024
Heure de Tunis : 03:02
Dernières news
Le Front de salut national en sit-in ouvert
27/03/2023 | 11:54
2 min
Le Front de salut national en sit-in ouvert

 

Le Front de salut national, a annoncé, lundi 27 mars 2023, qu’un sit-in ouvert va être observé pour exiger la libération des détenus politiques arrêtés depuis plus d’un mois. C’est ce qui ressort des déclarations d’Ahmed Nejib Chebbi lors d’une conférence de presse.

Le dirigeant du front a ainsi déclaré : « le Front de salut national a décidé d’entamer un sit-in ouvert à compter de cet après-midi, pour exiger la libération des prisonniers sans délai et leur redonner leur statut de citoyen libre »

« En attendant, nous avons deux revendications, un porte-parole officiel du Tribunal devrait nous faire part des raisons pour lesquelles des personnalités publiques nationales ont été arrêtées depuis plus d’un mois », a souligné Nejib Chebbi avant de poursuivre : « quelles sont les preuves matérielles qui forment l’accusation de complot contre la sûreté de l’État ou tout autre accusation terroriste ? nous sommes en droit de le savoir ! ».

Et au politicien de signaler : « Nous n'aurons cesse de militer pour connaitre ces raisons. Nous n’attendrons pas le juge d’instruction quatorze mois pour fermer le dossier ». 

« Ces personnalités détenues sont connues pour leur intégration, leur dignité, leur bravoure, leur courage et leur indépendance. Quel crime ont-ils commis pour se trouver dans une cellule de la prison de la Mornaguia, privées de leurs familles, tous leurs avoirs sont gelés, notamment leurs comptes bancaires personnels », a fait savoir le militant.

Quant à la deuxième revendication, Ahmed Nejib Chebbi a précisé : « ces personnalités doivent être reconnus comme détenus politiques, selon les normes des organisations internationales ou encore les normes de l’Union européenne ».

« Le prisonnier politique est la personne détenue pour des motifs politiques, notamment ses idées et ses activités pacifiques, ce qui le favorise des autres détenus de droit commun ».

Il convient de rappeler que depuis le 11 février dernier, la Tunisie a connu une vague d’arrestations de plusieurs opposants au régime en place dont des politiciens, des juges, des journalistes, des militants et des hommes d’affaires, et ce, pour « complot contre la sécurité de l’État ».

 

H.A

27/03/2023 | 11:54
2 min
Suivez-nous
Commentaires
LA DEMOCRACIE! CA SE DEFEND
Apprenez à défendre la démocracie!
a posté le 28-03-2023 à 04:27
L'ensemble des commentaires est décourageant, voire répugnant.
La démocratie ça se défend! Ennahdha ou pas!, C'est la démocraie qui est en jeu. Pas ennahdha.
Si vous ne savez pas comment défendre la democratie, apprenez de ce qui se passe en Israel. Les isreliens ont donné une vraie leçon à Natanyehu! Tout le monde s'est levé contre le despotisme de Natanyehu comme une seule femme (ou un seul homme)!. En que;ques jours, ils ont donné une leçon au monde entier. Faites comme eux pour sauver la Tunisie et sa démocratie naissante. Ennahdha, on s'en occupera un autre jour, lorsque nous aurons récuperé notre démocratie, actuellemnt entre les mains d'un pyromane illetré. Ceci est une question de priorité. Levez vous. Soulevez vous1 Remuez vous.
PS. S'il vous plait, ne pas mélanger la révolte des Israeliens contre Natanyehu et leur comportement envers les palestinens.
Malek
Dieu merci
a posté le à 17:20
Merci Mme ou Mr ou qui que vous soyez. Enfin du bon sens dans tout ce marasme ! Y'en a marre de ces Robespierristes populistes va nus pieds qui sont aussi incultes et stupides que leur Kaiser
veritas
Pas démocratie pour les criminels islamistes et leur valets .
a posté le à 13:39
La démocratie ça se mérite il ne faut pas qu'elle soit utiliser par les criminels islamistes pour mettre leur sale plan de dictature islamiste.
URMAX
... la démocratie ... mot, dont l'éthymologie nous vient du Grec ...
a posté le à 12:03
... avec Demos - le peuple et Kratos - la souveraineté ; soit, donc, le peuple souverain ou encore, la souveraineté par le peuple.
...
Cela nécessite néanmoins une certaine culture sociale, humaine, auto-discipline, chose que - et cela creve les yeux - nous ne disposons pas du tout au sein de notre société.
Regardez autour de vous ; de nous tous ... admirez notre civisme ...
Et ici, chez-nous, en Tunisie, nombreux sont ceux qui interpretent la démocratie sous sa forme "hemmejiya" : Je fais ce que je veux.
Avec notre culture sociale actuelle ?
Non.
Ce serait le chaos a ne plus en finir.
Le peuple n'est pas pret ; pas encore ... ni sur le plan culturel que social.
...
Je ne dis certes pas qu'il ne doive pas y avoir de démocratie. C'est un droit et une nécessité ; mais elle doit nous parvenir progressivement, le temps que les eus et coutumes progressent elles aussi en parallele, ce qui, actuellement, est loin d'etre le cas.
Patience ...
Analysis
Front des collabos .
a posté le 27-03-2023 à 23:13
Ces imbéciles n'ont toujours pas compris que c'est terminé pour eux et pour leur gourou criminel ghannouchi.
Ils continuent à aboyer en sachant pertinemment qu'ils ne pourront plus jamais reprendre le pouvoir dans ce pays avec ou sans KS...
Bdouz
RAS LE BOL
a posté le 27-03-2023 à 22:53
Franchement y'en à ras la casquette de ces charlatans, ils nous fatiguent, il faudrait tous les mettre dans un stade et les enfermé à jamais.
Quant t'ils fait de bien au pays depuis plus de douze années.....de stagnations rien.
Aujourd'hui nous sommes dans une situation qui n'a pas de nom.
Le pays vit on ne sait par quel miracle, la banqueroute nous guette au bout du chemin.
La spéculation bat tout ces records, du petit marchand de légumes jusqu'au sommet de nos institutions.
Le chef de l'état n'arrivera jamais tout seul, si chacun ne mettra pas ça main dans le patte pour relever ce pays du marasme dans lequel il a été mis.
Aujourd'hui on nous accuse de pays raciste, la presse étrangère fait de même, mais où va t'ont et dans quelle direction....
Oui ces charlatans qui vociferent sur les places publiques feraient mieux de ce repentir que de rajouter de l'huile sur le feu.
veritas
il n'y a plus de manifestations nocturnes.
a posté le 27-03-2023 à 20:07
Depuis l'arrestation des comploteurs les manifestations nocturnes ont cessés à cite ettadamen à il intilaka ou bien à s bouzid ou à kasserine cela prouve bien que les organisateurs ou les comploteurs de ces manifs sont bien ceux qui ont été arrêtés car les manifestants été payés et depuis qu'ils ont cesser d'être payés ils ont arrêtés leur troubles nocturnes dans les quartiers un peut partout sur le territoire tunisien.
Des visages
tristes...
a posté le 27-03-2023 à 19:44
Regardez-moi cette première photo ! Des visages tristes et crispés comme 7 jours de tempête et de deuil ! Bref, laissez tomber la politique qui n'est pas votre point fort et faîtes autre chose !!!
Chebbi
n'a pas..
a posté le 27-03-2023 à 17:06
Ahmed Néjib Chebbi n'a pas honte ! Cet octogénaire dépassé par les évènements n'est rien d'autre que le pion d'un autre octogénaire du nom de ghannouchi se trouvant au bout du rouleau, périmé et caché lâchement derrière lui ! Pauvre Chebbi et pauvre ghannouchi ! La Tunisie mérite une meilleure opposition...!!!!
SALIM
BEAUCOUP DE TRISTESSE SUR LEURS FRONTS
a posté le 27-03-2023 à 16:52
Le front de la tristesse et de la misere ou la tristesse et la misere sur leurs fronts.
Anwar
Ras le bol de ces clowns
a posté le 27-03-2023 à 15:16
Débarrassez nous de ces traitres imbéciles opportunistes.
Le peuple vous a déjà vomi.
Houcine
Ukn argument, un seul.
a posté le 27-03-2023 à 12:32
Ce fameux Front, à la tête de quoi est Chebbi, en opération commandée, appelait à la formation d'un "gouvernement provisoire".
Cela s'appelle une sédition.
En d'autres pays, les auteurs le paient de leur vie.
Ce pouvait être honorable si en réalité ces doctes seigneurs, de l'avocat au professeur, étaient mus par le souci de "libérer" le pays de l'occupation, chasser du pouvoir quelque junte militaire, nous épargner des souffrances...
Tout cet assemblage nous paraît au service d'une mouvance ayant brillé par les violences, accaparé les appareils d'Etat, volé jusqu'à provoquer une faillite qu'on met au compte d'autrui, parce qu'ils ne sont pas à une manipulation près.
Les personnes dont on réclame l'élargissement sont sous bonne garde afin que justice soit rendue.
D'autres suivront. Je l'espère.
Ce pays a suffisamment servi les intérêts d'une mafia complice d'un agenda transparent.
Les instances de bien des pays en leur faveur illustre les compromissions de ces tristes sires. Et les desseins vols de nos contempteurs.
Ce n'est pas du complotisme.
Ceux qui ont ces mots à la bouche dont les perroquets de leurs maîtres.
Ils usent d'un vocabulaire mis à disposition par les stratèges de pays qui ont toujours vécu du sang d'autrui, détruisant, tuant et pillant selon leurs lois.
Leurs mots suffisent pour donner l'idée exacte de ce qu'ils ont en vue:
Complotisme, idiot utile....
Ces mots-valise transportent un vocabulaire créé pour tromper, empêcher de penser, disqualifier qui ne se soumet à leur tutelle.
Comme écrivait l'autre, qui savait dénicher derrière l'apparence le sens caché, ces mots n'ont aucun sens sinon celui de leur valeur d'usage.
Oui, ces notions sont des opérateurs idéologiques dont la fonction est de servir dans les luttes idéologiques.
Ils ne trompent que ceux qui veulent s'y prêter.
Les menteurs qui osent traiter d'autres de complotustes sont ceux qui face au monde montrent une fiole emmlie de poudre blanche, présentée en "preuve" qu'un certain Saddam était coupable du pire ...
On sait depuis lors que le pire ce sont eux.
Mais, il faut avoir de la mémoire.
Et garder les yeux ouverts.
PURE PERTE DE TEMPS
vous vous adressez
a posté le à 15:20
à un peuple rongé par l'analphabétisme ayant généreusement proliféré, ces onze dernières années.

"Mais, il faut avoir de la mémoire.
Et garder les yeux ouverts. "

Vous vous adressez à un peuple gangréné par l'inculture, la corruption, la fainéantise et par un intarissable attrait de l'argent très facile.
Les atlantistes avaient inséminé, en 2011, tous les ingrédients nécessaires à et irréversible autodestruction du pays.
Même un miracle ne sera pas suffisant pour redresser la barre.
Le syndicat, le principal architecte du chaos actuel, aura fini par avoir raison de tout un peuple.
Rabi yousstérna !!