alexametrics
dimanche 25 septembre 2022
Heure de Tunis : 10:10
Dernières news
Lassâad Yaâcoubi appelle à une manifestation d'envergure le 1 mars 2017
15/02/2017 | 12:49
1 min
Lassâad Yaâcoubi appelle à une manifestation d'envergure le 1 mars 2017

« J’appelle l’ensemble du secteur de l’enseignement secondaire à entamer les préparatifs logistiques en vue de la manifestation qui aura lieu mercredi 1 mars 2017 devant le palais du gouvernement à la Kasbah » a annoncé le secrétaire général du syndicat de l’enseignement secondaire relevant de l’UGTT, Lassâad Yaâcoubi dans un post Facebook datant de ce mercredi 15 février 2017.

 

Pour que le maximum d’enseignants soit présent, le SG a également appelé à apporter le maximum de contributions financières et à mettre à disposition des bus pour des convois collectifs en vue d’acheminer les contestataires jusqu’au lieu du sit-in.

 

« Cette manifestation d’envergure devra refléter l’ampleur de notre colère et de notre volonté de le voir quitter (NDLR : le ministre de l’Education Néji Jalloul) … » a ajouté Lassâad Yaâcoubi précisant que cette colère sera proportionnelle « à nos craintes par rapport à la situation des établissements scolaires et surl’avenir de nos enfants …».Il a également mentionné que l’initiative répond à « des exigences de réforme nationale ».

 

K.H

15/02/2017 | 12:49
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (47)

Commenter

sassi
| 16-02-2017 12:48
il m'énerve mais où est l'Etat pour laisser ce putshiste agir à sa guise est ce qu'on peut pas le mettre à sa place? où est le président où est le chef du gouvernement??on à marre des bandit et de ce laxisme etatique

MFH
| 16-02-2017 10:40
L'acharnement se transforme en obsession chez cet arriviste Ugetiste.
Le cas du différend Yacoubi-Jalloul ne doit pas passer inaperçu et être classé comme un fait divers. Il doit interpeller les représentants du peuple car il touche en premier lieu à la leurs prérogatives prescrites dans la constitution. Yacoubi dépasse son rôle lorsqu'il demande le renvoi d'un ministre choisi par le Chef du Gouvernement et cautionné par le Parlement. Son rôle se limite à défendre les intérêts de la profession, en aucun cas, donc, s'immiscer dans les programmes du gouvernement. Chacun doit jouer son rôle dans les règles de l'art. Si Yacoubi parvient à ses fins, ce sera le début d'une période de main-mise totale et définitive de l'influence syndicale en Tunisie.
Et dison RABBI yostor Toutes.

hb
| 16-02-2017 08:55
Si le chef du gouvernement limoge son ministre, ca sera un grand tournant dans l'histoire de la Tunisie et Ce crétin de Yaakoubi va marquer son nom dans l'histoire: c'est d'ailleurs la seul chose qui trotte dans sa petite cervelle.

Le gouvernement doit être fort
| 16-02-2017 08:29
Le gouvernement a été faible en courbant l'échine devant houcine abbassi et limogeant le ministre de la santé said El Aidi . Le peuple doit se soulever contre la dictature des syndicats. Bourguiba avait raison de les mater par la force. ***

TOUNSI
| 16-02-2017 07:16
MAFTOUM ALA GREVE

aly
| 16-02-2017 06:05
c est l acharnement du mal ,dommage d avoir des syndicalistes de ce niveau ,il détruit notre pays avec nos cotisations !!!!!on doit faire quelque chose

veritas
| 16-02-2017 00:00
http://www.tunisienumerique.com/tunisie-remaniement-imminent-dans-la-composition-de-lequipe-de-youssef-chahed/324105

Mohamed 1
| 15-02-2017 23:36
L'UGTT du grand Hached est devenue un instrument permettant de sucer les parents d'élèves tranquillement sans être dérangés par un ministre trouble-fêtes.
Chawki Tabib devrait s'intéresser de plus près à ce monsieur et aux parents d'élèves qui sont mis dans une situation où ils sont obligés de payer, alors que l'enseignement initialement instauré par Bourguiba est totalement gratuit.

hamahama
| 15-02-2017 22:37
supposant il l'obtiens , il fera la même chose avec le prochain, car c'est tous ce que il sait faire , parler au micro autrement,il est malade,le seul moyen de le faire taire,que tous les parents d'élèves s'oppose a sa nomination autant que secrétaire du syndicat de l'enseignement .

Leila
| 15-02-2017 21:22
Un malade qui cherche ses intérêts.
Mais pour qui il se prend ?? Quelle audace ? Où est ce qu'on va aller ??
Il faut absolument l'arrêter et le remettre à sa place. On en a assez !!