alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 02:29
Tribunes
La syndémie de la Covid-19 : Est-ce la fin de l’ère de la puissance des Etats et le début de celle des Très Grandes Entreprises ?
14/10/2021 | 15:03
10 min
La syndémie de la Covid-19 : Est-ce la fin de l’ère de la puissance des Etats et le début de celle des Très Grandes Entreprises ?

 

Par Lassaâd M’SAHLI

 

L’origine du terme « Syndémie » remonte aux années 1990, grâce aux travaux de l’anthropologiste médical Merrill Singer. Il avait noté l’état pathologique de nos sociétés où l’Homme dans sa composante singulière (individu) et sa composante plurielle (famille, société, population, humanité) était menacé par les maladies métaboliques (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, vieillesse) mais aussi par les maladies infectieuses (SIDA, Dengue, Hépatite B, Hépatite C, etc.). Le confort du bien-être nous a fait oublier que nous vivons toujours dans un cadre de survie et de lutte permanente. Donc, pour Merrill Singer notre mode de vie était déjà malade, mais il risque en plus d’être confronté à d’autres maladies infectieuses.

Pourquoi pas le terme « pandémie » ? Le terme « pandémie » signifie que toute la population mondiale est affectée. Toutefois, la description de la situation faite par le terme « pandémie » demeure inférieure à la réalité et incomplète.

 

En revanche, le terme « syndémie » inventé par Merrill Singer, dont la racine grecque Syn veut dire « avec »[1], signifie qu’en plus des pathologies métaboliques, il y a le risque des maladies infectieuses pour l’être humain dans sa dimension individuelle et collective. Richard Hurton[2] avait clarifié dès septembre 2020 que la Covid-19 n’était pas une pandémie, mais bien plus que ça, une syndémie. Avec ce terme, c’est la dimension collective et sociopolitique qui est évoquée en soulignant les tares sociales (inégalités, criminalité en cols bleus et en cols blancs, corruption, ignorance, pauvreté, famine, tweedism, désétatisation des Etats, modèles économiques, globalisation…).

La syndémie a aussi, ébranlé les droits fondamentaux à commencer par le droit à la santé, la liberté de se déplacer, le droit de travailler et d’apprendre, le droit d’être informé, le droit de disposer de son corps… Même nos démocraties, ou à vrai dire, nos simulacres de démocraties se voient chaque jour plus défigurés que la veille depuis le début de la Covid.

Une syndémie qui a dénudé l’extrême faiblesse de nos Etats, capturés[3] par les Très Grandes Entreprises sans lesquelles les Etats ne peuvent concevoir ni de stratégies de sortie (importance de l’impact des cabinets de conseil stratégique), ni de médicaments (importance des firmes pharmaceutiques), ni de plans stratégiques de relance économique (importance des banques transnationales). Les Etats tels des seigneurs détrônés, seront obligés d’abdiquer en faveur des Très Grandes Entreprises devenues les nouveaux partons du Monde où elles sont omniprésentes, sans la responsabilité des populations esseulées et sans les soucis et les obligations de les sécuriser, de les nourrir et de les traiter.

Des grandes puissances comme les Etats-Unis d’Amérique se voient en difficulté d’honorer leurs dettes contractées auprès des très grandes banques, si ce n’est le vote d’extension de la politique financière du Congrès effectuée pour le budget de 2021[4] pour sauver cette grande puissance de la situation de l’incapacité de payer. Je ne parlerai pas des autres pays tellement c’est évident. Ce constat, n’est pas unique. Il explique l’inversion des rapports de force entre les Etats-Nations et les Très Grandes Entreprises[5] et l’incursion de ces dernières dans chaque aspect de la vie quotidienne des individus et des populations qui sont derrière. L’ouverture d’ambassades auprès des GAFA est une preuve forte de cette tendance[6],[7]. Avec cet affaiblissement de l’Etat, toutes les valeurs supérieures ayant justifié la création de l’Etat en  tant que notion et personne morale suprême à qui on a confié la mission de la sécurité, de la justice, de l’égalité, de la démocratie et du recours justifié à la violence, finiront par disparaitre l’une après l’autre au fil du temps et des crises.

 

L’intelligence artificielle qui était créée pour faciliter la vie et les décisions est en train de changer radicalement le rôle des Etats et d’effacer l’individu et ses droits à commencer par le droit de travail. En effet, le chômage exponentiel serait causé beaucoup plus par le transfert de postes de travail de l’Homme à l’algorithme que par la délocalisation des usines d’un pays à l’autre. Une intelligence artificielle, intelligente mais dépourvue de conscience et de considérations humaines[8], qui fixera les décisions politiques, les orientations économiques, les secteurs d’activité rentables, les diagnostics stratégiques, les formations médicales du futur, les médicaments du futur, les clients selon leur pouvoir d’achat et leur indice de solvabilité, etc. Bien sûr, les hommes politiques seront décevables par rapport à leur promesses électorales parce que seule l’élite de l’élite, qui aura compris le fonctionnement des niches de création de la richesse accèdera à ses vertus et ses avantages mais la grande majorité de la population sera davantage marginalisée, stigmatisée et appauvrie.

Une syndémie qui a été un désastre annoncé pour la plupart des pays et les secteurs d’activité hormis certains secteurs dont l’informatique et le conseil.  Elle était l’occasion pour les grands cabinets de conseil (McKinsey, Deloitte, PwC, EY, KPMG, Accenture) d’augmenter leurs chiffres d’affaires grâce aux conseils qu’ils prodiguent aux gouvernements et aux grandes firmes multinationales afin de juguler la syndémie (crise sanitaire, économique, politique et sociale) qui semble bien affecter notre capacité à réfléchir de manière cohérente en raison de l’énormité des problèmes et de leur complexité, mais pas uniquement. Cette tendance a commencé avec le conseil fourni par McKinsey à certains gouvernements comme celui chinois ou celui russe pour s’étendre par la suite aux autres pays. Un conseil qualifié de liberticide[9]. Son impact est nettement plus profond et plus dévastateur voire plus déstabilisateur et ébranlant. Ceci aiderait à instaurer plus facilement, le nouveau système de gouvernance globale ciblée par les ingénieurs architectes de l’intelligence artificielle.

 Dans le secteur sanitaire, au niveau international et national, le conseil par les grands cabinets de conseil prend le dessus sur le conseil scientifique-très en retard par rapport à la mouvance de transformation technologique-qui semble errer et chercher vainement ses arguments scientifiques pour étayer les décisions des Grands cabinets de conseil. Arguments qui restent légers, volatiles et éphémères au sens scientifique. Les Grands cabinets de conseil poussent de plus en plus vers la généralisation de l’obligation du passe sanitaire qui permettra aux seuls vaccinés d’accéder aux lieux publics non-ouverts. Mais plus encore, elle leur permettra de récupérer les métadonnées, véritable manne pour l’intelligence artificielle et le deep learning. Cette tendance est en faveur d’une exclusion des pays qui ne se sont pas conformés à ce nouveau dictat international des Grands cabinets de conseil. Ainsi, peut-on comprendre que cette approche d’obligation du passe sanitaire ou green pass serait beaucoup plus d’ordre politique et économique que sanitaire qui reflète l'un des aspects de la perte de l'autonomie décisionnelle de l'Etat.

 

Le certificat de vaccination n’est pas une nouvelle approche. L’idée pourrait être excellente. Seulement à bien y réfléchir, il y a au moins un double problème :

1)      Les scientifiques et les cliniciens s’accordent à dire que le « vaccin protégerait contre les formes graves de la maladie et ne protègerait pas contre le risque d’infection ». Ceci est commun à tous les vaccins injectables qui donnent une immunité individuelle. C’est pourquoi ils sont dits « vaccins égoïstes ». Or dans le cas de la Covid-19, même avec son passe sanitaire on risque d’être contaminant. Pire encore, le passe sanitaire pourrait être un facteur favorisant de nouvelles épidémies de la Covid dite « Vax-induites » c’est-à-dire induites par le vaccin. Dr Nicole Delépine évoque que « les données de l’OMS prouvent que le passe est médicalement dangereux[10] ». Ce risque s’expliquerait par la fausse sécurité donnée par le passe sanitaire ce qui réduirait la vigilance et l’observance des gestes barrières.

 

Tableau : Evolution des épidémies de COVID-19 après l’instauration des pass sanitaires


Pays

Autriche

Danemark

Grêce

Tchéquie

Roumanie

Nombre de cas/jour

78

200

428

~120

50

Obligation du Pass sanitaire

01/07/2021

Début Juillet

30/06/2021

Début Juillet

Début juillet

Nombre de cas

1760

1000 au mois d’août et 400 29/9/2021

2087

~ 500

8600 au 30/09/2021

Coefficient de développement épidémique

22 fois supérieur

5 à  2 fois supérieur

5 fois supérieur

4 fois supérieur

160 fois supérieur

 

            Source : Données COVID-19 du CSSE de l’Université Johns Hopkins


2)      il est écrit sur la notice du vaccin concernant la durée de protection ce qui suit : « Durée de protection : La durée de protection conférée par le vaccin n’est pas établie et est toujours en cours d’évaluation dans les essais cliniques[11] » (Product Information as approved by the CHMP on 16 September 2021, pending translations and  endorsement by the European Commission). Donc, si le fabricant du vaccin ne connait pas la durée de la protection du vaccin qu’il a fabriqué, sur quelles bases scientifiques va-t-on fixer la validité du passe sanitaire ?

Quelle serait alors l’utilité sanitaire et sociale de ce passe sanitaire ?



[1] https://www.philomag.com/articles/la-notionsyndemie

[2] https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)32000-6/fulltext

[3] Laura S. Underkuffler. “Captured by Evil: The Idea of Corruption in Law”. Yale University Press. London 2013.344 Pages.

[4] https://www.crfb.org/blogs/upcoming-congressional-fiscal-policy-deadlines

[5] https://www.lemonde.fr/idees/article/2017/02/23/les-gafa-puissances-du-troisieme-type_5084217_3232.html

[6] Quand le Danemark ouvre une ambassade auprès des GAFA (https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito/l-edito-30-janvier-2017)

[7]Bientôt une ambassade de France auprès des GAFA ? (https://portail-ie.fr/short/1800/bientot-une-ambassade-de-france-aupres-des-gafa)

[8]Yuval Noah Harari  Sapiens: Une brève histoire de l'humanité.Traduit par Pierre-Emmanuel Dauzat. Editions Albin Michel, 2015. ISBN                2226332197, 9782226332196. 512 pages

[9] https://www.nytimes.com/2018/12/15/world/asia/mckinsey-china-russia.html

[10] https://docteur.nicoledelepine.fr/le-pass-accelere-t-il-la-progression-de-lepidemie-covid-vax-induit/

[11] comirnaty-epar-product-information_en.pdf

14/10/2021 | 15:03
10 min
Suivez-nous
Commentaires
Léon
Très intéressant
a posté le 28-10-2021 à 14:53
Une fois n'est pas coutume quant au tribunes attribuées aux intervenants; mais cette fois-ci, j'en convient, le sujet est très intéressant. Il faut se projeter relativement à ces changements de paradigmes politiques. On en arrive jusqu'à ne plus croire à certaines valeurs citoyennes.
Sans rentrer dans un quelconque complotisme, je me demande encore une fois, à qui profite tout cela. Aussi bien que je m'étais demandé à qui profitait le crime des printologues atlantistes en 2011 (la réponse est évidente).
Peut-on tirer profit de ces nouvelles donnes pour le pays (si ce dernier existe encore après la chute d'un état non encore recouvré)? Ou mieux encore: Tenir compte de l'expérience des autres et ne pas les suivre, encore une fois jusqu'au mur, en adoptant d'autres solutions, plus "humaines". `

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant,

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Verité
Qu'est ce qui est le plus URGENT ces prochaines semaines?
a posté le 28-10-2021 à 10:42
C'est une question de VIE ou de MORT.

L'ARME TECHNOLOGIQUE
1) Il faut absolument dénoncer et arrêter le passe vaccinale définitivement car c'est un outil entre les mains des sionistes, Mossad, et leurs alliés (mondialistes, eugénistes, sataniques, transhumantes) et une étape pour faire disparaître l'argent liquide (le cash) et regrouper vos données médicale, bancaire, opinions politique, votre religion, etc... sur une même base de donnée et il suffit qu'ils appuient sur un bouton pour vous bloquer, ce qui a pour conséquences vous ne pouvez plus avoir votre argents pour vivre, vous n'aurez plus accès au marché du travail, ni au soins, ni au voyage, etc... ) et une cible facile à éliminer physiquement.
Pour un pays ils peuvent éliminer les hommes politiques, la police, l'armé,... puisque leurs données sont aussi dans cette ou ces bases de données et bloqué tout le système informatique d'un pays (arrêt des centrales électriques (donc plus d'électricité) plus de système bancaire, plus de distribution d'eau, ....) .

L'ARME INSTITUTIONS INTERNATIONALES

2) Exemple
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) est un des Cheval de Troie de la gouvernance satanique mondiale.
Le 30 novembre et le premier décembre 2021 PERSONNE NE DOIT SIGNER, homme politique ou autre, le NOUVEAU TRAITE SUR LES PANDEMIES car ce nouveau traité donnerait à l'OMS (c'est à dire Bill Gates et ces alliés) les pleins pouvoirs sur les pays, donc plus de souveraineté, lors de la prochaine pandémie prévue.

Plus de détails ici:
Le renforcement des pouvoirs de l'OMS

https://chroniques-des-temps.blogspot.com/2021/10/le-renforcement-des-pouvoirs-de-loms-le.html

Le conseil mondial de l'OMS

https://www.francesoir.fr/le-conseil-mondial-de-loms-dicte-tres-officiellement-la-conduite-sanitaire-des-pays-signataires-dont

L'ARME MEDICAL
3) Il faut arrêter ces dangereuses injections (avant l'occupant est venue avec des fusils, canons, etc... pour nous coloniser, tuer,... et maintenant avec des injections déguisés en vaccins et passe vaccinal ).
Leurs technologies, leurs compositions, effets secondaires et combien ils ont fait et font des victimes n'ont rien avoir avec les vaccins classiques.

4) Utilisez les différents traitements et vitamines qui ont prouvés leurs efficacités et en plus ils sont moins chers et pas besoin de brevets pour les fabriquer ( ivermectine, hydroxychloroquine, aspirine et différents antibiotiques,... ).

Pour les traitements précoces

Les propositions de traitements précoces sont aujourd'hui multiples
Exemples:
En Australie, le Professeur Thomas Borody aurait déclaré que le Covid-19 est « soignable » et « plus facile à traiter que la grippe . Ce chercheur australien propose depuis août 2020 une trithérapie doxycycline/ivermectine/zinc
En France, professeurs Didier Raoult et son equipe propose une trithérapie Azithromicine/ivermectine/zinc

Les propositions de prophylaxie sont aujourd'hui multiples.
Exemples:
Le docteur Zelenko propose des associations quercétine/zinc/vitamine C ou EGCG/zinc/vitamine C ou hydroxychloroquine/zinc selon le niveau de risque de la personne.
Le Docteur Gustavo Aguirre Chang propose le zinc, les vitamines D/A/B12/C ainsi que la mélatonine.
Le docteur Marik propose la quercétine, un complexe de vitamines B, les vitamines C et D3, le zinc et la mélatonine

Plus de détails ici:

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/therapies-vaccin

5) Dissoudre le conseil scientifique car ils ne font qu'exécuter les instructions de l'OMS.
Confinement, masque, vaccination, application de traçage, passe vaccinale,... et comme par hasard ces mêmes instructions sont exécutées en même temps dans tous les pays à part quelques uns comme la Suède, la Biélorussie, ...

L'ARME MEDIATIQUE
5) Il faut dénoncer les médiats qui font la promotion de ces injections et la propagation de la peur.
Lorsque vous contrôlez la peur des gens, vous contrôlez leurs âmes.
salahtataouine
commentaire tres instructif
a posté le à 13:27
à qui le dites vous ......on n a que des ignorants à chaque etage !! ils se battaient pour se faire vacciner !! vers chez moi ils ont eté vaccinés (vaccination forée plus au moins par ignorance) ..un mal pour un bien "les grandes villes" ne voulaient pas d un vaccin chinois : un pfizer sinon rien ..alors les doses chinoises ont trouvé "un acceuil" au sud est ...un vaccin à "l ancienne" (virus mort et pas d ARN)..les pfizerophiles sont contents,double dose et bientot la troisieme ...la 4 eme etc..
nos concitoyens prennent les ong et l oms pour des prophetes qu il faut croire sur parole quand on leur dit il y a l otan bras armé du mondialisme et la banque mondiale bras financier et l oms bras sanitaire et les droits machins ...etc ... ils te prennent pour un taré alors que la finance internatonale nous a endetté à jamais et voici que big pharma va modifier les genes et bonjour les degats les jours ou ca tombera comme des mouches ils inventeront une nouvelle pandemie ou une covid22 covid 23 covid 24 covid 25 !! un dallas prevu jusqu en 2025 pour l instant
salahtataouine
pour revenir sur les scientifiques
a posté le 27-10-2021 à 10:12
et la recherche "tolerée" et accepteé voici une video du Pr RAOULT qu on presnte plus
il s agit de la recherche sur la tuberculose qui fait un million et demi de morts par an il y a des verités qu on ne peut cacher
https://youtu.be/2HiI2bUgNBo
Gg
Pas d'accord / 1
a posté le 26-10-2021 à 20:58
Je reprends quelques affirmations, sans approfondir, je n'en ai ni le temps ni l'envie. Mais tout de même...

".... l'Homme ... était menacé par les maladies métaboliques (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, vieillesse)..."
Depuis quand la vieillesse est-elle une maladie?
Non, la mort fait partie de la vie, même si en général nous préférons être jeune et en bonne santé que vieux et malade.
La vieillesse est un naufrage, disait un grand homme. Du corps et de l'esprit, un naufrage.

"Le confort du bien-être nous a fait oublier que nous vivons toujours dans un cadre de survie et de lutte permanente. Donc, pour Merrill Singer notre mode de vie était déjà malade..."
Pourquoi ce "donc", qui fait croire à une démonstration? Oui, nous vivons toujours dans un état de lutte permanente. La condition humaine, peut-être, bien que les animaux autres qu'humains la partagent aussi.
Et donc (sourire) , pourquoi en déduire que notre mode de vie était déjà malade?
La seule maladie de notre de vie, commune à toutes les espèces animales, est notre aptitude à exploiter les ressources de la planète jusqu'à, peut-être, notre propre extinction.
Comme des rats, qui, placés dans un environnement propice, se multiplient à l'infini jusqu'à épuisement des ressources et une surpopulation telle que le moindre virus va les exterminer. A moins qu'ils se battent à mort avant. Nous sommes des rats.

"....mais il risque en plus d'être confronté à d'autres maladies infectieuses."
Oui, depuis la nuit des temps. Ce n'est pas un risque nouveau!

"...mais bien plus que ça, une syndémie. Avec ce terme, c'est la dimension collective et sociopolitique qui est évoquée en soulignant les tares sociales (inégalités, criminalité en cols bleus et en cols blancs, corruption, ignorance, pauvreté, famine, tweedism, désétatisation des Etats, modèles économiques, globalisation'?')"
OK, j'adhère. Continuons notre lecture.

"La syndémie a aussi, ébranlé les droits fondamentaux à commencer par le droit à la santé, la liberté de se déplacer, le droit de travailler et d'apprendre, le droit d'être informé, le droit de disposer de son corps'?' Même nos démocraties, ou à vrai dire, nos simulacres de démocraties se voient chaque jour plus défigurés que la veille depuis le début de la Covid"
TOUTES les maladies contagieuses (peste, choléra, tuberculose etc...) ont eu ces conséquences néfastes, depuis toujours. Relisez La Peste, rien de nouveau sous les étoiles!

"...les Très Grandes Entreprises sans lesquelles les Etats ne peuvent concevoir... ni de médicaments (importance des firmes pharmaceutiques), ni de plans stratégiques de relance économique (importance des banques transnationales)."
Vous êtes à cheveu de déplorer que ces entreprises aient inventé, mis au point et produit industriellement les vaccins qui auparavant requéraient au moins 2 ans de mise au point, 5 ans avant la mise à disposition des populations. Si tel avait été le cas, le quart de l'humanité aurait déjà disparu!
En fait, nous avons assisté à un exploit collectif et mondial.

"Les Etats tels des seigneurs détrônés, seront obligés d'abdiquer en faveur des Très Grandes Entreprises devenues les nouveaux partons du Monde où elles sont omniprésentes, sans la responsabilité des populations esseulées et sans les soucis et les obligations de les sécuriser, de les nourrir et de les traiter."
Là je vous rejoins, il est nécessaire et urgent que les Etats, censés porter la volonté des peuples, reprennent la main sur ces groupes plus puissants que bien des Etats.
Gg
Pas d'accord / 2
a posté le 26-10-2021 à 20:58
"...Avec cet affaiblissement de l'Etat, toutes les valeurs supérieures ayant justifié la création de l'Etat en tant que notion et personne morale suprême à qui on a confié la mission de la sécurité, de la justice, de l'égalité, de la démocratie et du recours justifié à la violence, finiront par disparaitre l'une après l'autre au fil du temps et des crises."
Ce n'est pas faux, mais notez que les religions produisent le même effet.

"....En effet, le chômage exponentiel serait causé beaucoup plus par le transfert de postes de travail de l'Homme à l'algorithme que par la délocalisation des usines d'un pays à l'autre."
Le conditionnel "serait" montre que vous n'en savez rien. Je ne vous le reproche pas!

"Une intelligence artificielle, intelligente mais dépourvue de conscience et de considérations humaines...."
Encore faut-il définir ces concepts, trop génériques si on les emploie de façon aussi courte.

"...qui fixera les décisions politiques, les orientations économiques, les secteurs d'activité rentables, les diagnostics stratégiques, les formations médicales du futur, les médicaments du futur, les clients selon leur pouvoir d'achat et leur indice de solvabilité, etc..."
Oh le grand mélange, on dirait une recette de cuisine hollandaise! Ni queue ni tête.

"....Ceci aiderait à instaurer plus facilement, le nouveau système de gouvernance globale ciblée par les ingénieurs architectes de l'intelligence artificielle."
Nous y voilà. Pour le moment, l'IA artificielle sert surtout à prédire les catastrophes géologiques, à faire du diagnostic médical performant et compétent en des lieux où il n'y a ni les moyens ni les compétences. A faire des médicaments, et à guider des missiles.
L'IA est comme le marteau, c'est un outil, elle sera ce qu'on en fera, pour le meilleur et le pire.

"Dans le secteur sanitaire, au niveau international et national, le conseil par les grands cabinets de conseil prend le dessus sur le conseil scientifique-très en retard par rapport à la mouvance de transformation technologique-qui semble errer et chercher vainement ses arguments scientifiques pour étayer les décisions des Grands cabinets de conseil. Arguments qui restent légers, volatiles et éphémères au sens scientifique."
Pas d'accord du tout. Disons que le conseil (pas seulement des grands cabinets) essaie de donner des outils immédiats aux politiques, sur la base d'informations issues des scientifiques.
Or les scientifiques, par essence, doutent. Le doute et la confrontation à l'expérience est le fondement de la science. Et donc, s'agissant d'une nouvelle famille de virus et de nouveaux vaccins, la communauté scientifique n'a pas de certitudes. Mais pas à pas, elle avance.
salahtataouine
dans l absolu oui mais !!!
a posté le à 09:01
mais ces scientifiques ,de nos jours sont liés aux groupes big pharma alors ils "cherchent" et "doutent" dans un seul sens: remplir les caisses!!!!
Gg
Pas d'accord /2
a posté le 26-10-2021 à 20:56
"Les Grands cabinets de conseil poussent de plus en plus vers la généralisation de l'obligation du passe sanitaire qui permettra aux seuls vaccinés d'accéder aux lieux publics non-ouverts"
Le Pass sanitaire n'est rien d'autre qu'un certificat de vaccination électronique sécurisé.
Je n'y vois aucun problème.

"Mais plus encore, elle leur permettra de récupérer les métadonnées, véritable manne pour l'intelligence artificielle et le deep learning."
Ce n'est pas le cas, renseignez vous sur ce que contient le QR code, aucune métadonnée n'y est inscrite.

"Cette tendance est en faveur d'une exclusion des pays qui ne se sont pas conformés à ce nouveau dictat international des Grands cabinets de conseil. Ainsi, peut-on comprendre que cette approche d'obligation du passe sanitaire ou green pass serait beaucoup plus d'ordre politique et économique que sanitaire qui reflète l'un des aspects de la perte de l'autonomie décisionnelle de l'Etat."
Non, non et non! Depuis longtemps, les Etats responsables, soucieux de leurs populations, exigent des certificats de vaccination pour entrer sur leur territoire.

"Le certificat de vaccination n'est pas une nouvelle approche."
Ah, quand même!

"Or dans le cas de la Covid-19, même avec son passe sanitaire on risque d'être contaminant."
Comme pour toutes les maladies à vaccins, vous venez de le dire.
Le vaccin permet seulement d'affirmer que vous avez développé les anticorps, que votre corps sait lutter contre la nano bestiole, rapidement. Et que par conséquent , vous êtes moins -beaucoup moins- dangereux pour votre entourage.

"Pire encore, le passe sanitaire pourrait être un facteur favorisant de nouvelles épidémies de la Covid dite « Vax-induites » c'est-à-dire induites par le vaccin"
Alors là, vous faites dans le fantasme, le fake le plus pur.


"Dr Nicole Delépine évoque que.... ce risque s'expliquerait par la fausse sécurité donnée par le passe sanitaire ce qui réduirait la vigilance et l'observance des gestes barrières."
Jamais entendu parler de ce célèbre inconnu, mais oui, c'est un risque, non induit par le vaccin mais les comportements individuels. Et quand on voit la façon dont sont appliqués les gestes barrière, je préfère le Pass!

"Tableau ..."
Là c'est du grand guignol. Vous comparez des chiffres sans tenir compte du fait que l'efficacité du vaccin est nominale 2 à 3 semaines après la 2ième injection, qui elle-même suit la 1ere de 1 mois minimum à 3 mois. Donc ces tableaux n'ont aucun sens.
A preuve, voyez où vous en êtes de l'épidémie en Tunisie, et comparez avec la situation il y a 6 mois. C'est clair, non?
Pourtant, nous ne sommes pas à l'abri d'un nouveau variant qui contournerait le vaccin.


"Il est écrit sur la notice du vaccin concernant la durée de protection ce qui suit : « Durée de protection : La durée de protection conférée par le vaccin n'est pas établie et est toujours en cours d'évaluation dans les essais cliniques"
Eh bien oui, c'est de l'honnêteté scientifique.


"Donc, si le fabricant du vaccin ne connait pas la durée de la protection du vaccin qu'il a fabriqué, sur quelles bases scientifiques va-t-on fixer la validité du passe sanitaire ?
Bonne question, il est possible que l'on se dirige vers un vaccin à rappels, ou annuel comme la grippe.

"Quelle serait alors l'utilité sanitaire et sociale de ce passe sanitaire ?"
Vous mettriez votre enfant dans une école où les élèves ne seraient pas vaccinés contre la tuberculose, la poliomyélite, la rougeole, le tétanos etc... carnet de vaccination à l'appui ?
Moi pas, parce qu'on sait que l'immunité collective est atteinte lorsque 80 à 90% des sujets sont vaccinés. Alors le virus ne peut plus se propager efficacement.
Smokin'Joe
Bravo Mr Lasaâd M'SAHLI
a posté le 25-10-2021 à 19:58
Bravo mr le redacteur!
Bel article et excellente analyse!
Pourvu que notre brillant comité scientifique puisse s'y inspirer.
Helas je doute fort, ils suivent à la règle leurs homogues occidentaux comme des bêtes de troupeau.
MonDroit
Quels seront les effets désastreux du 'certificat sanitaire'?' ?
a posté le 19-10-2021 à 13:47
Une contrainte vaccinale déguisée, vous forçant à accepter des vaccins encore expérimentaux, sous peine d'être exclu de certains lieux ou services (sans ce passe, vous ne pouvez plus acheter à manger, ni retirer votre argent de la banque ou de la poste, vous ne pouvez plus travailler, voyager, etc...)
En plus ces pseudos vaccins COVID causent des effets secondaires à des millions de gents et des décès par milliers.

https://rumble.com/vlcrg8-vaccins-covid-millions-deffets-secondaires.html

'Une politique de discrimination, qui stigmatise les individus non-vaccinés et tend à en faire des citoyens 'de seconde zone'?', privés de certains droits et inégaux devant la loi.
Une confiscation de vos données personnelles, de vos informations de santé, désormais gérées par des opérateurs privés, sans aucun contrôle démocratique.
Une surveillance numérique généralisée, intégrant un traçage constant des citoyens, avec le concours des géants de la technologie internet, donc des multinationales étrangères.'

'L'application covid, de tracages covid 19, et passe sanitaire , sur téléphone dans le monde entier sont développées et gérées par une société qui s'appelle Carbyne911 qui est dirigé par une femme qui s'appelle Nocole Junkermann un agent du Mossad.
Nocole Junkermann a aussi des investissements dans les satellites pour gérer la 5 G depuis l'espace.

https://teamfsociety.com/id2020-gavi-covid19-vaccin-rfid-en-francais/
salahtataouine
QUI GOUVERNE?
a posté le 15-10-2021 à 08:34
Pour commencer ,vous deviez etre aupres de nos decideurs dans un centre d etudes strategique pour les eclairer et leur permettre de prendre les bonnes decisions pour notre patrie!
Au debut voici deux informations qui nous avons vecu ,en un la panne de FB (il parait que les employés n ont pas pu acceder aux bureaux ..le passe etait hors service!!) ...FB est entrain de cabler "les mers" pour plus d un milliard de dollar(autour de l afrique aussi)
Les grandes entreprises sont des entités à part (meme une monnaie!!)..quand des entreprises peuvent censurer meme un president !!(trump entre autre)
Ceux qui "gouvernent" ont passé par des etapes ..."ecologie" "terrorisme" "pandemie" etc ...
Les verts ont poussé partout comme des champignons ..haro sur le charbon (ah jrissa!!) le "petrole"..des eoliennes qui defigurent tout ..l energie "solaire" c est la premiere arnaque !! on verra cet hiver avec la flambé du gaz (en chine on a reouvert des mines eux aussi arnaqués par le mondialisme et le "green machin")....sans parler de l electricité ..comment faire sans on attaque les "centrales de production (nucleaire)" l europe va geler cet hiver !!!
je passe rapidement sur le "terrorisme"
La pandemie est un autre etage de cet ensemble...comment contrler la population si on connait chaque individu on peut le controler facilement
La prochaine etape sera l argent liquide qui doit disparaitre vous auriez un pass pour tout et on sera noté comme à l ecole ...le mauvais aura des blames hahahaha
Oui il y a une bataille entre " letat" et "les grandes entreprises"(pour ne pas dire les GAFA) pour gouverner ce monde ....la population ne voit rien venir et nos etats subissent et font la ou on leur dit de faire
C est une grande reflexion votre article qu il faut partager et ne pas courir derriere les futilités ...je le vois dans mon pays c est malheureux de voir la "mediocrité" partout ...le covid 19 a demontré que notre peuple et son elite sont sots et hors temps et n ont pas saisi les transformations qui s operent !!!!
salahtataouine
BRAVO Monsieur@M'SAHLI
a posté le 15-10-2021 à 07:55
Tres bonne analyse !!!
je reviendrais dessus pour commenter