alexametrics
jeudi 01 décembre 2022
Heure de Tunis : 14:14
Dernières news
La ministre de la Femme sur la dissolution du CSM : cela était prévisible
07/02/2022 | 10:17
1 min
La ministre de la Femme sur la dissolution du CSM : cela était prévisible

 

Invitée de Myriam Belkadhi dans la Matinale de Shems FM lundi 7 février 2022, la ministre de la Femme, Amel Belhadj Moussa, est revenue, entre autres, sur la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), décidée par le président de la République, Kaïs Saïed, samedi dernier.

La ministre de la Femme a affirmé que cela était prévisible notant que la décision du locataire de Carthage a été largement saluée. La dissolution du CSM « est une revendication populaire », selon Amel Belhadj Moussa.

 

Le siège du CSM a, notons-le, été encerclé, dimanche, par des unités de sécurité afin de protéger le bâtiment et ses usagers en prévision des manifestations organisées le jour-même pour revendiquer la dissolution de cet organe. Ces mêmes unités ont empêché les membres du CSM d’accéder au bâtiment dans la matinée de lundi.

N.J.

07/02/2022 | 10:17
1 min
Suivez-nous
Commentaires
VR
Behi, behi..
a posté le 07-02-2022 à 14:49
Houè Iganni Wa jwèn7ou trod 3lih !
mabrouk
Putschistes de métier sont partout..
a posté le 07-02-2022 à 14:44
Les femmes putschistes s'expriment aussi avec une pleine conviction, sans mauvaise conscience et sont persuadés qu'ils ont sauvé la nation tunisienne tout droit en direction d´ une Belle Jamahyria Kaysaria !

Mabrouk 3lè Ittouènsa hèl 5ir , mabrouk, mabrouk!
Citoyen_H
FAUT PAS S'APPELER EINSTEIN POUR LE CONSTATER
a posté le 07-02-2022 à 12:40
C'était aussi gros qu'un dinosaure dans un couloir.
Bien dit, Mme Belhaj.
Les chléyék bagla-liha brouettistes avaient tout contaminé. L'infection est généralisée.
C'est l'unique moyen de stopper net, l'avancée invasive de la gangrène.
Couper le mal à la racine demeure pour l'instant, le meilleur remède.
Très bien joué Kaissoune, patriote sans peur ni reproche, ya ghoul.
Tu es le seul qui a su oser prendre le taureau par les cornes.



BIZERTIN
Comme c'est prévisible
a posté le 07-02-2022 à 11:45
que tu deviennes un ministre !!!
La Tunisie marche sur la tête.
Abir
Correction
a posté le 07-02-2022 à 11:22
Il faut lire: accroche toi bien à ton poste ! désolée
Abir
De quoi tu te mêles
a posté le 07-02-2022 à 11:07
Accroche toi bien à ta poste! Pauvre femme! Tu dois comprendre que tu es une ministre et tu dois être neutre , fais ton travail et parle de tes projets si tu en as! Le reste ce n'est pas tes affaires