alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 15:13
Dernières news
La Kasbah : les mesures annoncées restent en vigueur durant l’Aïd et jusqu’à fin juillet
17/07/2021 | 10:47
2 min
La Kasbah : les mesures annoncées restent en vigueur durant l’Aïd et jusqu’à fin juillet

 

La présidence du gouvernement a publié, samedi 17 juillet 2021, un bref communiqué rappelant que les mesures annoncées le 8 juillet restaient en vigueur jusqu’à la fin du mois courant. 

La Kasbah réagissait à ses détracteurs l’ayant accusé de ne pas avoir décrété de mesures exceptionnelles – un confinement général, éventuellement – à l’occasion de l’Aïd El Idha. 
 
En cette période de fête qui débute lundi, les Tunisiens se déplacent en masse pour rejoindre leurs familles et célébrer la fête du sacrifice. D’ailleurs, à Tunis, les stations de transport public bondées de monde témoignent du non-respect des restrictions de déplacement entre gouvernorats. Ce qui risque d'aggraver la situation sanitaire, déjà compliquée dans tous les gouvernorats de la Tunisie. Le taux d'incidence a, rappelons-le, dépassé mille pour 100.000 habitants dans trois gouvernorats au moins, selon les chiffres du ministère de la Santé.  
 
La présidence du gouvernement a ajouté, dans son communiqué, que la Commission scientifique tiendrait une réunion fin juillet pour évaluer l’efficacité des mesures annoncées. 
 

En date du 15 juillet 2021, 6.787 nouveaux cas de Coronavirus sur 22.403 tests réalisés ont été enregistrés en Tunisie, a annoncé vendredi 16 juillet 2021, le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le pourcentage de tests positifs s'est établi à 30.30%. Le nombre de cas cumulés depuis le début de la pandémie a, lui, atteint les 533.274 Le nombre de personnes rétablies s'élève, quant à lui, à 424.786 personnes.

Selon le ministère de la Santé, 205 nouveaux décès ont été notifiés le 15 juillet, dont 69 survenus durant les dernières 24 heures.

 

Le nombre des victimes du Covid-19 en Tunisie atteint 17.214 depuis le début de la pandémie.

 

 Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 
 
 
 

N.J. 

17/07/2021 | 10:47
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Démolition man
Défaillant
a posté le 18-07-2021 à 08:11
L'executif à déjà perdu la bataille, et au passage son honneur. En décidant de ne pas commander les vaccins et en préfèrrant les quémander, ils ont condamne à mort des milliers de tunisiens. Le drame se poursuit, les aides, le matériel et les vaccins reçus ne sont visiblement pas encore utilises, par faute de compétence ou de volonté, ou que sais je. Bref, hâte de voir ces incompétents partir et laisser la place à des vrais hommes de état Patriotes qui placeraient l humain au de sous de toute considération politicienne
Momo
Scandale
a posté le 18-07-2021 à 01:25
C'est vrai l'histoire du CDG qui passe son weekend dans un hotel à Hammamet ? BN faites votre boulot et informez nous ! Si l'information est vérifiée, il doit dégager. Et ne nous dites pas qu'il a un voucher et qu'il s'agit de sa vie privée !
BOUSS KHOUK
Bonsoir ou bonjour BN
a posté le 18-07-2021 à 00:00
Merci de nous informer sur les dossiers de akrmi , l 'autre 1er de la cassation , le bordel du Bardo , et tout le tralala que pas mal voudrait noyer BEAUCOUP DE POISSON , BN ! MERCI D'?TRE DU C'?T'? DE LA MAJORIT'? DU PEUPLE , ça vous sera benifique .
Tunisino
Mesures
a posté le 17-07-2021 à 21:58
Des mesures mal réfléchies qui ne tiennent aucunement du futur, des moyens des tunisiens et de la Tunisie, à l'image d'un bête qui a recruté un nul, qui a été récupéré par un traître. Ils partiront comme des chiens, vers la prison pour haute trahison, ou au moins vers la poubelle de l'histoire.
TABARKA
BOURGUIBA: REVEILLE TOI ILS SONT DEVENUS FOUS
a posté le 17-07-2021 à 18:04
La kasbah Carthage ou bardo qu'importe, aucun politique ne s'est montré à la hauteur du costume qu'il endosse. Pendant que les Tunisiens meurent et se meurent quotidiennement par dizaines les politiques et la société civile les bras croisés assistent impassible à un génocide ravageur . Aucun responsable politique digne de ce nom( mis à part Mme ABIR MOUSSI)n'a eu assez de courage pour attaquer de front les racines du mal de notre société. La Tunisie traverse actuellement les pires moments de son existence, le moment est venu pour dire STOP, le moment est venu de mettre en pause LES RITES et les pratiques religieuses, le temps est venu pour retrousser les manches et se mettre au travail. Jaques Prévert disait " Dieu qui êtes aux cieux restez y, nous, nous restons sur la terre qui est quelques fois si jolie". Les rassemblements et les attroupements qui peuvent nuire et même tuer doivent être bannis et interdits, les mosquées doivent rester porte close. BOURGUIBA en son temps a eu ce courage politique tant souhaité aujourd'hui, n'a t il pas, pour combattre le sous développement, appeler les Tunisiens à ne pas jeuner en leur inculquant l'amour du travail. Ne les a t il pas a inciter à se débarrasser d'un certain conformisme ancestral qui ne mène qu'a la déchéance ou pire à la dépendance totale. Mme ABIR MOUSSI est détestée par les nahdhaouis parce qu'elle est issue de la bonne graine Bourguibienne.
Tous
Dehors
a posté le 17-07-2021 à 16:54
On est à bout. On en peut plus. Tous dehors. Irresponsables, incapables, incompétents, ignares, imbeciles, idiots. Foutez le camp. On ne mourra pas pour vous. On mourra pour la Patrie. La Tunisie vivra et vous, vous crèverez.
Dr. Jamel Tazarki,
Avoir une Stratégie
a posté le 17-07-2021 à 16:14
https://www.france24.com/fr/europe/20210712-covid-19-l-angleterre-confirme-la-levC3A9e-totale-des-restrictions-le-19-juillet
-->
Je donne un passage de l'article du lien ci-dessus:
Londres est déterminé à "restaurer les libertés" dès la semaine prochaine : le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a confirmé lundi que la levée des restrictions liées au Covid-19, y compris le port du masque obligatoire, aurait bien lieu le 19 juillet. Ce sera le "jour de la liberté" : le gouvernement britannique a confirmé, lundi 12 juillet, la levée de presque toutes les restrictions liées au Covid-19 le 19 juillet en Angleterre, tout en appelant à la prudence face à une nouvelle flambée des contaminations. Malgré la très forte progression du variant Delta, hautement contagieux et désormais dominant au Royaume-Uni, l'un des pays européens les plus touchés avec plus de 128 000 morts, l'exécutif a décidé de passer à la prochaine étape du déconfinement la semaine prochaine. Celle-ci était initialement prévue le 21 juin, mais avait été repoussée pour permettre de prendre le dessus dans la course entre la maladie et la vaccination de masse de la population. "Nous allons respecter notre projet de lever les restrictions légales", a déclaré le Premier ministre britannique, Boris Johnson, lors d'une conférence de presse. Désireux de "restaurer les libertés", il a estimé qu'il s'agissait du "bon moment" pour en appeler à la responsabilité individuelle plutôt que d'imposer des règles. L'été et les vacances scolaires offrent un moment opportun, a-t-il détaillé : attendre plus longtemps, jusqu'à l'automne voire l'hiver par exemple, pourrait donner un avantage au virus, au risque de ne rien pouvoir rouvrir. Dès la semaine prochaine, la distanciation sociale et le port du masque ne seront plus obligatoires ' même si ce dernier reste recommandé dans les endroits publics fermés et très fréquentés, comme les transports en commun.
--> fin de la citation

je reprends un passage très important de l'Article: "L'été et les vacances scolaires offrent un moment opportun, a-t-il [Boris Johnson] détaillé : attendre plus longtemps, jusqu'à l'automne voire l'hiver par exemple, pourrait donner un avantage au virus, au risque de ne rien pouvoir rouvrir."

-->
Je tire quelques conclusions (prière de me corriger, si je me trompe) : oui la grande Bretagne a opté implicitement pour l'immunité collective (herd immunity) qui nécessite une autre stratégie que les restrictions obligatoires.
-->
Il faut différencier entre:
a) La totalité de la population qui passe sans soins intensifs et ne cause pas de problème au système de santé
b) Une petite minorité qui a /aura besoin de soins intensifs et pour qui Il faudrait prévoir suffisamment d'appareils médicaux d'assistance respiratoire.

Et ainsi j'ose tirer la conclusion qu'un pays qui est / serait en possession de suffisamment d'appareils médicaux d'assistance respiratoire pourrait non seulement éviter le collapse de son système de santé mais aussi du système socio-économique'?'


Je reviens au cas de la Tunisie:
a)l'immunité vaccinale anti-corrona pourrait osciller entre six et douze mois --> et ainsi je me pose la question, si c'est raisonnable de vouloir en vain importer tous les ans 24miilions de doses de Vaccin anti-corona (2 injections par Tunisien) --> Il est évident qu'à long terme cette idée est complètement absurde, même si on avait suffisamment de devises
b) Donc si le point a. est absurde, il faudrait trouver une alternative raisonnable.
-->

L'idée de mon commentaire:
a) la première priorité durant notre lutte contre la pandémie est le port du masque et d'adopter les gestes barrières --> ceci nous permettrait d'éviter une distribution gaussienne du nombre des soins intensifs sur l'axe du temps (plutôt une distribution uniforme)
b) la deuxième priorité durant notre lutte contre la pandémie est d'avoir suffisamment d'appareils médicaux d'assistance respiratoire afin d'éviter le collapse de notre système de santé mais aussi de notre vie socio-économique'?'
b) la 3ème priorité est le bon fonctionnement de notre système socio-économique
c) la 4ème priorité est la vaccination et l'achat des vaccins dans la mesure du possible --> en fonction de nos moyens financiers, --> en effet, il ne faut pas s'attendre que nous aurions tous les 12 mois 24 millions de doses de vaccin en cadeau / gratuitement des pays amis)

lire s.v.p. la suite ci-dessous

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien


Dr. Jamel Tazarki
Avoir une Strategie
a posté le 17-07-2021 à 16:05
2ème partie:
Je propose des centres de coordination et de première diagnose en-dehors de nos hôpitaux et des cabinets de Médecins.
-->
Un fait: Les Médecins et les hôpitaux ne pourraient absolument rien faire pour les contaminés Covid 19 sans complication respiratoire que de leur donner du Paracetamol et de les obliger à s'enfermer chez eux le temps que leur système immunitaire "fabrique" les anti-corps... En effet, il n'y a aucun remède pour une personne déjà infectée covid-19 que d'attendre que son système immunitaire "fabrique" les anti-corps.

U peu d'abstraction:
a) Il y a tout d'abord les contaminés qui ont des complications respiratoires et dont le nombre à un temps donné ne dépasse pas les 2000 en Tunisie (d'après les articles Business News TN), --> oui ceux-là ont besoin d'être branchés aux appareils médicaux d'assistance respiratoire --> Puis, il faut s'assurer que ces contaminés ont vraiment un manque d'oxygène dans le sang et non pas autre chose (le taux d'oxygène contenu dans les globules rouges après leur passage dans les poumons est mesurable par les oxymètres.)
b) Puis, il y a une majorité (la presque totalité) des contaminés Covid 19 qui souffre d'un excès de fièvre et qui n'ont pas de complication respiratoire --> pour cette majorité de contaminés les Médecins et les hôpitaux ne pourraient absolument rien faire que de leur donner du Paracetamol et de les obliger à s'enfermer chez eux le temps que leur système immunitaire fabrique les anti-corps
-->

La majorité du peuple Tunisien est ignorante et ne sait même pas se servir d'un thermomètre ou lire le mode d'emploi d'un médicament... --> d'où la nécessité de mettre à la disposition des Tunisiens dans toutes nos villes (grandes ou petites) des centres de coordination et de premiers soins / diagnose --> un personnel avec une petite formation (au plus de deux semaines) équipé de thermomètres, d'oxymètres et de Paracetamol afin de minimiser la pression inutile sur nos hôpitaux. Et ces centres de coordination devraient être disponibles jour et nuit. --> Beaucoup de Tunisiens meurent par ignorance et par manque de soutiens intelligents.

Je propose que tous les contaminés (et ceux qui croient être contaminés) devraient passer par les centres de coordination et de premiers soins / diagnose afin de vérifier s'ils ont vraiment besoin d'une oxygénation artificielle ou non (en utilisant les oxymètres). En effet, ça ne fait absolument aucun sens que tous les infectés vont à l'hôpital --> Les hôpitaux ne peuvent absolument rien faire contre une infection virale.

Ces centres pourraient être dirigés par un personnel ayant une petite formation (au plus de deux semaines) et qui pourraient être équipés d'un simple matériel: thermomètres, oxymètres et Paracetamol

Quel est l'avantage de ces centres de coordination? La Réponse est évidente, oui les centres de coordination ne nécessitent pratiquement aucun investissement à part des thermomètres, d'oxymètres et de Paracetamol et ils peuvent avoir lieu dans les grandes salles de nos Municipalités où même dans les cours de nos Mosquées (et pourquoi pas en plein air)

Encore une Question: Les nombreux décès sont ils seulement une conséquence du manque d'appareils médicaux d'assistance respiratoire / Oxygène ou aussi la conséquence d'un manque d'information / encadrement intelligent. En effet celui qui n'a pas de complication respiratoire et va inutilement à l'hôpital avec 39,9°C de fièvre et ne reçoit là-bas pendant des heures aucune assistance médicale risque de mourir dans la salle d'attente, alors qu'il aurait dû rester chez lui et prendre du Paracetamol --> c'est ici qu'il faudrait se persuader de l'importance des centres de coordination et de premiers soins / diagnose

Croyez moi que l'on pourrais diminuer le flux sur nos hôpitaux de 95% en quelques jours tout en servant beaucoup mieux les Tunisiens --> Oui, rien ne fonctionne sans l'esprit d'abstraction'?'

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

Alya
Oui mr jamel
a posté le à 17:12
Oui j ai aimé vos propositions de prise en charge thérapeutique. Plus 2000 personnes ont des besoins certains en O2. Et plusieurs personnes reçoivent l oygene chez eux grâce à des conventrateurs loues ou achete
E.n attendant une meilleure couverture vaccinale.les mesures prophylactique sont en deca du zéro. Accolade bisous, partage de la même cuillère du même bâton de glace ainsi va votre pays
Zorro
La Kasbah!
a posté le 17-07-2021 à 13:16
La Kasbah a dit, la Kasbah a fait, la Kasbah a décidé, mais bon sang il ya quelqu'un qui dirige cette foutue Kasbah ou non? Si oui, pourquoi il ne se montre jamais ou presque pour annoncer les décisions ou la prorogation de celles-ci? Pourquoi il laisse ces déclarations à ses lampistes? Est-ce par mépris pour les tunisiens? On commence à le croire vraiment. Mais il ne faut pas oublier que chaque chose a une fin n'est-ce pas LA KASBAH!
Alya
A la kasba
a posté le 17-07-2021 à 13:09
Encore heureux!°°
mansour
On est gouverné depuis 2011 par des lâches islamistes freres musulmans
a posté le 17-07-2021 à 12:56
Le gouvernent islamiste frere musulman Rached Ghannouchi-Hichem Mechichi-Seifedine Mkhlouf et Nabil Karoui persiste à fuir ses responsabilités aucuns courage politique pour prendre des mesures comme partout dans le monde
takilas
La Kasbah ?
a posté le 17-07-2021 à 11:50
Là où la maire de Tunis (désignée par ghanouchi), fait du cinéma lorsque la caméra arrive, alors que la ville de Tunis est complètement délaissée.
Ce ne sont les quelques initiatives des illustres responsables qui l'ont précédé que cette agonisante ville parvient à survivre.
Une injustice criarde envers les habitants de Tunis; et du "grand"Tunis.
Sahha lihom ha" dounïnïne" (méchants) nahdha.
Un régionalisme à ne plus démontrer, tellement ils haïssent Tunis.
Wassila
Pas clair
a posté le 17-07-2021 à 11:47
205 décès dont 69 les dernières 24 heures ... Et les 136 décès restants c'était quand ? Sont-ils des décès non déclarés à temps ? '?taient-ils comptabilisés les 24 h d'avant