alexametrics
mercredi 28 juillet 2021
Heure de Tunis : 05:13
Sur les réseaux
La conférence de Kaïs Saïed à Rome est la même qu’il y a 25 ans !
17/06/2021 | 11:53
1 min
La conférence de Kaïs Saïed à Rome est la même qu’il y a 25 ans !

 

Le célèbre blogueur et producteur télé, Mehrez Belhassen (ex Extravaganza) a publié ce jeudi 17 juin 2021 un post Facebook dans lequel il rebondit sur la conférence donnée, hier, par Kaïs Saïed à l’université italienne Sapienza à Rome. 

 

 

M. Belhassen a écouté la conférence d’hier (qui a duré une heure) et témoigne que c’est la même à laquelle il a assisté en 1996 à la faculté de Droit. 

 

Il s’étonne comment le président de la République peut resservir une conférence 25 ans après à laquelle il n’a rajouté que quelques généralités sur la constitution après la révolution. 

 

 

« Nous avons un président qui est incapable de renouveler son discours d’il y a 25 ans et vous lui demandez de moderniser un pays au XXIe siècle ? Et puis, quand on te donne une tribune dans un pays européen avec lequel nous avons énormément d’intérêts communs, des affaires d’émigration, de commerce, de tourisme et autres, au lieu de profiter de l’occasion pour promouvoir ton pays, embellir son image et défendre ses intérêts, tu leur parles de l’histoire de la Constitution chez les Arabes et sa relation avec la chariâa islamique ? Le mot même de chariâa soulève la terreur et le mépris chez tout Européen ! », a tancé Mehrez Belhassen. 

 

R.B.H.

17/06/2021 | 11:53
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Carthage Libre
Notre cheval de Bataille : Remettre la religion dans la sphère privée et ne plus en parler en public.
a posté le 18-06-2021 à 12:24
Vous voulez sortir de votre MERDE ?

Vous voulez que les choses avancent?

ARRETER de parler religion et de construire des mosquées ; parlons progrès, société civile, économie, bonheur de l'humain ; la Religion islamique doit revenir chez toi, à la maison et ne plus en parler, ni dans les discours, ni dans la vie publique.
Pitbull
impossible
a posté le à 18:03
Malheureusement c'est impossible ,avec 5 prières par jour, de ne pas parler religion à longueur de journée...mais c'est aux politiques de ne pas en rajouter...
Rebel
Bravo
a posté le à 15:12
Bravo !!! Impossible du moment il ya les 7 mercenaires. A leurs têtes l Arabie saoudite et les autres.
Gg
Oui, oui!
a posté le 17-06-2021 à 19:16
"Le mot même de chariâa soulève la terreur et le mépris chez tout Européen ! », a tancé Mehrez Belhassen.

Tout à fait exact! Hhhhhh....
A4
Faut pas charrier, comme dirait l'autre !
a posté le à 17:25
LA MAIN DE FATMA
Ecrit par A4 - Tunis, le 15 Novembre 2012

Ils sont venus dès l'aube se suivant un à un
En traînant leurs vieilles babouches et leurs couffins
Ils sont venus tôt par petits groupes de voyeurs
Impatients d'assister à l'immense frayeur
Ils ont accouru nombreux par grandes hordes
Voir la vilaine voleuse au bout d'une corde

L'ambiance était bien chaude et le ciel menaçant
Un décor lugubre et un climat angoissant
Pourtant ils sont là avec enfants, chats et chiens
Pour voir l'amputation de la première main
Les tripes pleines de haine et le regard vengeur
Sous un gros nuage et une lourde moiteur

Soudain les cris jaillissent de toutes les gorges
A la vue du bourreau, son outil de forge
Et la frêle silhouette qui marche en trébuchant
De celle qui a volé l'orange du marchand
C'est un petit bout de femme nourrie du désert
Couverte d'un épais drap de couleur misère

Soumise, elle tendit la main d'un air effaré
Pour en être sauvagement vite séparée
Le coup était fort et sec éjectant la main
Devant la sale gueule noire d'un bâtard de chien
Qui ne fit qu'une bouchée de la pauvre menotte
Sous les rires endiablés de la foule de coyotes

Une foule enthousiaste et composée surtout
De ceux ne sachant rien et ceux ignorant tout
Le plus doué parmi eux, et ça c'est certain
Est à peine capable de compter jusqu'à un
Il y a même des voilées couvertes de mousseline
A la démarche vulgairement masculine

Ils raconteront sûr avec grande fierté
Qu'ils ont pu voir la première main amputée
Qu'ils ont encore à l'oreille, même si c'est hideux
Le cri strident de la voleuse coupée en deux
Les assoiffés de sang aux âmes qui dégénèrent
Ne peuvent prier que pour un dieu sanguinaire !
VIAN
LE SCRIBE DE NERON
a posté le 17-06-2021 à 15:53
L'imposture en politique est vieille comme le monde. Les premiers imposteurs furent les prophètes au nom d'une religion ou bien les révolutionnaires au nom d'une utopie. Certains politiques dans l'ère moderne n'ont pas hésité à recourir à cette stratégie pour conquérir le pouvoir. Il n'hésitent pas à revisiter des époques lointaines dans l'histoire afin de reconstruire un mythe en l'habillant de draps de l'époque . Faut-il encore inventer des rites ou dépoussiérer les anciens et les servir à volonté. Les symboliques qui tentent à relier l'époque actuelle à celle à laquelle ils se réfèrent est primordiale. Elles ont pour but de créer la confusion dans l'esprit des gens et leur faire croire en la continuité des deux époques. cette stratégie trouvera toujours des adeptes. Les premiers à en avoir usé sont les islamistes. Ils font miroiter qu'ils ont un rôle salvateur en retrouvant les préceptes de l'Islam original glorieux. Les rites ont toujours survécus mais il fallait inventer des symboliques. Il y en a eu pour tout le monde. Le plus important, à mes yeux , étaient l'accueil du gourou avec le chant "akbala el badrou alaana" (inutile de s'étaler sur la représentation). KS a tout compris et il n'a pas dérogé à la règle. Il n'est pas seulement populiste, mais il s'inscrit également dans cette tradition d'imposture en inventant, peut être un nouveau genre ou du moins inédit dans les contrées arabo islamiques. Son style est dans la surenchère par rapport aux islamistes; il prétend au mysticisme en évoquant sa capacité à accéder à tout ce qui est caché que l'esprit commun ne peut atteindre dont intrigues et sorts et que lui seul peut débusquer et combattre dans le cadre de, sa supposée, mission de sauver le pauvre peuple désabusé. Ses armes sont sa connaissance des sciences "impénétrables" qui sont le jurisclasseur constitutionnel. Sa posture se traduit par un phrasé incantatoire usant du citationnisme da la période islamique classique( la littérature et la poésie) mais aussi les récits des compagnons des prophète synonyme d'une pureté incorruptible. Il n'hésite pas à user dans l'ère contemporaine avec des mises en scène cinématographique à l'image de sa démarche, son allocution et des se talents de scribes. Ainsi, il caressent d'une manière subliminale l'imaginaire du citoyen croyant avec des scènes cultes dans le film ARRISSALA ou bien la série ramadanesque MOHAMED RASSOULALLAH (au passage, ces pseudo travaux artistiques ont eu eu un rôle dévastateurs sur les esprits). Parfois, il mélange les genres en cultivant, pour la ressemblance physique, le rôle de HAMAN qui a convaincu le pharaon de construire les pyramides afin de monter dans les cieux afin d'assassiner le dieu de Moise( toujours intrigues et assassinat). D'ailleurs les islamistes n'hésitant pas à le qualifier (KS) d'un" comportement pharaonique". Les islamistes vont plus loin en rappelant que l'acteur qui a joué ce rôle, en l'occurrence Foued Ahmed, qui avait perdu la vue que c'était un châtiment d'Allah. Il ne manque à cette scène, que Néron et on est bien servi. Entre HAMAN, PHARAON et AKBALAELBADROU la Tunisie est perdue.
Tunisino
Quelques remarques
a posté le 17-06-2021 à 13:21
1. Saied est inconnu pour ceux qui ne veulent pas le connaitre. Durant des années, il apparait dans la télévision avec une communication qui ne renvoi qu'a une seule possibilité, le bonhomme n'est pas fait pour servir une nation, il est trop limité même pour réussir professionnellement. C'est Ghannouchi qui est à blâmer, c'est lui qui l'a rendu président, contre tous les intérêts des tunisiens.
2. Saied a t-il besoin de changer le contenu de la conférence si rien n'est changé depuis 25 ans? probablement non!
3. Saied aura t-il dû choisir un autre sujet pour mieux servir la Tunisie, sachant que la visite n'est pas personnelle mais professionnelle? Probablement oui!
De toute façon, on est actuellement au bout de cette deuxième république chaotique, bâtie par des imbéciles sans projet de développement, espérons que le passage vers une troisième république soit sans dégâts supplémentaires.
Rebel
Les fondamentaux sont toujours là
a posté le à 20:09
Bonne analyse, mais vous avez oublié le peuple. C est lui qui a voté Gannouchi et Said, il refera la même bêtise...2024...
Tunisino
Bonjour Rebel
a posté le à 11:36
Le peuple est le maillon le plus faible dans une démocratie, il est très facile à arnaquer par des discours populistes, il n'a ni le temps ni les aptitudes pour contrer des politiciens malhonnêtes (comme Ghannouchi) ou irresponsables (comme Saied). C'est aux systèmes politique et électoral de barrer la route contre tous les arnaqueurs et les aventuriers, ainsi telles que soient les personnes élises, elles seront assez bonnes pour servir le projet de développement du pays, d'où les tunisiens et la Tunisie.
Fares
Rendez-vous dans 25 ou 50 ans
a posté le à 13:51
Le temps nécessaire pour que la société tunisienne développe une immunité collective contre el bahama et les comportements irresponsables. Il faudrait une ou deux générations. Le peuple est entrain de payer le prix de ses mauvais choix politiques et le prix de sa nonchalance face à la pandémie. On ne pourra jamais aider un peuple qui ne veut pas se prendre en main.
DIEHK
Je n'ai pas pris en grippe : R.B.H.
a posté le 17-06-2021 à 12:55
R.B.H.
Avec son statut chez BN , il commence à botter en touche à cause d'1 manque de consistance dans les sujets qu'il aborde sans tenir compte des événements dans l'espace temps !
Personnellement, qu'est ce qu'il m'apporte qui date de "Mathusalem" et qu'elle est l'utilité historique, sociologique et surtout philosophique de venir nous raconter que le discours d'aujourd'hui C 1 (copier-coller) ?
Je suis déçu du rendement de l'article qui rendra surement service et à ghannouchi et :
What else si RBH ?
Je peux disserter toute une semaine sur votre article !
Il est nuisible et n'apporte rien de rien aux incultes de l'échec scolaire!
Pour moi, il y ad'autres sujets urgents à traiter que d'écrire 11 lignes ?
Bon, ainsi va le monde de Bagla Liha & Likoum.







Bob
Anti-RBH
a posté le 17-06-2021 à 12:27
Mais quand allez-vous couper l'internet de RBH ? Pas un seul de ses articles qui n'émane pas de Facebook. Ce n'est pas un journaliste, c'est un colporteur de ragot. Depuis quand n'est-il pas sorti de son bureau ?