alexametrics
mercredi 29 juin 2022
Heure de Tunis : 04:57
Dernières news
La bloggeuse Amina Mansour condamnée à six mois de prison
24/05/2022 | 19:32
1 min
La bloggeuse Amina Mansour condamnée à six mois de prison

 

La bloggeuse Amina Mansour a annoncé, dans un post publié ce mardi 24 mai 2022, sur les réseaux sociaux, avoir été condamnée à six mois de prison.

 

Amina Mansour avait comparu le 28 juin 2021, devant la justice militaire, à la suite d’une plainte déposée contre elle, par la présidence de la République à cause d’un statut qu’elle a posté sur Facebook.

 

Amina Mansour a bénéficié du soutien de plusieurs organisations internationales et personnalités nationales qui ont condamné le recours à la justice militaire pour une affaire d’opinion, estimant que cela constitue une menace pour la liberté d’expression et tout le système démocratique.

 

M.B.Z

24/05/2022 | 19:32
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Hermès
Et Medhioub?
a posté le 24-05-2022 à 22:07
Et Medhioub, ne sera pas condamné à l'instar de cette blogueuse !?
Où bien une plume s'est plantée sur sa tête ?
Bensa
Liberté
a posté le 24-05-2022 à 21:17
Diffamer, insulter ce n'est pas de la liberté
1/3i
vous avez le texte objet de cette condamanation ?
a posté le à 23:48
parce que mentir au peuple, le prendre pour un assemblas de crétins est acceptable ?

Alors c'est vrai qu'il considere que cette constitution n'est plus valable.
Et si la nouvelle est faite selon votre pensée, elle mériterait l'emprisonnement, pour ne pas penser comme il faut..

continuez, un jour, ce sera votre tour... vous serez celui qui aura tressé sa propre corde !!
Bensa
Apprendre
a posté le à 09:43
Il fait quelle apprenne à critiquer sans insulter ni diffamer, comme le font tous les jours plusieurs citoyens et journalistes même sur ce journal
La liberté ce n'es pas l'anarchie
URMAX
@ Bensa
a posté le à 12:56
Bravo
Tres bien dit.
Rouffa
VIGILE
a posté le 24-05-2022 à 20:30
BIEN FAIT , les mercenaires de 4eme generation, tolerance zero !
Forza
La dictature en action
a posté le 24-05-2022 à 19:51
Cette 'justice' militaire contre les civils et la liberté d'opinion est un outil de la dictature comme du temps de Bourguiba et Ben Ali. Les 'juges' militaires n'honorent ni leurs personnes, leur métier et encore moins l'armée. Cette armée doit se définir comme armée républicaine loyale a la constitution et aux institutions et non pas loyale à Zayd ou Kais, qui l'utilise comme il veut.
Courage à cette femme libre.