alexametrics
Dernières news

Kaïs Saïed se rend au carré des martyrs à Sijoumi

Temps de lecture : 1 min
Kaïs Saïed se rend au carré des martyrs à Sijoumi

 

Le président de la République, Kaïs Saïed s’est rendu cet après-midi du mercredi 23 octobre 2019 au carré des martyrs à Sijoumi à la suite de la cérémonie d’investiture.

 

Après avoir salué le drapeau et entonné l’hymne national, le président de la République a déposé une gerbe de fleurs sur la stèle du carré des martyrs.

 

Ont été présents à la cérémonie, notamment, le président du parlement, Abdelfatteh Mourou, le ministre de la Défense Abdelkarim Zbidi, des membres de conseil supérieur des armées et le le mufti de la République, Othmane Battikh.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

EL OUAFI
| 24-10-2019 11:43
Et ainsi la continuité de l'ETAT et la reconnaissance à ceux qui ont donné de leur sang pour la liberté de ce peuple gloire et honneur leurs sont attribués éternellement.

EL OUAFI
| 24-10-2019 11:11
Mes félicitations à notre nouveau président de la République fraîchement élu, l'hommage qui devrait rendre en premier lieu est à ceux qui ont donné de leur vie pour ce pays, la reconnaissance et l'honneur leur soit rendu chose faite par Monsieur le président Kais Saied.
Un programme méthodiquement élaboré et bien détaillé devrait voir le jour , si ce n'est déjà fait !
nous attendons la suite et nous lui souhaitons la réussite et le bon choix des priorités que le peuple aspire pour un Tunisie meilleur, bon courage Monsieur le président.(Manai)

JOHN WAYNE
| 24-10-2019 05:22
Tout le monde se rappelle la période sombre qui suivit la mort de Nasser. Je m'en souviens comme si cela était hier car je demeurais pendant de longues journées, accroché à mon vieux poste de radio des années 1960, suivant avec émotion les reportages qui décrivaient pas à pas les funérailles de cet homme au charisme et a l'intelligence hors du commun.
Nasser comprenait tout du monde avec un angle de vision diffèrent de celui de Bourguiba.
Par exemple, Nasser avait compris que l'Amérique deviendrait un jour un danger pour le reste du monde et en particulier pour le monde arabe car comme cet homme qui alliait intelligence a humour, déclara un jour à la BBC : « L'Amérique se veut le phare de la démocratie dans le monde quand en fait elle n'est même pas une démocratie puisqu'elle est dirigée intérieurement non pas par le Peuple, mais par des lobbys qui font et refont la maison blanche. »
Aujourd'hui la Tunisie est un pays détruit justement par l'Amérique. Cet Amérique qui a financé et armé depuis des décennies ces frères musulmans qui en bilan humanitaire ont fait d'Adolf Hitler un enfant de c'?ur. Cet Amérique qui au temps de l'Afghanistan moderne et tolérante aux femmes en mini-jupe, distribuait aux frontières du Pakistan des Coran gratuits traduits en Ourdou.
La Tunisie trois millénaire chancelle, elle qui s'illustrait dans le monde par le sourire intelligent et brillant de Bourguiba, elle qui a vu ce même vieillard être transporté d'un Palais a l'autre en guise de coup d'état le 7 Novembre 1987. Celle qui a libéré la femme et éduqué son peuple gratuitement comme nulle part dans le monde.
Car comme me le dit avec admiration un jour un diplomate Américain : « Mon souvenir de la Tunisie c'est ces petits enfants en tablier allant à l'école le matin dans des petits villages au milieu de nulle part. »
La période qui suivit la mort de Nasser est celle du Septembre noir en Jordanie quand le Roi Hussein que la CIA un jour déclarera comme étant un employé officiel divulguant même son salaire en dollars, s'alliera aux frères musulmans dans ses massacres de l'OLP lors du fameux Septembre noir.

« La fin de l'Islam et renouveau du Nationalisme Arabe » !

Tel est mon slogan publié sur le valeureux journal de Mezri Haddad « Tunisie-Secret ».
Aujourd'hui, la Tunisie est proche de ce scénario de sauvegarde de l'après printemps arabe comme je le prédisait si bien, en même temps que ma vision d'un Stalingrad de Bashar en Syrie.
La victoire de cet homme humble et honnête redonne de l'espoir au monde arabe en entier.
Car les Tunisiens qui vendent et revendent leur pays avec leur ONG des droits de l'homme, avec leurs discours de l'Islam orthodoxe Saoudien et Qatari qui sonne faux, avec leur doubles nationalités et leurs accent de beurres revanchards, n'ont jamais compris que des Hommes qui ont fait l'histoire comme Nasser, Bourguiba, Ben Ali, Kadhafi, et Saddam Hussein ne meurent jamais au même titre que De Gaulle et autres géants de ce siècle passionnant que nous vivons.

JOHN WAYNE
ANCIEN FONCTIONNAIRE AU MINISTERE DE L'INTERIEUR TUNISIEN

Carthage Libre
| 23-10-2019 23:51
Consacre ton temps à redresser l'économie nationale ya baba, et arrête avec ton populisme à deux balle ; on connaît l'histoire.

Moi je rêve, comme ceux qui ont donné leur vie à cette Tunisie, d'un pays évolué, developpé, des gens qui ont de l'argent en poche, comme l'a dit Karoui, qui mangent à leur faim.

Mon rêve aussi c'est de voir dans cette Tunisie une explosion des investissements, avec de vrais immenses quartier d'affaires, avec des grattes-ciel de plusieurs de dizaines d'étages, à Tunis, Sousse, Sfax, Bizerte...et pourquoi pas Béjà! C'est ça notre rêve pour cette Tunisie, évoluée, sans islamistes, libre, où la paix règne.

Les DEMAGOGUES à deux balles, on en veut pas! Pas le temps pour faire la "révolution"bis, révolution auquelle j'ai failli donner ma vie entre le 13 et 14 janvier 2011, pendant que toi tu me regardais à la télé.

veritas
| 23-10-2019 19:22
http://www.tunisiefocus.com/politique/au-nom-du-fils-du-gendre-et-du-frere-216319/

Ari
| 23-10-2019 18:48
Rectifier le mnistre de la defence le nom n est pas le bon ..

nabilg
| 23-10-2019 18:43
Je pense que c'est faux sauf si entre-temps, il y'a eu un remaniement ministériel...(Abdelkrim ZBIDI)

A lire aussi

Le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a été élu, lors de la séance inaugurale du nouveau

13/11/2019 17:48
4

Après avoir prêté serment, les députés votent, en ce moment même, pour la présidence de l’Assemblée

13/11/2019 16:11
1

L’Assemblée des représentants du peuple a publié, ce mercredi 13 novembre 2019, jour de prestation

13/11/2019 15:35
3

Le candidat du mouvement Ennahdha est Rached Ghannouchi. Le PDL présente Abir Moussi alors

13/11/2019 14:51
3

Newsletter