alexametrics
dimanche 04 décembre 2022
Heure de Tunis : 10:36
Dernières news
Kaïs Saïed réunit le conseil de sécurité et appelle à l’union
10/12/2021 | 00:21
2 min
Kaïs Saïed réunit le conseil de sécurité et appelle à l’union

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a présidé tard dans la soirée du jeudi 9 décembre 2021, une réunion du conseil de sécurité nationale, pour revenir sur l’incendie qui s’est déclaré au siège du mouvement Ennahdha à Montplaisir, soulignant, à cette occasion, l’importance de l’union et de la cohabitation malgré les différences. 


Le président de la République a assuré dans son discours que l’Etat tunisien est unique et maintenu grâce à ses institutions, et qu’il restera sécurisé et solide tout en agissant conformément à la loi. Dans ce contexte, il a appelé les Tunisiens à ne pas se laisser entraîner par les rumeurs, peu importe leur source. 


La Tunisie, qui possède tous les moyens, a besoin d’un projet économique et social pouvant répondre aux aspirations du peuple, mais nous ne pourrons aller de l’avant que lorsqu’on arrivera à accepter l’autre et à adopter la concurrence loyale. Les calculs politiques étroits ne peuvent s’inscrire dans la durée. Seul celui qui travaille et applique un programme en faveur de la Tunisie persistera”, a affirmé Kaïs Saïed. 


Le chef de l’Etat a, également, indiqué que la différence au niveau des visions et des avis ne signifie pas l’incapacité de cohabiter. “L’Etat est prêt à réunir tout le monde et la loi est au-dessus de tous. Les Tunisiens doivent être unis et il faut mettre un terme à ces conflits et ces affaires qui surgissent de temps à autre afin que le citoyen puisse passer du désespoir à l’espoir”. 


Le président de la République a souhaité un prompt rétablissement aux blessés lors de l’incendie qui s’est déclaré, aujourd’hui, au siège du mouvement Ennahdha, appelant à ce que la justice prenne son cours afin de déterminer les responsabilités dans cette affaire. 



S.H




10/12/2021 | 00:21
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
C'est insensé.
a posté le 11-12-2021 à 11:19
Imaginez se qui aurait pu y avoir depuis le 25 hmjuillet comme rajouts de catastrophes de corruptions, de médiocrités et d'escroqueries de la part de nahdha s'il n'y avait eu pas ce sauvetage historique.
Fares
Bravo Monsieur le Président
a posté le 10-12-2021 à 13:45
Le pays patauge dans la merde depuis quatre mois et demi et sidna n'a pas daigné à réunir le conseil de sûreté nationale malgré les appels de détresse de plusieurs patriotes, mais dès que les mafieux khwanjias sont touchés alors là le locataire provisoire de Carthage court à leur rescousse et à faire des courbettes à sidou eshikh.

Le peuple se debarassera de toute cette racaille homs wa zbib.
momo T
Ultra conservateur et islamiste.
a posté le à 17:40
C'est exactement ce que je pense, merci de m'avoir procéder, je rajoute que l'incendie chez les islamistes ne m'intéresse pas, je m'en fou éperdument de ce qui se passe dans cette secte, c'est un fait divers de plus banal. Le plus grave dans cette histoire c'est l'attitude bizarre, surprenante et délirante du président de la république, suspendre son agenda pour appeler à l'union, quel rapport avec les islamistes, est-elle menacée plus qu'elle n'est actuellement, la seule explication est que ce président est un islamiste contrarié, je savais qu'il est un musulman ultra conservateur, mais pas islamiste .Les choses sont donc claire, il va bientôt s'allier avec eux pour présider le pays.
Forza
Discours positif mais
a posté le 10-12-2021 à 13:01
C'est bien qu'il appelle pour une fois à l'union mais union sous quel toit? Dans les pays démocratiques il y'a un contrat entre les citoyens et entres les citoyens et l'état. Ce contrat est la constitution. Chez nous, Saied ne respecte pas la constitution, l'annule pratiquement. Il veut donc une union sous ses ordres, une union de sujets et non pas de citoyens.
Maintenant il est intéressant de savoir la raison du changement de son ton. Est-ce une pression des militaires et des sécuritaires qui lui demandent peut-être plus de modération ou une pression des partenaires étrangers. On verra s'il maintient un discours modéré ou s'il retombe dans ses habitudes (maa bitabi la yataghayar).
BI
Ah @Forza il a juste peur et il va bientôt faire dans son pantalon.
a posté le à 15:19
Il sent qu'ils vont bientôt le laisser tomber, après tout, ces retraités ont eu des attentes complètement différentes de leur retraite.

Il a probablement voulu dire à ses amis généraux : "S'il vous plaît, ne pensez pas à un coup d'Etat contre moi, nous devons rester solidaire et nous devons finir ce qu'on a foutu ensemble.."

Das ist aber dumm gelaufen..
MFH
C'est le peuple maintenant qui va virer va virer à 180 degrés.
a posté le 10-12-2021 à 12:34
Comme ça, "bous khouk", on efface tout et repart à zéro !!!! Les assassinats, les vols, la faillite du pays, les dommages ... "yekhlef Rabbi" effacés en un quart de tour.
observator
Il vaut mieux tard que jamais
a posté le 10-12-2021 à 09:49
Quelle mouche a piqué le président de la République ?
Celle du discours positif ?...
Wait and see...
MH
Une première
a posté le 10-12-2021 à 08:50
Enfin KS est dans son rôle, un président pour tous les tunisiens. '?a voudrait dire qu'il le peut si il le veut!!
takilas
Mais Monsieur le Président !
a posté le 10-12-2021 à 05:28
L'union ne se fait pas avec des incultes et des malhonnêtes.
Et la liste de leur crimes et délits est est interminable.
ourwa
@ KS
a posté le 10-12-2021 à 02:49
" Le président de la République, Kaïs Saïed a présidé tard dans la soirée du jeudi 9 décembre 2021, une réunion du conseil de sécurité nationale, pour revenir sur l'incendie qui s'est déclaré au siège du mouvement Ennahdha à Montplaisir, soulignant, à cette occasion, l'importance de l'union et de la cohabitation malgré les différences. " SIC; Il n'y aurait plus rien à tenter pour ramener à la RAISON un tel président de la république qui aurait décidé de cohabiter, dans l'exercice du pouvoir, avec LES LOUPS, ceux-là même qui nous avaient légué du 23 octobre 2011 au 25 juillet 2021 un pays en ruine, sur tous les plans. On ne pactise pas, M. Le Président de la République, chez soi, avec un virus toxique, tel que vous savez, en escomptant que les choses aillent mieux; marzouki en sait quelque chose, mais pas suffisamment, crétin qu'il est, BCE aussi et si BCE n'était pas mort prématurément et politiquement parlant, il aurait connu les mêmes affres présentes que vous, + ou -, on ne sait, car on pourrait faire parler les vivants, mais pas les morts. Il n'y a rien à faire, M. le président, il est hors de question d'amnistier nahdha de ses crimes, de la soustraire ainsi à la Justice, si toutefois celle-ci fût honnête et indépendante, ce qui ne semble pas être le cas, loin de ça car ça figurait dans vos vos décisions post le 25/07/2021 et vos déclarations à l'issue de vos entretiens avec les instances multiples de cette Justice, CSM etc...Une Justice digne de ce nom, JUSTE et INDENDANTE, et UN PEUPLE QUI RECLAME SA DIGNITE, ne sauraient admettre, encore moins accepter votre laïus abject :" l'importance de l'union et de la cohabitation malgré les différences. " RESIC. A vous la balle, M. le président de la république et je me ferai l'honneur indigne de réagir à vos réactions à ce sujet.
Aves tous mes respects, M. Le président de la république.
Abel Chater
Un beau discours de réconciliation et un nouveau langage unificateur.
a posté le 10-12-2021 à 02:24
Pourvu qu'il ne revienne aujourd'hui ou demain, par ses habituelles désignations de "microbes & Co.".
Je demeure néanmoins curieux, si le président Kaïs Saïed pouvait revenir sur la pire de ses décisions, en voulant «fêter» le jour de l'immolation par le feu de Mohamed Bouazizi, du 17 décembre 2010.
Nous en avons marre de cette culture de l'immolation par le feu en Tunisie. Nous avons dépassé les Hindous de l'Inde, par ce massacre de la dignité humaine. Qu'on fête et qu'on danse notre liberté du 14 janvier 2011, au lieu de pleurer l'immolation par le feu de Mohamed Bouazizi du 17 décembre 2010.
Allah yostir Tounes.