alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 15:16
Dernières news
Kaïs Saïed en visite à Tebourba et Jedaïda: Je suis venu inspecter les circuits d’affamement
11/08/2021 | 20:20 , mis à jour à 18:00
1 min
Kaïs Saïed en visite à Tebourba et Jedaïda: Je suis venu inspecter les circuits d’affamement

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, s’est rendu, mercredi 11 août 2021, aux centres de réfrigération des produits agricoles situés à Tebourba et Jedaïda, au gouvernorat de la Manouba.

« Je suis venu inspecter les circuits d’affamement… C’en est fini de ces circuits qui ont été créés pour affamer le peuple tunisien », a-t-il martelé critiquant ainsi les politiques de distribution des produits agricoles. 

 

Kaïs Saïed a mis en garde contre toute tentative d’augmenter les prix notant qu’il est intolérable que ces circuits contrôlent les quantités de produits distribuées sur le marché et fixent leur prix. 

Signalant que cela impactait fortement le pouvoir d’achat des Tunisiens, il a assuré que toute partie impliquée serait sanctionnée. 

 

N.J. 

11/08/2021 | 20:20 , mis à jour à 18:00
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Zarathustra
@Au Président de la république, Mr. Kais Said,
a posté le 13-08-2021 à 08:52
@Au Président de la république, Mr. Kais Said,

Je vous informe que certains des centres de réfrigération manipulent leur compteurs d'électricité avec la complicité de certains agents de notre STEG afin de minimiser les dépenses énergétiques pour l'électricité. Ce qui est d'ailleurs très facile à vérifier par STEG (il y a des estimations de ce que pourrait consommer en électricité un centre de réfrigération en fonction de sa superficie)

Il faut que tous les Tunisiens participent à notre lutte contre la corruption.

Plus jamais de RG et de son clan à l'ARP ou sur la scène politique, oui RG est un pseudo musulman qui a salit l'image de tous les vrais musulman.
takilas
La Tunisie devant des chantiers gigantesques.
a posté le 13-08-2021 à 07:01
C'est exactement l'esprit avec lequel nahdha a agi pendant onze ans de malheurs et de catastrophes à savoir d'utiliser les propagandes, les apeurements et les sabotages pour rester au pouvoir et continuer de vivre en nababs.
N'ont-ils pas été esclaves de plusieurs trafiquants, contrebandiers et puis de recruter pêle-mêle, leurs concitoyens du sud dans les administrations (à Tunis ?!) une vérité inéluctable connue par tout le monde depuis 2011 et troïka de nahdha, et délivrer pareillement, pêle-mêle, des autorisations de transport et autres, lucratives(*), d'aucune utilité pour l'état ni la société, rien que pour les propagandes électorales pour que nahdha soit au pouvoir et soit obligée de s'endetter colossallement auprès des banques mondiales et le FMI pour que la Tunisie soit ruinée et que les propagandistes continuent leurs propagandesvdune part et s'enrichissent avec l'argent censé revenir au peuple d'autre part, et à titre d'exemple par de nombreux autres exemple, il n'y a plus aucun bus pour desservir Tunis, que des raxieurs par dizaines de milliers (par équipe sur un seul véhicule "importé", dédouané et acquis par facilités souples voire dérisoires ;sans parler des carburants subventionnés par l'état tunisien) qui sont devenus de riches propriétaires immobiliers, d'où la spéculation qui sévit.
Inutile le cas connu de ceux qui monopolisent d'autres transports de marchandises, tel que le phosphate.
En somme des dérèglements, à la pell, que seuls les nationalistes et les honnêtes peuvent résoudre.
Soit un énorme chantier à entreprendre suite aux catastrophes léguées par nahdha de ghanouchi, Larayadh et Bhiri...
(*) les nouveaux riches se sont habitués aux gains faciles avec les produits sibventionnés par un état affaibli et qui vit quant à lui avec l'aumône.
Est-ce "cadi Fez peut la résoudre"?
Et l'enseignement faut-il le rappeler est jeté à tout de bras.
C'est les diplômes de contrebandiers et de trafiquants, qui deviennent plus importants.
Pourquoi étudier disent-ils d'un air moqueur...
takilas
Ils ne veulent pas travailler les profiteurs.
a posté le 13-08-2021 à 06:00
Ils ne cherchent qu'à devenir milliardaires et non pas des millionnaires.
Et nahdha à saisi l'occasion durant la dernière décennie pour leur baliser et revêtir un chemin royal, pourvu qu'ils la votent comme condition sine qua none et donant-donnant maintenant comme dit la Maxime tunisienne :
- où est-il le raisin ?
Wfa âalikom errai ya kallaba.
- Travaille avec tes mérites et non pas de s'enrichir avec la connivence des arnaqueurs qui t'utilises pour s'approprier les luxueuses demeures à Paris pour loger leurs familles et "copain" (comme a dit l'autre qui sait tout) et mener la vie de nababs et sillonner l'Europe et les îles et les lieux paradisiaques avec l'argent des pauvres tunisiens qui, quant à eux, vivent dans la précarité et le besoin.
Ce n'est pas cela ce que Dieu dit et rappelle dans plusieurs Sourates d'éviter les péchés ; lisez au moins le Coran ! qui mentionne ( Soubhanou) de surcroît, et entre autre, de ne pas utiliser le terrorisme pour être pieux, et apprenez à comprendre le sens du Coran car le Coran n'est pas un fonds de commerce ni une carte blanche et n'a jamais incité à la violence et à éliminer autrui, vous n'avez rien compris et vous ne comprendrez jamais tant l'ignorance règne et devient une catastrophe annoncée.
La moitié de la croyance c'est le le savoir et non d'être ignorant et millionnaire et que la bienfaisance est la base de la religion. En arabe "ethouab" avant tout, comme disent auparavant les oulemas de la mosquée Zitouna.
Citoyen de Tunisie
Merci Monsieur le Président
a posté le 12-08-2021 à 22:42
Je ne suis pas un "tabbel" tel que dirais les soi-disants intellos du dimanche qui se croient plus intelligents ou plus cultivés que tous les autres.
La démocratie au service des lobbys dont je cite, les trafiquants, les spéculateurs, les profiteurs, les narcotrafiquants, les changeurs de devises, les passeurs, les vendeurs de billets vers l'éden, les commerçants des religions, les agents aux services d'états étrangers, ........ est-ce que le peuple voulait de cette merdique démocratie, cette démoniaque démocratie à multiples têtes où tous gouvernent et nul n'est responsable !!
Ces affameurs du peuple qui ont fait que notre tomate, notre piment, notre fruit, notre poule, mouton ou même sardine traverse les océans à la nage pour nous coûter les yeux de la tête.
Oui, Monsieur le Président, on se doit de vous remercier car vous pensez aux pauvres, démunis et intentionnellement affamés pour en faire des mendiants dépendants de la classe politique corrompue.
Il est honteux Monsieur le Président de vous comparer à feu Ben Ali (qui n'avait pas fait vos études) malgré qu'on lui doit le fait qu'il se souciait du couffin des citoyens et qui en plus était considéré comme ennemi de l'islam.
'?uvrait, réparait, corrigeait, écartait et surtout jugeait Monsieur le Président, le peuple est avec vous et soyez sûr que nul ne pourra insulter l'intelligence de ce peuple.
Zend
Il rase bas
a posté le 12-08-2021 à 21:48
Du micro management..il n'a que ça à faire. On est bien parti.
Demain il va inspecter les incendies.. pour montrer qu'il fait quelques choses ..
zozo Zohra
Exactement
a posté le à 07:24
Willi mouch aujourd'hui la mer n'est pas loin. Le tunisien de nature il ne comprends que comme ça. Le bâton et la carotte
Petit x
Une petite question...
a posté le 12-08-2021 à 18:49
Jusqu'à 1990 la Tunisie importait la totalité de ses besoins en lait en paquets et bouteilles sous forme de poudre.

Dix ans après, vers l'an 2000 elle a assuré son autosuffisance à partir du lait frais local et elle a même dégagé un excedent à l'exportation et depuis la filière passe de record en record.

Vous savez comment elle y est arrivée ?

Tout simplement en développant tout particulièrement, début des années 90, une infrastructure de conservation du lait par le froid tant à la ferme qu'aux centres de collectes qui se sont multipliés comme des champignons partout dans les zones rurales créant emplois, richesse et valeur ajoutée nationale.

Juste un exemple pour vous dire que la chaîne du froid est l'une des clefs pour assurer la sécurité alimentaire du pays à travers la préservation de la qualité nutritionnelle et organoleptiques des produits agricoles, la réduction de leurs pertes post-récolte (estimées par la FAO à 40% en Afrique) et la régulation de leurs distributions dans l'espace et dans le temps.

Donc au lieu d'incriminer la chaîne du froid et spécialement les entrepôts frigorifiques allez chercher l'erreur côté Services Répression des Fraudes du Ministère du Commerce et s'ils s'acquittent de leur travail concernant le contrôle économique partant de la fourche de l'agriculteur jusqu'à la fourchette du consommateur ?

Moralité de l'histoire, K.Saeid doit impérativement s'entourer de conseillers dans les domaines économiques, financiers et techniques pour ne pas se ridiculiser jour après jour, le fil du populisme (7ablou Echou3baouya) n'est pas infini, il aura une fin un de ces jours, pire encore cette façon de procéder peut faire tomber l'édifice sur la tête de tout le monde.
EL OUAFFY Y
LE TRANSPORT GRATUIT POUR LES TRAVAILLEUSES RENTABLES
a posté le 12-08-2021 à 18:28
Le président Kais Sayéd a beaucoup a faire pour redresser la situation et pour cela il est préférable de reconduit son mandat présidentiel et ce partir de la prise en main le pouvoir ( juil 2021 ) sa veut dire que les années précédents n'a pas été opérationnel .
Malgré qu'il avait réalisé sur le plan diplomatique des résultats intéressants le cas de non participation dans le congre concernant la Libye en Allemagne et la liste est très longues ainsi qie l'annulation du budget affecté à l'achat de l'alcool la bière pour la présidence .
Mais nous souhaitons qu'il s'occupe du problème du transport du personnel pour les femmes employées dans l'agriculture car ces ouvrières participent massivement dans le non dépenses en devise pour l'achat des produits de première nécessité .
Mêmepaspeur
Affamement = gestion de la pénurie
a posté le 12-08-2021 à 17:30
D'immenses dépôts frigorifiés abritant des montagnes de cageots qui débordent de fruits et de légumes, certains contenant des pommes de terre en état de décomposition avancée. . . le tout en attendant de faire monter artificiellement les prix par le moyen de mise sur le marché d'une toute petite quantité, à condition qu'elle rapporte 10 fois ce qu'elle a coûté au départ. . .en doublant et multipliant au besoin les circuits de distribution.
Cela s'appelle "gestion de la pénurie". Point.
Et une "gestion de la pénurie" bien pensée et bien menée, conduit à l'affamement de ceux qui n'en peuvent mais !
Si le Président parle d'affamement, c'est à peine exagéré puisque pour remplir son couffin quotidien, la ménagère "modeste" ne trouve presque plus rien pour 20 dinars. . . tandis que la ménagère "pauvre" est presque réduite à faire les poubelles à la fin du marché. . .
Pour ceux qui s'alarment à la moindre saillie du Président, qu'ils se rassurent les plus sincères parmi la multitude, car le Président prêche d'abord par l'exemple et donne à voir de visu que ce qu'il dit et redit sans être entendu ni compris, n'est que vérité vraie vérifié in situ. . .en temps et en heure !
Et avec ça, les nantis et les repus, reprochent au Président son "populisme" parce qu'il a eu "le mauvais goût" de dénoncer un état de fait, "l'affamement" de tout un pan de la société qui tire le diable par la queue. . .alors qu'eux-mêmes dînent avec le cornu même avec une longue cuillère. . .
MPP.
Virtuel
Precipitation
a posté le 12-08-2021 à 14:31
Mr le president, vous devez consulter, chaque fois, les gens du secteur avant de vous lancer dans des demonstrations et conclusions inexpertes et inadequates. les decisions populistes n ont aucun interet .
cesarios
M. le président, entourez-vous d'une équipe bien....................
a posté le 12-08-2021 à 13:20
M. le président de la REPUBLIQUE ne peut et ne pourra être un soleil qui brille sur toute notre chère TUNISIE, il est invité à s'entourer par des fidèles , des culots de l'intégrité et de la compétence selon chacun dans son domaine, notre nation pullule de dirigeants, responsables , loin de toute obédience partisane et qui sont capables d'inspecter, de prendre des décisions sans avoir les mains qui tremblent, vous avez d'autres gros et rassasiés chats à fouetter et des prérogatives d'une haute importance vitale pour l'intérêt du peuple qui a tant souffert et qui a tant attendu à avancer sa transition démocratique dans la stabilité et la sécurité, à éradiquer même progressivement les lobbys de la corruption, de la triche , de l'inégalité des chances, du népotisme et de je ne sais quoi encore, ces affaires ne sont pas minces de les réaliser, leur propagation au sein de notre société depuis belle lurette exige une lutte intransigeante , acharnée , bien réfléchie et bien établie , c'est un travail de longue haleine et de persévérance pour pouvoir les chambarder légalement et avec une détermination sans failles, l'impunité est présente à tout moment et elle est devenue notre plat quotidien ,et elle s' est agrandi et continue à gagner du terrain d'une année à une autre , où tu passes , tu trouves que la politique "hout yakoul hout wa klil johd imout" et la justice a perdu son honneur et son efficacité, enfin , pour faire face à tous nos marasmes, à tous nos fléaux, à la banqueroute qui est à un seul pas de nos portes, il faut bien dénicher des collaborateurs qui n'ont qu'un seul et unique souci , qui est de servir le peuple et de lui rendre sa confiance à ses gouvernants et non de le plumer , de l'exploiter et de le subir "yejri ma elhak" et de voir ses progénitures dans le désarroi , dans l'inquiétude et dans un avenir inconnu et sans horizon
taj
le circuit de distribution
a posté le 12-08-2021 à 12:24
Mr le président c'est bien de critiquer ce système mais le problème est plus grave que ces mots populiste que vous dites .Premièrement il faut produire plus avec une productivité au-delàs de l'existant actuellement .Secundo il faut mettre dans l'esprit du peuple que le cout de la distribution d'un produit agricole est plus cher que son cout de production ( de loin) donc il ne faut pas dire combien se vend le produit chez l'agriculteur et le comparer ensuite au consommateur c'est aberrant il faut jouer sur une cheminement des produits par un circuit de transport moins cher de ce qu'excite maintenant (un petit camion de 1 tonne coute +50 000 dinars comment l'amortir) en plus la marge est la même pour tous alors que les loyers diffère
Forza
vrai
a posté le à 12:44
et ce populisme va se retourner contre lui. Kais Saied est aujourd'hui dans une lune de miel avec le peuple, sa popularité est au top mais les demandes du peuple sont astronomiques et il ne fait rien pour les relativiser, au contraire il dit le pays est riche. Il ne peut pas satisfaire ces demandes avec le populisme.
Les reformes sont la seule chance de la Tunisie. Il faut libérer les initiatives. Oui nous avons de la corruption mais la Tunisie n'est pas le pays le plus corrompu, loin de là. Ce qui nous manque est la compétitivité donc investissement, savoir-faire à travers formation et études, mentalité de travail, réduire la bureaucratie, attaquer les monopoles des familles oligarques ..
Kais Saied est un juriste et littéraire, il a besoin de conseillers économiques et scientifiques mais sa cheffe de cabinet est juriste comme lui et ne comprend rien à l'économie, de même pour le reste de son entourage.
'?lu de la république française
MR le président méfiez vous des islamistes ils sont partout
a posté le 12-08-2021 à 11:29
Mr le président méfiez vous des islamistes , je vous l'avoue, j'ai peur pour vous , les islamistes sont dans toutes les administrations, Ennahdha a mit en 2011 des mercenaires partout même en Europe ( des balances) Ennahdha a toujours voulu 3 ministères pour avoir la main mise partout
1 : la justice
2: La Défense
3: l'intérieur
Si la justice aujourd'hui est corrompue le criminel c'est Nouredine Bhiri.
Parfois il y en a même dans nos propres familles
Mansour Lahyani
Nous n'avons pas fini d'en apprendre...
a posté le 12-08-2021 à 10:37
"Affamement" !!!? Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites !! Après cette "Révolution", nous n'avons pas fini d'en apprendre, et de déguster...
mansour
Le retour de l'état est indéniable avec nos héros et sauveurs du 25 Juillet
a posté le 12-08-2021 à 09:05
pour la stabilité sociale et économique du pays libérée des lobbys de corruption islamistes des freres musulmans d'Ennahdha, Al Karama, Qalb Tounes et leurs complices les barons de la contrebande à leur service
Waterloo
@ Man-sourd .... islam bashing ......
a posté le à 11:42
encore un nourri à la sauce zammourienne, de la France islamophobe.
tu préfères les frères zammouristes, les terroristes financiers, qui ravagent l'économie du tiers monde.
Quelle Honte !!!
moufida
bravo ya Monsieur Mansour
a posté le à 09:39
Vous avez tout dit ! les islamistes créent des lobbies pour mettre les tunisiens pauvres dans leurs poches et se servir d'eux comme monnaie électorale !! Vous pouvez voir que l'électorat islamiste est a 90% des personnes modestes et pauvres qui ne verront jamais leur situation s'améliorer en votant Ennahdha et El Karama
mansour
Madame Moufida merci
a posté le à 10:16
c'est exactement ça la stratégie des islamiste frere musulmans salafiste pour inciter les gents à voter pour eux Bonne journée
pit
Ventre affamé n'a point d'oreilles
a posté le 12-08-2021 à 09:04
Tout comme les nahdhaouis, les intermédiaires (Gacharas) sont apparus au lendemainn du 14 janvier. En 10 ans, ce système mafieux a été érigé en un implacable et incontournable système de collecte et de distribution qui a fait exploser les prix de toutes nos denrées alimentaires poussant le peuple tunisien au bord de la famine et engraissant les barons mafieux qui avaient la mainmise sur le parlement ... pour exemple, il a quelques jours, j'ai vu des figues à 12,800dt le kg ... nous ne sommes pas tous des mules corrompues ! Il est grand temps de réduire en cendre la pieuvre corruptrice qui nous affame. Vive la Tunisie libérée et indépendante !!!
aziz aziz
Quand la poire est mûre, il faut qu'elle tombe!
a posté le 12-08-2021 à 09:03
K.S.: " S'en est fini de tout.....je critique tout....il faut tout arrêter...tous seront sanctionnés",

D'accord Mr le président mais après, qu'est-ce que vous proposez en échange?

K.S.:"BINNNN.......EUUUUH...."!

Donc, comme disait le "GRAND 7amma" : " NAM...YA SADI9I...NAM "!!!
zozo Zohra
Patientez
a posté le à 10:05
Il va vous proposer éradiquer la corruption. Vous n'êtes pas contents. Nous si
Ou bien critiquer pour critiquer des critiques stériles. Et Aussi il va éradiquer les critiques stériles qui travaillent la mafia. Sbetta Sbetta

Inchallah ya rab a-t-il fikom nhar
Ya minta karim ya rab
Jupiter
Winhom les baisse de prix
a posté le 12-08-2021 à 07:02
aujourd'hui le prix d'un kilos d'escalope de dinde coûte 16 dinars winhom ta5fithat le prix a augmenté au contraire
Ahmed Barkaoui
Les suceurs de sang
a posté le 12-08-2021 à 05:56
Je les considere comme haute trahison doivent comparaitre devant in tribunal militaire
L'insulaire
Qu'attendons-nous en tant que TUNISIENNES/TUNISIENS....
a posté le 12-08-2021 à 01:17
SIMPLEMENT : SOUTENIR NOTRE PRESIDENT ET LE PROTEGER.

A L'ECOUTER S'EXPRIMER DE LA SORTE ET AVEC TOUTE CETTE FERVEUR,ON NE PEUT QUE L'ENCOURAGER,LE SOUTENIR...

LET'S GO MONSIEUR LE PRESIDENT.

NOUS SOMMES AVEC VOUS POUR SAUVER LA TUNISIE.
L'insulaire
Bien joue.....
a posté le 12-08-2021 à 00:32
YA RABBI INCHALLAH TOUNIS MACHYA ALA EL KODDEM FIL MOSTAQBEL.

MERCI Mr LE PRESIDENT

NOUS SOMMES SUR LA BONNE VOIE.

EN AVANT Mr LE PRESIDENT....NOUS SOMMES AVEC VOUS 100%.
Ahmed
Il me rappelle ben Ali au début
a posté le 12-08-2021 à 00:16
Le propriétaire n'est pas là pour ce défendre aussi.
Je connais pas ce monde.
Mais je critique cette forme de KS , du cinéma de mauvais pronostic.
uno
l' état dois faire son travail
a posté le 11-08-2021 à 23:39
L'état dois impérativement faire la régulation des produit de première nécessité comme le groupement inter légumes pour les patates ça à toujours fonctionner le problème c'est les barons au ministère du commerce qui importé les patates étrangères en même moment que les patates tunisienne sont stockés par Gil filiale du ministère de l'agriculture pour leurs engendrés des pertes colossales donc le problème c'est entre ministère du commerce et ministère de l'agriculture GIL ,n'ont pas les entrepôts frigorifiques ou la majorité cherché des acquéreur pour son débarrassé de ce métier trop dangereux à cause des coup bas du ministère du commerce , à mon avis il faut donner plus de pouvoir au ministère de l'agriculture pour contrôler tous produits alimentaires produites en TUNISIE quand il s'agit d'un manque local qui nécessite des importations que de laisser le ministère du commerce importé à tort et à travers
bb
Désolé pour ce populisme!
a posté le 11-08-2021 à 23:34
Ces frigo conserve les dettes pour les exporter après, pareil pour les pommes et pêche, normalement on encourage les frigo pour exporte la peste, melon, oranges, ... quand c'est la saison

Pour voir les prix baisser il faut aller voir du coté la douane et les monopoles de l'importation! si vous liberez l'importation de l'Afrique vous allez bénéficier les Tunisiens par des fruits de qualité et bon prix!
Please faut arrêter de harceler les investisseurs!
BOUSS KHOUK
KAISSOUN EST EN COLERE
a posté le 11-08-2021 à 21:57
IL FAUT S 'Y ATTENDRE au lancement de 2 missiles le 1er pour nos amis JUGES LA SEMAINE et TRANSPORT DE FONDS le week end et jours fériés ----- le missile num 2 ) sera pour les barons décideurs des prix des fruits et légumes et la date de la mise en vente BIEN SUR !!!!!
Lazo
Bravo Mr le président
a posté le 11-08-2021 à 21:43
Frappé fort Mr le président on est avec toi. Cette racaille de spéculateurs sont des criminels. Les seuls frigos qui doivent rester sont ceux destinés à l'export. Il faut satisfaire le marché alimentaire selon la loi de 'offre et de la demande. S'il y a un surplus les frigos peuvent le récupérer, mais pas avant que les consommateurs ne soient satisfaits.
Merci Mr le président et pour une Tunisie meilleure
Citoyen
Faut faire la part des choses
a posté le 11-08-2021 à 21:14
Les entrepôts frigorifiques sont une nécessité. Ils participent à la regulationndes stocks en périodes se surproduction pour ne pas jeter le surplus La speculation est une autre affaire et est a combattre comme le précise le président. Fait pas mettre tous les promoteurs d'entrepôts dans le même " sac"
Agatacriz
Repenser le marché de distribution.
a posté le 11-08-2021 à 21:12
'?a fait des décennies que les "gacharas", "habbatas" et autres "intermédiaires véreux" font la loi sur le marché de l'alimentation étranglant aussi bien les agriculteurs et éleveurs que les consommateurs.
La seule façon de les "effacer" de manière unilatérale c'est de créer un "marché" direct producteur-livreur-consommateur, sans passer par des "distributeurs" (notamment ceux qui possèdent des entrepôts de stockage réfrigérés) qui pratiquent la thésaurisation à tour de bras en s'accordant des marges bénéficiaires aussi scandaleuses que criminelles.
Ici, l'informatique peut jouer un grand rôle pour les applications pratiques et la "gestion intelligente" de cette nouvelle forme de distribution.
Forza
Kais Saied a besoin de conseillers économiques
a posté le 11-08-2021 à 21:10
Pour lui expliquer l'économie. Ces centres de réfrigération garantissent la disponibilité de produits sur toute l'année et elles garantissent un revenu calculable pour les agriculteurs. Détruire ces structures causera la dégringolade des prix pendant les saisons de production et privera les marchés de produits pendant la baisse de la production. C'est dire qu'elles jouent un rôle régulateur de l'offre. Il est grand temps que son entourage recrute des experts en économie pour la convaincre sinon cette politique peut mener le pays a la famine.
Il est juriste, qu'il laisse les experts de l'eau, des céréales, du commerce etc. faire leur travail. Le ministère importe lorsqu'il le faut des produits pour maitriser les prix. On ne peut combatte l'inflation qu'a travers la production et l'augmentation de la productivité.
TRADING
DESINFORMATIONS
a posté le à 12:50
Effectivement il doit bien se renseingner avant de faire des descentes . l'augmentation des prix est du principalement a l'augmentation du prix de l'énergie ( car un frigoriste paie au moins l'électricité ) , et puis la chute du dinar qui génère une augmentation du prix de la semence et le prix de traitement phyto-sanitaire .
La solution c'est de subventionner l'achat de toutes les semences importées de 50%

Mais quand les prix tombent à un niveau au dessous du cout de production, que faire pour éviter la faillite des producteurs Et bien on les laissent tomber tout simplement et la saison d'après plus personne ne produira quoi que se soit .


ADN
Questio facile
a posté le à 07:19
Croyez vous que Saied n´arrive pas à faire la difference entre proprietaires d´entrepots frigorifiques speculateurs (Khaddara) qui ne declarent pas leurs stock aux autorites competentes comme le stipule la loie et proprietaires d´entrepots frigorifiques commercants qui regularisent le marche de l´offre et la demande avec une marge beneficiaire calculee et acceptable!?
Il ne faut pas etre un extra terrestre avec un MBA en finaces et commerce pour faire cette difference.
Vérité
'?clairé
a posté le à 07:11
Certes les frigos sont destinés à réguler la production pour une meilleure disponibilité du produit dans les pays ayant un sens du civisme, malheureusement chez nous une bonne partie d'entre eux pour ne pas généraliser font de la spéculation. '? titre d'exemple vécu nous avons vendu des pêches plates d'excellente qualité au marché de bir el kassaa à 600 et 700 millimes le kg, je n'ai jamais vu au marché central ou chez les marchands de fruits pour la même qualité au dessous de 3 dinars et plus. Il ne faut pas sortir de Saint Cyr, la seule explication est la spéculation. Monsieur le Président allez y il vaut mieux détruire la spéculation que détruire notre agriculture. '? bon entendeur salut.
Aghir
Oui!
a posté le à 21:30
Votre analyse et votre description de la situation sont parfaites. Espérons que vous serez entendu. Cordialement
DHEJ
Circuit d'affamement non...
a posté le 11-08-2021 à 21:00
Infrastructure d'affamement oui!

Quelle régulation possible?!
elfribo
regulation ? NON
a posté le à 23:05
Si le President veut ecraser les prix, il ne peut pas le faire par decret ou edit ou loi votee par le congres, la seule façon est de retirer le trop plein du dinar du marché monetaire, et pousser les producteurs a produire plus ou maintenir le meme taux.

Moins de dinars, plus d'offre de produits et services = deflation.=reduction des prix.
DHEJ
Tout à fait...
a posté le à 09:33
C'est un des paramètres de la REGULATION!


Merci
Citoyen
Ttansparance bloquee
a posté le 11-08-2021 à 20:34
Un projet de plateforme de traçabilité des circuits de distribution des pdts agricoles bloque depuis 2008 au Ministere du commerce
DHEJ
La seule la traçabalite de l'argent
a posté le à 21:13
...