alexametrics
dimanche 03 mars 2024
Heure de Tunis : 13:50
Dernières news
Kaïs Saïed, Abir Moussi, emprunt obligataire, Wadie Jary… Les 5 infos de la journée
08/12/2023 | 00:55
3 min
Kaïs Saïed, Abir Moussi, emprunt obligataire, Wadie Jary… Les 5 infos de la journée

 

Voici le récapitulatif des informations les plus importantes ayant marqué la journée du 7 décembre 2023.  

 

Kaïs Saïed : Al Karama Holding a arraché l’âme de la dignité

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, jeudi 7 décembre 2023, la ministre de la Justice, Leila Jaffel, pour revenir sur le rôle historique des magistrats dans l’assainissement du pays de la corruption, citant les exemples d’Al Karama Holding et d’une association ayant reçu des financements étrangers faramineux, tout en évoquant la question de la conciliation pénale. Le président de la République a indiqué, “ le travail continue pour assainir le pays de la corruption qui l’a détruit, pratiquement, dans tous les domaines. Le peuple Tunisien, en décembre 2010, avair revendiqué: emploi, liberté et dignité nationale. Suite à quoi, plusieurs établissements et ministères avaient été créés, dont notamment, Al Karama Holding, pour les biens confisqués. Elle a arraché l’âme de la dignité, elle l’a piétiné. Là où on va en Tunisie, on sent l’odeur de la corruption”, souligne le président de la République. 

 

Kaïs Saïed : le rôle du gouvernement est d'assister le Président dans l'exercice de la fonction exécutive

Le président de la République, Kaïs Saïed, a examiné lors de sa rencontre avec le chef du gouvernement, Ahmed Hachani, jeudi 7 décembre 2023, le fonctionnement de l’action gouvernementale d’une manière générale. Il a souligné, d'après un communiqué de Carthage, la nécessité d'harmoniser les efforts au sein du gouvernement, "car le rôle de celui-ci est d'assister le Président dans l'exercice de la fonction exécutive". Le Président a insisté sur l'importance que l'administration publique soit à la hauteur de cette conjoncture historique que traverse notre pays. 

 

Rassemblement de soutien à Abir Moussi devant la prison de la Manouba

Le Parti destourien libre (PDL) a organisé un rassemblement de protestation devant la prison des femmes à la Manouba en soutien à sa présidente Abir Moussi, en état d’arrestation depuis plus de deux mois. La majorité écrasante des participants sont des femmes qui ont formé une chaîne humaine aux alentours de la prison pour exprimer leur solidarité avec Abir Moussi, en arborant ses portraits et le drapeau tunisien, en entonnant l’hymne national et en scandant plusieurs slogans : « Vive Abir », « Relâchez Abir », « C’est une honte qu’elle rende des comptes pour son militantisme », « Nous sommes tous Abir », etc.

 

Emprunt obligataire 2023 : mobilisation de plus de 1,2 milliard de dinars via la quatrième tranche

La Trésorerie tunisienne a mobilisé 1.214,8 millions de dinars, grâce aux souscriptions à la quatrième tranche de l’emprunt obligataire national 2023, dépassant le montant initialement fixé de 700 millions de dinars, avec un taux de souscription de 173%. C’est ce qu’a indiqué, jeudi 7 décembre 2023 le directeur général de Tunisie Clearing, Maher Zouari, à la Tap. Les souscriptions ont été réparties entre les intermédiaires en bourse à 71% et les banques à 29%, et dont 78,8% font partie de la “catégorie B” sur sept ans qui a mobilisé 956,3 millions de dinars et 21,1% de la “catégorie C” sur dix ans qui a mobilisé 225,8. 

 

Les trois accusations retenues contre Wadie Jary

L’avocat Ahmed Ben Hassena s'est exprimé, jeudi 7 décembre 2023, sur le plateau de Rendez-Vous 9 avec Malek Baccari sur la chaîne Attessia, sur l'affaire du président de la Fédération tunisienne de football (FTF), Wadie Jary, auditionné aujourd’hui par le juge d’instruction dans le cadre de l’affaire du don de la Confédération africaine de football (CAF). Ahmed Ben Hassena a indiqué que le comité de défense a prouvé l’inocence de Wadie Jary des trois accusations qui sont en l’occurence : la spoliation de 175 mille dollars donnés par la CAF, la falsification de documents et la mauvaise gestion et le vol d’un millier de ballons d’une valeur unitaire d’environ 300 dinars, ainsi que de 300 dossards. 

 

 

08/12/2023 | 00:55
3 min
Suivez-nous