alexametrics
dimanche 05 février 2023
Heure de Tunis : 02:32
Dernières news
Kaïs Saïed : Le dialogue national permettra de rectifier les objectifs de la révolution
30/12/2020 | 20:16
1 min
Kaïs Saïed : Le dialogue national permettra de rectifier les objectifs de la révolution

Le président de la République, Kaïs Saïed, a approuvé, mercredi 30 décembre 2020, l’initiative de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et ce lors d’une rencontre avec le secrétaire général de la Centrale syndicale, Noureddine Taboubi. 

Une réunion de travail sera tenue dans les prochaines jours afin de discuter les détails de ce dialogue national, lit-on dans un communiqué de la présidence de la République. 


Kaïs Saïed a souligné la nécessité d’engager ce dialogue avec la participation de représentants des jeunes tunisiens des différentes régions pour remettre la révolution tunisienne sur les rails et répondre aux revendications populaires de 2011. 

Les modalités de cette participation seraient établies ultérieurement, selon la même source. 

 

N.J. 

30/12/2020 | 20:16
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Fares
Bonne année
a posté le 31-12-2020 à 15:26
Mes meilleurs voeux pour les lecteurs et pour l'équipe de BN à l'occasion de la nouvelle année. Que 2021 soit meilleure pour la Tunisie et que la pandémie soit maîtrisée afin qu'on retourne à une vie normale.
veritas
enfumage
a posté le 31-12-2020 à 14:24
Carthage 1. 2 , Carthage land.... ILS SE MOQUENT VRAIMENT DE NOUS. UNE PUTAIN DE COMEDIE!!
IL FAUT DISSOUDRE CETTE ASSEMBLEE ET REDONNER LA PAROLE AU PEUPLE.
KAIS SAID N'EST PAS A LA HAUTEUR.
EL OUAFI
Une mascarade
a posté le 31-12-2020 à 14:11
Je ne crois plus en ces messieurs, qui prônent les grèves à longueur d'année, obstruction au travail et la production de la richesse au pays, non ce n'est qu'un leurre pour gagner du temps, pendant que le pays s'enfonce de jour en jour dans l'anarchie et le désespoir et le désordre, donner le temps à ces bras cassés et à ces voleurs de s'enrichir un peu plus.
Mr Abbou nous a averti que la seule solution serait la dissolution de cette calamité de L'ARP source de tous nos maux et malheurs, des députés corrompus (aviez vous vus les 4 vérités) toutes ces magouilles qui se passe?
Non il faut dissoudre pour dégager les rapaces, ces voyous de l'hémicycle.
S'attaquer aux lois électorales, une mascarade, on n'en veut plus de ce système parlementaire il est inefficace,obsolète ne convient pas aux pays en développement.
On veut la stabilité du pays pour pouvoir produire et arrêter l'hémorragie des destructions,et de de l'insécurité, actuellement tout est paralysé le pays est au arrêt,plus de chômage, plus de bracage,et banditisme
Le désespoir et la ruine de l'état, non Mr Kais Saeid, ni vous Mr Tabboubi,dialogue de quoi ? Basta dialoguer avec la mafia ? Lui reconnaître une légitimité c'est inconcevable ce que vous proposez au chef de l'état ! Voici 10 ans qu'on assiste à ce dialogue de sourds, un alibi pour détourner l'attention et s'accaparer de l'appareil de l'état. Basta dissolution, dissolution de ce Nid de FRELONS. (Manai)
Abir
@A qui peut
a posté le 31-12-2020 à 13:23
Bi Rabi,fahmou hadha erajel , bi ana les deux partis ***sont karoui et kiriji et ce ne pas karoui tout seul! Donc , si cet homme n'a pas encore compris ou il ne veut pas comprendre , sobohoulou bil9ma3 ! ou il se retire de cette magouille préparée par taboubi et kiriji les deux opportunistes non watanynes
OUA
Le titre de Tartour ?
a posté le 31-12-2020 à 12:43
J'ai toujours résisté à l'idée de l 'appeler Tartour, mais aujourd'hui, le 31.12.2020, je suis pleinement convaincu que nous avons un Tartour spécial d´un certain calibre avec une formation juridique (c´est ce qu´il y a de plus médiocre).
Ma question : comment un peuple peut-il élire un tel perdant en politique pour cinq longues années ?
C'est un grand mystère pour moi !

La Tunisie mérite beaucoup mieux.
A4
Comment ?
a posté le à 12:49
Il ne faut jamais surestimer l'intelligence du peuple ! Hélas !!!
A4
Quelle "révolution" ?
a posté le 31-12-2020 à 11:54
CULTURELLE
Ecrit par A4 - Tunis, le 31 Décembre 2020

S'il y a une révolution, moi je n'en vois q'une ...
Pas celle des idiots à qui on promet la lune ...

Pas celle des fainéants et autres bras cassés
Qui cherchent une planque pour s'y éterniser

Pas celle des moutons qui se vendent au plus offrant
Et qui pour un billet vendent enfants et parents

Pas celle des profiteurs, éternels affamés
Qui emportent les caisses et vous laissent ramer

Pas celle des bons à rien aux douteuses allures
Qui font leur apprentissage dans votre chevelure

Pas celle des religieux aux ignobles bobards
Qui vous esquintent tout à coup d'allah akbar

Pas celle des corrompus sans classe ni stature
Qui ferment les vannes ou importent les ordures

Pas celle des populistes et leurs banalités
Dont l'unique référence est leur médiocrité

C'est celle des êtres humains dotés de cervelles
Pour qui une révolution n'est que culturelle !
Monastir
Pathétique
a posté le 31-12-2020 à 11:45
Il prend les même et ça recommence !
Les objectifs de cette pseudo révolution son de détruire la pays.
KS un tartour de plus dans la décennie noir post 2011 .
Ce KS n'est autre que cet oiseau rare des extrémistes de tous bord.
Il ne faudra rien attendre de bon venant de lui tout comme ses prédécesseurs.
Tunisino
Tjs
a posté le 31-12-2020 à 09:32
Toujours sur la mauvaise voie, de l'incompétence, de la médiocrité, de l'opportunisme, du populisme, et de l'irresponsabilité. On ne peut pas continuer avec des politiciens arnaqueurs, des partis anarchistes, des organisations immatures, et des citoyens mal accompagnés. Quand à l'Etat, il ne rate aucune occasion pour arnaquer les tunisiens. Basta, les tunisiens ne peuvent plus vivre avec une deuxième république bâtie et entretenue par des nuls.
Ntc
Attention
a posté le 31-12-2020 à 00:26
Dans quel gouffre vous allez nous mener. A chacun son agenda et la Tunisie va souffrir. Que du temps perdu.
Forza
Pourquoi organiser des élections alors ?
a posté le 30-12-2020 à 23:19
Tout le temps, on nous fait sortir une nouvelle histoire pour ne pas accepter les résultats des élections. Un syndicat omni présent, qui ne défend que ses fonctionnaires et les fonctionnaires de l'état, qui ne s'intéresse ni aux femmes rurales ou les employés précaires du pays et encore moins aux chômeurs veut dicter la politique du pays. Un président un peu perdu et des partis qui ont perdu les élections mais veulent gouverner trouvent en ce syndicat le meilleur allié pour un 'soft' putsch. Pourquoi perdre tout l'argent et le temps pour faire des élections alors ? Qu'on laisse l'UGTT designer le gouvernement et envoyer ses syndicalistes faire les lois au parlement, rtah linass ilkoll et nous n'avons pas besoin ni d'investissements et encore moins de postes d'emploi. L'UGTI va distribuer le peu de richesse entre sa clientèle, les fonctionnaires et les familles oligarques et le reste de la population peut se débrouiller avec la contrebande de la Libye et l'Algérie.
Abir
Yerfsou fi halleb ma93our
a posté le 30-12-2020 à 21:43
Vous êtes tout les deux des lâches, le fait que vous prenez le même sujet qui est le premier et le seul responsable de la destruction du pays et de l'économie, qui est le criminel kiriji, vous deux , vous perdez le temps de ce pauvre peuple cocu! Hasbouna allah wanaama elwakil fikom
takilas
Objectifs de la révolution ?
a posté le 30-12-2020 à 21:31
Les seuls objectifs de cette pseudo révolution C'est de permettre à la secte nahdha de s'enrichir et que ses menbres deviennent des milliardaires, et puis de permettre à leurs électeurs ( leurs concitoyens au sud-es) que cette nahdha les a alleché par des recrutements anarchiques et pour la forme ( puisquils nont aucun niveau d'instruction) et ce rien que pour le salaire et les avantages et puis de migrer vers Tunis délaissant et reniant le sud tout en le polluant pour pretendre quim est invivable et qu'il est indispensablevdamler à Tunis, d'acquérir des logements et véhicules neufs.
Toute cette arnaque à été préconisée alors que ces recrutés ont des ressources financières importantes et qu'ils vivent dans leurs villes (modernisées depuis des décennies ) respectives dans l'allégresse et le confort, alors que les habitants (originaires) du nord sont en chômage, malgré leurs compétences, et vivent dans le besoin et dans la précarité.
Voilà la définition de la révolution du mafiosisme en Tunisie.
OUA
La désorientation et la confusion sont totales!
a posté le 30-12-2020 à 21:23
"Ellè Je7sib oua7dou youfthoullou"

Il accepte de faire und cirque Ben Ammar avec le Boucher de l´UGTT et les représentants des jeunes tunisiens des différentes régions !

Et pourquoi on a voté les partis politiques et à quoi sert notre l´ARP ?

Il est évident qu'il vit dans un autre monde. Nous pouvons deviner quel est le syndrome en question ici et la rapidité avec laquelle nous devons appeler le médecin spécialiste..
St Just!
L'UGTT ferait mieux...!
a posté le 30-12-2020 à 21:19
L'UGTT ferait mieux de se consacrer sur le Travail et les travailleurs.
L'UGTT ferait mieux de se mettre autour de la table et discuter de création d'emploi, des vrais emploi. Elle ferait mieux d'inciter le patronat à embaucher, à l'aider à se diversifier, à exporter, à chercher des partenaires et leurs facilitant la tâche pour s'installer en Tunisie....
au lieu de cela notre organisation syndicale fait fuir des investisseurs, charge la fonction publique et contribue à installer une oisiveté certaine dans les gènes des tunisiens!
Monia
parfaitement dit
a posté le à 23:01
les pays qui ont le vent en poupe, valorisent le travail c'est indéniable, parfois de force dans les régimes totalitaires, à l'inverse d'autres pays détruisent les acquis pour des fins d'arrière-garde sans se rendre compte du devenir qui les attend ou plus prosaïquement continuer à exister, je pencherai pour cette dernière proposition, comme sabotage on ne fait pas mieux...
MFH
Révolution fantôme.
a posté le 30-12-2020 à 20:56
Je parie qu'i! est incapable de citer un seul objectif de la révolution.
Citoyen 1956
Masturbation d'esprit
a posté le 30-12-2020 à 20:41
L'UGTT devrait normalement avoir beaucoup d'autres chats à fouetter. On parlera Palestine et on remet Ennakba sur scène. Foutaise !