alexametrics
Dernières news

Kaïs Saïed : je ne suis pas concerné par l’amendement de la loi électorale

Kaïs Saïed : je ne suis pas concerné par l’amendement de la loi électorale

L’universitaire et candidat à la présidentielle, Kaïs Saïed a indiqué, ce dimanche 16 juin 2019, sur les ondes d’Express Fm, qu’il refuse le financement public pour la campagne électorale, et qu’il ne comptera que sur ses fonds propres « aussi modestes soient-ils ».

 

Kaïs Saïed a indiqué, également, qu’une fois président, il aura la possibilité de présenter des initiatives législatives au parlement. « Ca fait partie des prérogatives du président de la République. J’aurai aussi la possibilité de ne pas ratifier les lois qui ne me correspondent pas. Je veillerai au respect de la volonté du peuple », assure-t-il.

 

Revenant sur l’amendement de la loi électorale, il a affirmé qu’il n’est pas concerné par les mesures d’exclusion de certains candidats, soulignant que ses déclarations contre l’homosexualité ne sont pas contre les libertés individuelles, mais s’inscrivent dans le cadre de « la protection de la société de certains fléaux malsains ».

 

Toujours, dans le même contexte, il a appuyé les propos de Ghazi Chaouachi, assurant que le rejet du titre du projet d’amendement implique le rejet de l’intégralité du projet, puisque les textes de loi sont clairs à ce sujet. « Dans tous les cas, la proposition de ce genre de projet de loi par les partis au pouvoir est une atteinte à la démocratie. Ces lois sur-mesure sont une violation des principes de la démocratie puisqu'elles doivent s'appliquer à tout le monde sans exception ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (30)

Commenter

Justinia
| 17-06-2019 09:50
Bonjour,
Cet "analyste de comptoir",comme vous le définissez,veut procéder à un"formatage en nihilisme".Il aurait été plus judicieux pour lui de commencer par un formatage de son cerveau.
Cordialement.

Abir
| 17-06-2019 08:56
En parlant des journalistes, une partis est payée pour soutenir Ennahda, une partie est payée pour soutenir Chahed et une partie est payée pour soutenir Chahed et Ennahda à la fois et dans ce cas je parle d'Ettassia en leur tête Akacha tout se voit sur sa façon de rédiger le dialogue et sur son visage et des yeux manipulateurs

Abir
| 17-06-2019 08:45
Cher lecteur, est ce que vous avez entendu un jourEnnahada parlait d'économie,du social ou de finance? Non jamais et comme lui il parle par procuration d'Ennahda, c'est normal qu'il parle d'un programme religieux, voilà le genre de président Robot programmé par les Kwanjias

Fehri
| 16-06-2019 23:01
Il est libre de communiquer en Arabe littéraire, mais il s'address a qui?

HatemC
| 16-06-2019 21:46
Cet analyste de comptoir, dit des mots dont il ne comprend même pas le sens '?' un abruti fini '?' HC

!!!
| 16-06-2019 20:42
Cher collègue, ça sera une peine perdue. Aacha men arafa kadrahou

Justinia
| 16-06-2019 20:15
On est vraiment désolé,mais on n'a rien compris à ce que vous écrivez.
C'est quoi "un formatage en nihilisme"
Que voulez vous dire par,je vous cite"en corruption des valeurs éthiques et morales cultives par les oligarchies de Bourguiba etc..."
Soyez un peu sérieux et ne prenez pas les gens pour des ignorants.

TATA
| 16-06-2019 20:02
J'attendais que l'on parle économie, finance, sociale, culture, environnement, etc. Mais rien de cela!

ça serait intéressant de savoir les remèdes que propose Mr. Kaïs Saïed contre l'inflation, le chômage, la pauvreté, et pour la protection de l'environnement, la justice sociale et la culture, etc.

On ne veut pas de Prince Charming à Carthage qui connait par coeur le Code civil et rien d'autre:(

La faute est à qui? Certes à nos journalistes qui n'osent pas aborder des sujets déterminants/Intéressants.


Zohra
| 16-06-2019 19:47
Hi ma belle,

C'est vraiment déprimant tout ça. "Kan tochkhar zed Bafffff". Allah ykhader elkhir

Bisous

SAMIA
| 16-06-2019 19:17
Bonsoir Zouhour
Robocop!!!hhhh
On peut tester un robocop par un courant alternatif, s'i se met à danser ce qu'il s'agit d'un humain!
Bises ma chère

A lire aussi

Une conférence de presse a été tenue, ce mercredi 17 juillet 2019, par le gouverneur de la BCT,

18/07/2019 23:28
0

Le dirigeant nahdhaoui, Mohamed Ben Salem a exprimé, dans une déclaration accordée à Al Jazeera.net,

17/07/2019 22:44
0

La fondatrice de 3ich Tounsi, Olfa Terras a été présente, ce soir du mercredi 17 juillet 2019, sur

17/07/2019 21:20
1

Chahed et Taboubi ont abordé la question des négociations

17/07/2019 21:01
0

Newsletter