alexametrics
dimanche 03 mars 2024
Heure de Tunis : 14:20
Dernières news
Hatem Mziou : les procédures doivent être respectées !
23/02/2023 | 10:19
2 min
Hatem Mziou : les procédures doivent être respectées !

 

Le président de l'Ordre national des avocats de Tunisie (Onat), Hatem Mziou, a affirmé, ce jeudi 23 février 2023, que les poursuites engagées contre l’activiste Khayam Turki et l’avocat Lazhar Akremi, n’ont pas été engagées par la ministre de la Justice, Leila Jaffel.

Invité de Malek Khaldi à La Matinale sur Shems FM, Hatem Mziou a rappelé que l’Onat a, de tout temps, appelé à une campagne de lutte contre la corruption, financière et politique, et soutenu toutes les mesures visant à ce que les corrompus, de tous bords, rendent des comptes devant la justice.

 

« Abstraction faite des personnes, nous sommes pour que les corrompus rendent des comptes, et surtout après le 25 juillet, il nous paraît essentiel de lever le voile sur certaines pratiques et de révéler la vérité sur certaines affaires et certaines personnes. Néanmoins, sur le plan des procédures, nous avons une position de principe, toutes les procédures légales doivent être respectées à la lettre et cela n’a pas été le cas pour certaines des récentes arrestations. Si on veut vraiment faire en sorte que la justice assure son rôle au mieux il faut veiller au total respect de la loi et les garanties de la défense, il ne s’agit pas de cacher des choses et d’agir dans l’ombre, la présence des avocats auprès des accusés est par exemple un droit qui n’aurait pas dû être bafoué, c’est une garantie, et pour l’accusé et pour l’enquêteur » a-t-il poursuivi.

« J’appelle les juges, malgré les difficultés, à faire preuve de courage, d’audace et de sagesse pour assurer l’indépendance de la justice et exercer en toute neutralité (…) Pour ce qui est des pressions, celui qui respecte la loi n’a rien à craindre et si un juge a peur il doit changer de fonction (…) la justice doit appliquer la loi, de tout temps l’exécutif a tenté de mettre la main sur la justice, c’est dans l’ordre des choses il en a toujours été ainsi » a ajouté le président de l’Onat.

 

On rappellera que la dirigeante au sein du Front de Salut, Chaima Issa a été arrêtée, hier, ainsi que le secrétaire général du parti Al Joumhouri, Issam Chebbi.

Une vague d’arrestations, de personnalités politiques, syndicalistes, avocats, journalistes et personnalités publiques, a débuté durant le week-end du 11 février.

 

M.B.Z

23/02/2023 | 10:19
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Hk
Vous avez dit illegalité?
a posté le 23-02-2023 à 12:04
Que faut-il attendre de celui qui dès le premier jour de son mandat a,sans scrupule , violé la loi fondamentale (constitution) dont il avait juré le respect une main sur le coeur et l'autre sur le Coran, respecte quoi que ce soit.
Tous ceux qui ont soutenu le coup du 25 juillet doivent aujourdhui reviser leurs faux calculs et se repentir publiquement ce que Monsieur le Batonnier s'abstient d'exprimer lui dont la campagne électorale reprenait les éléments du discours du comploteur -complotiste.
Nous devons tous nous rappeler l'avertissement lancé au peuple allemand par le pasteur ant-nazi lorsqu'il a prophétisé que lorsque la police est venue arrêter les juifs il n'a rien dit parce qu'il n'était pas juif, que lorsqu'elle venue arrêter les communistes ,il n'a rient dit parce qu'il n'était pas communiste,que lorsqu'elle est venue arrêter les syndicalistes, il n'a rien dit, et lorsqu'elle est venue l'arrêter il n'y avait plus personne pour protester!!!