alexametrics
vendredi 07 octobre 2022
Heure de Tunis : 16:19
Dernières news
Grave détérioration de l’état de santé de Mehdi Ben Gharbia
28/04/2022 | 00:44
1 min
Grave détérioration de l’état de santé de Mehdi Ben Gharbia

 

Le comité de défense de l’ancien ministre et député Mehdi Ben Gharbia a annoncé, ce mercredi soir 27 avril 2022 que l’état de santé de son client s’était gravement détérioré cet après-midi à la suite de sa grève de la faim sauvage entamée depuis huit jours.

 

Le comité de défense précise que le taux de glycémie de Mehdi Ben Gharbia a trop baissé, ajoutant que les avocats qui lui ont rendu visite, ont constaté son état de faiblesse générale, sa difficulté à parler et son incapacité à marcher, soulignant qu’il a été ramené sur une chaise roulante.

 

Les avocats indiquent avoir été témoins de la discussion entre leur client et un officier de la prison à propos de la gravité de son état de santé, sauf que Mehdi Ben Gharbia avait refusé d'interrompre sa grève de la faim. « Soit je suis libéré, soit je quitte la prison vers le cimetière », a-t-il dit.

 

Ainsi, face à la gravité de l’état de santé de son client, le comité de défense a assuré que l’injustice subie par Mehdi Ben Gharbi avait altéré son état psychologique, faisant porter la responsabilité à toutes les parties ayant contribué à cette injustice.

 

Pour rappel, le député a été détenu à partir du 17 octobre 2021 à midi et sa détention aurait dû prendre fin à l’arrivée de son terme à midi le vendredi 15 avril 2022 dès lors qu’aucune décision de prolongation n’ait été prise avant son expiration. Ainsi et compte tenu de ce qui précède, Mehdi Ben Gharbia aurait dû être libéré vendredi 15 avril à 12 heures.

 

S.H

28/04/2022 | 00:44
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Naim
Bonne appétit.
a posté le 29-04-2022 à 18:02
Il n'y aura qu'un perdant...
La grève
de la faim sans fin...
a posté le 28-04-2022 à 13:14
Décidément en Tunisie, la grève de la faim est devenue l'arme de dissuasion, l'arme nucléaire des poursuivis en justice. Après la grève d'engraissement, excusez-moi, la grève de la faim de Bhiri et sa libération spectaculaire, cette "arme de la faim" risquerait de plaider pour un état de non droit...!!!?
Mansour Lahyani
S'il était un tant soit peu coopératif, M. B. G...
a posté le 28-04-2022 à 10:43
Il rendrait enfin l'âme la veille de l'Aïd, : ce serait le meilleur cadeau qu'il pourrait faire à ses harceleurs, pour qu'ils puissent, ENFIN, passer un aïd tranquille... Tranquille, mais pas serein, entendons-nous bien : même s'il ne leur reste pas des tonnes de conscience, ils pourraient avoir des remords, qui leur gâteraient immanquablement les festivités ! Et au moment de goûter aux gâteaux, ils pourraient lancer des cocoricos triomphaux, pour s'être enfin débarrassés de ce prisonnier décidément bien inconvenant...
Mozart
Une pitié !
a posté le 28-04-2022 à 10:13
Notre justice, qui est certes dans un état moribond, est moins à plaindre qu'à blâmer.

Mehdi Ben Gharbia doit être élargi de son maintien sous les verrous.
DIEHK
Depuis le 25 juillet.......
a posté le 28-04-2022 à 09:26
Depuis le 25 juillet , Bhimcop :
Embastille,
Emprisonne,
Comment appelle-t-on ce comportement en Tunisie ? "El Incultes Youridou !"
Vous l'avez élu!
Vous l'avez aimé!
Vous l'avez voté!
Et maintenant vous vous élevez contre sa politique ?
1 question :
C'est qui le fautif ?
Réponse : Les Incultes qui vivent dans 1 contrée surnommé Bagla Liha peuplée de nains humains, qui mangent des pois chiches à longueur de journée, qui ne respectent rien, qui insultent leur bon "Dieu", qui ne font pas le Ramadan et qui profitent de la vie (leur vie de misère!)...
La justice divine vous a condamné comme le peuple ancien d'Israel mais avec une grande différence, Israel a appris de ses erreurs et devenue une puissance qui vous a botté le cul et occupé vos terres et vos dirigeants mangent dans leur mains.
J'arrête................
Car on ne discute pas avec des terroristes qui terrorisent et détruisent leur pays!





Houcine
Drôle d'ambiance.
a posté le 28-04-2022 à 09:18
Cela ressemble à une campagne de soutien à ce monsieur.
On peut l'admettre, et le comprendre même sans être convaincu.
On se demande, en revanche, pourquoi pas un mot sur les protestations quant aux dossiers des assassinats de Brahmi et Belaid qui ont lieu actuellement.
Ce devrait être l'objet de votre vigilance puisque vous nous parlez sans cesse de droit et de démocratie.
Il est plus pertinent à vos yeux de relayer les insignifiances de Bouchlaka, ou la moindre déclaration du "grand savant et penseur" Ghannouchi.
Et, bien entendu, de chacun de ses adjoints, qui polluent le climat.
C'est sans doute plus jouissif, pour certains, de diffuser les bêtises des "internautes" qui voudraient ridiculiser Moussi, parce que le ridicule ne tue pas encore, sans quoi il y aurait hécatombe chez les "esprits fins et amateurs de légèreté".
La chose publique mérite un peu plus de tenue, et tout ne se vaut pas.
Entre des citoyens qui se mobilisent pour que vérité soit faite et justice rendue dans des affaires graves, et les sorties crasses d'un Bouchlaka ou encore les déclarations d'un Mekki ou Ghannouchi qui n'engagent qu'eux, et qui ne sont qu'affirmations gratuites ou bien mensongères, le parti de la liberté et de la démocratie est vite situé.
Visiblement, vos choix penchent du côté des faussaires.
Bien entendu, vous poursuivrez votre '?uvre salvatrice en me censurant, parce que c'est facile.
Je vous propose de rapporter des arguments.

Be zen
Un peu d'humanité et de justice . . .
a posté le 28-04-2022 à 09:14
Je n'ai aucune accointance avec ce Monsieur, je pense néanmoins que si aucune charge sérieuse n'est retenue contre lui, il devrait être libéré. Sans délai !
Trop c'est trop.
Notre justice est malade et je fais un appel pressant à la ministre de la justice pour s'occuper de ce cas douloureux.
Skyboy
Kaes m' a tuer
a posté le 28-04-2022 à 01:11
Et ca se prétend etre un président démocrate