alexametrics
dimanche 27 novembre 2022
Heure de Tunis : 19:50
Dernières news
Fabius et Steinmeier expriment la confiance et le soutien de l'Europe à la Tunisie (vidéo)
24/04/2014 | 1
min
Fabius et Steinmeier expriment la confiance et le soutien de l'Europe à la Tunisie (vidéo)
{legende_image}

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international de la République Française et Frank-Walter Steinmeier, ministre des Affaires étrangères de la République Fédérale d’Allemagne sont arrivés, aujourd’hui jeudi 24 avril 2014 en Tunisie pour une visite officielle de deux jours.

Reçus par le président de la République, Moncef Marzouki, les deux ministres ont fait une déclaration conjointe à l’issue de cet entretien exprimant le soutien et la mobilisation de leurs pays respectifs et de l’Union européenne à la Tunisie.

M. Fabius a tenu à mettre, d’abord, en relief la spécificité de cette visite où les ministres français et allemand des Affaires étrangères se rendent ensemble dans un pays étranger hors d’Europe, avant de préciser qu’ils sont mus par deux points essentiels, à savoir la confiance et la mobilisation.
La confiance dans le sens où la Tunisie « a réussi, jusque-là, une transition exemplaire en attendant l’étape finale des élections », selon ses propres termes avant d’ajouter que cette transition démocratique doit s’accompagner de développement économique, d’où la mobilisation de la France et de l’Allemagne qui « représentent les pays de l’Union européenne » pour aider la Tunisie.
«Nous sommes venus ici pour exprimer notre confiance et notre soutien aux Tunisiens. Nous sommes là non pas pour parler, mais pour agir et pour écouter les Tunisiens qui doivent nous exprimer leurs besoins et leurs projets.», a-t-il dit en substance.

De son côté, le ministre allemand, M. Steinmeier, s’est félicité du fait que la Tunisie ait été le point de départ d’une série de mouvements dans plusieurs pays arabes. « Mais, malheureusement, et comme je l’ai dit à M. Marzouki, il n’y a pas eu une récolte équitable des dividendes parmi les différentes parties des populations», a-t-il tenu à mentionner avant d’affirmer qu’il faut une base économique stable et solide pour que les investisseurs viennent en Tunisie et contribuent à la relance de la dynamique nationale ».
S.H
24/04/2014 | 1
min
Suivez-nous